Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Christophe DABIRE, Premier ministre • Album-photo des membres du gouvernement Dabiré I • vendredi 25 janvier 2019 à 00h31min
Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

La composition du nouveau gouvernement du Burkina Faso est connue depuis cet après-midi du 24 janvier 2019, trois jours après la nomination du Premier ministre Christophe Dabiré. L’on enregistre neuf départs (Simon COMPAORE, Clément SAWADOGO, Jean-Claude BOUDA, Rosine COULIBALY/SORI, Nicolas MEDA, Smaïla OUEDRAOGO, Jacob Ouédraogo, Alfred GOUBA, Yvette Dembélé ) et huit arrivées : Chériff SY (précédemment Haut Représentant du chef de l’Etat, Lassané KABORE (ancien DG de la coopération et précédemment en poste à la CEDEAO), Ousséni COMPAORE (ancien chef d’Etat-major de la gendarmerie sous le CNR et précédemment en poste dans le système des Nations Unies), Léonie Claudine LOUGUE née SORGHO, Salif OUEDRAOGO, Salifo TIEMTORE (député), Maminata OUATTARA (à qui est confié un nouveau ministère dédié aux droits humains et à la promotion civique), Madiara SAGNON néeTOU.

COMPOSITION DU GOUVERNEMENT DU BURKINA FASO

LE PRESIDENT DU FASO,
PRESIDENT DU CONSEIL DES MINISTRES

Vu la Constitution ;
Vu le décret n°2019 – 0004/PRES du 21 janvier 2019 portant nomination du Premier Ministre ;
Sur proposition du Premier Ministre ;

DECRETE

Article 1 : Le Gouvernement du Burkina Faso se compose comme suit :

1. Ministre d’État, Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants : Monsieur Moumina Chériff SY

2. Ministre d’État, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale : Monsieur Siméon SAWADOGO

3. Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération : Monsieur Alpha BARRY

4. Ministre de la Sécurité : Monsieur Ousséni COMPAORÉ

5. Ministre de la Justice, Garde des Sceaux : Monsieur Bessolé René BAGORO

6. Ministre de l’Intégration africaine et des Burkinabè de l’Extérieur : Monsieur Paul Robert TIENDREBÉOGO

7. Ministre de l’Éducation Nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales : Monsieur Stanislas OUARO

8. Ministre de la Santé : Madame Léonie Claudine LOUGUE née SORGHO

9. Ministre de l’Économie, des Finances et du Développement : Monsieur Lassané KABORÉ

10. Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation :Monsieur Alkassoum MAÏGA

11. Ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale : Monsieur Séni Mahamadou OUÉDRAOGO

12. Ministre du Développement de l’Économie numérique et des postes : Madame Hadja Fatimata OUATTARA née SANON

13. Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement : Monsieur Remis Fulgance DANDJINOU

14. Ministre de l’Agriculture et des Aménagements
Hydro-agricoles : Monsieur Salif OUEDRAOGO

15. Ministre de l’Eau et de l’Assainissement : Monsieur Niouga Ambroise OUÉDRAOGO

16. Ministre des Infrastructures : Monsieur Éric Wendenmanegha BOUGOUMA

17. Ministre de l’Énergie : Monsieur Bachir Ismaël OUÉDRAOGO

18. Ministre des Mines et des Carrières : Monsieur Oumarou IDANI

19. Ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière : Monsieur Vincent Timbindi DABILGOU

20. Ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire : Madame Hélène Marie Laurence ILBOUDO née MARCHAL

21. Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat : Monsieur Harouna KABORÉ

22. Ministre des Ressources animales et halieutiques :
Monsieur Sommanogo KOUTOU

23. Ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes : Salifo TIEMTORÉ

24. Ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat : Monsieur Maurice Dieudonné BONANET

25. Ministre des Droits humains et de la Promotion civique : Madame Maminata OUATTARA née OUATTARA

26. Ministre de l’Environnement, de l’Economie verte
et du Changement climatique : Monsieur Batio BASSIÈRE

27. Ministre de la Culture, des Arts et du Tourisme : Monsieur Abdoul Karim SANGO

28. Ministre des Sports et des Loisirs : Monsieur Daouda AZOUPIOU

29. Ministre délégué auprès du Ministre de l’Économie, des Finances et du Développement, chargé du Budget :
Madame Édith Clémence YAKA

30. Ministre délégué auprès du Ministre de l’Économie, des Finances et du Développement, chargé de l’aménagement du territoire : Madame Pauline ZOURÉ

31. Ministre délégué auprès du Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, chargé de la Décentralisation et de la Cohésion sociale : Madame Madiara SAGNON née TOU

32. Ministre délégué auprès du Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation, chargé de la Recherche Scientifique et de l’Innovation : Monsieur Urbain Ibrahim COULIDIATI

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 24 janvier à 15:27, par KARIM En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    On peut les mêmes et on recommence. Au moins Mr ( On va terroriser les terroristes ) et son collègue de la sécurité ont été sautés. Courage à eux choisis par les burkinabès !!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 18:09, par Yako En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

      Beh, Simon et Clément ont ete vires pour s’occuper du parti en vue de 2020 ! Mme Rosine est viree pour incompatibilite de caracter.eFemme d’une probite hors commun,franche et directe.Cherif Sy propulse a la defense parce qu’oreilles du president et courroie de transmission entre lui et les officiers de l’armee en un mot arroseur des officier pour eviter....C’est d’ailleurs Salif qui l’a initie en la matiere. Mr Pouda le paria sera promu ambassadeur dans les jours a venir.Le colonel Ousseni Compaore officier gendarme est la grande surprise,sa nomination posera plus de problemes aux FDS qu’elle n’en resolve en matiere de securite pour la simple raison que l’homme est reste longtemps hors toute structure de commandement au sein des FDS.Comment voler la vedette aux officiers qui sont sur le terrain depuis 3 ans ? L’armee a encore du pain sur la planche.

      Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:28, par Paligba En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    Qui est Ousseni COMPAORE ?

    Quant au colonel Ousseni Compaoré, commandant de la gendarmerie sous la révolution, il a mis l’accent sur la capacité d’être efficace avec peu de moyens. « Pendant les réunions du CNR, à chaque fois qu’on parlait de sécurité, Thomas [Sankara] disait : Vous savez, l’abondance des moyens reflète l’incapacité des chefs »

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:28, par Empereur En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    Ancien nouveau gouvernement vive la continuité vers le néant.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:32, par kado En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    Ou est son EXCELLENCE Mme COULIBALY SORY ROSINE ? Pourquoi ne figure t-elle pas dans le gouvernement ?
    Vive cette BRAVE INTEGRE et PATRIOTE DAME. Dieu la benisse la ou elle est.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:35, par Keko En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    De l’à peu près.
    On n’est pas du tout sorti de l’auberge (quand on enlève des bons comme madame Rosine ; et garde des mauvais comme ...)
    Mais bref, wait and see !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:35, par wadal En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    Vu la composition de ce gouvernement, nous ne sommes pas sortis de l’auberge ! S’il fallait attendre tout ce temps pour changer 3 ministres, ce n’est pas la peine. Pourra-t-on bouger d’un iota, je ne suis pas sûr. Le véritable problème au Faso, c’est le vieux cow-boy. Notre société est en pleine déconfiture.Ah ya ya yaï, quel gâchis. Je ne pense pas que ce moteur puisse fonctionner plus que le premier car ce sont les mêmes tares qui ont été reconduites. Wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:38, par Orion En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    Bon courage à vous ! Espérons que les choses puissent aller mieux pour le Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:39, par LE JUSTE En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    Trop de ministres. Pour un petit pays comme le notre 20 ministres suffisent

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:41, par Messoh En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    Et tout ce temps pour ça ? Mon seule regret, C’est Dame Coulibaly Sory.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:41, par sidwaya Gomis En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    En fait, il faut reconnaître que ce changement de gouvernement ne vise en réalité qu’un seul objectif : celui de remplacer les deux ministres impliqués en première ligne dans la lutte contre le terrorisme. Rock répond ainsi à la requête du CFOP et de l’ensemble du peuple conscient, mais après combien de temps et après quel gâchis ?

    Pourvu que ce soit le début de la fin du terrorisme au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:41, par analyste En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    Oui, nous pouvons espérer avec cette équipe : les trois cancer de l’ ex- gouvernement sont tombés (Simon, Clément et Rosine). À vous chers nouveaux membres, Dieu vous bénisse.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:41, par Pletore En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    Il’ ya trop de Ministres dans ce gouvernement. Avec la crise sécuritaire et économique actuelle il aurait fallu resserrer le nombre et se concentrer uniquement a essayer d’endiguer la crise. Mais comme on doit place des gens qui ont aide d’une manière ou d’une autre alors on a jusqu’a 32 ministres alors que certain ministères pouvaient être regroupe et ramener le nombre a 23 ministres.
    bon courage quand meme.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:41, par Paix En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    Bon vent à eux tous, mais le Président n’a qu’à songer à changer ses conseillers à la présidence aussi ;

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:42, par Kunibè SOME En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    Sans commentaires. Que ceux qui savent lire entre les lignes comprennent.

    Que Dieu bénisse le BF !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:46, par FILSDUPAYS En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    FELICITATION AUX NOUVEAUX MEMBRES DU G. Bon vent et surtout AYEZ LE SACRIFICE DE SOI.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:51, par VIE En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    on avait RSS , maintenant on a R. allons seulement, tout prêt n’est pas loin.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:51, par trasayou En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Content de ce gouvernement surtout que Jean Claude Bouda et Simon Compaoré n’y figurent pas. Ma deception est pour Rosine Coulibaly. Bon vent à ce gouvernement.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:52, par dd En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    où est rentré Mme SORY ? Elle était pourtant plus efficace que tout le reste, j’ai un pincement au cœur

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:54, par sidbénéré En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    On prend les mêmes et on recommence.Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes burkinabè.Ou sont les financiers pour nous donner les salaires des connus.2020 n’est plus un espoir.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:54, par SonofGod En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    BON VENT !! DIEU VOUS ASSISTE POUR LE RETOUR DE LA PAIX DANS MON CHER FASO !!! AMEN.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:56, par Hogô En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Courage et bon vent à la nouvelle équipe.
    Dieu veille sur le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:56, par skal En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    La montagne a accouché d’une souris.
    Je ne vois pas une seule touche du nouveau PM dans la configuration de ce gouvernement.
    Bonne chance

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 15:57, par Aliou En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    bon arrivé au nouveaux ministres ! faite pleine d’accumulation pour préparer votre asile car il vous reste en gros 23 mois. RCMK vous a piégé en vous insérant dans le gouvernement. mais comme vous êtes d’accord, je pense que vous avez pris acte de ... pour ne pas décourager R.B, il faut scinder le ministère en deux. le pays est tellement riche !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:05, par raogo En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Ou as t on mis mon ami SIMON COMPOARE. Il faut sauver le soldat SIMON.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:06, par Paligba En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Rock a debarque tous ses amis et anciens camarades de classe :
    Paul Kaba THIEBA
    Simon COMPAORE
    Jean Caude BOUDA
    Clement SAWADOGO
    Smaila OUEDRAOGO

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:11, par Sarko En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    A lire entre les lignes , on se rend compte que c’ est un gouvernement imposé à monsieur Dabiré . La nomination de Cherif SY comme ministre d ’ état en dit long .
    Monsieur le président , ce gouvernement risque de ne pas répondre aux aspirations des burkinabè . . Les attentes étaient trop grandes pour 07 départs seulement . Mais enfin , du courage aux nouveaux ministres .

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:11, par Desperado En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    bon sang !!!!! Rosine-n’dii ??? je comprends que les gars ont choisi la majorité au lieu de la dure réalité.
    bon courage ! Shérrif bon arrivé, j’ai trop confiance en toi

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:19, par SPIRETTE En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Bonsoir chers tous !

    Juste pour dire à l’ensemble du peuple Burkinabés que nous devons tous sans exception prier pour ce nouveau gouvernement afin que Dieu leur donne la sagesse nécessaire, le discernement, l’intelligence, la connaissance et la compétence qu’il faut pour mener à bien leur mission. Soutenons les par la prière et arrêtons nos jugement inutiles, nos critiques sans construction, nos murmures pour voir notre cher Faso élevé, émergé. Nul n’est parfait, alors bon vent à eux !
    Que Dieu bénisse notre cher Nation et donne la paix au Faso !
    Qu’il déverse ses bénédictions sur chaque membres de ce nouveau gouvernement !
    Je vous remercie !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:19, par Eric de KOURIA En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    Si c´est le colonel Ousseni Compaoré , l´ancien commandant de la gendarmerie sous la révolution SANKRARISTE (1983-1987) qui est nommé Ministre de la Sécurité, c´est une bonne chose et pour l´Armée et pour le Burkina ! C´est la seule innovation dans ce gouvernement !!
    La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:32, par DIEU EST AMOUR ! En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    La purge est bien mais c’est pas arriver : il y a des maillons faibles qui ont survécus. Et cela est inquiétant. Le gouvernement étant comme une chaîne ...et comme on aime à le dire "la force d’une chaîne est celle de son maillon le plus faible"...je crains les mêmes tâtonnements ...des actions sans cap clair, les mêmes navigations à vue.
    En plus dans la volonté d’afficher de visages neufs on en est arrivé à sacrifier la seule ministre qui donnait une vie au gouvernement PKT : Madame Rosine SORY/COULLIBALY. C’est la seule qui dans son engagement, dans ses actions au quotidien affichait une cohérence claire. Ses actions n’étaient pas guidées par 2020 mais elle se projetait bien au delà... Elle était incontestablement la meilleure du gouvernement sortant. On espère une explication sur son départ. En tout cas où qu’elle aille que Dieu Tout Puissant l’accompagne et continue de la Guider. Fier de vous digne femme du Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:33, par KABORE En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Coïncidence ou ROCH lit nos commentaires peut importe !! Mon souhait de voir CHERYF SY à la défense est réalisé ! Je ne le porte pas trop dans mon cœur car Il est l’un de ceux dont les paroles et les actes ont contribué à diviser notre armée. C’est donc l’occasion pour lui réparer ce qu’il a gâté. Que Dieu lui vienne en aide pour notre bonheur à tous !!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:36, par TIENFO En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Dans le contexte actuel que nous vivons, on veut un gouvernement composé de ministres travailleurs et peu bavards. Cette est dame était populiste et non populaire. Il parait que ces anciens collègues des Nations Unies avaient fêté son départ. Elle a encore beaucoup à apprendre du management des hommes et de la politique. Les vraies dames de fer n’étaient pas des bagarreurs mais de véritables rassembleurs. Madame Bintou SANOGO avait brillamment occupé ce poste sous le régime COMPAORE. On ne peut pas prétendre avoir de bons résultats tout en répugnant ses collaborateurs. Les prêts contractés se remboursent avec des ressources internes. En réalité, elle n’était en réalité apprécier que des antis FC. Elle s’est tellement acharnée sur la suppression du FC et des avantages de ses collaborateurs qu’elle a oublié sa lettre de mission dans les tiroirs. Résultat ? Rien.
    Bon vent à la nouvelle équipe.

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 17:02, par Ah oui ! En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

      Merci là bas !
      J’ai bien aimé votre post qui traduit votre lucidité.
      Je me suis évertué à faire comprendre cela à certains, mais leur préoccupation était la suppression du FC et rien d’autre. Elle a su surfer sur la vague d’envie de beaucoup tout en oubliant de produire des resultats comme vous l’avez si bien mentionné :
      « Elle s’est tellement acharnée sur la suppression du FC et des avantages de ses collaborateurs qu’elle a oublié sa lettre de mission dans les tiroirs. Résultat ? Rien. »

      Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:37, par Ladébrouille En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Réussite et bon courage au nouveau gouvernement. Dieu vous assiste....

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:41, par DABIRE EE En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    J’approuve en parti ce nouveau Gouvernement, mais déplore l’évincement de Mm SORY car elle était au yeux de plusieurs personnes une combattante "dure" beaucoup appréciée. Bon vent à eux.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:44, par ASA En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    J’ai le cœur meurtri avec le départ de dame Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori du MINEFID. Une dame qui a osé changer les mauvaises vielles habitudes. Dommage, Dommage, Dommage, pour le Burkina.
    Néanmoins je vous souhaite bon vent. Que Dieu vous assiste dans votre carrière et vos futures combats.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:45, par Okapi En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Si t’a pas ROSINE d’assurance ce gouvernement alors, je ne crois plus a ROCK sur son désir de changement,....complètement à déçus....

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:46, par Doundoozi N’Zika En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    " Ça y est !!! Youpiiiiiiii ! Nous l’avons eue, cette H. Rosine COULIBALY/SORY. Comme cela, elle saura que l’on ne touche pas impunément aux droits acquis, surtout les fonds communs. Avertissement sans frais à tous ceux qui s’y frotteraient ; ils s’y piqueraient aussi ! " sembleront scander certains agents certainement inconscients de Finances.

    Pour ma part, je m’attendais à ce que cette brave et talentueuse dame de poigne visiblement battante soit promue, ou, au moins maintenue pour suppléer certains hommes qui auraient fait (apparemment) l’ablation de leurs couilles pour se laisser malmener et céder pour une répartition injuste, voire un braquage des revenus communs à tous les Burbinabè dont ils spolient une partie qu’ils appellent "Fonds communs" qui sont privés pour eux.

    L’HISTOIRE VOUS DONNERA CERTAINEMENT RAISON ET LA NATION VOUS SERA RECONNAISSANTE, MME !!!

    TOUS MES REMERCIEMENTS A MME COULIBALY/SORY ET A M. COULIBALY, QUI EST UNE HÉROÏNE !!!

    DIEU BÉNISSE LE BURKINA FASO !!!

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 17:34, par MBAFO En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

      A tous ceux qui regrettent ROSINE,ne pleurez pas.Elle sera vite recuperée par ceux qui connaissent ses compétences.

      Répondre à ce message

    • Le 25 janvier à 07:59, par Soulbee En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

      BBien dit Nzika ! Ces fonctionnaires pourris qui veulent tout pour eux et rien pour leurs 18 autres millions de concitoyens ! Dieu fasse que je vienne au pouvoir un jour ! Je nettoierai les financiers pourris qui ne connaissent de finances que le pillage, l’enrichissement illicite, la corruption, l’affairisme et l’argent facile pour s’acheter du matériel dont ils sont honteusement fiers d’arborer devant leurs concitoyens ! Un financier, ça réfléchit à comment minimiser les dépenses, à fructifier les ressources et maximiser les sources de revenus ! Ce n’est pas aller dormir au bureau et être payé pour ne rien faire ! Dame ROSINE a certainement payé pour sa justesse dans la réflexion et les actions mais le meilleur l’attend puisqu’elle n’avait pas été pêchée dans la rue ! Je m’engagerais volontiers derrière dame Rosine pour susciter un parti politique avec l’espoir d’imprimer la rigueur et le patriotisme dans la mémoire collective des Burkinabè devenus trop mercantilistes et friands du gain facile ! Le touk guili quoi !

      Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:47, par Source A En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Bienvenue au Pr Mme LOUGUE au ministère de la santé transformé par l’ancien ministre MEDA en une affaire de famille et de caverne d’Ali BABA . Tenez, le directeur de cabinet alias vice -ministre de la santé et le DG du centre Muraz de BOBO ,noyé dans l’Institut de santé publique pour camoufler les traces de la gestion de MEDA sont les enfants directs de sa sœur . Le directeur de cabinet gonflé comme un dindon ,hautain et arrogant se croyait tout permis dans le ministère au point de jouer dans les faits les rôles de SG et de Dircab. N’est -ce pas lui qu’on voyait tout le temps à la télévision présider les activités qui relèvent normalement du secrétariat général . Pr Lougue pas de sentiment .Nettoyez sec la bande affairiste et corrompue à MEDA, si vous voulez réussir votre mission . Ce Monsieur a créé un climat pourri et infect au ministère de la santé .
    ASCE-LC au boulot pour auditer le ministère de la santé et surtout la gestion du centre MURAZ DE BOBO sur les cinq dernières années de 2013 à 2017 . Vous allez tombée à la renverse quand vous allez découvrir certaines choses .

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:48, par vico vico En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Félicitation a cette nouvelle équipe. Je souhaite que vous soyez intègre seulement et accompagner le Président du Faso dans l’exécution de son programme qu’il a promis au peuple. Ce qui est sûre, on ne peut jamais faire la satisfaction de certains a moins de nommer tout le monde ministre. Ce qui est quasition impossible. Bonne mission a vous mesdames et messieurs les ministres.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:49, par armel En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    En tant que militant du MPP,deux mots me reviennent a la lecture de la composition du gouvernement.1. Cohabitation.En mettant de côté Clement,Simon,et les proches de Salif,RMCK s appuie sur les partisans de Sakande(PAN) qui sont vomis par la base a cause de leur copinages,leurs ignorances des militants qui mobilisent aux profit de leurs copains incapable de battre l opposition même dans leurs secteur.On a offert le grand nord a l opposition parce que Chérif Sy ne fait pas le poids au nord.En 2020,RMCK gagnera la2 présidentielle mais perdra les législatives.beaucoup de militants du parti voteront pour RMCK a la présidentielle mais pour l opposition aux législatives. Au municipales,on perdra Ouagadougou parce-que les militants déçus se préparent pour des listes indépendantes.2. Échec.Je ne crois pas du tout que ce gouvernement est a même de faire face a nos défis,surtout si les ministres et les conseillers passent leurs wenk end dans des concerts a Abidjan. C est l échec assuré

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:57, par Têedbeogo En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Sur conseil du duc et par décret du roi
    Sur deux comtes un grand poids
    A vingt-six vicomtes le reste du fardeau
    Quatre chevaliers au drapeau.

    Ceux-là sont bienheureux
    A garder les derniers cheveux.
    Ceux-ci feront presse
    Qui apportent jeunesse.

    Au travail donc élus !
    Il doit être bu
    Le vin tiré, ma foi
    Jusqu’à la lie parfois.

    Mi-figue mi-raisin
    A moitié vide ou plein
    Le verre selon l’œil
    Qui apprécier veuille.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 16:59, par Eric de KOURIA En réponse à : Burkina Faso : La composition du gouvernement dévoilée

    Si c´est le colonel Ousseni Compaoré , l´ancien commandant de la gendarmerie sous la révolution SANKRARISTE (1983-1987) qui est nommé Ministre de la Sécurité, c´est une bonne chose et pour l´Armée et pour le Burkina ! C´est la seule innovation dans ce gouvernement !!
    La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 17:11, par le citoyen revolté En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Mon Dieu, aidez nous, je ne connais pas le remplaçant de Mme Sory, mais à part son salaire que les syndica juge trop, c’est une vraie Burkinabè au vrai sens du therme et qu’on devrait reconduire absolument pour terminer les reformes au MINIFID, il faut se débarrasser des pourritures dans ce ministère. souvent je ne comprend pas la posture des syndicat qui défendent normalement le travail bien fait, l’équité et la morale, alors que ce qu’ils défendent au MINIFID est totalement de la pourriture créer sous depuis longtemps qu’elle est venu pour corriger afin que les fruits du pays soit partarger équitablement aux fils du pays au lieu de kelkes individu. les gens diront il faut commencer par le haut, oui mais de tout façon il faut toujours commencer par kelke part et elle a oser par son ministère. OOOO Mme SORY, soyez en sure, le pays vous reconnait et vous reconnaitra et vous etes rentrée dans l’histoire du BF et par la grande porte. Dieu vous accompagne

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 17:13, par Lepro En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    TIENFO,
    Et toi tu as fait quoi pour la Nation ?
    Quoi d’étonnant que certains de ses collègues du PNUD, aient fêté.Sans doute des amoureux du pillage éhonté des ressources, du même acabit que tous ceux du Minefi ,qui se réjouissent actuellement du départ de Rosine.
    Vive Rosine, une vraie patriote, compétente et travailleuse.
    Vive le Burkina Faso.
    A bas les fonctionnaires sangsues.
    La Patrie ou la Mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 17:55, par WATAMOU En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

      ROSINE m a dit en rêve qe c est sa future démission qui a précipité celle de KABA,mais q elle reviendra après le mpp.

      Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 20:50, par Hum En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

      Cites moi un seul acquis économique de Rosine Coulibaly. Je ne te parles pas de ce que tu veux qu’on retire à ton frère pour que vous soyez même chose ou ce pour lequel tu es prêt à ce qu’on te crève un œil, pourvu qu’on crève les deux yeux de ton frère.
      Je retiens simplement du passage de Rosine Coulibaly que par ses errements, le pays est obligé de s’endetter pour faire face à ses dépenses de fonctionnement, notamment les salaires.
      Elle laisse derrière elle une crise économique sans précédent dans l’histoire du Burkina.

      Répondre à ce message

    • Le 24 janvier à 20:57, par TIENFO En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

      Précision de taille Lepro : c’est son départ en janvier 2016 du PNUD pour le Burkina qui avait été fête par ses collaborateurs pour bon débarras. Ces derniers avaient de souffler un peu. Ce fut pour eux un ouf de soulagement. Mr Lepro, on éduque de nos jours par l’exemple. La démagogie est révolue, elle appartient à une autre époque. Avec son contrat rocambolesque, RMCK était coincé pour discuter de rémunération avec les syndicats. En dehors de la suppression du FC, il faut me citer un seul exploit digne d’un ministre chargé des finances et de l’économie. Retour vers l’envoyeur.

      Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 17:16, par kasskader@yahoo.fr En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    tout gouvernement qui s attaque a ses financiers saura que argent est le nerf de la guerre et sans argent pas de développement pas sécurité c est que Rock n avait pas compris et il a suivi Rozine aveuglement et voila que l économie du pays a chuté l etat n arrive plus a payer convenablement les salaires

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 17:18, par Harouna En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Le BF doit être le seul pays au monde où un journaliste est nommé Ministre de la défense. Dieu sauvez mon pays .

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 17:25, par Wendwaoga biga En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    JE CESSE DE REVER ET DE CROIRE EN L’AVENIR DU BURKINA FASO SINON COMMENT COMPRENDRE QUE MALGRE L’INCOMPTENCE AVEREE DE SIMEON SAWADOGO SON MANQUE DE LEADERSHIPE,VOMI PAR SA PROPRE PROVINCE(BAM)),ON LE BOMBARDE MINISTRE D’ETAT

    C’EST GRAVVVVVVVVVVVE--------------------ROCK JE COMPRENDS POURQUOI ON PARLE DE GOUVERNEMENT D’AMIS ET NON DE COMPETENCES

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 17:28, par Bamos En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Je pleure le départ Rosine Coulibaly. Ce gouvernement avait toujours besoin de cette dame. Que le seigneur l’accompagne.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 17:33, par le pays va mieux En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Bonne arrivée à LOUGUE au ministère de la santé. Je crois quand même que vous n’allez pas avoir les mêmes visions que votre prédécesseur qui n’avait d’yeux que surtout les médecins. Or le ministre est composé de plusieurs corps. Si vous voulez réussir essayer de considérer tout le monde aussi petit soit-il. Bon vent !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 17:34, par Adakalan En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    L’heure n’est pas aux félicitations. Comment on fait pour restaurer l’intégrité du burkinabè. C’est a dire revenir aux valeur s cardinales .Mais comment ? Ce gouvernement nous le démontrera.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 17:58, par Abou En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Bon vent aux ministres sortants.Bienvenus aux ministres entrants.Que le TOUT PUISSANT accompagne ce gouvernement dans sa mission.Que ce gouvernement sache que un gros boulot l’attend .La population est observante,pas droit a l’erreur.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 18:01, par EBENEZER En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Je souhaite un plein succés à la nouvelle èquipe gouvernementale.
    Tous les citoyens du Burkina Faso èpris de paix et de justice vous soutiennent.
    Que le Crèateur des cieux et de la terre vous soutiennent dans les missions qui vous sont dévolues.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 18:12, par EBENEZER En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    A tous les ministres sortants qui se sont battus corps et âme pour le B. F, les patriotes burkinabé vous sont reconnaissants.
    Regardant uniquement aux rèsultats obtenus je citerai entre autres madame Rosine Coulibaly.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 18:18, par delia En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Bon vent à Tanti Rosine, Dame digne, intègre, pragmatique et courageuse

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 18:19, par Mo’a En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabir\xe9 d\xe9voil\xe9e

    Chers amis vous ne voyez pas la stratégie cache e en proposant un tel gouvernement ? têtes dures du MPP reposées vous pour pouvoir bien battre campagne en 2020 car ce n’est plus loin !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 18:25, par Bebeto En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Arrêtons de gaspiller nos énergies sur la composition du nouveau gouvernement. Nous sommes 20 millions, la composition d’un gouvernement ne peut satisfaire chacun de nous. Ce qui compte est que le travail soit bien fait. Mais le vrai problème est que souvent, nous oublions que le BF est un pays pauvre, donc l’État ne peut pas tout faire, à fortiriori faire tout, tout de suite. Donc à chacun de nous de faire son propre remaniement comportemental. Le premier ennemi des syndicats de travailleurs, ce sont les syndicats eux eux mêmes.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 18:26, par IBMAFRIQUE Issa B Mahamoud DION En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    COURAGE AU COURAGEUX " SIMON COMPAORE"
    On sent que le CÂBLE de freinage est COUPER
    ON sent que le gouvernement est comme un gouvernement d’entraînement
    Nous souhaitons bon vent malgré que le proverbe de CENEC soit en exergue.
    ON sent La PANIQUE...
    《Que DIEU protège ce peuple innocent.》

    IBMAFRIQUE Issa B Mahamoud Cherefé DION
    .♥·

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 18:53, par la verité En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    tout gouvernement qui s attaque a ses financiers saura que argent est le nerf de la guerre et sans argent pas de développement pas sécurité c est que Rock n avait pas compris et il a suivi Rozine aveuglement et voila que l économie du pays a chuté l etat n arrive plus a payer convenablement les salaires

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 19:22, par Razambia En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Pour combatre l incivisme commencé par le sommet.Aucune tolerence pour les ministres incivique.Aucune intervention pour liberer ou faire liberer un incivique.Que les sanctions sois exemplaires.Le president doit dire cela a tous les ministres et qu il arrete de croire qu il y aura des Burkinabe qui vont respecter les lois sans aucune contrainte.Le Ministre de la securite doit creer une police speciale pour la circulation avec des moyens adequat pour reprimer les inciviques .Les accidents tuent plus que le terrorisme au Burkina mais cela emeut peu de monde.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 19:29, par Kpièrou En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    A lire les réactions sur le nouveau gouvernement, on relève des réactions qui semblent se fonder sur des bases rancunières. Sans preuves, on tient un langage ordurier à l’égard des personnes sous prétexte de liberté d’expression. Et si une plainte venait à être posée et que l’un de ses ex-ministres attaquait internaute en justice ce serait encore le "holàlà". Il faut savoir dire la vérité en respectant l’autre...

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 19:43, par SOME En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    ah ai ai ia dabire tu viens de perdre la premiere manche. Et pourtant tu ... quelle belle catastrophe !
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 20:00, par Le Progressiste En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Le terrorisme et l’incivisme ont bouleversé la paix sociale qui était une grande faveur divine pour le Burkina Faso. Cette situation perturbe les activités économiques, sociales et culturelles et de ce fait, empêche le développement du pays. Les attaques terroristes ont mis à nu l’inefficacité organisationnelle et opérationnelle des forces de défense et de sécurité. L’explosion de l’incivisme révèle la nature sauvage et irresponsable d’une jeunesse qu’un système éducatif défaillant a produite. Nous devons reconnaître que cet incivisme n’est pas imputable au Gouvernement actuel. Sa source se trouve dans les frustrations qui ont provoqué le soulèvement populaire des 30 et 31 octobre 2014 mais le Gouvernement a péché par le manque de rigueur et d’autorité pour débarrasser la jeunesse de ce comportement néfaste.
    Dans un pays civilisé, tout regroupement devrait être suspecté et contrôlé. Les jeunes se regroupent à longueur de journée et leur occupation principale consiste à faire des commentaires. Ils conspirent, s’attaquent à des individus et violent même des domiciles. En réalité, personne ne peut s’épanouir normalement aujourd’hui.
    Le terrorisme s’est renforcé au Burkina Faso avec l’aide des « collabos » dont regorge le pays. Des gens à la recherche du gain facile trahissent leur pays et mettent en péril la vie de leurs frères et sœurs.
    Je voudrais apporter ma modeste contribution à la recherche de solutions pour la sauvegarde de la paix dans notre pays et je propose les actions suivantes :
    1. La réflexion pour une meilleure organisation et l’équipement approprié des forces de défense et de sécurité
    2. La révision des programmes de formation des forces de défense et de sécurité. Elles doivent être suffisamment formées aux techniques opérationnelles et de combat ;
    3. Le transfert du siège de l’Etat-major et l’installation d’une force spéciale au même lieu ;
    4. L’organisation d’une campagne de dissuasion de la population pour stopper toute collaboration avec les terroristes ;
    5. La création d’un numéro vert pour faciliter la dénonciation de tout suspect (collabo ou terroriste). Les numéros verts de la gendarmerie et de la police n’ont peut-être pas assez d’effet psychologique ;
    6. La création d’une police civique chargée d’enquêter sur les groupes suspects et de réprimer les groupes agressifs ;
    7. La création d’un service spécial des renseignements (SSR) dont les agents devront se confondre avec la population dans toutes les régions du Burkina Faso ;
    8. L’organisation d’une conférence nationale sur la justice pour identifier les obstacles qui entravent son efficacité et rechercher des solutions pour l’application de la loi dans toute sa rigueur. Aucun pays n’a un avenir rassurant sans le respect strict de la loi. L’autorité de l’Etat ne peut être respectée que par la loi. Les demi-mesures sont à éviter.
    9. Le contrôle de l’immigration par l’exigence du passeport et du permis de séjour au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 20:40, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Trop pléthorique, decevant pour un pays comme le Burkina Faso

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 20:46, par Mogdrekindé En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Remaniement fort attendu avec un espoir qui au regret n’est pas au rendez-vous. Les premiers regrets porteront d’abord sur le départ du Ministre qui avait le plus, prouvé sa compétence. Il s’agit de Dame Rosine qui sans mentir a bien mouillé le maillot pour amener nos Finances sur le chemin du Droit et de la Justice. Décriée et même insultée parfois par certains agents de son Département parce qu’elle a osé chercher à toucher un certain Avantage jugé anormale. Il s’agit du fameux Fonds Commun qui a déferlé dans tout le pays ; les concernés, certains des concernés s’étant en son temps promis d’avoir sa peau, et ont fini par l’avoir. Un tel Ministre, nous le regretterons.

    Puis, l’entrée en scène de personnes qui depuis qu’ils ont raté au sein de leur Corps d’origine, ont opté de faire de leur action et activité, le « Yes man » au-devant de certains caciques politiques. Et depuis, ils ont passés leur temps à l’Hémicycle Nationale sans avoir été réellement voté nulle part dans le pays pour, simplement augmenter les nombre de Voix aux votes, même s’ils n’en comprennent pas grande chose dans ce qui est dit et ce qui est mis au vote.

    Par contre, des satisfactions sont enregistrées avec le remerciement de certains tels Simon Compaoré qui se retrouvera mieux dans les phraséologies de rue pour continuer de tromper les votants. C’est dire qu’il sera plus efficace dans les réalisations des coups bas lors des Campagnes et des Votes. Il en est de même pour le Sieur Bouda dont l’incompétence a été décriée.

    De ce qui précède, nous emboîterons les pas d’autres personnes averties qui sont passées avant nous pour dire au titre de la réussite du PM ou de ses échecs, qu’il ne suffit pas de changer les hommes. C’est plutôt le système qui, posant problème, doit être revu d’une part, et d’autre part, qu’on permette à tout « appelé » de jouer son rôle, le rôle pour lequel, il est commis.

    A partir du moment où c’est le PF qui définit les objectifs à atteindre et les Ministres de la mise en œuvre des actions idoines pour atteindre les objectifs à eux fixés par le Président, il sera de bon ton que S.E.M. Le Président de laisser au maximum les coudées franches aux Ministres nommés pour agir avec la précaution de prendre à l’encontre des irresponsables et incompétents éventuels, les sanctions les plus lourdes pour « non atteinte d’objectif ».

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 21:11, par Mo’a En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Mes chers amis vous ne voyez pas la stratégie qui se cache derrière la nomination de ce gouvernement ? têtes dures du MPP reposées vous pour bien battre campagne en 2020 car ce n’est plus loin !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 21:17, par par vérité En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Ha on a eu notre gouvernement que le tout puissant vous aide dans vos tâche de tous les jours. Nos chers ministres mettez Dieu en prémière place pour bien mener votre mission. Mr le PM il faut être vigilant par tout. Je profite pour demander au ministre des postes de l’économie numérite de jetter un coup d’œil un peu, je dis bien un peu à la Sonapost pour voir ça ne va pas dite au DG de laisser les publicités un peu partout parce que c’est coute chère pendant ce temps tous les jours on est à la justice pour problème de gestion des carrières des agents. Faite un effort et jetter un regard.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 21:20, par par vérité En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Ha on a eu notre gouvernement que le tout puissant vous aide dans vos tâche de tous les jours. Nos chers ministres mettez Dieu en prémière place pour bien mener votre mission. Mr le PM il faut être vigilant par tout. Je profite pour demander au ministre des postes de l’économie numérite de jetter un coup d’œil un peu, je dis bien un peu à la Sonapost pour voir ça ne va pas dite au DG de laisser les publicités un peu partout parce que c’est coute chère pendant ce temps tous les jours on est à la justice pour problème de gestion des carrières des agents. Faite un effort et jetter un regard.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 21:41, par Le financier En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Pour ce gouvernement Tieba revisité je dépose mes hommages à vos pieds Mr le PM. Aiiiie, c’est un prêt à porter ou vous l’aviez constitué vous même. Merci de nous avoir debarassé de l’infanterie et de ces ministres qui croyent qu’on vient au gouvernement pour piqueniquer. Je sais que n’eut été ses problèmes de santé Simon aurait fait parti de ce gouvernement, donc pour lui, c’est la main de Dieu. La seule absence qui me fait mal, c’est celle de Rosine.
    C’est Rosine qui a demandé à partir ou vous l’aviez enlevée. Parce que c’est le seul ministre qui eu le courage malgré les attaques contre sa personne à mettre fin à un pillage des ressources appelé FONDS COMMUNS. Même Bembamba, beau-frère de Blaise a essayé et a echoué.
    Maintenant, j’ai une question : est ce que les reformes au niveau du ministère des finances sont terminées. Sinon vous allez mettre Lassané dans des problêmes (si c’est le même avec qui j’ai travaillé). Il a les compétences necessaires mais n’a pas la carrure de Rosine pour faire face aux semeurs de trouble. Il est un pur produit du Tresor Public et un protègé de Bembamba à une époque donnée. J’ai peur qu’on sorte des dossiers pour saper son travail. L’ayant connu bon travailleur, je lui souhaite de reussir. Mais je reconnais, j’ai des apprehensions

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 21:42, par Mogdrekindé En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Remaniement fort attendu avec un espoir qui au regret n’est pas au rendez-vous. Les premiers regrets porteront d’abord sur le départ du Ministre qui avait le plus, prouvé sa compétence. Il s’agit de Dame Rosine qui sans mentir a bien mouillé le maillot pour amener nos Finances sur le chemin du Droit et de la Justice. Décriée et même insultée parfois par certains agents de son Département parce qu’elle a osé chercher à toucher un certain Avantage jugé anormale. Il s’agit du fameux Fonds Commun qui a déferlé dans tout le pays ; les concernés, certains des concernés s’étant en son temps promis d’avoir sa peau, et ont fini par l’avoir. Un tel Ministre, nous le regretterons.

    Puis, l’entrée en scène de personnes qui depuis qu’ils ont raté au sein de leur Corps d’origine, ont opté de faire de leur action et activité, le « Yes man » au-devant de certains caciques politiques. Et depuis, ils ont passés leur temps à l’Hémicycle Nationale sans avoir été réellement voté nulle part dans le pays pour, simplement augmenter les nombre de Voix aux votes, même s’ils n’en comprennent pas grande chose dans ce qui est dit et ce qui est mis au vote.

    Par contre, des satisfactions sont enregistrées avec le remerciement de certains tels Simon Compaoré qui se retrouvera mieux dans les phraséologies de rue pour continuer de tromper les votants. C’est dire qu’il sera plus efficace dans les réalisations des coups bas lors des Campagnes et des Votes. Il en est de même pour le Sieur Bouda dont l’incompétence a été décriée.

    De ce qui précède, nous emboîterons les pas d’autres personnes averties qui sont passées avant nous pour dire au titre de la réussite du PM ou de ses échecs, qu’il ne suffit pas de changer les hommes. C’est plutôt le système qui, posant problème, doit être revu d’une part, et d’autre part, qu’on permette à tout « appelé » de jouer son rôle, le rôle pour lequel, il est commis.

    A partir du moment où c’est le PF qui définit les objectifs à atteindre et les Ministres de la mise en œuvre des actions idoines pour atteindre les objectifs à eux fixés par le Président, il sera de bon ton que S.E.M. Le Président de laisser au maximum les coudées franches aux Ministres nommés pour agir avec la précaution de prendre à l’encontre des irresponsables et incompétents éventuels, les sanctions les plus lourdes pour « non atteinte d’objectif ».

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 22:03, par le joker En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Platon disait : *Personne n’est plus detester que celui qui dit la verité*
    Bon va a toi ROSINE............................!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier à 22:15, par El_monstro En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    On n’a beau vouloir s’en échapper, on y arrive pas. La province de Ganzourgou, une petite province avec 5 ministres à elle seule. Ajouter le chef d’état et ce sera le comble. Et pourtant des zones à coté non jamais eu de ministre depuis plus de 20 ans. cas de la province voisine koupéla. le dernier des ministres de Zorgho qui vient s’ajouter est Salifou Tiemtoré. Chassez le naturel, il revient au galop avec ce président. Il n’y arrive vraiment pas à s’échapper du népotisme et autres favoritisme.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 09:13, par Gorko En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Mes amis Source a et Brat, ce sera pire avec ce PM. Sachez que le népotisme est dans le sang des dagaris et ce PM ne fera pas autre chose que de promouvoir uniquement ses parents et ressortissants du Sud-ouest. En plus ils considèrent tous les biens du service comme leurs biens privés. Ce n’est pas pour rien que le village du PM nouvellement nommé sera en fête le samedi 26/01/2019 avec inviation à tout le Sud-Ouest !!

    Je le dis avec assurance car j’ai travaillé dans le Sud-Ouest comme Directeur d’un gros service. Mais celui que j’ai remplacé, originaire de là-bas, a rangé tout le matétiel important du service et de la villa de service dans ses propres locaux. Et comme notre grand sachem de l’époque à Ouaga était un faiblard, je me suis plains en vain et j’ai décidé de quitter le Sud-Ouest et les y laisser avec leur médiocrité !

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 13:07, par sidsoba En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Bonjour c est vrai dame ROSINE a fait un travail au minefid mais elle est aussi a l origine la montee fulgurante du fc qui est source de tout les problemes de tresorerie au minefid actuellement.c est avec elle que le fc est passe a plus de 50 milliards.Avant elle MR BEMBAMBA et meme DAME AMINA BILA avaient defendu becs et ongles l octroit du fc a 100% a tout les fonctionnaires du minefid.c est avec DAME ROSINE que les financiers meme sans faire de recouvrement gagnent en fc plus que les agents des impots et du tresor. si quelqu un peut montrer la courbe de progression du fc vous verrez bien que c est sous dame ROSINE que le fc a ete multiplie presque par quatre.donc son combat pour la reduction du fc etait tout juste pour corriger une grave erreur qu elle avait commise.donc DAME ROSINE n est pas hors de cause de tout les problemes de tresorerie et de fc au MINEFID et partant voir des difficultes a payer les salaires.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 16:19, par kato En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Aaahaa le ministre de la santé Medah. il faut forcement auditer sa gestion, trop de cafouilles dans les directions centrales. Pour le moment on ne dis rien, mais on pense que les structures de contrôles laissent passer ce qu’on entend comme bruits de casseroles ce serait grave.

    Répondre à ce message

  • Le 25 janvier à 19:47, par Bandon En réponse à : Burkina Faso : La composition du premier gouvernement de Christophe Dabiré dévoilée

    Que fait toujours ce monsieur à la tête d’un ministère aussi important que que celui en charge de la gestion de l’Administration du Territoire ? Moi en tout cas je l’ignore carrément !!. A moins que des bonnes volontés me le disent.
    A mon avis ce monsieur devait être le premier à partir. Lorsque j’ai entendu parler d’un remaniement ministériel, j’étais enfin content qu’on se débarrasserais de ce mec. Quelle erreur avez-vous fait Excellence !!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation de la nation : Un contraste entre le discours et la réalité du terrain
Situation nationale : Le Premier ministre salue les avancées du pays, malgré l’instabilité sécuritaire
Situation nationale : « Nous avons bien perçu ce projet de déstabiliser le pays en provoquant le chaos », relève le Premier ministre Christophe Dabiré
Discours sur la situation de la Nation : « Qu’on nous rassure que malgré la guerre, il y a de l’espoir », dixit Benewendé Sankara
Situation nationale : Christophe Dabiré attendu à l’assemblée nationale ce jeudi
KDO reçu en audience par le Premier ministre
Vie des institutions : En 2018, le Premier ministère a saisi le Conseil constitutionnel à 21 reprises
Mémorial Thomas-Sankara : Le comité international prend les conseils du Premier ministre Dabiré
Premier ministère : Christophe Dabiré sollicite la bénédiction des évêques
Burkina Faso : Le Premier ministre en visite chez le Mogho Naaba
Déclaration de politique générale du Premier ministre : « Le signe d’un profond patriotisme ? »
Déclaration de politique générale : Réactions des députés Bienvenue Ambroise Bakyono (MPP) et Moussa Zerbo (UPC)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés