Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens qui doutent d’eux-mêmes n’ont qu’un vide au centre d’eux-mêmes.» John Maxwell Coetzee

Millennium challenge corporation : Une formation pour faciliter la production d’énergie par le secteur privé

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Par Issoufou Ouédraogo • lundi 4 février 2019 à 18h00min
Millennium challenge corporation : Une formation pour faciliter la production d’énergie par le secteur privé

L’Unité de coordination de la formulation du second compact du Burkina (UCF-Burkina) et ses partenaires techniques et financiers ont organisé, ce lundi 4 février 2019 à Ouagadougou, une session de formation au profit des acteurs gouvernementaux sur la contractualisation avec les producteurs indépendants d’énergie. L’ouverture des travaux de cette session, qui se tiendra du 4 au 8 février 2019, a été présidée par les ministres en charge de l’Economie et de l’Energie, et par l’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina. L’objectif de cette session est de renforcer les capacités techniques et opérationnelles des intervenants gouvernementaux afin de contribuer à créer un climat favorable et attractif, pour la participation du secteur privé dans la production d’énergie au Burkina Faso.

Photo de famille des autorités et des participants

Renforcer les capacités des acteurs gouvernementaux sur la contractualisation avec les Producteurs indépendants d’énergie (PIE) pour faire face aux difficultés liées à la problématique du développement énergétique. C’est le but de cette session de formation initiée par l’Unité de coordination de la formulation du second compact du Burkina (UCF-Burkina) et assurée par Power Africa. Cette initiative entre dans le cadre du second compact du Millennium challenge corporation (MCC) pour lequel le secteur de l’énergie constitue un axe prioritaire.

Le minstre en charge de l’économie Lassané Kaboré

Ainsi, les projets 1 et 2 du second compact prévoient d’accroitre l’offre d’électricité à travers la création d’un environnement propice à l’intervention du secteur privé. « C’est pourquoi nous avons décidé, avec le soutien de nos partenaires, d’outiller nos cadres et les acteurs du privé pour permettre à chaque partie d’en tirer un profit dans un partenariat gagant-gagant », a dit le ministre en charge de l’Economie, Lassané Kaboré.

Ambassadeur des Etats-unis au Burkina Faso

Pour l’ambassadeur américain au Burkina, Andrew Joung, « c’est dans partenariat avec ces partenaires qu’on va avancer dans un secteur qui est tellement important pour le Burkina ».
Au regard des difficultés du secteur de l’énergie au Burkina, cette formation a pour finalité de lever les points de blocage dans les négociations des conventions de Partenariats public-privé (PPP) dans le domaine de l’électricité. Pour le représentant de Power Africa, Emmanuel Moteng, « l’objectif est de permettre au réseau de disposer 30 000 mégawatts additionnels et de 60 millions de nouvelles connexions d’ici 2030 ».

Issoufou Ouédraogo
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 5 février 2019 à 00:07, par Dibi En réponse à : Millennium challenge corporation : Une formation pour faciliter la production d’énergie par le secteur privé

    Là où sont les Américains, c’est que ça promet d’être juteux financièrement et politiquement intéressant en termes de contrôle et de déni de souveraineté nationale. Bref, c’est dire que la prédation et le pillage néolibéral sont à l’horizon avec la complicité béate et naïve de tous ces Nègres en cravate et à l’air très sérieux.
    Le problème des Américains c’est de mettre main basse sur tous les gisements énergétiques en Afrique quitte à saccager l’environnement par la pollution que génèrent les processus de production. Ils sont quasiment obligés parce que système menace de tomber en faillite. Et ça les rend méchants. Avec de tels vautours servis par les élites néocoloniales vendues, nous serons mêmes déposséder de ce que nous avons de très abondant : notre énergie solaire. Mais faute d’une réflexion autonome et d’ambition stratégique en vue de son exploitation indépendante et souveraine, des responsables aux vues étroites sont prêts à tout brader aux secteurs privés de la prédation néolibérale ; mais vu la brochette d’encravatés, une telle perspective est bien en vu à l’horizon.
    Na an lara an sara !

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2019 à 18:30, par Malik En réponse à : Millennium challenge corporation : Une formation pour faciliter la production d’énergie par le secteur privé

    Il est bon d’apprendre que cette initiative vise à améliorer le performance du secteur publique burkinabé en matière de facilitation des investissements du secteur privé dans le secteur de l’énergie. Un tel effort répondra aux besoins énergétiques futurs du pays de manière durable et bénéfique pour les consommateurs à travers la baisse de coût d’énergie ainsi qu’une amelioration de qualité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
45e anniversaire de la CEDEAO : Message de Paul Robert Tiendrebeogo, ministre de l’intégration africaine et des burkinabè de l’extérieur
Région du Centre-Nord : L’UNHCR apporte sa contribution à la lutte contre la Covid-19
Chine-Burkina Faso : « Donner du poisson et apprendre à pêcher », la vision stratégique selon l’ambassadeur LI Jian
Premier ministère : Les partenaires techniques et financiers du Burkina évaluent la coopération au développement
Diplomatie : L’Ambassadeur Filippe Savadogo rend hommage à l’Ambassadeur John Boureima KABORÉ
Coopération : Le Japon fait don de 7 150 tonnes de riz au Burkina Faso
Coopération parlementaire : La Chine offre des tablettes et des ordinateurs à l’Assemblée nationale
La Team Europe et le Burkina Faso : Unis face au Covid-19
Burkina/UE : « Le regard de l’Europe est de plus en plus tourné vers l’Afrique, mais c’est un regard nouveau », Wolfram Vetter, l’ambassadeur de l’UE
Ambassade des Etats-Unis au Burkina : Fin de mission pour l’ambassadeur Andrew Young
Lutte contre le covid-19 dans l’UEMOA : Les besoins des Etats évalués à environ 5284 milliards de francs CFA
Tribune libre de Andrew R. Young, Ambassadeur des Etats-Unis auprès du Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés