Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Fespaco 2019 : La fondation Joseph Ki-Zerbo sera de la partie

Accueil > Actualités > DOSSIERS > FESPACO 2019 26e édition, édition du Cinquantenaire • • jeudi 14 février 2019 à 14h00min
Fespaco 2019 : La fondation Joseph Ki-Zerbo sera de la partie

Dans le cadre de la 26e édition du Fespaco, la fondation Joseph Ki-Zerbo organise du 23 février au 2 mars 2019, une exposition iconographique au musée national. L’activité est bâtie autour de deux mots clés du thème du cinquantenaire du 7e art africain : mémoire et panafricanisme. L’annonce a été faite ce jeudi 14 février 2019 au siège de la fondation par sa présidente Françoise Ki-Zerbo au cours d’un déjeuner de presse. Un bouquin sera au cœur de l’exposition. C’est le 8e livre à titre posthume du professeur Ki-Zerbo.

La fondation Joseph Ki-Zerbo ne restera pas en marge de la célébration du cinquantenaire du Fespaco. Au cours d’un déjeuner de presse tenu au siège de la fondation, la présidente, Françoise Ki-Zerbo, a révélé qu’elle organise une exposition iconographique. Selon la présidente, l’activité qui aura lieu du 23 février au 2 mars au musée national portera sur deux termes clés du thème du Fespaco 2019. Il s’agit de « mémoire » et de « panafricanisme ». Pour elle, c’est une façon de contribuer à l’éveil des consciences, à l’éveil de la conscience historique, surtout chez les jeunes.

Françoise Ki-Zerbo a rappelé que son père dans un livre posthume « à propos de culture » avait une considération pour les jeunes. Il disait : « Les jeunes ne devraient pas se considérer comme étant une génération sacrifiée, car c’est comme s’ils affirmaient que l’histoire est terminée. L’histoire n’est jamais terminée, il y a toujours un tremplin qui est là. Même s’il n’y est pas, il faut l’inventer. (…) ». L’exposition de photos et de livres est de nature, selon la fondation, à éveiller l’attention des cinéastes du monde entier mais également un large public qui s’intéresse au passé et au devenir de l’Afrique.

L’occasion faisant le larron, le 8e livre posthume du professeur Ki-Zerbo sera également à l’exposition. Selon Jean Paul Sagadou qui a présenté le bouquin, il a pour titre : « Héroïnes et héros du panafricanisme ; devoir de mémoire, vision et engagement ». Le livre propose de réveiller la voie\voix des anciens. En le faisant, c’est tracer la voie pour les générations actuelles. Ensuite, il estime que la voie de l’avenir passe par l’approfondissement du passé. On pourra comprendre dans ce livre que le passé de l’Afrique n’est pas fait seulement d’esclavage, de colonisation ou d’objets d’art qu’il faut rapatrier en Afrique. Il est fait surtout d’hommes, de femmes, de témoins qu’il faut apprendre à connaitre, à honorer.

Enfin, le livre raconte des héros capables d’« initiative historique ». C’est la capacité d’imagination, de créativité, de protestation et d’inventivité. Ils constituent donc des modèles pour les générations. Il s’agit des personnalités comme Hampâté Ba, Léopold Sédar Senghor, Kwame Nkrumah, Aimé Césaire, Nelson Mandela, Cheick Anta Diop, Thomas Sankara. Le livre, selon Sagadou, aura atteint son objectif s’il donnait aux plus jeunes le goût de l’excellence, du leadership, de la recherche, de l’imagination. Rendez-vous est donc pris pour le 23 février pour le début de l’exposition.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
FESPACO 2019 : Des résultats en deçà des attentes pour le cinéma burkinabè
FESPACO : L’UPC dénonce une « récupération éhontée » par le MPP
FESPACO 2019 : « The mercy of the jungle » sacré Etalon d’or de Yennenga
Cinéma/Fespaco : TV5MONDE rompt avec le cinéaste burkinabè Tahirou Ouédraogo
FESPACO 2019 : « La femme-lionne » séduit le public ouagalais
FESPACO 2019 : Deux films burkinabè au palmarès des prix spéciaux de l’UEMOA
Prix spéciaux du FESPACO 2019 : Le Burkina rafle six trophées sur quatorze
FESPACO 2019 : « La célébration du cinquantenaire est un véritable succès » (Philippe Savadogo)
Fespaco 2019 : Programme de projection des films du samedi 02 mars 2019
Etalon d’or de Yennenga du FESPACO : La légende d’un grand prix convoité
50 ans du FESPACO : « Il y a une crise de la pensée du développement de l’Afrique », déclare Aminata Dramane Traoré
FESPACO 2019 : Le lauréat du prix Houphouët-Boigny sera connu ce vendredi
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés