Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Mireille Virginie Bakawan : La promotrice de Zinbiss yaar.com, premier site burkinabè de vente en ligne de produits agroalimentaires

Accueil > Actualités > Portraits • LEFASO.NET | Par Yvette Zongo • lundi 21 janvier 2019 à 14h00min
Mireille Virginie Bakawan : La promotrice de Zinbiss yaar.com, premier site burkinabè de vente en ligne de produits agroalimentaires

Elles sont de plus en plus nombreuses, ces jeunes dames diplômées des universités publiques et privées du Burkina Faso, qui n’attendent plus d’être admises à un concours direct de la Fonction publique ni d’être embauchées dans le privé. Ambitieuses et conscientes du manque crucial de places sur le marché de l’emploi, elles se sont plutôt tournées vers l’auto-emploi. Mireille Virginie Bakawan, après avoir obtenu sa maîtrise en Communication pour le développement à l’Université Ouaga 1 Pr-Joseph-Ki-Zerbo, a décidé d’entreprendre dans le domaine de la vente en ligne, en créant, en 2018, le premier site burkinabè spécialisé dans les produits agroalimentaires, « Zinbiss Yaar », ce qui signifie en langue nationale moore, marché de fruits et légumes. Découvrons la promotrice et son site.

Elle est jeune, belle, dynamique, ambitieuse et âgée seulement d’une trentaine d’années. Mariée et mère de deux enfants, Mireille Virginie Bakawan, puisse que c’est d’elle qu’il s’agit, est la promotrice de zinbiss-yaar.com, un site spécialisé dans la vente en ligne instantanée de fruits, légumes, épices ainsi que d’autres produits agro-alimentaires. Une idée née, dit-elle, après plusieurs stages sans aucune promesse d’embauche à l’horizon. « Et face à une telle situation, je me suis demandé qu’est-ce que je pouvais faire ou proposer afin d’avoir des entrées d’argent et ne pas rester les bras croisés », a confié la fondatrice, précisant que c’est ainsi qu’elle a commencé à proposer ses services aux femmes professionnellement actives, en leur livrant des fruits, légumes et épices chez elles ou dans leur lieu de travail par le biais des amis et connaissances.

Et par la suite, vu les résultats inattendus de l’activité, elle décide, en 2018, de la professionnaliser et de mieux se faire connaître en créant Zinbiss Yaar, le premier site du genre au Burkina Faso, afin de faciliter la vie des femmes. « Désormais, l’on peut rester partout à Ouagadougou et remplir son panier ménager », explique-t-elle. Il suffit seulement d’aller sur le site www. zinbiss-yaar.com pour passer vos commandes et une équipe sera disponible pour vous faire parvenir vos produits là où vous êtes.

Après donc près d’une année d’existence, la promotrice du site se réjouie déjà du petit bonhomme de chemin qu’a fait son entreprise. Le site a remporté, dans la même année, le troisième prix du concours du meilleur E-commerce. Ce qui est une fierté et un motif de satisfaction pour celle (Mireille Bakawan) qui rêve grand pour son site, en souhaitant que Zinbiss Yaar devienne un jour comme les grands sites de vente en ligne, à l’exemple d’Amazone, Alibaba, etc.

Une vue de Zinbiss-yaar

La vente en ligne est-elle un domaine prometteur au Burkina Faso ?

A cette question, la promotrice s’est montrée rassurante car, selon elle, même si le domaine de la vente et de l’achat en ligne n’est pas encore bien développé au Burkina Faso, elle et son équipe travaillent à amener la population à se l’approprier.

C’est pourquoi, dit-elle, « au niveau de Zinbiss Yaar, nous voulons être les précurseurs de cette vente en ligne en travaillant à conscientiser et amener le grand nombre de personnes à prendre conscience de l’importance de faire des achats en ligne. Et c’est la stratégie qui différencie les grands des petits car, dit-on, dans la vie, il n’y pas d’échec, il n’y a que des insuccès, et ces insuccès préparent le futur succès ». Toutefois, l’important pour Mireille Bakawan, c’est d’être persévérante en s’armant de courage et d’abnégation afin de pouvoir relever les défis qui se présentent à elle.

Perspectives

Parlant des perspectives, Mme Bakawan a indiqué qu’au-delà des fruits, légumes et épices, nettoyés et découpés qui sont déjà proposés aux clients, elle prévoit, à court terme, d’étendre la liste à d’autres produits agro-alimentaires comme la viande précuite, du riz gras précuit mis en sachet, etc. Et à long terme, le souhait de l’entrepreneur, c’est de couvrir de ses services toutes les treize directions régionales du Burkina, voire la sous-région.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Humour : Abdoul Aziz Kéré, un web comédien made in Burkina
Roger NIKIEMA, Directeur de la Radio Salankoloto : Le parcours d’un pionnier du journalisme au Burkina Faso
Salimata MANDE (Mandy’S) : « La mode représente un marché considérable en Afrique »
Mode : Le styliste Saint Laurent sur les traces de François 1er
Filière avicole : Moablaou, la poule aux œufs d’or d’Abou Simbel Ouattara
Entreprenariat : Fadilatou Kaboré, une femme qui « mange » dans la pomme de terre
Yacouba Sawadogo, prix Nobel alternatif 2018 : « Je suis disposé à transmettre mon savoir-faire »
Député Tini Bonzi : « Le serpent a mordu l’UPC au talon ; nous allons lui écraser la tête »
Bernadette Gansonré : Un modèle de réussite dans la haute couture
Politique : Lona Charles Ouattara, le « déconstructeur » du mythe Sankara
Assemblée nationale : Abdoulaye Ouédraogo, le premier député sous-officier subalterne
Artisanat : Malick Zoungrana, l’homme qui transforme les pneus en objets d’art
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés