Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Situation nationale : la Conférence épiscopale assure le président du Faso de son soutien

Accueil > Actualités > Société • • mercredi 16 janvier 2019 à 17h30min
Situation nationale : la Conférence épiscopale assure le président du Faso de son soutien

(Ouagadougou, 16 janvier 2019). Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience en début d’après-midi, la Conférence épiscopale Burkina-Niger. Le président de la conférence, Mgr Paul Ouédraogo et ses confrères sont venus présenter leurs vœux de nouvel an au chef de l’Etat et évoquer avec lui des questions d’intérêt national.

En assemblée ordinaire en ce mois de janvier à Ouagadougou sur la question des grands séminaires, la Conférence épiscopale Burkina-Niger a profité échanger avec le président du Faso sur les sujets d’actualité au Burkina Faso. Pour le président de la Conférence épiscopale, Mgr Paul Ouédraogo, Archevêque de Bobo-Dioulasso, il a été question de donner l’assurance au président du Faso du soutien de l’église catholique dans la prière au sur la situation nationale. Il a indiqué que le souhait des serviteurs de Dieu pour le Burkina Faso, est la paix et la cohésion sociale.

« Nous portons en prières toutes les victimes de la situation de Yirgou dans la région du Centre-Nord. Nous comptons nous engager à différents niveaux pour la promotion du dialogue religieux, du vivre ensemble et de la cohésion sociale. Il est impérieux pour notre pays que nous travaillons à éviter les dérapages, qu’ils soient à caractère régionaliste, ethnique ou religieux », a indiqué Mgr Paul Ouédraogo. Selon lui, il est du rôle des leaders religieux d’accompagner les populations à la base dans le vivre-ensemble, et du rôle de l’Etat de garantir la sécurité et la paix pour tous les citoyens.

Le président de la Conférence épiscopale a par ailleurs relevé que cette audience a été aussi une occasion pour échanger avec le président du Faso sur la situation de l’enseignement catholique avec la convention qui lie l’église à l’Etat.

« Nous reconnaissons que beaucoup d’efforts ont été faits en 2018 par le gouvernement et nous en sommes reconnaissants. Mais nous estimons que quelque chose peut encore être fait en vue de renforcer la collaboration entre l’église catholique et l’Etat dans ce domaine », a affirmé Mgr Paul Ouédraogo. C’est pourquoi, il a annoncé la révision en cours de cette convention qui lie les deux parties dans le domaine de l’enseignement.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Programme d’urgence pour le Sahel : Un « taux satisfaisant », des autorités locales ignorées
Situation nationale : Les acteurs des industries de l’agro-alimentaire apportent un soutien aux personnes déplacées internes
Province du Séno : Le représentant pays du PNUD visite des infrastructures
Dr Awalou Ouédraogo, Directeur général de l’ENAM : « Aucun énarque ne sera remis à la Fonction publique pour intégration sans avoir validé le stage militaire »
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo de Ouagadougou : Le Premier ministre appelle au calme et à la sérénité
Infrastructures du 11-Décembre 2017 à Gaoua : Les travaux de finition et de correction toujours attendus
Les fermetures d’écoles en Afrique de l’Ouest et centrale ont triplé depuis 2017 alors que l’éducation est prise pour cible dans toute la région
Tirs au Camp Guillaume Ouédraogo : Retour au calme et à la sérénité, selon le gouvernement
Attaques terroristes au Burkina : La coalition d’OSC CED et M21 demande le « renforcement des capacités opérationnelles de l’armée "
Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés organise un panel de Haut niveau sur les maux de la justice dans le contexte d’extrémisme violent
Protection des données à caractère personnel : La CIL demande l’accompagnement du Mogho Naba
Dori : Les syndicats préparent les manifestations à venir
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés