Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un ami est celui qui vous laisse l’entière liberté d’être vous-même.» Jim Morrison

Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET | Par Edouard Samboé • samedi 26 janvier 2019 à 00h30min
Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

Le vice-Premier ministre du Conseil italien, Luigi Di Maio, a accusé la France d’appauvrir l’Afrique, dans une déclaration, le 21 janvier 2019. Il a affirmé qu’en maintenant la colonisation à travers le franc CFA, la France est à l’origine du drame des migrants en Méditerranée et de la paupérisation de l’Afrique.

Devant les médias, l’homme d’Etat italien a expliqué que « si aujourd’hui il y a des gens qui partent, c’est parce que certains pays européens, la France en tête, n’ont jamais cessé de coloniser des dizaines de pays africains ». Une déclaration venant d’un dirigeant d’un pays, et pas des moindres, de l’Union européenne. Ce n’est pas nouveau, les durcissements de ton de ce genre contre la France durent depuis plus de 50 ans.

Situant le contexte, le jeune politique italien a poursuivi : « Il y a des dizaines de pays africains où la France imprime une monnaie, le franc des colonies, et avec cette monnaie, elle finance la dette publique française (…). Si la France n’avait pas les colonies africaines, parce que c’est ainsi qu’il faut les appeler, elle serait la 15e puissance économique mondiale alors qu’elle est parmi les premières grâce à ce qu’elle est en train de faire en Afrique. »

Une déclaration qui a créé un tollé dans les médias européens. On se rappelle que dans un passé proche, certains pays comme l’Allemagne, l’Angleterre et les Etats-Unis avaient fait un constat similaire. Cette amère analyse a poussé Luigi Di Maio a relevé que « l’Union européenne devrait imposer des sanctions à la France et à tous les pays comme la France qui appauvrissent l’Afrique et obligent ce peuple à partir ».

Une monnaie produite en France

Pour la petite histoire, la monnaie dans l’Afrique française épouse les contours de la violence esclavagiste, coloniale et postcoloniale. En effet, le franc CFA est un produit de la Banque du Sénégal en 1855, banque créée grâce aux ressources versées par la métropole française aux esclavagistes en guise de réparation, après l’abolition de l’esclavage le 27 avril 1848.

Cette banque deviendra, au début du 20e siècle, la Banque de l’Afrique de l’ouest (BAO), qui aura le privilège d’émettre la monnaie ancêtre du franc CFA qui naîtra officiellement le 26 décembre 1945, dix ans avant la création de l’Institut d’émission de l’Afrique occidentale française (AOF) et du Togo, qui deviendra la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) quelques années plus tard.

Pour assurer ses arrières, l’impérialisme français est allé jusqu’à faire produire les pièces et billets de CFA à… Chamalières, commune de 17 000 habitants, située dans le Puy-De-Dôme à 3 km de Clermont-Ferrand en France.

Ce triste constat a fait réagir l’économiste spécialiste du franc CFA, Kako Nubukpo. Mais faute de soutien, il perdra son poste à la Francophonie numérique, à cause de ses points de vue. Tout comme le polémiste Kemi Séba, plusieurs activistes panafricains et des économistes dénoncent ce système monétaire.

Le Franc CFA, un outil de l’impérialisme français

Le 26 décembre 1945, la France avait mis sur pied une « Zone franc » en instaurant une législation commune pour les changes au sein de son empire colonial. L’objectif était de continuer à s’alimenter en matières premières à bas prix auprès de ses colonies. Le CFA signifiait « Colonies françaises d’Afrique » puis, à partir de 1958, « Communauté française d’Afrique ».

Avec l’indépendance de ses colonies africaines en 1960, la France leur a imposé la reconduction du système de la Zone franc. Le franc CFA est alors devenu franc de la « Communauté financière africaine » en Afrique de l’Ouest, et franc de la « Coopération financière en Afrique centrale » pour l’Afrique centrale. Cela devient alors un outil monétaire destinée à avantager les capitalistes français en Afrique, tout en bridant tout développement économique des pays concernés.

Le chef politique du Mouvement 5 Etoiles, Luigi Di Maio, a également annoncé « une initiative parlementaire dans les prochaines semaines », impliquant notamment le gouvernement et les institutions européennes, visant « à sanctionner tous les pays qui ne décolonisent pas l’Afrique ».

Au-delà de la mention du franc CFA, c’est tous les appareils économiques et politiques de nos pays qui sont contrôlés par les français. Des Sénégalais et des Maliens s’offusquent contre les boutiques et des aéroports gérés par Lagardère. Les ports sont gérés par Bolloré, les compagnies de pétrole par Total, les télécommunications dominées par Orange et les programmes scolaires sont conçus au Quai-d’Orsay. Les manuels scolaires sont imprimés par Hatier…

Après la vague des révolutionnaires africains comme les Thomas Sankara, Sékou Touré, Sylvanus Olympio, Patrice Lumumba, les dirigeants africains actuels ne sont pas en mesure de dénoncer ce système économique. Et ce sont les étrangers, à l’instar du vice- Premier ministre italien, qui dénoncent à la place des Africains.

Edouard K. Samboé
samboeedouard@gmail.com
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 26 janvier à 03:49, par Goomsida En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Quoi de plus normale si nous avons des dirigeants aveugles et peureux. ils ne sont la que pour leur personne. mais tout ca c’est la faute au peuple.

    Répondre à ce message

    • Le 26 janvier à 12:24, par Yako En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

      Erreur de presenter Mr Di Maio ou sa coalition (5 etoiles+ligue) comme les amis des africains.Bien au contraire ils sont responsables de nombreux drames des migrants africains en miditerranee de par la volonte de sa coalition tres xenophobe au gouvernement a Rome.Il suffit d’ecouter son allie Salvini de ma ligue tres raciste ou encore Mme Meloni de l’extreme-droite fasciste.Non, a vrai dire Mr Di Maio et allie de la ligue sont dans un reglement de comptes avec la France de Mr Macron pour des raisons loins des interets de l’Afrique et des Africains.En effet, la coalition extremiste aux affaires a Rome est dans une competition feroce avec la France pour le controle du petrole libyen.Agip et Eni deux grosses entreprises Italiennes qui controlaient jadis le petrole libyen jusqu’a la chute de M.Kaddhafi se voient releguees au second plan au profit de Total, Areva...2- La coalition extreme-droite et populiste au gouvernement a Rome dont Mr Di Maio est le 1er vice president est en difficulte a Bruxelles au regard de son budget juge trops excessif en deficit et avec le risque de mettre en perile la zone-euro.A tort ou a raison Di Maio estime que la France est deriere le blocage de son budget par Bruxelles via le commissaire europeen charge de l’economie,le francais P.Moscovici. 3- Il ya lieu de parler du projet TGV Turin-Lyon qui profiterait plus a la France qu’a l’Italie que le gouvernement de Conte sous pression de M5 de Di Maio entend renegocier. En fin, les accusations malheureuses et peu amicales de Mr Macron contre le gouvernement Italien il ya 5 mois contre la gestion des navirs transportant les migrants secourus en mere qu’il estime cynique et contraire au droit international.Si l’on y ajoute le recent traite entre la France et l’Allemagne qui marginalise l’Italie pourtant 3eme economie de la zone euro et membre fondateur de l’union européenne.Voila l’ensemble des raisons qui animent l’animosite entre l’Italie de Di Maio/Salvini et la France de Mr Macron.De la a vouloir presenter Mr Di Maio comme porte-parole des demnes de la terre ou amis des Africains c’est ne rien comprendre dans le jeu subtile et opportuniste de Di Maio qui peut bien etre considere comme cynique.Comme quoi en politique il n’ya pas de morale.

      Répondre à ce message

      • Le 26 janvier à 20:22, par touts En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

        Internaute Yako, le plus important c’est que leur combat aujourd’hui fait nos affaire. Tout le reste c’est de la litterature. Un pays n’a que des interets et cela nous reconforte et nous aide a nous liberer du CFA et de la mainmise de la france sur nos resources. Le reste on vera

        Répondre à ce message

      • Le 26 janvier à 22:10, par Mon Afrique En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

        Yako, vous semblez connaitre la situation politique en Italie actuellement. Mais dans un monde où tout le monde veut gagner, le malheur de la France fera notre bonheur. Il faudra même que les pays africains intentent un procès contre la France qui nous vole depuis des siècles et exiger le retour de tous les fonds de nos anciens présidents et ministres gêlés dans ce pays de merde !
        Si rien n’est fait, nous, populations de ces pays allons leur faire la peau, à ces gouvernants marionnettes de nos pays !!!
        Heureusement qu’ils parlent de 2020. Gare à eux si jamais 2020 s’avère une foutaise !

        Répondre à ce message

      • Le 27 janvier à 09:06, par ciceron IIeme du nom sur cette toile En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

        Merci mon cher yako pour cet eclairage ^o^ combien juste. Je n’y suis pas trop introduit en la chose Italie vs France. Mais sais -tu que l’Allemagne (dont le couplage avec la France est aussi a l’origine de ce qui est aujourd’hui "Union europeene") a devance ce jeunehomme italien -que je salue au passage- dans cette denonciation de la politique COLONISATRICE de ta bien aimee France en Afrique subsaharienne.
        Et puis en quoi cette gueguere entre DI MAIO et MACRON enleve la faculte pour toi de retenir la verite continue dans son propos.
        Il faut aussi retenir qu’il est dans son droit de refuser que les migrants n’entrent pas dans son plan de developement de son Italie et qu’il puisse faire en sorte qu’ils n’y viennent pas avec les moyens en sa possession.
        Je sais sincerement et la, je suis d’accord avec toi que DI MAIO n’est nullement un AMI de l’Afrique tout comme Poutine, Netanyahu, Trump, Xi Zin Ping -je m’,excuse du peu pour l’orthographe-, mais il n’a fait que dire ce que tous ceux qui aiment l’Afrique n"ont de cesse de relever.
        Aimablement ciceron IIEME

        Répondre à ce message

        • Le 30 janvier à 15:54, par VERITIUM En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

          M.YAKO je pense que il y’a un problème avec vous si je peux me le permettre ,on sent fous que DI MAIO soit un ami de l’afrique ,tout ce qui nous intéresse c’est que nous, africains avions peur de dire ,il l’a dis , mais vous je suis sur que vous etes un vallet local de l’impérialisme ,genre de personnes qui est pret à donner son frere africain pour avoir l’estime français, soit tu es un français qu’ils envoient pour nous espionner en s’integrant dans tout notre système ,mais ne t’en fais pas tous seront décapités au jour opportun quand l’Afrique se reveillera !Que Dieu benisse l’Afrique le berceau de l’hunanité

          Répondre à ce message

      • Le 27 janvier à 20:31, par yliassa Konfe En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

        Peu importe vos justification , les africains n’ont pas besoin de la déclaration de Mr Di Maio pour voir les inconvénients du fcfa sur le développement du continent . Leurs problème , est d’avoir de dirigeants qui mettent en première place leurs intérêts personnels et sont même prêts a allé jusqu’à hypothéquer leurs pays et leurs populations pour ces intérêts égoïstes .

        Répondre à ce message

      • Le 28 janvier à 16:05, par Richard En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

        moi je ne connais pas tros en politique mais je sais que la politique francaise sur le cfa et sur tous les domaines qui fait que depuis les independances l afrique est toujours dans les problemes !! je pense que si un dirigent comme Di Maio denonce cet etat de fait injuste c est l ocasion pour nous africain d enfinir une bonne fois avec la france !! Tu dis que Di Maio nest pas un ami d afrique ! dis moi qui est l ami d afrique si ce dernier plaide pour la cause d afrique ?? ceux qui se disent ami d afrique ce sont eux qui nous apauvrissent !! pour nous tromper ils financent le terorisme et quant ça chaufe ils amenent leur avions et militaires en nous faisant croire que c est eux les amis d afrique or c est nos ennemis !! Ils ont fait souffrir nos ancetre a traver l esclavagisme et la traite coloniale et nos pere se sont lutter pour que nous ne subissons pas le meme sort qu eux !! Donc il est temp de s elever et dire non a la france non au franc cfa si nous escperions un jour se develepper !! CHADRI

        Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 05:18, par Django En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Dire que les pièces confectionnés au trésor Paris et les billets à la banque de France ont un coût. Imaginons les frais que tous les pays membres payent à la France. Comment voulez-vous que cette France abandonne ce deal ? Le président qui ose dénoncer ces aspects est un homme mort à la SANKARA

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 06:46, par Adamou En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Pourtant il n’a pas tord ce jeune homme vive la jeune classe politique

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 07:56, par Le convaincu En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Nous assistons à un nouveau ordre mondiale, cela pouvait se passer pacifiquement si le Maghreb et autres pays de l’Afrique ne connaissait des mutations sauvages comme c’est le cas.

    L’introduction de la démocratie par le discours de la baule n’est pas pour nous faire plaisir, c’était juste changer de cap dans la dictature coloniale. Au jour d’aujourd’hui le constat est bien triste, après plus de 30 ans de système de gouvernance démocratique l’Afrique n’a pas encore trouvé la porte de sortie, ne serait ce que le vivre ensemble.

    Convaincu que le soleil des indépendances est en train de se lever, les pays africains doivent tout faire pour être au rendez-vous du nouvel ordre mondial et pour ça il nous faut des hommes et des femmes aux esprits avertis, pas des mouta mouta.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 08:04, par Amdy En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Une chose est de dénoncer, une autre est de prendre ses responsabilités.Toute chose que nos dirigeants ne sont pas prêts à faire.
    Alors la France aura encore pour longtemps de beaux jours devant elle.
    Mais le CFA ne peut à lui seul être la cause de l’immigration, j’en veux pour preuves : les pays comme le Ghana, le Nigeria, la Philipine qui ont rempli l’Europe surtout l’Italie de leurs ressortissants, sont des pays qui frappent leur monnaie à eux. Par contre le Niger, le Togo, le Bénin et même le Burkina ont leurs citoyens qui immigrent peu pourtant, ont comme monnaie le CFA. Alors je pense que les causes de l’immigration sont ailleurs.

    Répondre à ce message

    • Le 26 janvier à 12:10, par Mafoi En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

      @Amdy,peut-on réveiller quelqu’un qui ne dort pas ?Alors laisse certains se défouler sur la France comme si la France est l’unique source de tous nos malheurs.En tout cas,c’est un raccourci trop simpliste que je ne prendrai jamais car j’ai toujours pensé et je le pense plus que jamais que tout ce qui nous arrive est de notre propre irresponsabilité.Prenons le cas de ce fameux FCFA qui fait couler tant d’encre.Je ne suis pas économiste pour maîtriser ses contours mais à ce que je sache,la France n’a jamais interdit à un pays de sortir du FCFA.Pour preuve,le Mali s’en était affranchi en 1962 et de son plein gré en battant sa propre monnaie.Dare dare en 84,il mettra sa monnaie à la poubelle car pour payer une baguette de pain,il fallait tout un sac rempli de grosses coupures de franc malien mais d’aucuns accuseront encore et toujours la France,ce souffre-douleur qui fait le dos,d’avoir orchestré un sabotage du franc malien pour manger ses ressources alors que la vérité que nous nous refusons de regarder en face parce-qu’elle nous fait très très mal,est que nous(surtout nos dirigeants,nos petites élites) manquons cruellement de rigueur.En tout cas il y a beaucoup de choses à dire au sujet du jour mais je m’arrête là.Bonne journée

      Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 08:06, par Sawadogo En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Honte au gouverneur de la BCEAO et aux cadres de l’Afrique francophone pour leur applaventrisme. Ils jouissent de leurs privilèges et ont peur de s’aventurer dans le sens des attentes de la jeunesse Africaine. Ils ont peur du changement qualitatif pour l’avenir.
    Si non, comment comprendre que l’Allemagne, les USA, et l’Italie disent que l’esclavage monétaire et économique de la France en Afrique n’est pas juste et le patron de la BCEAO toute honte bue trouve que c’est bien ?
    Je soutien la lutte pour notre émancipation monétaire vis-à-vis de la France. Nous pourrons. Donner un délai à France de mettre fin à cet esclavage et elle va s’exécuter si :
    - les Africains francophones sont prêt à se passer de l’aide publique au développement de la France.
    - ils sont prêt à payer les impôts et à travailler davantage pour faire face aux conséquences du courou de la France.
    - ils sont prêt à se décomplexer comme les Algériens vis-à-vis de la France et des français.
    - les Chefs d’ État rendent comptent publiquement à leur peuple des pressions que les politiciens Francais leur imposent en coulisse.
    Je pense au président RMCK et la lutte contre le terrorisme imposé par la France et ses valets locaux. Ils attendent impatiemment que RMCK ait le dos au mur pour lui arracher la liberté acquise de haute lutte par le peuple burkinabè contre la paix.
    Regardez ce que la France a fait du Mali.
    Mais Dieu et nos ancêtres ne dorment pas. La jeunesse burkinabè aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 08:59, par zemosse En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Vive ce vice premier ministre Italien qui a jeté un pavé dans la mare qui réveillera les Peuples Africain. Merci à Samboué pour ce percutant article qui va contribuer à réveiller la conscience positive des Africains.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 10:10, par TANGA En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Il a parfaitement raison.
    Un Italien s’alarme pour ce qui nous arrive ; ET NOUS ?
    Même si l’Italie reste un pays Européen, il faut remarqué que c’est un pays qui s’est remarquablement sorti des problèmes car après la deuxième guerre mondiale, elle avait été condamnée à dédommager l’Ethiopie et aussi les alliés de l’époque. L’Italie a appris à faire d’elle même sans utiliser des colonies. C’est pour cela qu’elle sait que la France peut faire de même.
    VIVA L’ITALIA !!!

    Répondre à ce message

    • Le 26 janvier à 11:29, par Lucide En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

      Cher TANGA, l’ITALIE ne s’alarme pas pour nous. Elle s’indigne parce que les conséquences Economiques liées au CFA en Afrique, l’affecte (migrants). Et tout le monde entier veut les faire passer pour des "inhumains" parce qu’elle refuse de prendre plus de misère. Elle profite enfoncer le clou parce qu’aussi la France supporte entièrement la politique du soûlard Yunker de l’EU qui veut les mettre à genou.
      Si c’est pour nous, elle s’en tape complètement. Si nous ne sommes pas capables de régler nos soucis je ne vois pas qui va le faire à notre place. Surtout pas un Européen
      Mais il reste évident que tout ce ramdam aura surement une conséquence directe sur la vie de nos parents burkinabè qui sont déjà nombreux la bas.

      Répondre à ce message

      • Le 26 janvier à 16:22, par TANGA En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

        C’est juste ce que vous avez dit. Mais n’empêche que l’Italie veut aussi et surtout sa part de gâteau. C’est la posture que les américains ont adopté aux lendemain des deuxième guerre qui se prend en Italie. Au nom de ce qui est vrai et juste, les colonisateurs mettent de l’eau dans leur vin et eux profite s’introduire avec de nouvelles donnes. Monsieur juste, je connais bien ces gens là ; la doute Italienne. Ce ne sont pas des enfants de coeur. J’était en Italie pendant la montée du néo nazisme. Mais si leur action peut nous profiter, profitons. Ça sera à nous de savoir nous tenir dans l’arène internationale après.

        Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 10:23, par Konkona En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Si vis pacem para bellum. Qui veut la paix prépare la guerre. Africains de tous les pays, l heure à sonner. Comme un seul, nous devons nous lever pour dire non à cette barbarie, à cette exploitation éhontée. Le Président Macron dans ses habitudes de manquer du respect aux Africains declararait un jour qu il revenait aux Africains de sortir de la zone CFA s ils le désirent. Il s avait très bien ce qu il allait dire aux Présidents Africains dans les coulisses. Il fait croire officiellement au monde entier que la France n a ni chaud ni froid d une quelconque sortie et derrière, il fait du marchandage avec les Présidents Africains. L heure a sonné chers frères et sœurs pour mettre fin à cette barbarie. Si nos Présidents ne sont pas capables, nous le sommes et devons nous lever pour une Afrique Digne et prospère. Africains de tous les pays, unissons nous. Le vice-Premier ministre du Conseil italien, Luigi Di Maio n est pas un Africain mais a osé pour nous Africains. D autres africains comme Thomas Sankara, Sékou Touré, Sylvanus Olympio, Patrice Lumumba ont payé de leur vie pourquoi pas nous ? Malheur à ceux qui baillonnent leur peuple. La patrie ou la mort, nous vaincrons.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 10:44, par Un Burkinabê En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Quelle honte pour le gouverneur de la BCEAO qui la semaine dernière donnait son point de vue par rapport au FCFA. Il n’ya que les authorités de la Bceao qui voient en bien le maintien du fcfa. Sinon que nous pouvons toujours avoir une monnaie commune totalement déconnectée du franc français.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 10:53, par Hussein En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Au fait, toutes les administrations des quatorze pays de la Zone Franc CFA devraient démissionner (pire que la mort est la honte) ou être contraintes à le faire. Des faux états dirigés par des gens incultes et de mauvaise fois, formées dans le système francais pour nuire à peuples d’Afrique. Mais il suffit seulement de revoir l’histoire pour mourrir de honte : ce sont des soldats africains (ces soi-disant tirailleurs sénégalais) qui ont conquis les royaumes africains pour la France. Aujourd’hui ces sont les gouvernements des pays qui sont à la place de ces maudits tirailleurs sénégalais pour piller les peuples et les ressources africains pour la France. Pour la France et avec la France ils tuent leurs frères qui s’opposent à la servitude et à l’impérialisme francais, pour des palais et des fonctions de honte et de misère. Le temps de mettre fin à la domination francaise en Afrique est arrivé, battons-nous encore comme les vaillantes amazones du Dahomey qui ont su infliger tant de pertes à la France pour la liberté et le bonheur de peuples africains indépendents. Que tout ce que la France et tous les autres ont volé à l’Afrique se retourne contre eux. La dernière campagne de Lybie qui avait comme objectif premier de tuer le Colonel Kadhafi pour piller le pétrole a finalement avorté à cause de l’Italie qui n’a pas cédé la place aux compagnies pétrolières du pillage et, comme il n’y a plus de pétrole gratuit, la France ne peut plus mentir à son peuple, d’ou les protestations des gilets jaunes. Merci à Monsieur Luigi Di Maio, honte aux dirigents des 14 pays de la zone Franc CFA, les vassaux Alassane Ouattara et Macky Sall en tête et que leur France leur chie correctement un jour sur la tête !

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 11:49, par KLADJOU En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Je ne pense pas que ceci soit la faute de la France et des gouvernements successifs français uniquement. On ne peut demander à un dirigeant qui aime son pays de ne pas se battre pour sauvegarder les intérêts de son pays et s’occuper du bien être de sa population. Le Pr Joseph Ky Zerbo qualifiait les relations entre la France et l’Afrique comme "celle du cheval et du cavalier : nous restons une monture pour la France ".
    Nos dirigeants sont la principale cause de cette exploitation honteuse de nos pays et la passivité complice de nous tous a créé le terreau de cette exploitation. Nous sommes restés de grands enfants et Paris a bien compris cela et nous a maintenu au biberon. On ne peut grandir avec une tétine à la bouche. Lorsqu’en janvier 1994, la France dévaluait unilatéralement le FCFA , nous avions tous pensé que c’était l’occasion de couper le cordon ombilical. Mais rien n’y fit. En fait nous n’avons pas de chefs d’Etat, nous avons des Préfets de départements français ! Sinon, comment comprendre que la France continue cette exploitation honteuse de ces colonies, pardon ex colonies et on a à l’unissons des cadres qui ne sont en réalité cadre que par le nombre d’années passées sur les bancs et les diplômes qu’on leur a donné pour sanctionner leur séjour sur les bancs et qui viennent nous raconter des inepties que le FCFA c’est la stabilité, la convertibilité garantie, blablabla blablabla en oubliant que le prix de cette stabilité est le renoncement à notre souveraineté et à notre dignité. Il est inconcevable et inacceptable de continuer à servir de telles âneries en 2019 à nos braves populations comme si grâce au maintient de cette colonisation par le FCFA nous étions mieux économiquement que le Ghana, le Nigeria, le Cap Vert ou même la Gambie qui gère leur propre monnaie.
    Il est temps de ne plus compter sur nos dirigeants /Préfets de département Français ; Il faut se mettre vent débout pour obliger le processus de création de la monnaie entamé par la CEDEAO à se concrétiser en 2020. Il faut commencer par arrêter les activités de l’UEMOA l’instrument colonial de la France mis là pour saboter les actions de la CEDEAO de création d’une monnaie unique. Plus question de reporter la création de notre monnaie commune au delà de 2020. Nous devons tous dire non et se mettre débout ! Quelle honte ! tchrrrrrr !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 11:55, par Sidbala En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de \xabcoloniser l\u2019Afrique\xbb

    C’est l’occasion pour les Africains, maintenant qu’ils ont un soutien de taille, de profiter poser le problème et demander la suppression pure et simple de cette monnaie. Nos dirigeants africains sauront-ils s’unir ? Sauront-ils mettre l’intérêt commun au devant de l’intérêt personnel !? Accepteront-ils une fois dans la vie mettre leur pouvoir en jeu ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 11:55, par Lucide En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    CFA, EURO ce sont les mêmes formules développées par les acteurs d"un même système financier et bancaire mondial qui a décidé de piller les peuples du monde entier.
    Actuellement tous les financiers le disent : l’EURO ne profite qu’à l’Allemagne contre tous les autres pays de l’EU. Donc l’Italie a raison de changer de politique (d’acteurs politiques qui luttent pour leur peuple : ils sont actuellement traités par tous les profiteurs du système de populiste, communiste , montres enfin tout ce qu’on veut). Et la France est l’un des pays qui appuie la politique de YUNKER pour mettre l’ITALIE a terre. Donc l’Italie ne se gène plus pour dire ce qu’elle a à dire même si cela va créer un problème diplomatique.

    Y a qu’à faire une transposition sur le CFA. C’est la France qui en profite contre tous les autres pays qui gravitent autour.

    Et entre nous, il ne faut pas se méprendre : Aucun gouverneur de la BCEAO ou travailleurs à la BCEAO ne va remettre en cause. La fin du CFA sonne comme la fin de la BCEAO. Donc de tous les avantages mirobolants que vous connaissez. Personne n’ira contre son ’bien être.

    On continue la transposition : C’est comme vouloir ôter les Fonds Communs. encore des avantages à supprimer.
    Et on peut continuer ainsi.

    Ce sont des systèmes conçus pour maintenir la masse populaire dans la misère pour qu’une petite élites en profite en votant des lois taillées pour les maintenir sur le profit. Tout celui qui va penser les défaire est hors la loi

    J’avoue que c’est bien penser ; c est juste qu’à un certain moment, ceux qui n’ont plus rien à perdre, au de s’immoler (comme en Tunisie) vont s’en prendre aux acteurs qui profitent du système. Et la ça va forcement changer ; Parce que eux ; auront tout à perdre (biens , argent, voire la vie)

    En fait : nous sommes tous des GILETS JAUNES !!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 14:39, par Tilaï En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Faites vos recherche analyses et vous trouverez que c’est l’affaire "Franc CFA" qui a tué le panafricaniste FADIGA, ex-patron de la BCEAO.
    Dieu bénisse l’Afrique !

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 14:41, par ô pays mon beau peuple En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Triste réalité mais ce n’est pas dans nos démocraties actuelles que ce combat est possible. Si tu lève ton petit doigt, on appui l’opposition politique, les syndicats et autres organisation de la société civile et hop tu éjecté au nom de la démocratie. Que dites vous des mouvements dits djihadistes qui sabotent tous nos effort de développement. je parle de ceux qui savent faire des analyses approfondies mais pas les "perroquets"

    Répondre à ce message

    • Le 27 janvier à 14:54, par ciceron IIeme du nom sur cette toile En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

      Je me hasarde a reagir a ton propos sans etre capable d’analyse ni perroquet. Je vois que tu n’es pas favorable a certaines organisations qui n’ont pas la gestion du pouvoir d’Etat. Je suis d’avis que ce qui est aujourd’hui appele "democratie" n’est pas le terreau a même de mener le combat adequat pour sortir de la situation. Fais moi une proposition alternative et je suis ton homme.
      Ceci etant, je tiends cette opinion : au Burkina Faso il y a belle lurette que le PCRV (parti politique anticolonial par naissance , avec lequel je suis tres d’accord ) nous suggere la voie a suivre mais nous trichons avec cet IDEAL car secretement chacun de nous reve de remplacer ce valet local -du mpment- de l’imperialisme francais qui nous a devance dans la bêtise (gerer le pouvoir neocolonial) dans l’ultime but de s’enrichir comme le colon en toute impunite et honte bue.
      Je pense que la gueguere entre Europeens doit nous servir dans notre noble combat qu’est de leguer un pays,un continent independent et prospere socialement a notre posterite.
      En passant, si l’occident ne s’etait pas servi de nos guerres fratricides, elle ne se serait pas impose a nos ancetres en les colonisant, et nous avec aujourd’hui.
      Sachons alors chercher ce que nous voulons.
      Je promets de revenir dans ce debat.
      Aimablement ciceron IIEME

      Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 15:13, par Gorko En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Ne nous laissons pas divertir par quelque Européen que ce soit. Ils sont tous pareils. Comme aujourd’hui l’Italie a des difficultés dans l’Union Européenne, elle joue à ce jeu pour avoir le soutien de la France ; après quoi, ils iront dîner ensemble. Personne d’autre ne connait mieux notre situation que nous-mêmes. Les Africains savent très bien que ça ne va pas et ils en connaissent les causes et les solutions. Cependant il n’y a pas de dirigeants assez courageux pour lever le lièvre et d’autres dirigeants pour l’aider à le chasser et à l’attraper. Qu’est ce qu’un Italien ou tout autre Européen va dire ou faire que nous ne connaissons pas ? Les problèmes que nous vivons sont nés en Afrique par des Africains, pour les Africains. Les solutions également, sont en Afrique et seront trouvés par des Africains pour les Africains. Faute de quoi, il n’y aura pas de solutions.

    Quant à la relation entre migration et CFA, c’est la vérité : en effet, si le Ghana, le Nigeria, etc, qui ont leur monnaie connaissent la migration, c’est tout simplement parce qu’ils sont entourés par des pays frères qui ne peuvent même pas commercer avec eux du fait de la monnaie. Même le riz, on préfère aller payer au Vietnam au lieu de payer avec un pays africain. Les Français ont des lois commerciales meurtrières pour les économies africaines de la zone CFA. Du coup, les pays qui n’ont pas cette monnaie subissent les effets néfastes qui sont entre autre : leurs produits ne sont pas payés par leurs voisins d’où le chômage, donc la migration. Si les Africains commerçaient entre eux, croyez-vous que la migration allait se développer comme cela ? Un pays comme le Gabon paie sa viande au Brésil. Et on peut en citer et en citer. Le problème de l’Afrique, se sont les Africains. La solution aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 16:06, par Ahmed En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Les Dicko et autres Zeph bardés de gros diplômes veulent le pouvoir rien que le pouvoir . Qui d’entre eux peut il être comme SANKARA l’a été ? Pourtant c’est un autre du genre SANKARA nous voulons. Avoir le courage de lutter pour son peuple même s’il faut en mourir.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 16:25, par Adakalan En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    La faute c’est pas la France mais aux dirigeants africains qui agissent comme des gros bébé larmoyants incapable de s’affirmer et de s’affranchir. Honte a nous.vive kemi seba

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 16:51, par Alexio En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Je n arrive pas a comprendre que les propos televisuel du vice premier ministre italien ne sont pas apparus dans les Televisions africaines. Je l ai suivi a la TV avec une vitesse eclaire.

    Du jamais vu par cette TV francaise. Il nous volent tout.nos insectes, nos arts dans leurs musee sans possibilite de retour au bercail. Avec detours juridiques de longues haleines.

    Nos animaux dans leurs Zoo. Avec un eportee d entree payante. qui cree des emplois pour eux. Alors qu en Afriqie c est la galere depuis notre soit-disant independance.

    Cette thematique dans les annees 80 avait scission entre les etutdiants voltaique de la gauche et la droite.

    Le PCRV ou l actuel president etait membre, avec les Halidou Ouedraogo et Ouattamou Lamien l homme qui avait juge le Pesident Lamizana sous la revolution de 1983.

    Blaise Compaore en mariant une femme netiste issue et produit de la colonisation francaise. La revolution de Thomas Sankara n avait plus longue vie.

    La France avec et ses satellites de la sous-regions ont mis le baton dans les roues de notre revolution emancipatrice de nos peuples en berne.

    Houphouet Felix Boigny- Jacques Chirac- Blaise Compaore.

    Le dernier a ete ebloui par la beate de sa future femmeen offrant notre avenir pour le pouvoir concu par la France escroc de l Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 18:50, par Mechtilde Guirma En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Un proverbe mossi dit chez nous : « Avant de vouloir enlever l’épine du pied, il faudrait d’abord enlever celle de la fesse »

    Mais monsieur le Ministre qu’est-ce qui nous colle actuellement aux fesses ? Je crois que ce sont les Institutions de Madame Brigitte Lagarde : FMI, BIRD, FUNUAP, UNICEF, US-AID, PNUD etc. avec leur vision et leurs conditions de développement. Voilà la preuve :

    « Notre être ne doit pas nous être conférée du dehors » (Cardinal Paul Zoungrana au 1er synode africain à Rome).

    « Les nations en voie de développement, comme celles qui furent récemment promues à l’indépendance, veulent participer aux bienfaits de la civilisation moderne tant au plan économique qu’au plan politique, et jouer librement leur rôle sur la scène du monde. Travailleurs, ouvriers et paysans, veulent non seulement gagner leur vie, mais développer leur personnalité par leur travail, mieux, participer à l’organisation de la vie économique, sociale, politique et culturelle […]Tandis qu’un petit nombre d’hommes disposent d’un très ample pouvoir de décision, beaucoup sont privés de presque toute possibilité d’initiative personnelle et de responsabilité ; souvent même, ils sont placés dans des conditions de vie et de travail indignes de la personne humaine » (Gaudium et Spes n° 9 paragraphe 2, Gaudium et spes, ch. III, les 4 dernières lignes du 3ème paragraphes).

    Tant que nous n’aurions pas résolu au préalable, cette équation à multiples inconnus, nous, pays africains nous n’irons jamais loin. Sinon que les promesses d’Emmanuel Macron ne diffèrent guère de celles en leur temps où celui-là a donné aux Africains leur indépendance de façon laconique : « Vous voulez l’indépendance ? Eh bien prenez-la ». La suite tout le monde la connaît même vous n’est-ce pas ?

    Si nous n’effectuons pas au préalable, ce travail qui consiste à ce que nous pays africains, comme on dit chez nous « Balayer sa case, et donner tord au scorpion », cent ans passeront encore et l’Afrique restera toujours au statu quo ante.

    Moi, je peux en toute humilité suggérer des esquisses de réponse !

    Convoquer un nouveau Yalta en y incluant tous les pays indépendants (ou à défaut l’Afrique toute entière avec les pays et les Institutions suivante : UE, UA, FMI-BIRD etc.).

    Ensuite réexaminer la « Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948 » dans sa version première et la reformuler dans son adéquation en l’actualisant cette fois.

    Je vous remercie d’avance Excellence d’être mon porte-parole auprès de l’UE.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 18:52, par gohoga En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    KLADJOU, que Dieu te bénisse. Je suis avec toi jour et nuit.
    Je demande à KA de dire quelque chose par apport au CFA. Pour moi, il est le meilleurs internaute par ses analyses objectives et sincères.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier à 20:56, par Mechtilde Guirma En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Un proverbe mossi dit chez nous : « Avant de vouloir enlever l’épine du pied, il faudrait d’abord enlever celle de la fesse »

    Mais monsieur le Ministre qu’est-ce qui nous colle actuellement aux fesses ? Je crois que ce sont les Institutions de Brigitte Lagarde : FMI, BIRD, FUNUAP, UNICEF, US-AID, PNUD etc. avec leur vision et leur conditions de développement. Voilà la preuve :

    « Notre être ne doit pas nous être conférée du dehors » (Cardinal Paul Zoungrana au 1er synode africain à Rome).

    « Les nations en voie de développement, comme celles qui furent récemment promues à l’indépendance, veulent participer aux bienfaits de la civilisation moderne tant au plan économique qu’au plan politique, et jouer librement leur rôle sur la scène du monde. Travailleurs, ouvriers et paysans, veulent non seulement gagner leur vie, mais développer leur personnalité par leur travail, mieux, participer à l’organisation de la vie économique, sociale, politique et culturelle […]Tandis qu’un petit nombre d’hommes disposent d’un très ample pouvoir de décision, beaucoup sont privés de presque toute possibilité d’initiative personnelle et de responsabilité ; souvent même, ils sont placés dans des conditions de vie et de travail indignes de la personne humaine » (Gaudium et Spes n° 9 paragraphe 2, Gaudium et spes, ch. III, les 4 dernières lignes du 3ème paragraphes).

    Tant que nous n’aurions pas résolu au préalable, cette équation à multiples inconnus, nous pays africains nous n’irons jamais loin. Sinon que les promesses d’Emmanuel Macron ne diffèrent guère de celle en son temps où celui-là a donné aux Africains leur indépendance « Vous voulez l’indépendance ? Eh bien prenez-la ». La suite tout le monde la connaît même vous n’est-ce pas ?

    Si nous n’effectuons pas au préalable, ce travail qui consiste à ce que nous pays africains, comme on dit chez nous « Balayer sa case, et donner tord au scorpion », cent ans passeront encore et l’Afrique restera toujours au statu quo ante.

    Moi, je peux en toute humilité suggérer des esquisses de réponse !

    Convoquer un nouveau Yalta en y incluant tous les pays indépendants (ou à défaut l’Afrique toute entière avec les pays et les Institutions suivante : UE, UA, FMI-BIRD).

    Ensuite réexaminer la « Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948 » dans sa version première et la reformuler dans son adéquation en l’actualisant cette fois.

    Je vous remercie Excellence d’être mon porte-parole auprès de l’UE.

    Répondre à ce message

    • Le 27 janvier à 13:16, par Alexio En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

      Mechtilde Guirma. Vous avez omis de noter le diable lui-meme du systeme bancaire et monetaire sous kontroll d une famille depuis la creation des bourses des Valeurs. La famille juive " The Rotschilds "qui controllent toutes sentrales banques meme celle des Etats-Unis.

      Ouvrez Google pour des informations ulterieures sur cette Famille a tentacules diverses dans le monde financier et politique.
      En France tous legrand chateaux du cru les plus renommes sont sous leur radards.

      L actuel President Macron a travailler pour cette famille illuminati(secte secrete de la sorcellerie). Il font parti des 10familles qui font courir notre monde.

      Le probleme Israelo-Palestinien est regit par leur influence. Et font parti des acteurs de la creation d Israel 1948. Le peuple burkinabe et le peuple francais sont tous des victimes de cette elite luciferienne qu ils dirigent dans les societes secretes, soit de la Franc-maconnerie a la secte Illimunati.

      Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 12:33, par Le Burkindi En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    C’est vraiment deplorable que ce soit toujours les autres qui dénoncent le mal que nous subissons de la part des puissances impérialiste comme la France.
    Internaute Yako, peu importe qui il est et les raisons qui motivent cette intervention, le plus important est qu’il dit la vérité et refuser cette vérité revient à oublier le sacrifice des dirigeants soucieux du devenir de l’Afrique tels que Kwame N’krumah, Thomas Sankara. C’est en cela que je conviens avec Goomsida quand il dit que c’est la faute du peuple africain

    Répondre à ce message

  • Le 27 janvier à 16:17, par Natale Salvo En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Votre débat est intéressant et instructif pour moi. Je suis Italien et j’habite en Italie. Le gouvernement italien fonde son pouvoir sur le racisme, sur le mensonge, il fait grandir la peur dans le peuple. La vérité, à mon avis, c’est que M. Di Maio se fiche de l’Afrique et des Africains. Il joue avec Macron pour le pouvoir et les questions électorales (en mai nous votons pour les élections européennes). Mais c’est vrai, sienne plainte aide l’Afrique. Il attire l’attention du public sur l’un des problèmes de l’Afrique : le néocolonialisme.

    Répondre à ce message

  • Le 28 janvier à 11:27, par kikiriki abodako En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    On est là à accuser la France, or nous savons depuis belle lurette que la France n’a pas d’amis, elle n’a que des intérêts.
    Nous accusons également nos dirigeants et attendons qu’ils réagissent ; eh bien nous attendrons longtemps encore en vain.
    Le problème ce n’est ni la France ni les dirigeants africains, mais le peuple africain, les OSCs et les "intellectuels africains". L’opinion publique s’égosille sur les réseaux sociaux c’est bien. Mais comme la masse populaire africaine se plait et se complait dans cette situation tans pis. Comme Thom Sank l’avait si bien dit :
    “ L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort ”. Si nous considérons les lourdes chaines qu’on nous fait porter comme des bijoux et que les ôter pourraient nous faire perdre l’équilibre tellement on est penché et qu’avec ces chaînes là on a la stabilité eh bien tant mieux.
    Les générations futures jugeront.....

    Répondre à ce message

  • Le 19 février à 00:15, par ouattara alassane En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Que veut dire MAFIA : Mort a la francia italia anela . Traduction mort a la France c’est le vœux de l’italie.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mars à 14:38, par Koffi En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

    Je vous remercie. Pour ma part je pense que la monnaie n’empêche personne de réussit au jour d’aujourd’hui on a des milliardaires dans touts nos pays avec la même monnaie pensons plutôt aux travail

    Répondre à ce message

    • Le 25 mars à 11:26, par Alexio En réponse à : Franc CFA : Le vice-Premier ministre italien accuse la France de « coloniser l’Afrique »

      Mr Koffi. Je suis d accord avec vous que seul le travail paye son homme. Comme il ya pas de sots metiers mais des sotes gens.

      La thematique est differente de cette esclage monetaire que la France nous imposer depuis la colonisation, jusqu a nos jours. Lindependance d un pays releve de sa politique monetaire independante avec les autres devises internationales.

      Puisque dans les marches internationaux financiers que les echanges commerciaux se fassent entre les pays independammnet de sa monnaie.

      Le tour jouer par la France est l arimage du Franc CFA au Franc- francais, avec une garanti verser au tresor francais par les pays anciens colonies francaises. L Afrique sentrale et l Afrique de l Ouest. 50% de cette reserve pour garantir nos exportation et importations. Tous sous controllent de la France.

      Le Franc CFA n est pas convertible dans les autres zones monetaires. Donc un Etat qui veut acheter des marchandises aux Etats-Unis doit acheter le dollar americain par le tresor francais par les comptes qu il dispose.

      Aucun pays anglphone n a ce regime avec l Angleterre, l ancienne colonisatrice. Leur devises sont convertibles dans tous les coins du monde sans passe par l Angleterre.

      Ils ont une politique monetaire qu ils controllent en tenant compte des fluctuations monetaires internationales. Soit ala hausse ou soit ala baisse. Il peuvent devaluer selon avantages du moment. Ainsi soit il

      Nous qui avions le CFA arimer aLEuro ajourdhui ne peuvent jouer ce jeu de speculations monetaires que tous les pays en son maitre.

      Notre CFA a untaux de change fixe. Quand l Euro a mal a le rhum nous on a la fievre. Cela veut dire tout simplement que si l Euro est malade, on est plus malade qu elle.

      Donc le travail que vous reclamez n a pas son sens dans notre Equation monetaire avec plusieurs inconnus dans l avenir.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
UNESCO : Bilan satisfaisant pour le Burkina Faso à la septième session de la conférence des parties à la Convention de 2005
Togo : Les élections locales fixées au 30 juin
ONU : Hommage à cinq Casques bleus du Burkina Faso décédés au service de la paix
Bénin : Deux Français enlevés dans le parc de la Pendjari, leur guide tué
Bénin : Un modèle démocratique en danger
Terrorisme : le chef de l’Etat islamique salue l’allégeance des combattants du Burkina Faso
Soudan : Le Président Omar el-Béchir contraint à la démission
Afrique : Une avancée dans les offres de services publics, selon l’enquête Afrobaromètre
Eventuel troisième mandat : Alassane Ouattara va d’abord consulter ses amis
Génocide rwandais : Une leçon contre les violences interethniques
Crise libyenne : Le maréchal Khalifa Haftar lance l’assaut sur la capitale Tripoli
Élection présidentielle slovaque : Zuzana Caputova, nouvelle présidente de la Slovaquie
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés