Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Et puis, il y a ceux que l’on croise, que l’on connaît à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie.» Victor Hugo

25 ans de l’UEMOA : Le Président ivoirien Alassane Ouattara est sur le sol burkinabè

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Marcus Kouaman • jeudi 10 janvier 2019 à 15h44min
25 ans de l’UEMOA : Le Président ivoirien Alassane Ouattara est sur le sol burkinabè

Ce jeudi 10 janvier 2019, l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA), fête ses 25 ans de création. Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de cette instance communautaire, le Président de la république de Côte d’Ivoire Alassane Ouattara a effectué le déplacement de Ouagadougou. Il a été accueilli à sa descente d’avion par le Président du Faso Roch Kaboré.

L’avion du Président ivoirien Alassane Ouattara a atterri sur le tarmac de l’aéroport international de Ouagadougou à 9h 30. Accueilli par son homologue Roch Kaboré, les deux chefs d’Etat après les salutations d’usage, ont eu droit aux honneurs dus à leur rang. Face au drapeau, ils ont assisté à l’exécution des deux hymnes que sont l’Abidjanaise et le Ditanyé. S’en est suivi un tour d’honneur où l’hôte du jour a salué à tour de rôle le Premier Paul Kaba Thiéba, les ministres burkinabè présents, les corps diplomatiques et consulaires, et bien d’autres personnalités.

Du salon d’honneur, le cortège présidentiel a pris la route de la salle des Conférences de Ouaga 2000 où devait se tenir la cérémonie officielle marquant les 25 ans de la création de l’UEMOA, sous le thème : « 25 ans de progrès vers l’intégration régionale, ensemble pour relever le défi de la libre circulation des personnes et des biens ».

En rappel, cette instance communautaire qui a été fondée en 1994 regroupe huit pays à savoir le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo et le Burkina Faso. Sa mission est la réalisation de l’intégration économique des Etats membres, à travers le renforcement de la compétitivité des activités économiques dans le cadre d’un marché ouvert et concurrentiel et d’un environnement juridique rationalisé et harmonisé.

L’UEMOA dont le siège est à Ouagadougou a une superficie de 3 507 006 km2 avec une population de plus de 116 millions d’habitants. L’actuel président de la Commission est le nigérien Abdallah Boureima.

Marcus Kouaman
(kmagju@gmail.com)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Ana Maria Chongo Torreblanca, ambassadrice de Cuba au Burkina : « L’héritage de Thomas Sankara est vif en Amérique latine, pas seulement à Cuba »
93e anniversaire de la naissance de Fidel Castro : « Le peuple cubain est fier de l’héritage laissé par le leader de la révolution cubaine »
Question de protocole : Pourquoi il ne faut pas appeler les députés burkinabè « Honorables » !
Coopération : Le président du Faso en Guinée Conakry les 8 et 9 août
Traités de l’Union africaine : Un projet pour aller vite dans la ratification et la domestication
Coopération : Quels sont les intérêts pour la Chine dans le rétablissement diplomatique avec le Burkina Faso ?
VIIIème Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) : « L’exploitation clandestine » des mines préoccupe les deux pays
Traité d’amitié et de coopération (TAC) 2019 : Le président Alassane Ouattara élevé à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre de l’Etalon
Fête du trône du Maroc : Le Burkina, grand bénéficiaire de l’offre marocaine en matière scientifique et culturelle
VIIIème Traité d’amitié et de coopération (TAC) : De plain-pied dans les travaux, en attendant la conférence au sommet des Chefs d’Etat
Burkina - France : « Pour moi, le premier intérêt français au Burkina Faso, c’est que le Burkina Faso soit stable », Xavier Lapeyre de Cabanes, ambassadeur de France au Burkina
Nations-Unies : La Burkinabè Rosine Coulibaly nommée représentante spéciale pour la Guinée-Bissau
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés