Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «En fait d’imperfections, nous sommes des aigles pour voir celles d’аutrui, еt dеs tаuреs рοur vοir lеs nôtrеs. » Saint François de Sales

Ministère de la Santé : Les acteurs se préparent à contrer une éventuelle épidémie de méningite

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • samedi 9 février 2019 à 01h13min
Ministère de la Santé : Les acteurs se préparent à contrer une éventuelle épidémie de méningite

Le ministère de la Santé a organisé, ce vendredi 8 février 2019 à Ouagadougou, une rencontre de sensibilisation et d’information au profit des gouverneurs de région, directeurs régionaux de la santé, représentants des secteurs ministériels et partenaires. L’objectif de cette session est de convenir de stratégies pour une gestion efficace d’une éventuelle épidémie de méningite au cours de l’année 2019.

Mettre tous les acteurs au même niveau d’information concernant le plan de préparation et de riposte à une éventuelle épidémie de méningite adoptée en conseil des ministres, faire le plaidoyer auprès des gouverneurs pour une grande implication et faire des recommandations pour améliorer la collaboration entre tous les acteurs dans la lutte contre maladies à potentiel épidémique. Ce sont les principaux points de cette rencontre préparatoire de la saison épidémique 2018-2019 du ministère de la Santé.

Le gouverneur du Centre

Les investigations dans la commune de Botou, située dans le district sanitaire de Diapaga, dans la région de l’Est, ont permis de confirmer la présence du méningocoque C. La situation a été contenue grâce à la mise en œuvre de mesures sanitaires.

En cette période de l’année marquée par des vents chargés de poussière, la transmission de la maladie est propice. Pour le représentant du ministre de la Santé, Sibiri de Issa Ouédraogo, par ailleurs gouverneur du Centre, « cette rencontre témoigne de la volonté du ministère de partager les informations avec les acteurs afin d’asseoir les bases du succès de la gestion de la saison épidémique ».

Les participants

Dans son plan de réponse, le ministère de la Santé pourra compter sur l’Organisation mondiale de la santeé (OMS). « L’OMS apportera toujours son appui technique et accompagnera financièrement la mise en œuvre de cette campagne qui est vraiment urgente, vu le contexte de la méningite dans la sous-région », a signifié la représentante de l’OMS, Dr Chantal Kambiré.

Au fil des années, des efforts ont permis de réduire les cas de méningite qui sont passés de 6 837 en 2010 à 2 684 en 2017. En 2018, le Burkina a enregistré 2 422 cas de méningite.

Répresentante de l’OMS

Pour cette année, la volonté du gouvernement est de protéger la santé de la population contre les épidémies à travers des actions fortes comme la mise en place du Centre des opérations de réponses aux urgences sanitaires (CORUS), le pré-positionnement de médicaments et consommables pour la prise en charge des cas de maladies à potentiel épidémique dans toutes les régions sanitaires et dans tous les centres hospitaliers du pays.

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Concours directs 2019 : 27 639 candidats composent dans la région du Sud-Ouest
Entreprenariat féminin : UNCDF renforce les capacités de 100 femmes à Ouagadougou
Concours directs 2019 : 1 247 751 candidatures pour 5 892 postes
Prostitution et MST au temps colonial : « Il fallait règlementer la prostitution pour qu’elle se passe dans des conditions qui puissent préserver un peu la morale », Dr Yacouba Banhoro
Crise foncière dans les arrondissements 3, 8 et 9 de Ouagadougou : Le cri du cœur d’une organisation de défense des acquis de l’insurrection populaire
Santé maternelle et infantile : Le ministère de la Santé veut tirer profit des résultats de la recherche
Fête du 11-Décembre 2020 : Les activités officiellement lancées à Banfora
Filière sésame : Les acteurs de l’Est plaident pour une amélioration du cadre politique et règlementaire de la filière
Entreprenariat : L’OIM et l’Union européenne soutiennent les jeunes et les migrants de retour
UNICEF : Conflits prolongés, crise climatique, progression des troubles de la santé mentale et désinformation en ligne parmi les principales nouvelles menaces pour les enfants
Concours directs session 2019 : 5 892 postes pour 1 247 751 candidats
Dépenses publiques : La défense et la sécurité sous la loupe du CIFOEB
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés