Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Tentative de coup d’Etat au Gabon : Retour sur l’histoire politique de ce pays

Accueil > Actualités > International • LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo • mardi 8 janvier 2019 à 19h38min
Tentative de coup d’Etat au Gabon : Retour sur l’histoire politique de ce pays

Le pouvoir gabonais a déjoué, le lundi 7 janvier 2019, un coup d’Etat perpétré par des militaires. Cette tentative traduit un malaise qui existe au sein de la société gabonaise. C’est l’un des pays qui, au regard de ses potentialités économiques, devraient en principe pouvoir répondre aux besoins de ses populations. Que nenni. Le Gabon est surexploité par des puissances étrangères, avec la bénédiction de ses dirigeants. Comme tout bon pays africain, il n’échappe pas aux tensions politiques. Focus sur l’histoire politique du pays des panthères.

Léon Mba est le premier président de la République gabonaise. Il ne dirigera le pays que pendant sept années. Il meurt en 1967. Depuis lors, c’est le clan Bongo qui fait la pluie et le beau temps dans ce pays. A 32 ans, Albert Bongo puis Omar règnera au Gabon jusqu’à sa mort en 2009. De son vivant, il était le père protecteur de la Françafrique sur le continent. Il a fait face à plusieurs scandales économiques et financiers. On peut citer l’affaire Elf de 1994 et celle des biens mal acquis de 2007.

A sa disparition à l’âge de 73 ans, l’intérim du pouvoir est assuré par la présidente du Sénat, Rose Francine Rogombé, jusqu’à l’élection anticipée de 2009. Une élection à laquelle son fils Ali Bongo participe et gagne. Les résultats sont fortement contestés. il y a de forts soupçons de fraude. Des émeutes éclatent. Ils sont violemment réprimés par les forces de l’ordre, fidèles au pouvoir.

En 2016, une nouvelle élection présidentielle est organisée. La commission électorale annonce qu’Ali Bongo a remporté le scrutin. Il le gagne à 5 000 voix près. L’opposition dénonce immédiatement ces résultats. Des émeutes éclatent encore. Cette fois-ci, elles sont plus violemment réprimées.
Le quartier général de l’opposition est mis à sac par la Garde présidentielle. Cette descente fait des morts. Néanmoins, le principal opposant, Jean Ping, revendique la victoire. Il se considère jusqu’aujourd’hui comme le président de la République.

En octobre 2018, le président Ali Bongo est victime d’un grave accident vasculaire cérébral. Le pouvoir en place minimise la maladie mais finit par concéder la réalité. Après des soins intensifs en Arabie Saoudite, il poursuit sa convalescence au Maroc. Aux traditionnels vœux de nouvel an, il apparaît à la télévision publique gabonaise. On y voit un homme quelque peu affaibli. Des militaires concluent à la hâte qu’il est désormais incapable de diriger le Gabon.

Pour mettre fin à cette situation, ces derniers tentent de renverser le pouvoir. Ils réussissent à s’emparer de la radiotélévision publique. Ils passent leur message mais seront finalement arrêtés par les forces restées loyales au régime Bongo. Une enquête permettra de savoir si ces putschistes bénéficiaient de la complicité de certains de leurs frères d’armes ou d’autres personnes. Mais d’ores et déjà, l’on peut se demander si ce coup de force maîtrisé très tôt était anodin. Bien malin qui saura y répondre.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Présidentielle en Guinée Bissau : Le premier parti d’opposition réclame un fichier électoral fiable
Côte d’Ivoire : La réforme la Commission électorale divise la classe politique
Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles
20 ans de règne de Mohammed VI au Maroc : Une vision royale pour une Afrique prospère et décomplexée
Lutte contre le terrorisme : 250 soldats britanniques attendus au Mali en 2020
Sénégal : La voiture de Macky Sall avec à son bord le président malien prend feu
CEDEAO : Alassane Ouattara espère que la monnaie unique sera mise en place "le plus tôt possible"
Le Togo organise des élections municipales après 32 ans
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers
Madagascar : La fête nationale endeuillée (au moins seize morts)
Guinée-Conakry : Le président Alpha Condé tient à la modification de la Constitution !
UNESCO : Bilan satisfaisant pour le Burkina Faso à la septième session de la conférence des parties à la Convention de 2005
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés