Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si l’on bâtissait la maison du bonheur, la plus grandе рièсе sеrаit lа sаllе d’аttеntе.» Jules Renard

Niger : Plus de 200 "terroristes" tués dans des opérations terrestres et aériennes contre Boko Haram

Accueil > Actualités > International • Par AFP • jeudi 3 janvier 2019 à 09h27min
 Niger : Plus de 200

L’armée du Niger a lancé des opérations terrestres et aériennes contre le groupe jihadiste Boko Haram dans le bassin de lac Tchad dans le sud-est du pays, tuant plus de 200 "terroristes", indique mercredi soir un communiqué du ministère de la Défense.

"Les actions combinées des troupes au sol et de l’aviation ont donné le bilan provisoire suivant à la date du 2 janvier 2019 : côté ennemi plus de 200 terroristes mis hors d’état de nuire suite aux frappes aériennes et 87 (autres) neutralisés par les troupes au sol", précise le communiqué lu à la télévision d’Etat.

Cette "vaste opération de ratissage" lancée le "28 décembre 2018", est concentrée "le long de la rivière Komadougou" (qui sert de frontière naturelle entre le Niger et le Nigeria) et "sur les îles du lac Tchad", poursuit le texte.

Les zones visées sont des espaces très marécageux qui servent de repères aux combattants de Boko Haram. "Aucune perte, ni en vie humaine ni en matériel, n’est à déplorer" dans les rangs des militaires nigériens, assure le ministère.

Les jihadistes ont également subi des pertes matérielles avec huit pirogues détruites, trois véhicules dont celui de la société française Foraco, emporté lors de l’attaque des jihadistes le 22 novembre contre la localité de Toumour dans la même zone, souligne le communiqué.

En outre, l’armée a saisi deux mitrailleuses, deux lance-roquettes RPG, des armes d’assaut, 2.000 cartouches de divers calibres ainsi que des téléphones portables.
Cette offensive des forces nigériennes intervient un mois après que l’armée
nigérienne a dit craindre des attaques de Boko Haram contre ses positions dans cette zone début 2019.

Niamey reste surtout "préoccupée" par la "situation au Nigeria" voisin où "des bases militaires ont été défaites" récemment par Boko Haram, avait déclaré début décembre Kalla Moutari, le ministre de la Défense du Niger devant le Parlement.

Les combattants de "Boko Haram ont pu se ravitailler en matériel, ils ont pu se revigorer", a souligné M. Moutari qui "craint" des attaques des jihadistes contre les forces nigériennes "à partir de janvier 2019, (période) qui correspond au début du retrait des eaux de la Komadougou".

La rivière empêche généralement les incursions des insurgés nigérians sur
le sol nigérien.

Le 29 novembre, les présidents des quatre Etats riverains du lac Tchad,
Nigeria, Niger, Tchad et Cameroun, ont demandé lors d’une réunion à N’Djamena, "le soutien" de la communauté internationale dans la lutte contre Boko Haram.

AFP
bh/eak/fjb

Vos commentaires

  • Le 3 janvier à 13:39, par QUID En réponse à : Niger : Plus de 200 "terroristes" tués dans des opérations terrestres et aériennes contre Bolo Haram

    Voilà, c’est ça une armée.
    Comportement de mouton, réaction de berger. Mais ici au Faso, les galonés dorment tranquillement.

    L’infanterie (la vraie), est en défensive, il n’y a que la Gendarmerie, apparemment, qui, par ces unités, ose aller à la recherche de l’ennemi en vue de le neutraliser.

    Tant que certains ne bougent pas le c..., ce sera difficile, voire très très difficile pour tous ici au Faso.

    Il paraît que les affrontements dans ma zone de barsalagho ont fait plus de 50 (burkinabés) morts. Trop c’est trop !

    Répondre à ce message

    • Le 3 janvier à 15:47, par Mafoi En réponse à : Niger : Plus de 200 "terroristes" tués dans des opérations terrestres et aériennes contre Bolo Haram

      @QUID,nous ne sommes pas dans le même cas de figure.Ici l’ennemi est clairement identifié:boko haram alors que dans notre situation,je pense plutôt à des bandits recrutés par ci par là moyennement forte somme parmi même la population par qui vous savez.Il ne faut pas se raconter des histoires,c’est bilaise kouassi né compaoré qui est derrière toutes ces attaques barbaresC’est pour cela il y a jamais de revendication motivée contrairement aux groupes terroristes.Donc ces criminels sont parmi nous avec certainement des complices et pour les débusquer,le gouvernement a intérêt à changer de stratégie en instituant des primes et ça passe par une campagne nationale de sensibilisation dans toutes les langues à savoir que celle ou celui qui aurait une information fiable permettant de mettre hors d’état de nuire un ou un groupe de criminels,elle ou il aura une très forte somme dont les modalités restent à définir.Si une telle campagne est bien menée,vous verrez que ça donnera des résultats probants.De toute façon,il faut tout essayer pour venir à bout de ces barbares

      Répondre à ce message

    • Le 3 janvier à 16:24, par Sawad En réponse à : Niger : Plus de 200 "terroristes" tués dans des opérations terrestres et aériennes contre Bolo Haram

      Quid, il faut nuancer un peu ! L’armée burkinabé n’est pas ridicule, elle n’est pas plus faible que celle du Niger. Au Niger, non seulement l’ennemi, Boko Haram, est connu (visible) mais en plus, il ya eu le soutien aerien de la force barkhane (Française). Cet article à volontairement omis de le dire, peut-être à dessein. Pour la strategie, Boko haram combat comme une armée régulière, il est donc plus facile d’y faire face. L’ennemi qui nous malmène au Burkina est invisible, il n ya donc que par le renseignement, la franche collaboration de la population qu’il peut etre vaincu. Du reste, je pense, sans chauvinisme, que le Burkina a des soldats courageux, professionnels, patriotes, bien formés que beaucoup de pays africains nous envient. Le seul problème de cette armée, c’est le manque de moyens. A qui la faute, peut-être à personne mais à la pauvreté structurelle du pays.
      Nos soldats meurent au Front du fait des explosifs de l’ennemi, enfouis sous terre mais ils ne rechignent jamais malgre parfois la mort certaine, d’affronter l’ennemi "invisible".
      SAWADOGO

      Répondre à ce message

    • Le 4 janvier à 15:43, par le fou En réponse à : Niger : Plus de 200 "terroristes" tués dans des opérations terrestres et aériennes contre Bolo Haram

      @QUID, de quoi te plains tu au juste ? N’ avons nous pas ensemble aidé Blaise à désarticuler l’armée au profit de certaines entités ? Il faut que tu comprenne que l’armée c’est avant tout une question de formation, d’entrainement mais aussi de moyens. Beaucoup d’unités de l’Armée de terre ont étés reformées ou au pire des cas ont été supprimées. On a tous applaudi à son temps cette mesure qui est intervenue au lendemain de la mutinerie et on a même cru à la sincérité des dirigeants quand ils nous disaient que c’était pour les rendre plus opérationnelles. Aujourd’hui tout porte à croire que ces corps d’élite de l’armée de terre qui rivalisaient avec le RSP en terme d’entrainement et autre ont été dissous par égoïsme ou encore pour protéger des intérêts privés. Évitons donc de dire certaines choses quand on ne maitrise pas tous les contours. quand tu dis que c’est seule la gendarmeie semble aller à la recherche de l’ennemie en vu de le détruire ça me donne l’impression que tu dois être de ce corps ou du moins tu les portes trop à cœur à raison ou à tord. C’est un peu déplacé ce genre de raisonnement à mon avis ou bien tu n’est certainement pas au courant que des éléments de l’infanterie comme tu les appelles sont tombés sur des mines improvisées et on perdu la vie au cours de patrouilles. il en est de même pour les policiers . alors d’où te viens cette idée à caractère divisionniste ? je crois fermement que tu aurais souhaité que ce soit les militaires qui soient tombés à la place des gendarmes pour que te convaincre du travail qu’ils font. te rappelles tu qu’en 2016 on avait perdu plus d’une dizaine de militaire au cours d’une attaque d’un détachement à Nassoumbou ? Qu’as tu dis ? C’est normal sans doute. sache qu’en pareille circonstance tout le monde est sollicité et pas de place à des propos discriminatoire tenus à dessein. Merci de me lire

      Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 13:49, par Aol En réponse à : Niger : Plus de 200 "terroristes" tués dans des opérations terrestres et aériennes contre Bolo Haram

    Au Niger ils connais leurs ennemis ils anticipent ces actions. Par contre au Burkina Faso ont ne connais pas ces ennemis et ont subis c’est action

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 15:20, par Jaques En réponse à : Niger : Plus de 200 "terroristes" tués dans des opérations terrestres et aériennes contre Boko Haram

    M.Aol il n’ya personne qui connait mieux l’ennemi plus que le chef de l’ETAT qui lors d’un voyage à l’exterieur a affirmé qu’ils sont venus le voir les jours qui ont suivi sa prise de pouvoir pour recuperer du materiel que l’ancien president lui devait et que lui n’avait pas l’intention de repondre favorablement à leur doléance.Qu’ils arrêtent de faire croire aux gens qu’ils sont étrangers de cette barbaries en croissance.Dans tout cela c’est population qui doit payer les pots cassés."Aide le voleur à transporter son butin si tu te sens impuissant"

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 16:17, par Afrique juste En réponse à : Niger : Plus de 200 "terroristes" tués dans des opérations terrestres et aériennes contre Boko Haram

    Je salue cette victoire de l’armée du Niger. Mais personnellement j’ai confiance en qualité et à la capacité des éléments de notre armée du Faso seulement le problème ce sont les Burkinabè qui demandons toujours une chose et son contraire. Primo pendant 27 ans un pouvoir dictatorial a muselé et décapité notre armée en la réduisant à sa simple existence. Notre armée manquait donc de tout . En plus pour martyriser son peuple le dictateur a crée sa milice RSP qui leur servait d’outil pour taire toute ideologie contraire à leur volonté. Cette période sombre de notre histoire melée aux trafics de tout genre avec des rebelles et de terroristes a contribué à présenter notre pays aux yeux de ses voisins comme une plaque tournante de la destabilisation en Afrique. Malgré les nombreuses médiations notre pays n’étaient aimés en Afrique, beaucoup de nos ressortissants étaient maltraités et considérés comme des mercenaires. Aujourd’hui avec l’insurrection notre pays paie cette compromission d’hier. Ces bandits et fous de dieu en s’attaquant à notre pays visent plusieurs objectifs. Mettre un frein à l’élan démocratique en gestatation, et faire douter les burkinabé de leur propre capacité, occuper le terrain afin de limiter l’influence de l’état, venger leurs anciens amis au pouvoir et permettre leur retour aux affaires. Devant une telle menace avec une armée en reconstruction,tous les démocrates devraient taire toute divergence et à l’unissons accompagner nos FDS qui face à l’adversité deviennent de jour en joir plus opérationnels. C’est abominable et meme apatride d’utiliser la question de l’insécurité comme un fond de commerce en refusant de considérer la réalité des faits. Même si c’est notre armée qui a neutralisé ces plus de 200 terroristes ces Burkinbè farfelus trouverait à dire que ce sont des civils innocents qu’elle a massacrés

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 16:36, par sidbala En réponse à : Niger : Plus de 200 "terroristes" tués dans des opérations terrestres et aériennes contre Boko Haram

    C’est 200 tout rond pas en moins ni en plus le chiffre est bien propre.
    Internaute Jacques je suis d’accord avec toi si seulement les FDS pouvaient le comprendre ainsi.

    On les envoie se faire tuer. Comment on expliquer que les 10 gendarmes sont morts sans pouvoir tuer au moins un bandit parce que tout simplement les munitions les ont manquées pendant la bataille.

    Ça donne à réfléchir d’accord pour me battre mais pas dans de telles conditions ce n’est pas simple. Pendant ce temps le ministre se taille un château haut de gamme sur nos misères pas d’équipements adéquats.
    De toute les façons les FDS savent exactement qui sont leurs ennemis finalement. Vivement que nous les civils n’en payons pas aussi le prix.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 08:07, par DIAMDA ABDOUL GOUDOUS En réponse à : Niger : Plus de 200 "terroristes" tués dans des opérations terrestres et aériennes contre Boko Haram

    Voilà un gouvernement qui lutte pour mettre fin au bombardement de ces imbecile,par contre dans notre pays ce sont nos fds qui tombe,motif : pas assez de minutions. il est grand temps de reagir.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Prix Nobel de la paix : Le premier ministre éthiopien lauréat 2019
Côte d’Ivoire : Plus de 1000 agents fictifs expurgés de la Fonction publique
Conférence internationale sur le constitutionnalisme pour la consolidation de la démocratie en Afrique : Les participants plaident pour le respect de limitation des mandats présidentiels
Attaque de Boulikessi et Mondoro : Le bilan s’alourdit pour l’armée malienne
Mali : Au moins 25 soldats tués et 15 terroristes abattus lors d’intenses combats à Boulkessi et Mondoro
Jacques Chirac : « Il était l’ héritier d’un système mis en place à l’époque de la présidence du général De Gaulle », Luc Hallade, ambassadeur de France au Burkina
Relations France-Afrique sous Chirac : « Une politique de dominés à dominants et ça a toujours été ainsi », Moussa Zerbo, député de l’UPC
France : L’ancien président Jacques Chirac est décédé ce jeudi 26 septembre 2019
Ghana : Une tentative de coup d’Etat déjouée
Violences en Afrique du Sud : Le réseau « AFRIKKI » exige des mesures immédiates pour stopper la vague de xénophobie
Tunisie : Décès de l’ex-président en exil Zine El Abidine Ben Ali
Attaques du 11 septembre 2001 aux USA : 18 ans après, le terrorisme est toujours d’actualité
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés