Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les erreurs, comme des pailles, flottent à la surface. Celui qui vеut сhеrсhеr dеs реrlеs dοit рlοngеr еn рrοfοndеur.» John Dryden

Attaque de Kongoussi : Les gendarmes resteront, ces actes de lâcheté ne les feront pas partir, martèle Ousséni Compaoré, ministre de la sécurité

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • lundi 11 février 2019 à 00h54min
Attaque de Kongoussi : Les gendarmes resteront, ces actes de lâcheté ne les feront pas partir, martèle Ousséni Compaoré, ministre de la sécurité

Une délégation gouvernementale conduite par le ministre d’Etat ministre de l’administration territoriale de la décentralisation et de la cohésion sociale Siméon Sawadogo et le ministre de la sécurité Ousséni Compaoré a présenté la compassion et le réconfort du gouvernement aux parents des deux victimes collatérales de l’attaque de la brigade territoriale de gendarmerie de Kongoussi par des individus armés.

Dans la famille des victimes où la délégation a été conduite, le ministre d’Etat Siméon Sawadogo a présenté au nom du président du Faso et du gouvernement , ses condoléances attristées à la famille éplorée . Il a confié aux parents que le gouvernement est à leurs côtés et fera tout son possible pour assurer la sécurité de la population et lui rendre justice. En rappel, c’est dans la nuit du mercredi 06 février 2019 que des individus armés non identifiés ont attaqué la brigade territoriale de gendarmerie de Kongoussi.

Désespérés de n’avoir pas pu conduire à son terme leur projet maléfique de libération d’un des leurs,les forces du mal se sont lâchement acharnées sur une femme en travail qui se rendait dans une formation sanitaire pour donner la vie. Son accompagnateur d’infortune n’a pas non plus été épargné par l’aigreur aveugle des assaillants.

La délégation avant cette visite, a fait une halte à la brigade de gendarmerie pour constater de visu l’ampleur des dégâts .

Le ministre de la sécurité a promis aux pandores que le bâtiment sera réhabilité dans les deux prochains mois avant de rassurer que ces attaques lâches et barbares ne pourront en aucun cas saper le moral des éléments.

« Les gendarmes resteront pour assurer la sécurité de la population .Ce ne sont pas ces actes de lâcheté qui les feront partir » a-t-il martelé.

Le ministre d’Etat Siméon Sawadogo a aussi laissé entendre aux gendarmes que la délégation est venue au nom du gouvernement les encourager et leur dire que tout le gouvernement les soutient. Les deux ministres ont salué et félicité la collaboration qu’il y a eu entre gendarmes et policiers lors de
cette attaque.

Le ministre d’Etat a fait don d’un ordinateur et de ses accessoires aux gendarmes afin que le travail puisse se poursuivre. La délégation a aussi rendu visite aux éléments de la police de la direction provinciale de la police nationale. Les deux ministres y ont ,au nom du gouvernement ,encouragé les policiers. Le ministre de la sécurité, a dit s’être réjouit d’apprendre que la police et la gendarmerie ont fait front commun lors de l’attaque de la brigade.

Il a en outre affirmé aux policiers que la clôture des commissariats et des casernes est un problème global qui tient à cœur le gouvernement . Ce problème fera partie de ses priorités . Il a ensuite promis aux forces de défense et de sécurité de revenir une prochaine fois à Kongoussi pour des échanges techniques avec les personnels des forces de sécurité.

Direction de la communication et de la presse ministérielle M/SECU

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés