Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

Développement et sécurité : Le Patron de la diplomatie chinoise rassure à Ouagadougou

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Herman Frédéric Bassolé • samedi 5 janvier 2019 à 00h06min
Développement et sécurité : Le Patron de la diplomatie chinoise rassure à Ouagadougou

En visite de travail et d’amitié au Burkina Faso, le Conseiller d’Etat chinois et ministre des affaires étrangères, Wang Yi, a eu une séance de travail avec son homologue burkinabè, Alpha Barry, avant de s’entretenir avec le Président Roch Kaboré, ce vendredi 4 janvier 2018, à Kosyam.

La locomotive Pékin-Ouagadougou en marche. Annoncé au pays des Hommes intègres depuis quelques semaines, le conseiller d’Etat de la République populaire de Chine et ministre des affaires étrangères, est arrivé, vendredi après-midi accompagné d’une forte délégation.

Reçu sur le tarmac de l’aéroport international de Ouagadougou, par Alpha Barry, accompagné de quelques autorités dont le chargé d’affaires de l’ambassade du Burkina à Pékin, Issa Joseph Paré, Wang Yi a été conduit au domicile de son homologue avec qui il a eu une séance de travail ; séance à l’issue de laquelle, il a remis 10 véhicules de protocole de marque Foton, au ministère des affaires étrangères.

Accueil du ministre chinois des affaires étrangères, Wang Yi, par son homologue burkinabè, Alpha Barry

Satisfaction

A Kosyam, après un entretien au cours duquel le président du Faso a réaffirmé ses priorités à savoir la Défense et la sécurité, l’éducation et la santé, Wang Yi et son homologue ont animé un point de presse. Selon Alpha Barry, cette visite est une première pour le Burkina Faso qui avait déjà accueilli en juillet 2018, le vice-Premier ministre chinois, Chunhua Hu, soit deux mois après le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays.

Le chef de la diplomatie burkinabè s’est réjoui « des progrès énormes réalisés en si peu de temps » depuis mai 2018. Il en veut preuve l’envoi d’une mission médicale au Burkina, l’assistance d’experts agricoles chinois dans la culture d’une nouvelle variété de mil, l’organisation d’un séminaire de formation des fonctionnaires agricoles burkinabè à Pékin, l’envoi d’un contingent de 200 étudiants en Chine, la signature d’un accord de 50 millions de yuans dans le domaine de la Défense, le financement d’une partie du projet de la fibre optique, etc.

Lors d’un point de presse, Alpha Barry s’est réjoui des énormes progrès réalisés depuis le rétablissement des relations diplomatiques entre les deux pays

« Un devoir »

Revenant sur la reprise des relations, le ministre Wang Yi a qualifié de « stratégique et sage » le choix du président Roch Kaboré ; « un choix qui offre plusieurs opportunités et perspectives de coopération ». Il a par ailleurs rappelé la convergence de vues des deux pays sur le principe d’une seule chine qu’il faudra respecter, car constituant la base politique de cette nouvelle union.

« Nous estimons que la confiance mutuelle est une garantie importante pour cette coopération bilatérale », a précisé le diplomate chinois, qui n’a pas manqué de réitérer l’engagement de son pays à accompagner le Burkina dans ses différents chantiers de développement. « Nous sommes amis et partenaires et nous espérons accélérer votre développement. C’est le devoir international que la Chine doit assumer », a-t-il soutenu.

Le ministre Wang Yi n’est pas venu les mains vides. Il a remis 10 véhicules de protocoles au ministère des affaires étrangères

Prête à soutenir le G5 Sahel

Deuxième contributeur dans les opérations de maintien de la paix des Nations Unies, la Chine, à en croire Alpha Barry, a décidé d’apporter un financement de 300 millions de yuans pour renforcer les capacités de la force conjointe du G5 Sahel dans la lutte contre le terrorisme, et un appui de 1,5 millions de dollars au secrétariat permanent de l’organisation. « La Chine continuera à suivre de près la situation sécuritaire en Afrique et en fonction des besoins et dans la mesure du possible, nous allons apporter de nouvelles contributions pour la préservation de la paix », a laissé entendre Wang Yi.

En attendant, le ministre Alpha Barry a annoncé la tenue, en mars 2019, de la 1re session de commission mixte de coopération entre les deux pays au cours de laquelle, le Burkina va redéfinir ses priorités.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 5 janvier à 14:40, par souley En réponse à : Développement et sécurité : Le Patron de la diplomatie chinoise rassure à Ouagadougou

    j’espère que le G5 sahel ne ressemblera pas au NEPAD d’Abdoulaye Wade.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier à 19:31, par Ka En réponse à : Développement et sécurité : Le Patron de la diplomatie chinoise rassure à Ouagadougou

    Revenant sur la reprise des relations, le ministre Wang Yi a qualifié de « stratégique et sage » le choix du président Roch Kaboré ; « un choix qui offre plusieurs opportunités et perspectives de coopération ». Il a par ailleurs rappelé la convergence de vues des deux pays sur le principe d’une seule chine qu’il faudra respecter. Ce que cette importante personnalité de la chine a oublié de dire à l’exécutif Burkinabé, c’est comment la chine s’est réveillé sans la corruption a ciel ouvert de 1978 a nos jours, et est prête a se classer le premier puissant continent du monde ?

    Avec cette visite "la Chine veut montrer aux occidentaux qu’elle n’entend surtout pas gérer l’Afrique à la place des Africains", elle préfère laisser les Africains se vautrer dans leurs errements et leur mauvaise gouvernance pour qu’ils continuent à stagner dans leur sous-développement et leur gouvernance de Merde.... (comme trump nous traite,) tout en se laissant exploiter complaisamment jusqu’à la moelle et piller sans vergogne leurs matières premières et ressources naturelles, pire qu’aucun colonisateur n’a jamais osé le faire. C’est dans 20 ans que le continent Africain ouvrira ses yeux, comme la Chine en 1978 disait ‘’’quand qu’elle se réveillera le monde tremblera.’’’ Bien venu au pays des hommes intègre Monsieur le ministre d’état Chinois.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier à 09:29, par baka mori En réponse à : Développement et sécurité : Le Patron de la diplomatie chinoise rassure à Ouagadougou

    j’avais souhaité que le soutien de la chine en matière de sécurité soit logistique( matériels de surveillance, drones et armes de fabrication chinoise) ;sinon la gestion de l’argent est un problème dans nos pays.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fête nationale française : « Mon successeur vivra dans un Burkina moins déstabilisé », espère Xavier Lapeyre de Cabanes (ambassadeur)
Coopération Burkina-Niger Un accord pour développer les zones frontalières
G5 Sahel : 138 millions d’euros additionnels comme apport de l’Union européenne
Projet d’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou : Les consultants présentent leurs rapports de la phase préliminaire
Développement et éducation dans les pays du Sahel : La réunion ministérielle G7-G5 Sahel prend des engagements forts
Opération BARKHANE : Dernières actualité de la force
Fête de l’indépendance des Etats-Unis : Au Burkina, un 243e anniversaire sous le signe de l’engagement
Burkina Faso : Les Nations Unies affichent leur détermination à appuyer les populations déplacées
Coopération Burkina-Maroc : « Je quitte Ouagadougou le cœur lourd », déclare Farhat Bouazza (ambassadeur sortant)
Coopération sino-burkinabè : Des équipements pour les centres de formation professionnelle du Burkina
Amitié ivoiro-burkinabè : La COPTAC décline son programme d’activités
Lutte contre le terrorisme : Le ministre des armées françaises à Ouagadougou le 4 juillet 2019
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés