Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Gestion des ressources en eau : L’Union européenne appuie le PN-GIRE à hauteur de 3 milliards de FCFA

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • mardi 12 février 2019 à 19h42min
Gestion   des ressources en eau : L’Union européenne appuie le PN-GIRE  à hauteur de 3 milliards de FCFA

3 milliards de FCFA, c’est environ le coût global de l’aide budgétaire apportée par l’Union européenne pour accompagner les agences de l’eau. La cérémonie de lancement des subventions pour l’appui à la mise en œuvre de ce Programme national pour la gestion des ressources en eau (PN-GIRE) a eu lieu le mardi 12 février 2019 à Ouagadougou au ministère de l’Eau et de l’assainissement.

Trois milliards de CFA, c’est le montant de l’aide budgétaire accordée par l’Union européenne au volet gestion intégrée des ressources en eau pour accompagner les agences de l’eau. Cette aide budgétaire est un moyen pour appuyer les politiques et les efforts du gouvernement en matière de GIRE. Elle a pour objectif aussi de renforcer les capacités organisationnelles et techniques des comités locaux de l’eau. Les renforcements des agences de l’eau sont des objectifs très importants au regard du partage de cette ressource indispensable à l’activité humaine et au développement.

Le chef de la cooperation de l’UE

L’accompagnement des cinq agences de l’eau sera mis en œuvre avec la participation des ONG qui ont été attributaires des contrats. Il s’agit pour ces trois ONG que sont Stiching Waternet, WaterAid LGB et Eau Vive, d’agir avec les agences de l’eau de Nakanbé, Liptako, Gourma, Mouhoun et Cascades pour renforcer leurs capacités d’intervention pour la période 2018-2022.

Pour le chef de la coopération de l’Union Européenne Thierry Barbé « ce soutien vise à soutenir les agences de l’eau à faire de sorte qu’il n’est pas d’abus sur les prélèvements abusifs. Et accompagner les politiques d’action du gouvernement en termes de gestion des ressources en eau ».

Outre les réformes de la GIRE, l’appui compte aussi renforcer le mécanisme de financement qu’est la contribution financière pour l’eau et contribuer au déploiement des services de police de l’eau au niveau des agences de l’eau. « Ce projet vient renforcer les capacités des comités locaux de l’eau et renforcer les capacités de l’ensemble des acteurs de l’eau pour qu’ensemble, on puisse contribuer à contrôler les espaces de nos ressources. Les ruptures de barrages qu’on constate souvent peuvent r être réduites avec l’implication de la population à la base à travers la sensibilisation », a signifié le représentant du ministre de l’Eau et de l’assainissement, Boureima Ouédraogo.

Participants

Les trois ONG ont pour mission d’appuyer le renforcement des capacités techniques des comités locaux de l’eau (CLE) de l’espace de compétence de l’agence de l’eau du Nakanbé, de renforcer les agences de l’eau du Gourma et du Liptako et des CLE en termes de capacités de gestion rationnelle des ressources en eau. Il s’agira aussi de renforcer et de poursuivre l’opérationnalisation de la GIRE en intégrant les droits humains et le genre dans les espaces de compétences des agences de l’eau des Cascades et du Mouhoun. Ces trois projets, au-delà du renforcement des capacités des agences de l’eau, œuvreront aussi donc à promouvoir les droits humains.

Ce programme d’accompagnement de l’UE s’inscrit depuis l’approbation en décembre 2016, du programme d’appui à la politique sectorielle eau et assainissement. Il constitue pour l’UE, une contribution à l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD) dans son volet six qui est « de garantir l’accès de tous à l’eau, l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau ».

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès du roi du Gulmu : Des explications sur les obsèques et les règles de succession
Syndicats du Burkina : Des « actions immédiates » de lutte actées
Organisation démocratique de la jeunesse (ODJ) : Une marche silencieuse pour réclamer l’autopsie des militants « assassinés » dans le Yagha
FIIJA 2019 : Une conférence sur les enjeux de l’extrémisme violent au Burkina
Santé : « Tiétaa main tendue », une nouvelle association pour lutter contre le cancer
Décès de sa majesté le Kupiendieli : Les condoléances du gouvernement
Décès du Kupiendieli : Le CDP rend hommage à un un « grand homme politique »
Décès du roi du Gulmu : Le président du Faso salue la mémoire d’un « souverain écouté et respecté »
Compétition de plans d’affaires (COPA) : 98 jeunes du Centre-sud reçoivent leurs chèques
Burkina : « Les exécutions sommaires sont des germes d’une guerre civile », avertit le président du MBDHP, Chrysogone Zougmoré
Aicha Farida Ouédraogo, meilleure au Bac 2019 « Le secret de la réussite, c’est la rigueur et la discipline »
3e édition du FIIJA à Nanoro : Les jeunes à l’école du dialogue interreligieux et interculturel
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés