Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le chagrin est comme le riz dans le grenier : chaquе jοur il diminuе un реu.» Proverbe malgache

Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • vendredi 15 février 2019 à 21h24min
Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

Des assaillants ont attaqué vendredi vers 17h, un poste de contrôle de douane à Nohao, à quelques kilomètres de Bittou dans la province du Boulgou (Centre-est).

Des témoins ont raconté à l’AIB avoir vu cinq corps criblés de balles, revêtus de l’uniforme de la douane burkinabè.

Le Burkina Faso fait face depuis avril 2015 à de multiples attaques, obligeant le président Roch Kaboré à décréter en fin d’année, l’Etat d’urgence dans six des treize régions.

Hier jeudi, deux militaires burkinabè ont été tués à Djibo (Nord), alors qu’ils inspectaient une dépouille préalablement minée à leur insu.

Notons aussi que depuis une dizaine de jours, l’armée mène des opérations de ratissage qui ont déjà permis selon elle, de « neutraliser » plus de 200 terroristes.

Agence d’information du Burkina

Vos commentaires

  • Le 15 février à 19:57, par SOME En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    comment se fait-il que les forces de l’ordre continuent a se comporter comme si le pays n’etait pas en guerre. Etant surtout dans des zones frontalieres, il est clair qu’elles seront les cibles toutes indiquées et qu’il faut mettre en place dans leurs deplacements des techniques de guerre (renseignements, poste avant garde, la vigilance, la preparation au combat et des positions de combat, surtout quand on n’est pas nombreux et qu’on n’a pas de materiel appropriés.

    Il faut donc des dispositifs de soutien en arriere, bref toute une logistique de soutien et de commandement en arriere et donc les communications et aussi des chefs formes qui soient sur le terrain. C’est a croire que c’est de l’amateurisme enfantin qui ne sied pas a une armee

    c’est a croire meme que le gouvernement fait expres pour tomber dans ce piege qu’on veut de lui alors que le peuple reste tres comprehensif. Ou alors ces conseillers qui le conseillent sont eux meme ceux la qui mettent en application ce piege ?
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 16 février à 04:04, par Professeur En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

      Jusqu’à présent beaucoup n’ont toujours pas conscience que le pays est en guerre,ce qui suppose un changement de comportement.

      Répondre à ce message

    • Le 16 février à 13:38, par jeunedame seret En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

      SOMÉ salut ! tu vois dans la même ligne que moi. Depuis je soupçonne cela. Il y aurait des grands types de sécurité qui agiraient des 2 côtés avec beaucoup d’hypocrisie et de faveur pour le mal. Ils ont reçu le scénario écrit par les kôrô en prison et au tribunal. Et ils s’infiltrent dans le lot des conseillers comme hommes de sécurité alors qu’ils sont des espions et metteurs en scène. Ils viennent frapper. Ils gagnent ainsi gros de nos généraux parce que mission bien accomplie. La corruption est notre première insécurité. Rock même pourrait être bien au courant ; mais comme il veut plaire à tout le monde, il flotte et hésite. Et les autres recrutent les tueurs à côté à nos dépens ou périls.

      Répondre à ce message

  • Le 15 février à 20:06, par caca En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    Après une semaine d’accalmie, les attaques terroristes ont repris leur manœuvre machiavéliques. Hier un cadavre piégé tue deux militaires, aujourd’hui attaque d’un poste de douane, et on parle de trois morts. Attaque d’aujourd’hui montre bien la présence des djihadistes partout dans le territoire national. Un mauvais signe pour nos voisin du Togo et Ghana. Mais Qui en veut aux douaniers au point de les massacrés en plein jours ? Est-ce que certaines attaques n’est pas un règlement de compte ? Parce qu’aujourd’hui au Faso, les armes sont retenus de n’importe qui et certains hommes mal intentionnés peuvent s’investir dans les endroits pour des règlements de compte au nom des djihadistes. Cette attaque sonne comme un avertissement pour nos voisins.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février à 21:57, par Bonjour En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    Comme je l’ai écrit dans un précédent post, nous ne pouvons pas continuer à poster des posts de RIP. Il faut que que tous nos gens en armes se rappellent que ce pays est en guerre et qu’ils ont suivi des formations militaires.
    Ils doivent penser moins à s’asseoir pour faire des deals, et garder plus leurs postes et positions.

    Répondre à ce message

    • Le 15 février à 23:34, par Juste En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

      Je suis tout à fait d’accord avec vous. Prenez nos différentes routes et vous vous rendrez compte de l’ampleur de ce phénomène. Que l’on soit policier, gendarme ou douanier chacun veut seulement terminer sa n ième villa ; les routiers ne sont jamais en règle et ça profite à ces hommes en tenue qui, on pense souvent ne veulent même pas que les gens soient en règle pour profiter. Moi je m’en veux plus aux autorités qui peuvent faire des contrôles aux différents postes pour démasquer les mauvais éléments. On peut même infiltrer des éléments parmi les passagers, les camionneurs...pour vérifier le comportement des éléments sur le terrain. Le terrorisme est là c’est vrai mais tant que certaines pratiques ne cesseront pas les postes de contrôle resteront vulnérables. La protection divine de DIEU n’existe pas sur un territoire où le seuil de corruption a atteint des proportions comme dans notre pays. Que des gens ne pensent pas que nous sommes particulièrement contre tel ou tel corps, c’est la réalité du terrain que nous expliquons ; nous ne sommes contre personne.

      Répondre à ce message

  • Le 15 février à 23:21, par Un indigné En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    Reconnaissons enfin ici bas, que ce ne sont pas des assaillants qui ont quitter soit le Mali soit le Niger pour venir attaquer Bittou. Le mal est à côté de nous, il nous connait et connait toutes nos sensibilité et nos points faibles. C’est ta femme dit-on, qui sait que tu as un tâche sur tes parties intimes. Elle fera usage de cette information pour quoique ce soit pour te nuire, si toutefois vous êtes en désaccord, voire même t’éliminer si elle le peut. L’envers de l’amour c’est la haine viscérale. Elle va perdre et toi aussi avec. Telle sera ces intentions et tant pis.

    Répondre à ce message

    • Le 16 février à 09:23, par Mafoi En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

      Très bonne remarque @Un indigné.Pour moi,il se peut que ça soit du grand banditisme puisque cette zone a toujours été le théâtre de ces barbaries même avant 2015 mais comme nos pseudo-spécialistes sont tous couchés quelque part à Ouagadougou dans leurs bunkers climatisés,il est difficile pour nous de démêler le vrai -acte djihadiste du faux -simple acte crapuleux,si fait qu’on nous sert tout le temps ce grand panier rempli de :"attaques terroristes".D’ailleurs je me demande si ce panier n’est pas devenu un fond de commerce pour certains car je pense très sincèrement que la plupart de ces crimes odieux proviennent des actes crapuleux de bandits burkinabè recrutés et financés par le même félon bilaise kouassi né compaoré avec bien sûr le soutien de ses valets locaux tapis dans l’ombre pour créer la désolation.Donc les autorités doivent songer très sérieusement à neutraliser physiquement cet apatride félon par tous les moyens possibles et imaginables tout en cherchant aussi à anéantir ses soutiens intérieurs

      Répondre à ce message

  • Le 16 février à 02:54, par KABORE mahamadi En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    Je suis tout à fait d’accord, l’ennemi n’est pas loin, c’est entre Nous.vouloir se remplir les poches chacun est prêt à tout 😢😭😢

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 03:32, par Franze En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    "ô Rage, ô Désespoir".
    Ce pouvoir n’a pas encore compris qu’il faut une maille sécuritaire sérieuse (renseignement et action) dans tout le pays. Je pense qu’on ne mesure pas assez le danger qui nous guette. Les attaques se rapprochent de plus en plus de la capitale. Les terroristes traversent nos lignes sécuritaires comme un couteau dans du beurre. Quelque soit la détermination et le courage de nos FDS, on gagnera certes des combats mais pas de victoires stratégiques dans notre posture actuelle. Stoppons le massacre.

    Il faudra qu’on prenne de l’avance sur les terroristes dans notre système sécuritaire et pour cela entourons nous de pays amis (vrais amis) qui ont combattu réellement le terrorisme, car comme le dit un proverbe chinois « Pour connaître la route devant toi, demande à ceux qui en reviennent ». Il n’ y pas de honte à demander une aide pour apprendre à lutter contre un combat asymétrique, lequel combat est du genre nouvelle forme de guerre version2.0, pas enseignée dans nos écoles militaires.
    Pour tous ceux qui crient victoire à cause de ( 150 à 200 terroristes tués ces derniers temps) soyons fiers mais restons serein, ne nous réjouissons pas trop vite, car cette lutte sera dure et longue parce que l’ennemi change de tactique et de cible pour frapper. PEACE

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 07:50, par Abdou En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    Toutes mes condoléances à la douane burkinabè et aux familles des douaniers.
    Maintenant à cette période de guerres asymetrique, il faut que nos douaniers adoptent de nouvelles stratégies. Il faut quitter cette position de douane bourgeoise pour intégrer de nouvelles stratégies pour non seulement traquer les trafiquants mais aussi préserver leur propre vie.
    On ne cesse de le rappeler : Nous sommes en guerres et le verre est dans le fruit

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 11:05, par Patrice En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    C’est trop facile de voir les erreurs des autres surtout lorsque le forfait est déjà commis et que nous assistons en simple spectateur comme dans un film. Ainsi nous voyons comment il fallait faire pour éviter les pièges. Nos FDS sont en première ligne et je ne pense pas qu’ils n’aiment pas leur vie au point de ne pas prendre des précautions pour se protéger. Ce sont des erreurs qui peuvent arriver à tout citoyen.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 11:30, par Dawoureye En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    Encore et encore !!!! Que l’âme des defunts repose en paix.
    et que tous les ancêtres des victimes de terrorisme neutralisent aujourd’hui et pour toujours toutes personnes terroristes ou ayant des intensions terroristes. Que les mânes de nos ancêtres Burkinabès nous sauvent.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 11:32, par @Aveuglerie En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    Tant que les gens et surtout le Gouvernement et les medias ne vont pas arrêter de chanter et danser TERRORISME pour combattre l’INSECURITE au Burkina, cette guerre sera difficile à gagner. Rien que le mot TERRORISME terrorise la population et personne n’a confiance en personne ; terroriste = criminel mais tout criminel n’est pas terroriste au sens des esclaves de la France patrons du G5 Sahel que sont nos dirigeants.

    Arrêter de nous terroriser avec vos attaques terroristes à gauche et à droite et parlons d’attaques de criminels de bandits de groupes armés, etc. Là les gens prendront confiance pour ensemble avec l’armée éliminer ces criminels ; A l’armée aussi de montrer qu’elle mérite la confiance des populations

    Pour une fois Gouvernement, occupants de chambre climatisée et de V8, souciez-vous de nous d’abord ! prenez des décisions pour le bien de votre peuple et non pour satisfaire vos accolites de l’extérieur ;

    Rappelez-vous comment le Shah est arrivé au pouvoir en Iran !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 13:01, par Ib ib En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    La corruption des forces de l’ordre à nos frontières a trop triste même en CI le rackettage à cesser mais pas au Burkina qui est terrorisé.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 15:51, par leveridick En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    VISIBLEMENT il faut que chaque burkinabé comprenne que nous sommes en guerre et transforme son poste de travail en poste de combat.Quand vous passez aux abords des routes, vous verrez certains assis entrain de causer. Comment pouvez vous survivre a une attaque . Il faut que les gens comprennent que tout usager de la route est un suspect potentiel et évitez de s’assoir ensemble.IL faut fusionner les postes de contrôle, police gendarmerie, douanes ; forestier avec l’appui de l’armé de terre. Paix aux âmes des disparus

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 17:29, par Le patriote En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    Internaute 10 (aveuglerie), c’est vrai vous avez raison. Comme je l’ai toujours dit, la communication est très capitale dans la lutte contre un phénomène aussi sensible comme le terrorisme. On voit dans cette communication, il y a un peu de désordre présentement. Même ceux qui ne connaissement rien en matière de renseignement surtout pour identifier de potentiels auteurs d’actes terroristes ou présumé terroriste sont devenus présentement des agents de renseignement qui doivent orienter les forces de l’ordre. J’ai bien peur que par là on laisse libre cour aux règlements de compte et là, nous allons nous enfoncer davantage. Quand je regarde aujourd’hui les Burkinabè ne se font plus confiance. Chacun est prêt à accuser son adversaire en allant même jusqu’à tendre des pièges au téléphone pour ensuite pouvoir brandir cela comme des preuves de complicité avec les terroristes. Où allons-nous avec ça. Ce n’est plus une lutte contre le terrorisme mais des règlements de compte et surtout un fond de commerce. J’attire l’attention des gouvernants de recadrer la lutte en sorte d’avoir tous les Burkinabè unis pour contre ce phénomène. Sinon autrement on risque de se faire du mal entre frères qui n’ont souvent rien à voir avec le terrorisme qui en seront victimes. Cette façon de faire risque de servir la cause des terroristes puisqu’ils veulent nous voir diviser pour pouvoir imposer leur idéologie. C’est vrai nous sommes meurtris mais donnons-nous confiance entre nous pour montrer à ces gens qu’ils ont échoués. Si on m’accuse d’être complice des terroriste sans preuve, il va s’en dire que cela va jouer sur mon engagement dans cette lutte. Prenez un exemple dans la vie courante, lorsque vous devez travailler avec quelqu’un et que vous lui montré que vous n’avez pas confiance en lui, cela fausse déjà son don de soi pour la réussite du travail. Donc chers frères ne nous laissons pas divisé par les terroristes. Restons serein et nous réussirons à bouter le terrorisme hors de nos frontières. Si nous nous mettons à nous accuser, les terroristes vont applaudir car l’objectif qu’ils visent pour semer la zizanie entre les burkinabés et profiter raliser leurs basses besognes.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 17:47, par le paysan En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    Bien dit "Juste". C’est dommage que le raquêtage prenne de l’ampleur. Même dans les aéroports vous voyez comment certains policiers font, tu restes paralysé. Ils te diront qu’ils espèrent qu’ils auront de l’eau pour boire après avoir contrôlé les pièces ? Regardez comment la précarité fait que certains vendent leurs âmes au diable.Il faudrait que nos FDS changent de comportement et travailler sans chercher à se remplir inutilement les poches avec de l’argent maudit. C’est ça qui fait qu’au niveau des finances aujourd’hui toute reforme est difficile parce que les agents sont déjà habitués à un train de vie pas possible. Que chaque agent se fasse lui-même sa reforme avant que ça ne soit trop tard. Toutes mes condoléances aux agents tombés.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 19:38, par Moïse En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    C’est l’argent des contribuables qui a été volé pendant 27 ans qu’on utilise pour massacrer son propre peuple.Ça ne doit pas nous étonner si l’homme a osé tuer son meilleur ami pour accéder au pouvoir qu’est ce qu’il n’est pas capable de faire.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 19:42, par SID PAWALEMDE En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    Comment des douaniers peuvent - ils s’assoir à la Nouhao sans armes jusqu’à ce que des personnes viennent les cribler de balles sans aucune réaction de leur part ? Ils devaient riposter. Il faut des explications à cela.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février à 23:54, par BONJOUR En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    M. Patrice, c’est parce que longtemps on s’est voilé la face, que nous en sommes là. Nos policiers, gendarmes et douaniers aiment leurs vies, mais ils aiment plus la belle vie.
    Quand vous voyez ce qui se passe sur nos routes....ils vont s’asseoir sous les arbres et attendent les pigeons à racketter sans aucune précaution sécuritaire. Cela a toujours été ainsi et elles ont du mal à se faire à la nouvelle donne.
    On sait que na tête est pourrie mais ceux qui sont sur le terrain doivent apprendre à se protéger.

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 10:41, par le pays va mieux En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    Vraiment, les mots me manquent pour exprimer le desarroi qui tenaille. Il est difficile de dire que ces bandits ne sont pas nos freres. Comment un etranger peut il aussi maintriser nos forets, nos routes sans qu’il n’y ait des complices ? Si tel est le cas, notre systeme de renseignement est à revoir. Aussi, nos FDS gagneraient à revoir la façon de controler les passants sur les axes. Par deux fois j’ai emprunté des cars de transport où des passagers voyagent sans pieces et on ne les arrete pas. Souvent, ils beneficient de la complicité des transporteurs eux memes qui leur montrent comment ils doivent se comporter pour passer sans etre arretés. Aussi, il n’ya pas controle dans les gares, ni enregistrement de noms de passagers. Ainsi, il ne sert à rien de prendre des mesures populistes qu’on ne va pas poursuivre ou suivre leur application effective sur le terrain.

    Répondre à ce message

  • Le 17 février à 12:14, par mninda En réponse à : Bittou : attaque contre un poste de contrôle de douane

    Que c’est triste ,triste ,triste . N’y a t-il donc pas de stratèges militaires ou paramilitaires parmi les hauts responsables des forces de défense et de sécurité ? Comme l’ont déjà souligné certains internautes avant moi ,que faut-il encore pour que nos gouvernants et les patrons de nos FDS comprennent que nous sommes totalement en guerre et que la grande vigilance doit être de mise sur tout le territoire national et surtout aux différentes portes d’entrée du pays que sont les frontières ? On doit placer des blocs de béton à au moins 3 KM du poste de contrôle des frontières . Et puis regardez ,comment les FDS ( gendarmes ,douanes, polices ) eux mêmes se comportent aux différents postes de contrôles ? On s’assoit tranquillement sous les arbres et puis un élément va pour les contrôles .Quand celui -ci est occupé avec un véhicule ,les véhicules particuliers ,des motos chargés de sacs ou remorquant deux personnes avec de gros sacs entre eux ou derrière passent allègrement ,donc peuvent facilement s’approcher des FDS et les massacrer . Mieux peut-être que ces gens rentrent avec des armes ou profitent de tout cela pour pénétrer les villes .Il n’ y a pas longtemps ,une vidéo diffusé sur WATSAP montrait clairement comment les éléments de BOKO HARAM dissimulaient les armes démontées en pièces détachées camouflées sous les selles des motos pour passer les contrôles de police ou les détecteurs de métaux . Aujourd’hui ,même les femmes qui viennent chaque matin à Ouaga avec des fagots de bois mort sur vélos devraient être contrôlées avec des détecteurs d’armes à promener sur les dits fagots de bois . vraiment ,il y a trop de naïveté dans la façon dont nos autorités combattent le terrorisme . Allez vers DAPOYA ,chaque matin les transports en commun déversent des gens bizarres dont certains enturbannés dont on ne sait même pas d’où ils viennent . Il y a même une compagnie de transport dénommée Transport AZAWAD à la cité ANIII qui déversent ce type de passagers bizarres et personne ne pensent à contrôler ces mouvements . Regardez comment les policiers font les contrôles le long de la voie longeant le commissariat central . Bien souvent, ils passent plus de temps à contrôler les élèves et étudiants plutôt que certains individus bizarres qui passent à leur nez et barbes avec des accoutrements suspects sur des motos SANLILI . On laisse même passer des bergers avec un ou des bœufs à côté du commissariat central ou en plein centre ville . Et si toutes ces personnes étaient des agents de renseignements des terroristes pour étudier les dispositions de nos FDS ?.
    Bref, d’aucuns trouveront que j’exagère, mais quand on voit les différentes astuces dont les terroristes utilisent pour approcher nos endroits stratégiques et nos FDS pour nous avoir chaque fois ,il n’ y plus rien à négliger .
    Au TCHAD, le président DEBY a interdit le port des turbans dans les lieux publics pour cause de lutte contre le terrorisme . Idem en France pour le voile .
    Pourquoi au BURKINA FASO, nous aimons les tergiversations face à des dangers comme le terrorisme ? Vraiment ,c’est à croire que nos autorités ne tirent jamais leçon de toutes ces hécatombes . Révoltant quand même .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina : 15 personnes tuées dans une attaque terroriste dans la commune de Barsalogho
Déplacés de Silgadji à Ouagadougou : « On nous a demandé de retourner d’où nous venons »
Situation des déplacés internes : ’’Ouagadougou n’a pas les commodités nécessaires pour les abriter", Laurence Ilboudo
Déplacés internes : "les actions qui consistent à mobiliser des véhicules pour envoyer les gens à Ouagadougou", Simon Compaoré
Village de Belehede, commune de Tongomayel : 17 morts dans une attaque attribuée à des terroristes
Conférence épiscopale Burkina-Niger : Les évêques expriment leur « profonde consternation face aux actes de terrorisme »
Déplacés de Sirgadji : Rahouf, l’enfant de quatre ans qui a fui les terroristes
Situation sécuritaire : Le Conseil supérieur de la défense nationale tient une réunion
Burkina Faso : 19 morts et 13 blessés dans l’attaque contre Arbinda (ministère de la Défense)
Mali : Une centaine de morts dans une attaque
Namentenga : Le village de Silmangué attaqué par des assaillants
Arbinda : Encore des morts suite à une attaque terroriste
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés