Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’acclamation a fait tous les maux de tous les peuples. Le citoyen se trouve porté au-delà dе sοn рrοрrе jugеmеnt, lе рοuvοir ассlаmé sе сrοit аimé еt infаilliblе ; tοutе libеrté еst perdue.» Émile Chartier dit Alain

Mobilité des enfants au Burkina Faso : Des acteurs de l’Est outillés par l’association ECPAT France

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Soumaila Sana • mardi 12 février 2019 à 19h03min
Mobilité des enfants au Burkina Faso : Des acteurs de l’Est outillés par l’association ECPAT France

Les 7 et 8 février 2019, à Fada N’Gourma, l’association ECPAT France appartenant au réseau d’ECPAT international a outillé les acteurs (agents des services sociaux, médias, etc.) du secteur social des différentes provinces de l’Est, sur les violences, abus et exploitation sexuelle des enfants et la mobilité/migration ainsi que les contenus des outils de gestion du projet.

Dans le cadre de la participation au renforcement du dispositif de protection de l’enfant au Burkina Faso, notamment dans les régions du Centre et de l’Est, l’association ECPAT France affilié au réseau d’ECAT international créé dans les années 1990, avec pour mission de lutter contre l’exploitation sexuelle des enfants dans le monde a outillé des acteurs œuvrant dans les domaines de la protection de l’enfant ( travailleurs sociaux , médias, etc.) , les 7 et 8 février 2019 à Fada N’Gourma.

Venus des différentes provinces de la région, les acteurs ont pu s’imprégner durant les 48 heures de la contribution à travers l’appui aux réseaux communaux et provinciaux de protection, la formation des acteurs sur la thématique de traite, le mariage d’enfants, la mobilité et les violences faites aux enfants, particulièrement les violences sexuelles et l’approche système.

A cette session de formation, il est ressorti que le projet d’assistance et de protection des enfants vient s’ajouter aux différentes actions déjà en cours dans l’Est et le Centre. A travers la collaboration avec l’UNICEF, l’association ECPAT France au Burkina Faso agit comme partenaire technique pour accompagner le gouvernement du Burkina Faso dans la région de l’Est, réputée être une région de grand trafic d’enfants dû à sa situation frontalière avec trois pays, dans la mise en œuvre du projet sous-régional d’assistance et de protection des enfants en mobilité dans six pays de l’Afrique de l’Ouest dont le Burkina Faso.

Le projet financé par le gouvernement britannique à travers son département du Développement international (DFID) sera mis en œuvre sur une période d’environ deux ans et a pour objectif global d’informer les filles et les garçons sur les risques et de les protéger contre les dangers le long de leur trajectoire de migration en Afrique de l’Ouest et du Centre.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Soumaila Sana
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ordre national des pharmaciens du Burkina Faso : Dr Nao Nédié reconduit à la tête du bureau régional du Centre
30 ans de la CARFO : 3 tonnes de vivres offertes aux pensionnaires du centre Delwendé
UFC-Dori : Bâtir des ponts entre les jeunes à Ouaga
30e anniversaire de la CARFO : 10 millions de F CFA pour le CHU Yalgado-Ouédraogo
Kaya : Le Centre régional de transfusion sanguine inauguré
Situation nationale : Les « Mouvements spécifiques » prônent la vérité, la justice et la réconciliation
Militaires et policiers radiés de 2011 : Ils rejettent l’aide spéciale annoncée par le gouvernement
Bassolma Bazié au Patronat burkinabè : « Ce qui manque dans notre pays, c’est le dialogue social franc »
Caravane de l’UFC-Dori : Les pèlerins de la paix sont arrivés à Ouagadougou
Manifestation du 16 septembre 2019 : Le MBDHP appelle à la mobilisation
Fondation Konrad-Adenauer Une formation pour aider les femmes à identifier les secteurs porteurs
Secteur agro-sylvo-pastoral : Le programme AgriNova pour faciliter l’accès au financement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés