Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

Drame de Yirgou : l’UNIR\PS condamne une barbarie aveugle

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • LEFASO.NET | Par Dimitri Ouédraogo • lundi 14 janvier 2019 à 00h07min
Drame de Yirgou : l’UNIR\PS condamne une barbarie aveugle

L’Union pour la Renaissance, Parti Sankariste (UNIR\PS) a condamné la barbarie aveugle qui a endeuillé de nombreuses familles à Yirgou en début d’année au cours d’une conférence de presse animée le samedi 12 janvier 2019 à son siège. Le parti a réaffirmé son attachement à l’Etat de droit vis-à-vis des groupes d’auto-défense Koglweogo. Au passage, Me Bénéwendé Stanislas Sankara et ses camarades ont salué la décision du gouvernement d’instaurer l’état d’urgence dans certaines zones pour contrer les terroristes.

Une barbarie aveugle ! C’est par ces mots que l’UNIR\PS a caricaturé les violences meurtrières qui ont eu lieu en début d’année à Yirgou, dans la province du Sanmentenga. Au cours d’une conférence initiée ce samedi pour apprécier la situation nationale du pays, Maitre Stanislas Sankara et ses camarades ont condamné avec fermeté ces tueries. Le parti condamne vigoureusement les attaques meurtrières d’où qu’elles viennent. Ce sont des tristes et douloureux événements qui viennent, selon le président du Parti de l’œuf, Me Sankara, s’ajouter à ceux déjà perpétrés au quotidien dans plusieurs régions du Burkina Faso.

L’UNIR\PS invite les populations burkinabè à l’extrême vigilance. Selon lui, la situation de Yirgou ne saurait être aucun prétexte pour diviser les Burkinabè. Maitre Sankara soutient aussi que « notre vivre ensemble est si fort que notre peuple ne peut servir l’ethnicisme aux politiciens opportunistes et aux intellectuels de la division en panne d’alibi. Pour faire face aux défis sécuritaires du moment, le gouvernement a décrété l’état d’urgence dans certaines provinces du pays. Il a été prorogé de six mois par l’Assemblée nationale. Pour le parti, cela caractérise l’extrême gravité de la situation. Il a félicité le gouvernement pour cette décision qui, du reste, va permettre d’atteindre les objectifs sécuritaires.

Pour ce qui est des groupes d’auto-défense Koglweogo, le parti dit avoir une seule position. Celle de la fermeté et le respect strict de l’Etat de droit. Il appelle le gouvernement à mener des enquêtes et à traduire les responsables devant le tribunal. Le parti dit être contre l’impunité. En ce qui concerne la nomination du nouveau Chef d’Etat-major, le parti espère que le sang neuf permettra de juguler le problème du terrorisme.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 13 janvier à 13:37, par Peuple Insurgé En réponse à : Drame de Yirgou : l’UNIR\PS condamne une barbarie aveugle

    Me Sankara, c’est le seul avantage de la démocratie. Si face à une situation aussi grave vous ne voulez pas assumer vos responsabilités, n’en voulez pas aux autres s’ils s’expriment. Vous serez jugé par vos actes lors des prochaines élections. Moi personnellement, j’attendais mieux de vous. Pendant que l’ancien régime se renforce, vous de la majorité êtes incapable de clairvoyance.
    Dire que j’ai toujours voté votre parti.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 14:53, par MBAFO En réponse à : Drame de Yirgou : l’UNIR\PS condamne une barbarie aveugle

    OH la la !Plus aucune crédiblité.L’oeuf est tellement pourri que bientot il se brisera et son odeur vous embaumera.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 17:55, par Yako En réponse à : Drame de Yirgou : l’UNIR\PS condamne une barbarie aveugle

    Que des paroles rien que des paroles,Prenez acte de votre echec et quitter la majorite si vous etes reellement dignes de TS.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 20:04, par le combattant burkinabé En réponse à : Drame de Yirgou : l’UNIR\PS condamne une barbarie aveugle

    les campagnes ont déjà commencé dans les larmes, dans le sange.
    le cas du BF est une source politique je vous assure.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 20:19, par sidbala En réponse à : Drame de Yirgou : l’UNIR\PS condamne une barbarie aveugle

    C’est toi qui est le premier barbare dans tout ça. Vous avez déterré la tombe de Thomas SANKARA chose proscrite par nos US et coutumes, tout simplement que vous voulez manger.

    En tout cas vous avez eu l’argent maintenant mais tenez vous bien que vous n’allez pas jouir de cet argent mal acquis, vous n’êtes que des vampires, ce sont les conséquences de tout ce que vous avez fait le 30 et 31 octobre pour usurper le pouvoir.

    Ce qui se passe a YIRGOU ne doit pas pas vous étonner si vous avez un peu encore de vos substances grise. Je regrette mais a observer avec attention et sagesse ce n’est pas sur que le plus dur ne soit pas devant nous.

    J’ai horreur des hypocrites comme vous depuis vitre accession aux du pays la nation ne fait que péricliter chaque jour que dieu fait, si ce n’est pas les terroristes qui nous terrorisent c’est entre nous que des agents de sécurité sont lynchés comme des vulgaires voyous.

    C’est malheureux et tout cela a cause de vitre cupidité, avoir de l’argent sans coup ferrure. Quel animosité ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier à 02:13, par Henriette kouassi En réponse à : Drame de Yirgou : l’UNIR\PS condamne une barbarie aveugle

    Pauvre de vous, Me Sankara. Depuis la création de votre parti le 1er Novembre 2000,vous êtes toujours et encore le président. Y a pas alternance chez vous. Roch doit se méfier beaucoup de vous, car....X9, Sitarail...

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier à 09:06, par La Haine En réponse à : Drame de Yirgou : l’UNIR\PS condamne une barbarie aveugle

    Faire une analyse du drame survenu à Yirkou et donner son point de vue. Personnellement je ne vois pas en quoi cela est mauvais.

    A lire certains internautes, on sent de l’amertume dans leurs propos. C’est tout comme des aigris prêt à déverser leur salive sur tout ce qui bouge. Cela vous détruit.

    Allons seulement, on verra.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier à 09:53, par Zemosse En réponse à : Drame de Yirgou : l’UNIR\PS condamne une barbarie aveugle

    Honte à vous d’avoir caricaturé l’illusttre Thomas Sankara de la sorte. Enlevez nous ça et contactez un autre peintre de valeur qui le représentera fidèlement
    . C’est tout simplement minable de la part d’un parti qui se dit Sankarsite.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier à 10:00, par YAAM SOBA En réponse à : Drame de Yirgou : l’UNIR\PS condamne une barbarie aveugle

    Internaute numéro 6, loin d’avoir une haine quelconque avec Me SANKARA, il faut reconnaître que ce dernier est complice de cette propension du fléau "koglwéogo". Le fait d’avoir été silencieux lorsque ses alliés du MPP légitimaient cette milice, le rend complice. Et il est trop tard pour lui de se racheter car l’histoire retiendra que du mauvais de lui.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Natiaboani : Un détachement militaire victime d’une attaque
Armée burkinabè : Le 31e régiment d’infanterie commando de Tenkodogo a son unité anti-terroriste
Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises
Burkina Faso : L’état d’urgence prorogé jusqu’au 12 janvier 2020
Goenega (Centre-Nord) : Une école incendiée par des hommes armés
Région de l’Est : Le couvre- feu prolongé jusqu’au 5 septembre 2019
Burkina : 15 personnes tuées dans une attaque terroriste dans la commune de Barsalogho
Déplacés de Silgadji à Ouagadougou : « On nous a demandé de retourner d’où nous venons »
Situation des déplacés internes : ’’Ouagadougou n’a pas les commodités nécessaires pour les abriter", Laurence Ilboudo
Déplacés internes : "les actions qui consistent à mobiliser des véhicules pour envoyer les gens à Ouagadougou", Simon Compaoré
Village de Belehede, commune de Tongomayel : 17 morts dans une attaque attribuée à des terroristes
Conférence épiscopale Burkina-Niger : Les évêques expriment leur « profonde consternation face aux actes de terrorisme »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés