Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le bien se fait , mais ne se dit pas. Et certaines médailles s’accrochent dans l’âme et pas sur la veste» Jino Bartoli

Commission de l’informatique et des libertés : Trois rapports remis au chef de l’Etat

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Tiga Cheick Sawadogo • lundi 7 janvier 2019 à 00h38min
Commission de l’informatique et des libertés : Trois rapports remis au chef de l’Etat

Les rapports 2015, 2016 et 2017 de la Commission de l’informatique et des libertés ont été remis au président Roch Kaboré dans la matinée du 4 janvier 2019 à Ouagadougou. L’institution a surtout plaidé pour l’adoption de la loi portant protection des personnes à l’égard des traitements des données. Une exigence pour que le Burkina Faso soit à jour dans ce domaine.

Des rapports cumulés remis au président du Faso. La Commission de l’informatique et des libertés
a déposé ses rapports 2015, 2016 et 2017 sur la table du chef de l’Etat, Roch Kaboré. Selon la présidente de l’institution, Marguerite Ouédraogo, ces différents rapports rendent compte des activités d’information, de sensibilisation, de contrôle, de traitement des données à caractère personnel, d’assistance-conseils aux entreprises, de gestion de plaintes reçues et de coopération avec les institutions nationales et internationales , de pilotage et de soutiens menées, de veille juridique et technologiques assurées.

Cette remise des documents a également été l’occasion pour l’équipe de la CIL de porter de vive voix l’une des recommandations fortes communes à ces trois rapports. Il s’agit de l’adoption d’une loi portant protection des personnes à l’égard des traitements des données. “Avec l’évolution, il faut que nous nous mettions à jour, que nous adaptions notre contexte au contexte international”, a expliqué la présidente de la CIL, Marguerite Ouédraogo.

Elle a par ailleurs souligné que le projet de loi a déjà été soumis aux autorités. Les regards sont désormais tournés vers elles pour l’adoption du texte important pour la Commission de l’informatique et des libertés et pour le Burkina Faso.


Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Norbert Zongo, « courageux et non téméraire » : Témoignage de Jean Claude Méda, journaliste à la retraite
Réseau 4G+ au Burkina : Orange Faso S.A rapproche Tenkodogo de l’essentiel
Informatique : L’ANPTIC initie 500 élèves et travailleurs de Tenkodogo
Cyber sécurité : L’Agence nationale vulgarise ses textes
Concours de reportage humanitaire du CICR : Cheick Sawadogo de Lefaso.net remporte le premier prix
Technologies de l’information et de la communication : La CIL renforce les capacités des élèves du collège Saint Jean Baptiste de la Salle
Communication et géopolitique : « Tout le monde parle de l’Afrique sauf les Africains eux-mêmes », déplore Pr Charles Moumouni de l’Université Laval de Québec
Communication et géopolitique : L’Afrique en quête d’une nouvelle image
Communication en période de crise : « On répond à l’information par l’information », recommande Marie-Soleil Frère
Bobo-Dioulasso : Le ministère en charge de l’Economie numérique tient son deuxième CASEM de l’année
Semaine du numérique : Vers la création de startups innovantes dans le monde rural
Semaine du numérique : Des récompenses pour terminer les activités en beauté
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés