Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

30e anniversaire de l’Ecole des jeunes aveugles : Des perspectives pour une éducation inclusive

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Mariam Ouédraogo (stagiaire) • mardi 22 janvier 2019 à 23h36min
30e anniversaire de l’Ecole des jeunes aveugles : Des perspectives pour une éducation inclusive

Créée en 1987, l’Ecole des jeunes aveugles (EJA) de l’Union nationale des Associations burkinabè pour la promotion des aveugles et malvoyants (UN-ABPAM) fête son trentième anniversaire ces 22 et 23 janvier 2019 à Ouagadougou. Le top de départ des activités commémoratives de cet anniversaire a été donné ce matin du 22 janvier par Adama Bologo, directeur de cabinet du ministre de l’Education nationale. Il se tient sous le thème : « 30 ans de l’Ecole des jeunes aveugles : contribution de l’Union nationale des associations pour la promotion des aveugles et malvoyants (UN-ABPAM) - bilan et perspectives ».

Ambiance festive ce mardi 22 janvier 2019 à l’Ecole des jeunes aveugles (EJA) de Ouagadougou. Les élèves de cette école, en partie des aveugles, ont offert des prestations musicales et chorégraphiques au public invité à la cérémonie d’ouverture du 30e anniversaire de l’EJA. Ces prestations marquent le top de départ des activités commémoratives du trentenaire de l’école. La célébration de ce jubilé se penche sur les perspectives pour faire de l’éducation inclusive une réalité au Burkina Faso.

« 30 ans, c’est une vie. L’école a 30 ans. C’est mieux qu’on s’arrête et qu’on fasse le bilan, qu’on voie ce qu’on doit faire dans l’avenir », note Suzanne Tapsoba, directrice de l’EJA. Surtout, elle dresse un bilan satisfaisant du parcours de son institution. Avec un élève à ses débuts comme effectif, l’EJA compte 152 élèves à la rentrée 2018-2019. Toutefois, Suzanne Tapsoba note que « les partenaires qui nous accompagnent depuis 30 ans sont épuisés et nos effectifs ont augmenté. »

C’est l’occasion donc pour le personnel d’encadrement de faire le plaidoyer auprès de l’Etat burkinabè. Les doléances concernent l’obtention de matériel didactique adapté et de motivations spécifiques, l’octroi systématique de bourses d’études aux élèves handicapés réussissant aux examens scolaires et la fourniture des cantines scolaires en vivres.

Le parrain de la cérémonie, Adama Bologo, quant à lui, a égrené les défis à relever pour son département. Il s’agit de l’inclusion scolaire des personnes vivant avec un handicap. « En 2013, une étude réalisée note environ 79 717 enfants handicapés au Burkina Faso dont seulement 16,3% sont scolarisés », a-t-il révélé. Il faut donc faire de l’éducation inclusive une réalité. Cela, conformément à la Stratégie nationale de développement de l’éducation inclusive adoptée en 2018.

En marge de cette commémoration, quatre acteurs de l’école ont été faits chevaliers de l’Ordre de mérite burkinabè. Une visite du matériel didactique des aveugles et de leurs réalisations et quelques minutes de plongeon dans le noir ont ponctué la cérémonie.


Mariam Ouédraogo (Stagiaire)
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 26 mai à 15:16, par Madeleine Lagarde de Boucherville, Canada En réponse à : 30e anniversaire de l’Ecole des jeunes aveugles : Des perspectives pour une éducation inclusive

    Au tout début de votre existence, je suis la canadienne qui a répondu à votre demande et qui a transcrit trois livres de grammaire française, à la demande de Soeur Jeannine Groleau, Elle me disait que même ma photo était affichée dans son école. Je garde toujours un beau souvenir de mon travail qui a duré un an et demi, à travailler plusieurs heures par jour, sept jours semaine. Je vous salue très sincèrement.
    Madeleine Briand-Lagarde

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Formation militaire des énarques du Burkina : « Désormais, nous n’aurons plus des fonctionnaires retardataires », déclare Dr Awalou Ouédraogo (DG de l’ENAM)
Royaume de Boussouma : Le nouveau Dima sort officiellement de son palais
Marche-meeting du 16 septembre 2019 : Les organisateurs « dénoncent la répression de la manifestation pacifique de Ouagadougou »
Crise au ministère de la Santé : Des syndicats demandent l’application diligente de la Fonction publique hospitalière
AG des transporteurs de la gare routière de Tampouy : Installation du bureau de l’UNATRAF sous haute tension
Journée internationale de la paix : « La promotion de la paix passe également par la lutte contre le changement climatique », selon les Nations unies
Association Leadership jeune pour la paix et le développement : Un panel pour sensibiliser les jeunes à la culture de la paix
Fonction publique : Les administrateurs civils en grève de 96 heures à partir du 24 septembre 2019
Situation humanitaire dans le Centre-Nord : Le Cadre de concertation régional à la recherche de mesures urgentes
Recensement général 2019 au Burkina : L’INSD instruit des journalistes sur les modalités d’organisation
Forum national des jeunes : La contribution de la jeunesse burkinabè dans la lutte contre le terrorisme au cœur des échanges
Boussé : L’ambassadeur Athanase Boudo offre des vivres aux déplacés internes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés