Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui ne peut supporter ou n’a pas réponse à la critique n’a pas la maîtrise de son pouvoir» Pierre Boisjoli

Situation nationale : la Conférence épiscopale assure le président du Faso de son soutien

Accueil > Actualités > Société • • mercredi 16 janvier 2019 à 17h30min
Situation nationale : la Conférence épiscopale assure le président du Faso de son soutien

(Ouagadougou, 16 janvier 2019). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience en début d’après-midi, la Conférence épiscopale Burkina-Niger. Le président de la conférence, Mgr Paul Ouédraogo et ses confrères sont venus présenter leurs vœux de nouvel an au chef de l’Etat et évoquer avec lui des questions d’intérêt national.

En assemblée ordinaire en ce mois de janvier à Ouagadougou sur la question des grands séminaires, la Conférence épiscopale Burkina-Niger a profité échanger avec le président du Faso sur les sujets d’actualité au Burkina Faso. Pour le président de la Conférence épiscopale, Mgr Paul Ouédraogo, Archevêque de Bobo-Dioulasso, il a été question de donner l’assurance au président du Faso du soutien de l’église catholique dans la prière au sur la situation nationale. Il a indiqué que le souhait des serviteurs de Dieu pour le Burkina Faso, est la paix et la cohésion sociale.

« Nous portons en prières toutes les victimes de la situation de Yirgou dans la région du Centre-Nord. Nous comptons nous engager à différents niveaux pour la promotion du dialogue religieux, du vivre ensemble et de la cohésion sociale. Il est impérieux pour notre pays que nous travaillons à éviter les dérapages, qu’ils soient à caractère régionaliste, ethnique ou religieux », a indiqué Mgr Paul Ouédraogo. Selon lui, il est du rôle des leaders religieux d’accompagner les populations à la base dans le vivre-ensemble, et du rôle de l’Etat de garantir la sécurité et la paix pour tous les citoyens.

Le président de la Conférence épiscopale a par ailleurs relevé que cette audience a été aussi une occasion pour échanger avec le président du Faso sur la situation de l’enseignement catholique avec la convention qui lie l’église à l’Etat.

« Nous reconnaissons que beaucoup d’efforts ont été faits en 2018 par le gouvernement et nous en sommes reconnaissants. Mais nous estimons que quelque chose peut encore être fait en vue de renforcer la collaboration entre l’église catholique et l’Etat dans ce domaine », a affirmé Mgr Paul Ouédraogo. C’est pourquoi, il a annoncé la révision en cours de cette convention qui lie les deux parties dans le domaine de l’enseignement.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : La campagne agricole enregistre une production céréalière de plus de cinq millions de tonnes
Tenkodogo : Les populations souffrent du manque d’eau potable
Nouveau modèle d’exploitation agricole : Le ministre Salifou Ouedraogo apprécie l’état d’avancement des sites pilotes
Commerce des armes : Un atelier pour renforcer les capacités des acteurs de la justice
Délivrance de CNIB dans le Sahel : Vingt jours pour satisfaire 34 498 personnes
Commission nationale de la coopération décentralisée : La 9e session placée sous le signe de la coopération dans un contexte de défi sécuritaire
Boucle du Mouhoun : Les acteurs locaux outillés sur la responsabilité sociale des entreprises dans le secteur minier
Libre circulation des personnes et des biens : Des gendarmes outillés sur les textes de la CEDEAO
Santé : Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) lance son opération « 1 000 poches de sang »
Eglise catholique : Les fidèles s’informent sur la divine Miséricorde
La Poste Burkina Faso : Une croissance générale de 4% enregistrée ces cinq dernières années
Projet VIH et handicap au Burkina : Plateforme national VIH et Handicap dressent le bilan
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés