Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Personne n’est jeune après 40 ans ,mais on peut être irrésistible à tout âge» Coco Chanel

Mobilité des enfants au Burkina Faso : Des acteurs de l’Est outillés par l’association ECPAT France

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Soumaila Sana • mardi 12 février 2019 à 19h03min
Mobilité des enfants au Burkina Faso : Des acteurs de l’Est outillés par l’association ECPAT France

Les 7 et 8 février 2019, à Fada N’Gourma, l’association ECPAT France appartenant au réseau d’ECPAT international a outillé les acteurs (agents des services sociaux, médias, etc.) du secteur social des différentes provinces de l’Est, sur les violences, abus et exploitation sexuelle des enfants et la mobilité/migration ainsi que les contenus des outils de gestion du projet.

Dans le cadre de la participation au renforcement du dispositif de protection de l’enfant au Burkina Faso, notamment dans les régions du Centre et de l’Est, l’association ECPAT France affilié au réseau d’ECAT international créé dans les années 1990, avec pour mission de lutter contre l’exploitation sexuelle des enfants dans le monde a outillé des acteurs œuvrant dans les domaines de la protection de l’enfant ( travailleurs sociaux , médias, etc.) , les 7 et 8 février 2019 à Fada N’Gourma.

Venus des différentes provinces de la région, les acteurs ont pu s’imprégner durant les 48 heures de la contribution à travers l’appui aux réseaux communaux et provinciaux de protection, la formation des acteurs sur la thématique de traite, le mariage d’enfants, la mobilité et les violences faites aux enfants, particulièrement les violences sexuelles et l’approche système.

A cette session de formation, il est ressorti que le projet d’assistance et de protection des enfants vient s’ajouter aux différentes actions déjà en cours dans l’Est et le Centre. A travers la collaboration avec l’UNICEF, l’association ECPAT France au Burkina Faso agit comme partenaire technique pour accompagner le gouvernement du Burkina Faso dans la région de l’Est, réputée être une région de grand trafic d’enfants dû à sa situation frontalière avec trois pays, dans la mise en œuvre du projet sous-régional d’assistance et de protection des enfants en mobilité dans six pays de l’Afrique de l’Ouest dont le Burkina Faso.

Le projet financé par le gouvernement britannique à travers son département du Développement international (DFID) sera mis en œuvre sur une période d’environ deux ans et a pour objectif global d’informer les filles et les garçons sur les risques et de les protéger contre les dangers le long de leur trajectoire de migration en Afrique de l’Ouest et du Centre.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Soumaila Sana
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation nationale : L’UNAPOL réclame de meilleures conditions de travail pour les policiers
Santé : La clinique « Les Genêts Plus (+) ouvre ses portes
Fonds national de la recherche et de l’innovation pour le développement : Le comité scientifique et technique en session
Formation militaire des énarques du Burkina : « Désormais, nous n’aurons plus des fonctionnaires retardataires », déclare Dr Awalou Ouédraogo (DG de l’ENAM)
Forum national des jeunes : « Tant que les jeunes ne seront pas libérés du carcan du chômage, point d’avenir pour une nation », Alassane Bala Sakandé
Filière sésame : Les acteurs de la Boucle du Mouhoun veulent un meilleur cadre politique et réglementaire
Offre de bourses : Devant l’excellence, ESUP-Jeunesse reconnaissante
Marche-meeting du 16 septembre 2019 : Les organisateurs « dénoncent la répression de la manifestation pacifique de Ouagadougou »
Royaume de Boussouma : Le nouveau Dima sort officiellement de son palais
Crise au ministère de la Santé : Des syndicats demandent l’application diligente de la Fonction publique hospitalière
AG des transporteurs de la gare routière de Tampouy : Installation du bureau de l’UNATRAF sous haute tension
Journée internationale de la paix : « La promotion de la paix passe également par la lutte contre le changement climatique », selon les Nations unies
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés