Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Cela semble toujours impossible jusqu’à ce qu’on le fasse.» Nelson Mandela

Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Attaques terroristes • • dimanche 13 janvier 2019 à 23h54min
Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

Ouagadougou,le 11 janvier 2019- Une trentaine d’individus armés ont perpétré le jeudi 10 janvier 2019, en milieu de journée ,une attaque terroriste dans le village de Gasseliki ,localité située à une trentaine de kilomètres au sud d’Arbinda (province du Soum, Région du Sahel) .

Selon les constatations d’usage faites par la Brigade Territoriale de Gendarmerie d’Arbinda appuyée par un escadron porté, cette attaque a fait douze morts et deux blessés. Un grenier,une charrette et six boutiques ont également été incendiés. Cinq motocyclettes et plusieurs bœufs ont aussi été emportés par les terroristes qui ont vite fait de fondre dans la nature après leur forfait.

Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle /MSECU.
Photo : Radio Omega

Vos commentaires

  • Le 12 janvier à 12:00, par BARKBIIGAA En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Encore une attaque terroriste de plus. Pauvre Faso. A quand la fin de cette barbarie dans notre pays. C’est a croire qu’il n’yaura jamais de repis.Et ces populations qui sont laissees a elles-memes et le pouvoir Centra qui reste sans voix. Il faut plus qu’un sursaut national pour venir a bout de ces individus macabres. Et pourquoi pas faire appel a toutes les forces vives de la nation de maniere inclusive pour faire front commun face a cette barbarie des temps modernes.
    Mes chers compatriotes, ne vous y meprenez pas, personne ne viendra nous defendre. Notre salut ne viendra que de nous meme. sinon bientot ca sera a guerre civile totale dans tous les pays.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 14:13, par Mafoi En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Après avoir accompli leur acte barbare en massacrant 12 personnes en pleine journée,qui plus est dans une zone en état d’urgence,ces voyous sans foi ni loi ont eu même l’outrecuidance dans un dernier pied de nez adressé à nos FDS,de se servir en bœufs pour ensuite se fondre dans la nature.Si ce n’est pas une énième humiliation nationale,ça y ressemble

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 14:15, par kks En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    "plusieurs bœufs ont aussi été emportés"
    comment peut- on emportés plusieurs boeufs puis fondre dans la nature ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 15:14, par ’yenammare. En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Sortons du politiquement correct et disons tout court ce que nous avons dans le ventre. Y’en a marre.
    A regarder le type butin emporté par ces lascars, on a une idee de ceux qui ont commis le forfait. Sont-ils parti a pied avec les beoufs ou ont-ils utilisé un vehicule. Quel piste ont-il emprunté pour quitter le village ; certainement pas les grands axes routiers. Nos militaires doivent faire attention a ce type de detailles. Les boeufs sont peut-etre parqué pas tres loin du village en attendant que les terroristes viennent le recuperer soit a pied ou en voiture. Dans ce cas ils setrouvent dan une concession ou parmis les de beouf de quelqu’un en brousse aux alentour du village.
    N’allez pas chercher loin il faut etre realiste et attaquer le maux a la racine. Ils faut identifier la ou prennent-ils l’essence et comment communiquent-ils (il y’a toujours des traces).
    Il y’a forcement une trace de communication car il ne regroupe pas pour eviter d’etre vu. Il se donnent rendez-vous et attaquent et se disersent. C’est a que les FDS doivent chercher. Les pistes de transumance sont a privilegier. Les FDS doivent cartographiers toutes les pistes de transumance que les berger utilisent pour paitre le betail car ils maitrisent les piste non connu c’est pour cela qu’ils se volatilisent comme par magie. Si les pistes sont cartographies vous verez des resultats.
    Faites comme les americain : Piegez des moto et faites en sortes que les terroristes les emportent pour ensuite les traquer au GPS. Meme les peuvent etre piegés. Le probelme c’est que nos generaux ne sommes pas audacieux.

    Répondre à ce message

    • Le 13 janvier à 15:04, par Un fils du Faso En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

      Très bonne analyse. J’espère que les patrons ventripotents des FDS lisent les analyses et conseils intelligents et stratégiques donnés par certains internautes !

      - Moi je proposerais que primo, l’Etat exige des sociétés minières installées au Faso un hélico de combat et deux chars blindés sophistiqués capables de détecter les mines à 500 m et même de les faire exploser à distance.

      - Secondo, il faudra faire revenir tous les militaires qui sont dans les bataillons onusiens et qui ont déjà de l’expérience en matière de lutte anti-terroriste ;
      - Tertio, charger les chefs de village et les chefs de famille des zones empruntes aux attaques de fournir des noms de jeunes propres qui ne font pas partie des terroristes afin que l’armée y lève des militaires locaux qu’il va former rapidement et leur livrer de bonnes kalachs et des munitions afin qu’ils assurent eux-mêmes la sécurité des biens de leurs pères, mères, fils, petits frères et grands frères . Faire en sorte que dans le recrutement il y ait deux tiers des fils de la localité et un tiers de mossi, de gouramtchés, de gourounsi, etc...S’il y a des dérapages, les chefs de village et les chefs de famille concernés seront tenus responsables car ils devront veiller sur la bonne conduite des enfants qu’ils auront donnés à l’armée .

      - 4èment, remettre ces jeunes entre les mains des rappelés des bataillons pour une formation adéquate et les mettre sous leur responsabilité immédiate.

      - 5èment, servir aux jeunes recrues le double ou le triple du salaire des lacrous qui sont dans les villes et faire de même pour leurs encadreurs revenus des bataillons onusiens ;

      - 5èment, les camps militaires de Kaya, Dori, Ouahigouya, Fada, Bobo, Dédougou, Gaoua et un des camps de Ouaga devront être dotés chacun d’un hélico de combat et de deux chars blindés dont description a été faite ci-haut et nommer les jeunes officiers valeureux qui ont osé prendre leur responsabilité devant les menaces du RSP lors du coup d’Etat du 15 septembre 2015. Les jeunes recrues des localités attaquées et leurs encadreurs doivent répondre de ces camps qui devront superviser leurs activités et les renforcer en cas de cas.
      Voici, pour ma part, quelques recommandations peut-être simplistes qui demandent à être approfondies.

      Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 15:17, par la verite En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Je suis pas un militaire mais de mon constat, ces terrioste ne sont pas bien loin de arbinda. C est sur qu ils ont vide les boutique avant et les boeuf c est pour ce nourrir pour deux et revenir faire un autre massacre encore. Les millitaire doivent automatiquement boucle les 4 cote du village attaque dans un rayon de 40km de chaque cote. En faite les boeuf ne pourront pas marche 40km sans laisse de trace. En plus 30 terrorists ca ne peux pas traverse une region inapercu. C est mon idee et ma stragie de combat aux fds.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 15:19, par @OnSeTrompeD’EnnemiDuPeuple En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    C’est quoi finalement le terrorisme ?

    Depuis le début des attaques certains ont compris et attiré l’attention des autorités dans leur manière de communiquer sur les attaques ; Ce qui se passe aujourd’hui montre que l’objectif final de ceux qui ont commencé il y a 4 ans ce projet funeste et purement politique et égocentrique c’est de se venger de l’actuel gouvernement ; Ils ont fait leur analyse stratégique et compris que les tueries de civils et des FDS ne suffira pas pour leur fins ; et comme les élections s’approchent ils montent le mercure d’un cran, il veulent que les ethnies s’affrontent ;

    mais ils échoueront de ce côté également si les autorités mettent plus de sagesses ; de prudence dans leur façon de communiquer :

    Il n’est nullement nécessaire de crier térrorisme pour avoir l’argent du G5 Sahel ou des américains si cela ne fera que créér plus de problème au Pays. Est-ce que la crise en côte d’Ivoire était aussi du térrorisme ? Est-ce que l’insécurité qui reignait à l’Est du Burkina depuis des années et qui occasionnait beaucoup de tuéries était aussi du térrorisme ?

    Aucune initiave extérieure ne pourra résoudre nos problème de développement et de sécurité, et donc le G5 qui est une initiative de François Hollande pas des Africains eux-mêmes = plus de problèmes.

    Qualifions ces attaques d’insécurité, d’attaques de bande organisée, de criminel, d’ennemi du peuple burkinabé ; cela nous permettra d’affronter ce fléau de façon exhaustive puisque ces termes incluent bien le terrorisme, alors que le terrorisme tel que vulgarisé par les occidentaux est une guerre de réligion.

    ....Burkinabé, controllons nos émotions pour l’avenir de notre pays, cela nous aidera à rester soudé

    ...Politiciens votre salut passera par la résolution intélligente de ce problème ; les taux fabriqués de croissance de 6% ne vous sauveront pas.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 15:20, par mare En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Tout le monde au burkina doit marquer ses betes comme dans les westerns. Si on attrape quelqu’un avec un animal sans tatouage, ni boucle aux oreilles cela peu deja aider. Si les boeufs emportés avaient une marque sur le flanc au moins un demoins aurait pu dire par ou ils passent s’ils les croisent ou un boucher, etc...

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 15:29, par Macky Salle En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Est-ce que on peux en savoir davantage sur l’autochtonéité ou l’allogenéité des victimes ?

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 17:52, par rozinber En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Encore des meurtres,à quand cela prendra fin ? Souvent nous nous posons la question si ce n’est nous même les vrais terroristes...Un etranger ne peut pas bombarder une zone sans avoir eu des informations.Il y’a bien-sûr des nationalistes traites.Chaque jour que DIEU fait,il n’y a que du sang innocent qui mouille le sol Burkinabè.A quand cela prendra fin ?La question reste posée,mais les gouverneurs doivent retenir que le silence ne peut pas resoudre tout problèmes.D’une part il faut agir avec sagesse comme l’ex P Mr.B.C au lieu de regarder le mal briser les cœurs des pauvres familles...

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 18:02, par le courageux En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Le Burkina est mon pays je n’en ai pas d’autre, le malheur est qu’il dirigé pour des hommes et femmes indignes les malheurs actuels viennent de là.

    On a mis le feu aux domiciles des gens pour prendre le pouvoir, on a brûlé des gens dans les maisons pour prendre le pouvoir, on brûlé les édifices sacrés du pays pour prendre le pouvoir.

    Comme tout se paie ici bas, le pays est enthé, au jour d’aujourd’hui les fantômes de tout ceux qui meurt violemment errent dans tout le pays, il sera difficile qu’on ai la paix maintenant, il faut que tous les détenteurs des pouvoirs traditionnel encore digne de l’être de se lever pour exorciser le mal, il n’y a pas trente trois solution.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 19:01, par Dignité En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Hummmmmm...... on est trop dans la facilité. Comment peut-on conclure sans aucune enquête à une attaque terroriste. C’est la même et seule hypothèse retenue dans len massacre des 12 personnes qui a entraîné les représailles. Je refuse de m’engluer dans cette hypocrisie collective. Faites des enquêtes sérieuses sur tous les cas sans exception avant de tirer des conclusions. Toute personne armée on identifiée n’est pas forcément un terroriste ! Seules des enquêtes sérieuses et impartiales permettront de comorendre ce qui s’est passé à Yirgou et à Gasseliki !

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 21:44, par Dibi En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Je suis totalement d’accord avec le forumiste Yenamarre ! Faire des morts dans une localité et voler des boeufs à une trentaine d’attaquants et repartir sans sourciller, sans laisser de traces et disparaitre dans la nature avec un tel butin ! .. C’est vraiment fort et performant l’organisation de ces gens sans identité, sans nom, sans base arrière, sans soutiens locaux ou étangers,..? Rien que le seul soutien de leur seule foi islamo-djihadiste. Ils sont vraiment forts les gars ! Comparés, j’ai envie de dire, à notre armée nationale d’officiers ventripotents et de troufions mal encadrés à recrutements népotiques et exclusivement alimentaires. Très difficile de faire la guerre avec de tels éléments majoritaires dans les rangs et donc peu patriotiques de l’officier embourgeoisé au soldat de base.
    Comme le suggère "Yenamarre", il est temps de se creuser les méninges devant cette vermine manipulée par les Occidentaux. Il n’y a qu’à pucer tous les engins motorisés, moutons, chèvres, poulets, chameaux,..de tout le Nord Sahel.
    J’allais ajouter les chiens et les ânes, mais c’est connu, ces cochons n’en mangent point. Et il me parait bien ridicule et mensonger, si le décret de l’Etat d’urgence ne s’accompagne pas d’un déploiement conséquent de l’armée dans les régions concernées.
    Dans cette affaire, il ne faut surtout pas compter sur le G5 que vend ici, l’impérialisme occidentalo-français.
    Na an lara, an sara !
    La Patrie ou la mort !
    La république ou la mort !

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier à 22:15, par Le citoyen En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Pas de militaires dans le gouvernment ! En lieu et place on nomme des amateurs aux points stratégiques comme la défense et la sécurité. On a encore rien vu.Tant que RMCK ne se réveille pas de son indolence en se débarrassant de ses ami (es) incompétents (es), il ferra toujours l’affaire des terroristes.

    Répondre à ce message

    • Le 13 janvier à 00:22, par Mafoi En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

      @Le citoyen,il faut arrêter avec ces raccourcis à une balle.En quoi mettre des militaires dans le gouvernement changerait quelque chose ?En France,la ministre de la défense ne connaît rien dans la chose militaire mais elle est là puisque tout se passe au niveau des gradés et des stratèges militaires.Pour parler vulgairement elle ne fait que signer des documents.Et plus haut,qu’est ce Macron connaît dans la chose militaire ?Rien,il n’a même pas fait son service militaire.Merkel,0,elle ne sait même pas ce qu’est un AK-47.Pire pour Trump qui excelle plus dans les séries télévisées que dans la chose militaire mais ça marche parce que dans ces pays,les militaires sont de vrais professionnels contrairement à nos militaires embourgeoisés affairistes et/ou des adeptes de coups d’état.Donc j’en veux plus à nos gradés sans dédouaner pour autant nos politiciens qui ont aussi leur part de responsabilité dans ce naufrage

      Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 08:21, par Vercingétorix En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Si le MPP et le CDP aiment encore ce pays (l’ont-ils jamais aimé ?), qu’ils reconnaissent que nous avons perdu le nord. Je ne sais pas quel orgueil à conduit le grand chef à dire qu’il ne veut pas de militaire pour gérer les questions sécuritaires et il éprouve de la fierté à nommer un incapable majeur de la famille des ivrognes pour organiser la mort du Burkina Faso ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 15:29, par Un fils du Faso En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Face à cette hydre terroriste, je proposerais :
    - Primo : Le président Roch met à la retraite anticipé tous ces hauts gradés ventripotents, embourgeoisés, affairistes, inutiles et budgétivores qui circulent en V8 et autres grosses cylindrées à Ouaga et Bobo et faire monter les jeunes qui se sont montrés patriotes et valeureux lors du coup d’Etat du 15 septembre 2015 ;

    - secundo : le nouveau CEMGA fasse un audit du matériel militaire de combat commandé ces deux dernières années et situent les responsabilités pour toutes fins utiles ;

    - tertio : l’Etat exige des sociétés minières installées au Faso un hélico de combat et deux chars blindés sophistiqués capables de détecter les mines à 500 m et même de les faire exploser à distance.

    - quartio:il faudra faire revenir tous les militaires qui sont dans les bataillons onusiens et qui ont déjà de l’expérience en matière de lutte anti-terroriste ;

    - 5èment, charger les chefs de village et les chefs de famille des zones empruntes aux attaques et mitoyennes au sahel, au nord et à l’est de fournir des noms de jeunes intègres qui ne sont pas soupçonnés d’appartenir aux terroristes afin que l’armée y lève des militaires locaux qu’il va former rapidement et leur livrer de bonnes kalachs et des munitions afin qu’ils assurent eux-mêmes la sécurité des biens de leurs pères, mères, fils, petits frères et grands frères . Faire en sorte que dans le recrutement il y ait deux tiers des fils de la localité et un tiers de mossi, de gouramtchés, de gourounsi, etc...S’il y a des dérapages, les chefs de village et les chefs de famille concernés seront tenus responsables car ils devront veiller sur la bonne conduite des enfants qu’ils auront donnés à l’armée .

    - 6èment, remettre ces jeunes entre les mains des rappelés des bataillons pour une formation adéquate en guérilla et les mettre sous leur responsabilité immédiate.

    - 7èment, servir aux jeunes recrues le double ou le triple du salaire des lacrous qui sont dans les villes et faire de même pour leurs encadreurs revenus des bataillons onusiens ;

    - 8èment, les camps militaires de Kaya, Dori, Ouahigouya, Fada, Bobo, Dédougou, Gaoua et un des camps de Ouaga devront être dotés chacun d’un hélico de combat et de deux chars blindés dont description a été faite ci-haut et nommer les jeunes officiers valeureux qui ont osé prendre leur responsabilité devant les menaces du RSP lors du coup d’Etat du 15 septembre 2015. Les jeunes recrues des localités attaquées et leurs encadreurs doivent répondre de ces camps qui devront superviser leurs activités et les renforcer en cas de cas.

    Voici, pour ma part, quelques recommandations peut-être simplistes qui demandent à être approfondies.

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 15:42, par Un patriote nationaliste En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Il faut que le gouvernement et l’Etat major général des armées cessent de jouer à la politique de l’autruche et cessent de caresser certains problèmes. On voit bien que l’ennemi n’est pas du tout loin. Il est juste à côté, dort avec vous, écoute, regarde les mouvements et vient vous frapper au moment propice. Il faut que notre armée prenne ses responsabilités en encerclant et en fouillant par cercles concentriques toutes les zones (champs, maisons, greniers, puits perdus, etc...) attaquées du sahel, du nord et de l’est. Toute personne dans la maison de laquelle sera prise une seule arme et même une seule munition devra être passée immédiatement aux armes ! Point barre ! Y en a marre ! Il faut que certains comprennent qu’ils ne sont pas plus malins que les autres et que le Burkina est un et indivisible .

    Répondre à ce message

  • Le 13 janvier à 15:58, par warzat En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    Un voyou, un assassin le demeure tant qu’il n’est pas puni. Qui a bu, boira. ’’Ces terroristes’’ sont à côté. Une trentaine de personnes ne peut déguerpir du lieu de leur forfait avec un tel butin en si peu de temps. Il ne serait pas étonnant que certains soient revenus sur le lieu du crime au passage des officiels. Sans doute des gens qui ont déjà eu affaire à la gendarmerie ou à la police. Une chose est certaine, dans ma petite vie je n’ai jamais vu un crime rester impuni. La preuve où sont les criminelles et leurs commanditaires de l’ancien régime ? Il y a plutôt de quoi avoir peur pour ceux qui ne sont pas jusqu’à présent inquiétés...la justice semble tarder mais quand elle sévira ce sera terrible.

    Répondre à ce message

  • Le 14 janvier à 22:51, par l’homme ideal En réponse à : Région du Sahel : douze morts dans une attaque terroriste à Gasseliki dans la commune d’Arbinda

    quelle lâcheté font les autorités !même celui qui n’a pas reçu une formation politique militaire sait comment faire pour retrouver des individus qui fuient avec des bêtes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Pô-Guiaro : Deux gendarmes meurent dans une attaque
Natiaboani : Un détachement militaire victime d’une attaque
Armée burkinabè : Le 31e régiment d’infanterie commando de Tenkodogo a son unité anti-terroriste
Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises
Burkina Faso : L’état d’urgence prorogé jusqu’au 12 janvier 2020
Goenega (Centre-Nord) : Une école incendiée par des hommes armés
Région de l’Est : Le couvre- feu prolongé jusqu’au 5 septembre 2019
Burkina : 15 personnes tuées dans une attaque terroriste dans la commune de Barsalogho
Déplacés de Silgadji à Ouagadougou : « On nous a demandé de retourner d’où nous venons »
Situation des déplacés internes : ’’Ouagadougou n’a pas les commodités nécessaires pour les abriter", Laurence Ilboudo
Déplacés internes : "les actions qui consistent à mobiliser des véhicules pour envoyer les gens à Ouagadougou", Simon Compaoré
Village de Belehede, commune de Tongomayel : 17 morts dans une attaque attribuée à des terroristes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés