Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nous devrions apprendre à ne pas attendre l’inspiration pour commencer quelque chose. L’action génère toujours de l’inspiration. L’inspiration génère rarement de l’action» Frank Tibolt

Explosion à Silmiyiri (Ouagadoudou) : Un mort, des dégâts importants

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par TCS. • lundi 14 janvier 2019 à 23h50min
Explosion à Silmiyiri (Ouagadoudou) : Un mort, des dégâts importants

La terre a tremblé dans la matinée du 14 janvier 2019 à Silmiyiri, dans l’arrondissement N°9 de la ville de Ouagadougou. Une forte déflagration est partie d’une cour, ravageant tout sur son passage. L’on déplore une victime déchiquetée par l’explosion. Plusieurs cours environnantes ont aussi été touchées. Une fois de plus, comme en 2014 au quartier Larlé, ce sont des explosifs utilisés dans les sites aurifères qui sont à l’origine de ces dégâts.

Les images sur le site témoignent de l’intensité de l’explosion. Une maison en ruines, le portail arraché et fracassé contre le mur d’une cour voisine. Des tôles déchiquetées et éparpillées à plusieurs centaines de mètres. Un champ de ruines. Et surtout, l’on déplore une victime dont les restes sont ramassés par les services compétents à travers le quartier.

Toutes les cours voisines ont ressenti la forte détonation. Des vitres brisées, des plafonds détruits, des fissures sur les murs sont constatés un peu partout dans le quartier.

C’est un lundi noir pour les habitants de ce quartier situé dans l’arrondissement 9 de la ville de Ouagadougou. Aux environs de 9h, la forte déflagration est partie d’une cour jadis occupée par des Chinois, selon plusieurs voisins. Les anciens locataires étant partis, la maison a été louée par un homme. Il y déposait du matériel explosif utilisé sur les sites aurifères.

Peu de temps après l’explosion, les services de la police nationale, de la police municipale, du GSPR (Groupement de sécurité et de protection républicaine), de l’UIGN (Unité d’intervention de la gendarmerie nationale), les sapeurs-pompiers, le génie militaire... ont investi les lieux qui ont été quadrillés. Un cordon de sécurité a été établi par la police scientifique qui a fait les constatations.

Selon un communiqué du ministère en charge de la Sécurité, ce sont 46 cours qui ont été touchées par l’explosion. Les enquêtes sont en cours pour plus de précisions.

TCS
Lefaso.net

Portfolio

Vos commentaires

  • Le 15 janvier à 02:03, par Yelbédo En réponse à : Explosion à Silmiyiri (Ouagadoudou) : Un mort, des dégâts importants

    Mais dites-nous quelle a été la suite de l’affaire des explosifs des mines saisis par les pandores à proximité de la cathédrale de Ouaga et qui ont été récupérés par la hiérarchie desdits pandores et même que ces pandores ont semble-t-il été incarcérés ???
    En plus il y a aussi le problème de la tentative de fraude de l’or qui avait été évoqué par la presse et dont on n’a plus eu des échos en dehors des élucubrations produites par un prétendu responsable qui n’a malheureusement convaincu personne hormis bien sûr ses propres commanditaires.
    ASCE- LC à vos obligations ! Journalistes d’investigation à vos plumes Migros et caméras !
    Nous tendons l’oreille !

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 06:23, par Tunwende En réponse à : Explosion à Silmiyiri (Ouagadoudou) : Un mort, des dégâts importants

    Quand on gouverne et l’on prétend que l’on veut pas avoir des mains tachées de sang, c’est tout le corps qui sera dans le sang. Dire que ce sont les produits du même commerçant qui a trembler le quartier Larlin il ya quatre ans. A peine sorti de prison il reprend son activité car c’est la démocratie. C’est la démagogie

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 08:03, par boudson En réponse à : Explosion à Silmiyiri (Ouagadoudou) : Un mort, des dégâts importants

    Bjr .Que Dieu protège le Burkina Faso en ces jours sombres où les terroristes menacent la stabilité du pays ou encore des individus par leurs comportements et négligences en rajoutent à nos souffrances ;Plus jamais ça au Burkina Faso. Les autorités sont interpelées et à prendre à bras le corps ces menaces.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 09:24, par Le réaliste En réponse à : Explosion à Kossoghin (Ouagadoudou) : Un mort, des dégâts importants

    Tant que nos gouvernants ne seront pas REALISTES, on ne s’en sortira jamais et nos ancêtres souffriront dans leur repos éternel de ce que devient notre cher Burkina. Pourquoi d’abord ce même PAFANDNAM, homme intouchable sous le régime COMPAORE, celui là qui avait stocké les mêmes explosifs à Larlé et provoqué l’explosion grave de 2014, est déjà sorti de la prison ? Certainement à cause de son argent. On se rappelle qu’il avait réussi à traverser la frontière et se retrouver en Cote d’Ivoire après l’explosion de Larlé avant que la Gendarmerie ne réussisse à le ramener. Il ressort que c’est encore le même qui a encore loué cette cour il y a à peine un (01) moi où il stockait les explosifs la nuit. Comme quoi le délinquant revient toujours sur son crime. C’est vraiment dommage.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 11:31, par NICHOLAS En réponse à : Explosion à Silmiyiri (Ouagadoudou) : Un mort, des dégâts importants

    C’est pas facile ! il y a aussi les cas de garages de fabrication et réparation des citernes dans les quartiers qu’il faut revoir parce que moindre erreur c’est fatale. Mais quant tu veux parler on te répond que c’est pour mon pain ! quel sale pain !!! vraiment quel pain pour tuer des gens a la longue.Pourtant il suffit d’observer les règles de construction et d’installation et on sauve tout le monde .

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 14:43, par L’Enquêteur En réponse à : Explosion à Silmiyiri (Ouagadoudou) : Un mort, des dégâts importants

    Vu tout ce qui arrive au village le Burkina Faso, je ressaisie l’occasion pour demander aux personnes responsables de la régularisation des installations des pompes à essence ; c’est vachement dangéreux en cas d’explosion et pour les voisins mais pour la cohésion des gens du quartier.
    Aussi, est ce qu’ils sont assurés et si oui, est ce que les voisins immédiats sont tenus compte dans son assurance, puisque c’est ce que la loi demande.
    Espérons que ce volet serait revu par la mairie centrale, qui est déjà à coté de la plaque, pour leur "zéro tolérance en 2019", l’incivisme aussi c’est ça !!!

    L’Enquêteur...

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 15:27, par wendmaligda En réponse à : Explosion à Silmiyiri (Ouagadoudou) : Un mort, des dégâts importants

    C’est vraiment dommage. En fait on était dans un régime où le libertinage grondait du coté de la majorité et maintenant c’est du coté de la minorité. je pense encore à Joseph Ki ZERBO : A quand l’ AFRIQUE ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 15:37, par ib En réponse à : Explosion à Silmiyiri (Ouagadoudou) : Un mort, des dégâts importants

    Le gros souci du Burkina est simple et se résume à ceci : le législateur produit de bons règlements mais jamais leur application n’est mise en oeuvre comme il se doit ; sinon il y a des textes. Soyons rigoureux sur leur application et nous serons sauvés.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 15:46, par Ali En réponse à : Explosion à Silmiyiri (Ouagadoudou) : Un mort, des dégâts importants

    Vraiment l,africain quoi.vous savez que y,a un dépot d,explosif sur les lieux et vous ne dites rien ? C,est dommage que le peuple se comporte de telle sorte.paix a son âme

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 16:48, par jeunedame seret En réponse à : Explosion à Silmiyiri (Ouagadoudou) : Un mort, des dégâts importants

    Explosion à Silmiyri … un vrai titre soigneux et tendancieux. Et si on marchait contre le désordre des explosifs ?

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 17:02, par Alexio En réponse à : Explosion à Silmiyiri (Ouagadoudou) : Un mort, des dégâts importants

    Nos sales habitudes et mentalites retrogrades sont devenues notre prison mentales. Quelle societe les politiciens veulent nous tailles ? ?

    Pour leur betail Electoral ? L incivisme insolent est entrain de bruler a petit a petit ce pays, ou l inkulture est restee dans nos moeurs.

    Comment peut -on conserver ds explosifs dans une maison qui depassent la temperature ambiante de 20 Celsuis sans explosion ?

    Le gouvernment devrait faire deguerpir ses garages dans les quartiers et creer une zone industrielle sous controlle securitaire.

    On voit des soudeurs sans protection qui sont exposes aux rayon-x invisibles dans leur sang qui avec temps provoquerons le cancer.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 22:32, par Wassa En réponse à : Explosion \xe0 Silmiyiri (Ouagadoudou) : Un mort, des d\xe9g\xe2ts importants

    Qui est charge de faire appliquer la loi.? C’est chacun de nous .en commençant par le fonctionnaire qui arrive au bureau à 8h30 et si laisse la file qui l’attend au bureau pour sortie prendre un café au kiosque ( croire qu’il a dormi dehors) e’ passant par le Flic qui prend l’argent pour laissée passer un contrevenant en circulation jusqu’au gouvernant qui ont refusé depuis la transition de sanctionner les dérivés des erreurs des élèves et autres manifestants dans leur actes de destruction. Voilà maintenant nous on tue ’os policières et on veut qu’ils nous défendent ! A ce rythme , je suis désolé mais le Faso va encore reculée quelque soit le président. Au Burkina, il y’a tellement de pagaille qu’il n’est pas possible d’avancer... Mettons nous en prière pour que Dieu sauve le Faso

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 22:43, par Cheikh En réponse à : Explosion à Silmiyiri (Ouagadoudou) : Un mort, des dégâts importants

    Avec le contexte actuel très surchauffé d’insécurité, il faut toujours ouvrir l’oeil et le bon. Autrement dit cette conclusion relative aux explosifs, m’a l’air un peu trop hâtive et naïve. N’est-il pas probable aussi, que l’explosion ait été programmée à retardement, par des artificiers malhonnêtes et peu crédibles ? En tout cas, il faut voir et revoir.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée de l’excellence scolaire au Sud-Ouest : Les efforts des meilleurs élèves et enseignants récompensés
Journée internationale de la santé mentale : Un panel au profit des étudiants de l’Institut national de formation en travail social (INFTS) de Gaoua
Burkina : Hausse du prix du carburant à la pompe
Région des Hauts Bassins : Deux décès et 6 blessés dans l’effondrement d’une usine
Coopération Burkina-Luxembourg : Bilan satisfaisant pour la 11e commission de partenariat
5e Recensement général de la population et de l’habitat : L’INSD sensibilise des acteurs de la région du Centre
Financement des élections de 2020 et 2021 : L’État burkinabè et ses partenaires se concertent
Recherche scientifique : « Easy VA », une plateforme pour déterminer les causes médicales de décès au Burkina
Jubilé d’or de l’UFC-Dori : Une messe pour clore les festivités
Gestion de la commande publique : Des agents du Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) outillés
Conférence panafricaine sur les enfants et les conflits armés en Afrique : Le Burkina Faso fait entendre sa voix
Jubilé d’or de l’UFC-Dori : Un rond-point baptisé du nom du Père Lucien Bidaud, fondateur de l’UFC
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés