Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

En librairie : Clément Zongo signe « Moah, le fils de la folle »

Accueil > En librairie • LEFASO.NET | Par Justine Bonkoungou • lundi 4 février 2019 à 00h18min
En librairie : Clément Zongo signe « Moah, le fils de la folle »

Alexis Yaméogo alias Clément Zongo, bien connu des auditeurs de radio Pulsar et du quotidien d’Etat Sidwaya où il anime des chroniques, a présenté, ce samedi 2 février 2019, son premier roman intitulé « Moah, le fils de la folle ». Le roman, premier prix à la SNC (Semaine nationale de la culture) 2018, est paru aux éditions Céprodif et est disponible en librairie au prix de 5 000 F CFA.

« Moah, le fils de la folle » est inspiré d’une histoire vraie, celle d’une femme malade mentale et de son fils dont a été témoin l’auteur Clément Zongo. Une histoire l’a tellement bouleversé qu’il a tenu à la coucher sur écrit en y ajoutant de la fiction pour la romancer. « Voir cet enfant dans ce marché ce jour-là, qui refuse d’aller chez sa mère, c’est très touchant. Je me suis demandé pourquoi un enfant si innocent qui est d’habitude avec sa maman choisit ce jour-là de refuser d’aller chez sa propre mère. J’avoue que quand je suis rentré, je n’ai pas pu supporter et deux semaines après, je me suis mis à écrire l’histoire de cet enfant », confie l’auteur sur la genèse de son œuvre.

« Moah, le fils de la folle », c’est donc l’histoire d’un enfant de cinq ans, très attaché à sa mère, une malade mentale. Ces deux « marginalisés » survivent grâce à la générosité de bonnes volontés et aux restes de repas glanés çà et là dans les poubelles des mieux nantis. Le roman déroule ainsi les péripéties de la vie de cet enfant qui, malgré ses débuts difficiles dans la vie, finira président de la République gombolaise, le pays imaginaire où se passe l’histoire.

Une histoire racontée en 210 pages subdivisées en 34 chapitres. La première partie, soit deux-tiers du roman, décrit, selon le Pr Yves Dakouo, enseignant de sémiotique à l’Université Ouaga I Pr-Joseph-Ki-Zerbo, qui a présenté l’œuvre, les affres d’une enfance malheureuse. La seconde partie, moins longue, décrit l’ascension du fils de la folle vers un avenir radieux. « Un roman émouvant grâce à l’art de la description que possède son auteur, une invite à réfléchir sur la société, un pamphlet contre la mauvaise gouvernance », dira en substance le Pr Dakouo.

Rendre hommage aux « folles »

A travers ce roman « écrit avec le cœur et dans la douleur », l’auteur dit vouloir rendre hommage à toutes ces femmes « folles » souvent abusées sexuellement, mises enceintes et abandonnées à leur triste sort. Ce roman, c’est aussi un appel à la générosité envers les personnes vivant dans la pauvreté et qui mendient parfois pour survivre.

« C’est une façon d’interpeller les gens. Même si vous ne pouvez pas aider ces personnes, ne les marginalisez pas. Ne les stigmatisez pas. Essayons de faire ce que nous pouvons pour les pauvres. Au-delà de Moah, c’est vraiment une métaphore sociale, un message que je lance, afin que nous puissions un tant soit peu laisser parler nos cœurs », a indiqué Clément Zongo.

Avec ce roman, l’auteur fait une entrée plutôt réussie dans le cercle des écrivains. En témoigne l’engouement et les réactions lors de la cérémonie de dédicace.
« Moah, le fils de la folle » est disponible en librairie au prix de 5 000 F CFA.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Littérature : David Sawadogo fait ses premiers pas avec « Les tuiles sur la tête »
Politique : L’ancien maire de Kongoussi, Oscar Guessom Sawadogo, prend du recul
« Sur le chemin du développement local » : Le PNGT2 capitalise ses expériences dans un livre
En librairie : "Recherche et Développement au Burkina Faso", par Dr Basga Emile DIALLA
Travail non rémunéré : Un ouvrage de Dr Barbara Ky décortique la problématique
Littérature : Le Cardinal Philippe Ouédraogo publie « Semences d’espérance »
En librairie : Un recueil d’hommages à Valère Dieudonné SOME
Littérature : La place du chant dans le conte
Recherche : Le Pr Taladidia Thiombiano présente les fondements mathématiques de la géomancie
Littérature : Maïmouna Thiombiano publie deux ouvrages
Littérature : « Le Soleil Eclatant », un nouvel ouvrage du Mogho Naba Baongo
Littérature : « À vous la parole », le nouveau livre de l’ancien gouverneur Hassane Sawadogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés