Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Formalités des entreprises : Un nouveau bureau dédié aux professionnels du droit

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Moussa Diallo • lundi 11 février 2019 à 23h20min
Formalités des entreprises : Un nouveau bureau dédié aux professionnels du  droit

De 2 000 dossiers à son ouverture en 2006, le Centre de formalités des entreprises (CEFORE) de Ouagadougou a enregistré 8332 dossiers en 2018. Cette hausse de 416% en 13 ans d’activités montre l’ampleur des besoins et la nécessité de déconcentrer les activités de ce centre. C’est dans ce cadre que la Maison de l’entreprise et la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina ont décidé de l’ouverture d’un nouveau bureau des CEFORE au profit des promoteurs de la région du Centre. Le lancement officiel des activités dudit bureau a eu lieu, le8 février 2019, à Ouagadougou.

Permettre aux opérateurs économiques d’accomplir en un même lieu, devant un seul interlocuteur, les formalités et les déclarations d’entreprises. Telle est la mission principale assignée aux Centres de formalités des entreprises (CEFORE). Et les opérateurs économiques de la région du Centre et leurs mandataires attitrés n’auront plus besoin de passer plusieurs heures devant le guichet du siège de la Maison de l’entreprise pour déposer leurs dossiers. Ils pourront désormais accomplir toutes les formalités nécessaires au démarrage de leurs activités dans les locaux de la Délégation consulaire régionale (DCR) du Centre.

Moussa Traoré présentant les différentes prestations fournies dans ce guichet

Mais, il convient de préciser que ce bureau est dédié aux professionnels du droit qui en avaient exprimé le vœu de disposer d’un guichet spécial. « C’est sur requête des ordres professionnels qu’on a voulu déconcentrer pour que les formalités puissent se tenir en un seul lieu, en un temps record, en économisant en temps et en efficacité dans le traitement des dossiers. Donc, l’objectif c’est de se rapprocher davantage des usagers, les ordres professionnels en particulier », a précisé Moussa Traoré, le président du comité de gestion des CEFORE.

les hommes d’affaires fortement mobilisés pour l’occasion

Représenté par le président de l’Ordre des notaires du Burkina, Me Martin Ouédraogo, les professionnels du droit n’ont pas manqué d’exprimer leurs sentiments de gratitude envers la Maison de l’entreprise et la Chambre consulaire, en particulier la délégation régionale du Centre pour l’ouverture de ce guichet.

« Vous ne savez pas le temps que nous perdions à l’ancien CEFORE quand nous étions confondus avec les promoteurs. Pourtant, il est important qu’en affaires, nous gagnions du temps. Si vous partez le matin pour avoir un registre le soir, même dans notre classement Doing business, ça prend un coup », a-t-il rappelé.

les locaux du guichet CEFORE dédié aux professionnels de droit

A l’instar des quatorze centres déjà fonctionnels, ce bureau CEFORE de la région du Centre facilitera la délivrance des documents nécessaires au démarrage des activités des entreprises que sont le registre du commerce et du crédit mobilier, le certificat d’immatriculation à l’identifiant financier unique, le certificat d’immatriculation aux services de sécurité sociale, la carte professionnelle de commerçant.

« L’ouverture d’un bureau CEFORE spécialisé dans notre DCR, en complément des services déjà existants à la MEBF, est une volonté manifeste du monde des affaires de renforcer le partenariat avec les professionnels du droit qui assistent au quotidien les acteurs économiques dans diverses procédures administratives. Je voudrais inviter les acteurs économiques à profiter pleinement de cet outil pour optimiser leurs activités », a confié Hamidou Ouédraogo, le Président de la Délégation consulaire régionale du Centre.

une vue des participants

Aux chargés d’immatriculation des entreprises, le président du comité de gestion des CEFORE les a exhortés à prendre conscience de l’importance de leur mission qui doit faire de ce bureau, un centre de référence pour les affaires et les investissements. « C’est sur vous que repose la charge de faire respecter les délais légaux », a insisté Moussa Traoré.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Programme d’urgence pour le Sahel : Un « taux satisfaisant », des autorités locales ignorées
Situation nationale : Les acteurs des industries de l’agro-alimentaire apportent un soutien aux personnes déplacées internes
Province du Séno : Le représentant pays du PNUD visite des infrastructures
Dr Awalou Ouédraogo, Directeur général de l’ENAM : « Aucun énarque ne sera remis à la Fonction publique pour intégration sans avoir validé le stage militaire »
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo de Ouagadougou : Le Premier ministre appelle au calme et à la sérénité
Infrastructures du 11-Décembre 2017 à Gaoua : Les travaux de finition et de correction toujours attendus
Les fermetures d’écoles en Afrique de l’Ouest et centrale ont triplé depuis 2017 alors que l’éducation est prise pour cible dans toute la région
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo : Retour au calme et à la sérénité, selon le gouvernement
Attaques terroristes au Burkina : La coalition d’OSC CED et M21 demande le « renforcement des capacités opérationnelles de l’armée "
Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés organise un panel de Haut niveau sur les maux de la justice dans le contexte d’extrémisme violent
Protection des données à caractère personnel : La CIL demande l’accompagnement du Mogho Naba
Dori : Les syndicats préparent les manifestations à venir
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés