Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

Situation sécuritaire : Le SPONG apporte son soutien au gouvernement

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par Yvette Zongo • vendredi 18 janvier 2019 à 00h37min
Situation sécuritaire : Le SPONG apporte son soutien au gouvernement

Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba a reçu en audience, dans l’après-midi du jeudi 17 janvier 2018 à Ouagadougou, une délégation du Secrétariat permanent des organisations non-gouvernementales (SPONG). Pour la présidente du conseil d’administration du SPONG, Juliette T. Compaoré, sa délégation est venue présenter ses vœux de nouvel an au Premier ministre et lui partager ses inquiétudes sur la situation sécuritaire du pays.

A sa sortie d’audience, la présidente du conseil d’administration du Secrétariat permanent des organisations non-gouvernementales (SPONG), Juliette Compaoré, a annoncé que sa délégation est d’abord venue présenter ses vœux au chef du gouvernement. Et à la suite de ses présentations de vœux, plusieurs autres points ont été abordés au cours de cette audience. Il s’est agi pour la délégation du SPONG de partager ses inquiétudes sur la situation sécuritaire qui prévaut au Burkina Faso.

Car l’ensemble des équipes du SPONG traversent tout le pays pour travailler et elles sont, elles aussi, confrontées aux différentes attaques, a souligné Juliette Compaoré. « Et nos inquiétudes, c’est que les mouvements des populations posent beaucoup de problèmes de sécurité alimentaire et de santé et nous sommes en train de réfléchir à comment nous pouvons participer à l’analyse des besoins réels et à la mobilisation des ressources pour l’accompagnement de ces différentes populations ».

Juliette Compaoré, présidente du conseil d’administration du SPONG

C’est pourquoi, le SPONG est venu témoigner au gouvernement tout le soutien des ONG et associations ainsi que sa disponibilité à participer à la sensibilisation de la population et à l’ensemble des actions engagées pour la sécurisation du pays, a-t-elle déclaré. « Car nous savons que les problèmes sécuritaires que le pays traverse touchent tout le monde et touchent également toutes nos interventions sur le terrain ».

En plus de cela de cette question sécuritaire, il s’est également agi pour le SPONG de partager avec le chef du gouvernement les résultats du forum sur la protection sociale organisé en collaboration avec les acteurs étatiques et sollicité son accompagnement pour l’opérationnalisation des recommandations issues de ce forum, notamment sur son institutionnalisation, a-t-elle ajouté.

Autre point abordé au cours de cette audience est l’organisation d’une importance rencontre sur la désertification, qui se tiendra au cours de l’année 2019. Le SPONG est venu également demander l’accompagnement du gouvernement pour la réussite de l’activité.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Attaque terroriste de Toéni : Le président du Faso réitère la nécessité de l’implication de tous
Force Barkhane : Opération de renforcement du camp de Djibo au Burkina
Déplacés internes : A Djibo, les humanitaires préservent la dignité
Djibo : La police plie bagages, la population s’interroge
Situation sécuritaire : L’UNAPOL dénonce le mauvais équipement des policiers et convoque une "réunion d’urgence"
Burkina Faso : Les camps militaires de Nassoumbou et Baraboulé attaqués
Engins explosifs improvisés : Les FDS burkinabè à l’école du FBI
Koglwéogos assassinés à Rollo : « Les tueurs avaient l’intention de faire le tour de tous les koglwéogos », selon l’ODH
Me Drabo Yacouba, chef dozo : « Si vous refusez de collaborer avec les FDS parce que vous avez peur, sachez que même si vous ne dénoncez pas les bandits, vous ne serez pas épargnés »
Inata (Sahel) : Quatre gendarmes tués dans une attaque le dimanche
Récentes attaques terroristes au Burkina : L’Union européenne renouvelle son soutien au gouvernement burkinabè
Burkina : Quatre terroristes tués dans un affrontement avec des Dozos
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés