Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Journées portes ouvertes de l’ODDS : Les exposants expriment leur satisfaction

Accueil > Actualités > Société • • lundi 11 février 2019 à 00h34min
Journées portes ouvertes de l’ODDS : Les exposants expriment leur satisfaction

A l’occasion des journées portes ouvertes de l’Organisation Dupont pour le développement social (ODDS) qui se sont déroulées du 8 au 9 février 2019 à Bobo-Dioulasso, une exposition a été organisée au collège Sainte-Marie de Tounouma. Cette activité a mobilisé du monde venu de Bobo-Dioulasso, Nasso et Dédougou. Les exposants ont salué cette initiative de l’ODDS.

Pour les premières journées portes ouvertes de l’ODDS, une série d’activités a été organisée, dont une exposition d’articles. A cette occasion, plusieurs exposants ont effectué le déplacement de Bobo-Dioulasso.

Dans le stand de l’exposante Mariette Meda de l’Association des parents d’enfants encéphalopathes, on trouve des colliers et des articles de décoration. On y trouve également des porte-clés, des bracelets, des chaussures traditionnelles. Mariette Meda s’est dit satisfaite de l’exposition et a annoncé sa disponibilité à prendre part à une prochaine édition.

article de Dia Claudine Millogo

Chez l’exposante Dia Claudine Millogo de l’Association emploi, sport pour l’inclusion des personnes handicapées, il est exposé des nappes de table ; des tissus en Faso dan fani ; du jus de bissap, de gingembre ; des gâteaux salés et sucrés.

La sœur religieuse Pascaline Dembélé de la Congrégation des sœurs de l’annonciation de Bobo-Dioulasso est venue du Bénin pour participer aux journées portes ouvertes de l’ODDS. « Depuis mon arrivée, une bonne partie des articles que j’ai amenés a été payée », se réjouie-t-elle. « Nous avons du sirop d’ananas, du cocktail d’ananas, du sirop de citron préparé depuis le Bénin. Nous faisons également de la promotion féminine avec des femmes qui tissent des pagnes, des sacs à base de satin ornés de perles, des boucles d’oreilles pour les enfants », a-t-elle ajouté.

articles de Mariette Meda

Au niveau des autres stands sont exposés des tenues civiles et religieuses confectionnées au Centre de couture André-Dupont, des archives photographiques des œuvres des sœurs de l’Annonciation de Bobo-Dioulasso, des documents…
Au-delà de l’aspect financier, les exposants ont exprimé leur satisfaction pour la tenue de ces journées portes ouvertes qui leur ont permis de gagner un peu d’argent mais surtout de se faire connaître du grand public.

Dia Claudine Millogo

En rappel, l’Organisation Dupont pour le développement social (ODDS) a été mise en place en 2014 par les sœurs de l’Annonciation de Bobo. Elle œuvre en faveur des couches les plus vulnérables et défavorisées.

Haoua Touré
Lefaso.net

Portfolio

  • Mariette Meda

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fonction publique : Les administrateurs civils en grève de 96 heures à partir du 24 septembre 2019
Situation humanitaire dans le Centre-Nord : Le Cadre de concertation régional à la recherche de mesures urgentes
Recensement général 2019 au Burkina : L’INSD instruit des journalistes sur les modalités d’organisation
Forum national des jeunes : La contribution de la jeunesse burkinabè dans la lutte contre le terrorisme au cœur des échanges
Boussé : L’ambassadeur Athanase Boudo offre des vivres aux déplacés internes
Concours directs 2019 : 27 639 candidats composent dans la région du Sud-Ouest
Entreprenariat féminin : UNCDF renforce les capacités de 100 femmes à Ouagadougou
Concours directs 2019 : 1 247 751 candidatures pour 5 892 postes
Prostitution et MST au temps colonial : « Il fallait règlementer la prostitution pour qu’elle se passe dans des conditions qui puissent préserver un peu la morale », Dr Yacouba Banhoro
Crise foncière dans les arrondissements 3, 8 et 9 de Ouagadougou : Le cri du cœur d’une organisation de défense des acquis de l’insurrection populaire
Santé maternelle et infantile : Le ministère de la Santé veut tirer profit des résultats de la recherche
Fête du 11-Décembre 2020 : Les activités officiellement lancées à Banfora
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés