Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Assemblée nationale : 127 députés, 127 millions de francs CFA pour soutenir les FDS

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par Edouard Samboé • lundi 14 janvier 2019 à 23h42min
Assemblée nationale : 127 députés, 127 millions de francs CFA pour soutenir les FDS

En présence du ministre de la Communication et des Relations avec le parlement, Rémis Fulgance Dandjinou, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, a procédé à la remise d’un chèque de 127 millions de francs CFA aux Forces de défense et de sécurité, ce lundi 14 janvier 2019. C’était à l’hémicycle burkinabè. Cette somme est la contribution personnelle des députés de la 7e législature.

Cette cérémonie de remise de chèque aux Forces de défense et de sécurité (FDS) est venue joindre la parole à l’acte. En effet, depuis l’ouverture de la session spéciale, la représentation nationale projetait de marquer son soutien aux FDS engagées contre les terroristes. Et pour matérialiser cette bonne intention, plusieurs élus nationaux s’étaient rassemblés ce matin autour du patron du parlement, Alassane Bala Sakandé.

« Cette somme est une contribution particulière de chaque député à hauteur d’un million de nos francs. Nous avons prévu de faire ce geste plus tôt, mais il a fallu qu’on se concerte préalablement », a lancé Alassane Bala Sakandé aux hommes de médias.

Les députés, tous bords politiques confondus, ont donné chacun une somme d’un million de francs CFA. Ce qui fait un total de 127 millions. Pour Alassane Bala Sakandé, « la somme est destinée à soutenir toutes les forces de défense et de sécurité dans leur combat contre le terrorisme ».[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Edouard Samboé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 15 janvier à 07:44, par La vérité En réponse à : Assemblée nationale : 127 députés, 127 millions de francs CFA pour soutenir les FDS

    Bravo à tous les députés pour cette initiative. Bravo parce que vous êtes toujours unis sur l’essentiel. Tout le peuple doit faire comme vous.

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 10:22, par Le magnanime En réponse à : Assemblée nationale : 127 députés, 127 millions de francs CFA pour soutenir les FDS

    Voila un bel exemple à suivre. Lorsqu’il y a le feu dans la demeure, la sagesse recommande de laisser tomber nos divergences politiques, la couleur de nos cartes et faire front contre l’ennemi.

    Encore un bel exemple.
    Veillez à ce que cette somme arrive là où elle doit arriver !

    Le magnanime

    Répondre à ce message

  • Le 15 janvier à 14:50, par caca En réponse à : Assemblée nationale : 127 députés, 127 millions de francs CFA pour soutenir les FDS

    Je ne comprends rien dans ce pays. Que la population décide de cotiser pour l’armée, je peux comprendre la démarche. Maintenant qu’une institution de la république donne 127 millions, je ne comprends rien, étant donné que cette institution pouvait contraindre le gouvernement à augmenter le budget afin d’équiper l’armée et la police. Toute façon c’est d’une déviation de la somme allouée. Si l’Assemblée Nationale estime riche, qu’elle diminue son budget à lui louer. C’est pour dire que la corruption a de l’avenir dans notre pays.

    Répondre à ce message

    • Le 15 janvier à 16:03, par OUEDRAOGO YAMBA En réponse à : Assemblée nationale : 127 députés, 127 millions de francs CFA pour soutenir les FDS

      Bonjour,
      A l’heure actuelle, face à la crise sécuritaire et au désordre institutionnel qui l’accompagne, ce geste du président de l’Assemblée Nationale vient signer un acte de voyoucratie politique, qui prend, avec la désinvolture et un laisser-aller général, des allures de soutien à un gouvernement, qui ne semble plus savoir où donner de la tête. Sous quelle République peut-on observer pareille désordre. Il s’agit du second personnage de l’Etat qui vient faire la charité et porter secours à la République. Si les députés sont les représentants du peuple burkinabè (ce qui l’est de moins en moins selon de tels comportements), comment le premier responsable de cette représentation peut-il se prévaloir d’un secours financier fait à la nation. De qui reçoivent-ils leurs salaires, leur émoluments, si ce n’est de cette même République ? Pour quelles raisons sont-ils rétribués ? On finit par se le demander...
      Il ne sert plus à grand chose, de s’émouvoir devant ces agissements aussi politiciens que clientélistes du président de la représentation nationale. Si une telle représentation était responsable, elle se serait délestée d’une part de son budget qu’elle mettrait à la disposition des besoins urgents pour contribuer à cet effort national de sauvetage de la patrie, selon des règles. Les fils et filles de ce pays auraient mieux compris et accepter le geste. Ce faisant, son crédit, en tant qu’institution républicaine, en serait sortie rehaussée. Cette situation grave et ce pseudo geste de geste de charité sont d’une indécence sans nom et la marque d’un désordre de gouvernance. En somme elle frise l’insulte au peuple sur le plan institutionnel. Il est temps que les règles du jeu soient, un tant soit peu, respectées, par ceux-là même qui s’en revendiquent les concepteurs et d’une certaine façon, les garants. A bon entendeur, salut. YAMBA

      Répondre à ce message

    • Le 15 janvier à 17:53, par John Promised En réponse à : Assemblée nationale : 127 députés, 127 millions de francs CFA pour soutenir les FDS

      Internaute "Caca". Cultivez l’habitude de bien lire les articles avant de poster votre commentaire. L’article précise, je cite : "Cette somme est une contribution particulière de chaque député à hauteur d’un million de nos francs".

      Il s’agit bien donc d’une contribution personnelle de chaque député. ce qui est un geste citoyen appréciable et mérite d’être féliciter.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Insécurité au Burkina : « La solution à cette crise n’est pas que militaire. Il est temps d’envisager des solutions ad ’hoc », propose le CFOP
Attaque de Koutougou : « le Burkina Faso ne cédera pas une partie du territoire, dussions-nous tous y laisser notre vie » (Message du président du Faso)
Attaque à Koutougou : 24 militaires ont perdu la vie, selon l’Etat-major
Attaque de Koutougou : Le CDP « consterné » par le lourd bilan
Attaque d’un détachement militaire à Koutougou : « L’heure doit être impérativement au rassemblement », selon le MPP
Burkina : L’UPC demande la démission du gouvernement après « une attaque d’envergure » contre un détachement militaire
Attaque d’un détachement militaire à Koutougou : Plus d’une dizaine de militaires tués, selon un communiqué officiel
Attaque du détachement militaire de Koutougou : Le gouvernement solidaire des Forces de défense et de sécurité
Burkina : Le détachement militaire de Koutougou ciblé par des assaillants
Burkina : La brigade territoriale de Nako attaquée
Trois policiers tués à Djibo-Mentao : Un assaillant "neutralisé", selon le ministère de la Sécurité
Trois policiers tués à Djibo-Mentao (Burkina Faso) : L’UNAPOL dénonce les conditions de travail de la Police nationale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés