Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • mercredi 2 janvier 2019 à 15h53min
Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

Selon une source bien introduite, Safiatou Lopez bénéficie d’une liberté provisoire depuis ce mercredi 2 janvier 2019. Arrêtée à son domicile dans la nuit 29 août 2018, la leader de l’organisation de la société civile "Bori bana", Safiatou Lopez est poursuivie pour atteinte à la sûreté de l’État.

Pour rappel, dans la nuit du mardi 28 août 2018, Dame Safiatou Fofié Zongo épouse Lopez, a été interpellée par la Gendarmerie Nationale, après compte rendu fait au Procureur du Faso d’éléments qui faisaient état de son implication possible dans une tentative de faire évader des détenus de la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA).

Son interpellation s’est déroulée, selon le communiqué du parquet, en présence de son avocat dans le strict respect de ses droits et des règles gouvernant la matière dans le code de procédure pénale en vigueur.

Les premières auditions ont permis d’autoriser une perquisition de son domicile, laquelle s’est faite en sa présence constante. A ce jour, outre Madame Safiatou Lopez, deux (02) autres personnes sont en garde à vue pour les besoins de l’enquête.

En ce moment, le parquet du Procureur du Faso avait tenu à rassurer l’opinion nationale et internationale qu’il suit de près l’enquête en cours, et qu’il va assurer à toutes les personnes interpellées un respect strict de leurs droits.

LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 2 janvier à 17:48, par Mogdrekindé En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

    A notre chère Soeur ! Nous te demanderons de te calmer par rapport à ce qui t’est arrivé. Chaque chose ayant son temps et arrivait à son temps, il n’est pas exclu que ton temps arrive un jour ; jour où la Justice divine que tu attends, que tout le monde attend arrivera. Et là, tous les mensonges et leurs auteurs auront le cul dehors. Bonne et Heureuse Année.

    Répondre à ce message

    • Le 2 janvier à 19:03, par Samska En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

      Pour se redorer leur blason le pouvoir en place libere Safiatou. Il faut faire attention tres chere soeur parce que apres la premier attaque il vont venir tarreter encore. 2020 est proche wooo

      Répondre à ce message

    • Le 7 janvier à 11:06, par Suzanne En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

      Safiatou a été rattrapée par la punition divine car elle est une femme divorcée qui a tout de son mari Lopez. Elle a quel niveau.
      Il y a eu beaucoup d’arrivistes qui ont profité du pouvoir de Blaise pour se faire une fortune impropre. Faites très attention mes enfants fils et filles du Burkina car Dieu est lent en colère parce qu’il sait que notre comporte nous rattrapera tôt ou tard. Les ailes de Safiatou étaient très larges pour voler comme un avion. C’est pourquoi elle n’est pas aller loin, elle a fait une chute libre.
      Je demande à chaque Burkinabè de libérer son génie créateur, avoir une vision positive pour réaliser des choses inattendues au lieu d’être des jaloux nuisibles à la société Burkinabè.

      Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 19:06, par piroge En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

    Le cas Safiatou ne me dit pas grand chose dans la mesure ou c’est un reglement de compte entre eux labas. Dieu seule sait comment il ont vendu le burkina entre eux labas avec l’aide de zida. Tous ce aui se pas dans ce pays me rappel la conference de Berlin

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 19:15, par chevalier En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

    Et soudainement on libere Safiatou un 2 janvier comme si de rien etait ! meme si la decission est a salue c’est quand meme suspet a un an de la presidentiel ??? Soi safitou a etait mis en prison pour recolter des information sur un autre detenue ou 2 elle a ete libere pour aider a battre compagne pour 2020

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 19:18, par kassoum En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

    Soudainenment l’etat d’urgence est declarer dans les grand fiefe UPC et ADF du comme cela on plombe le grand baobab gilbert de la president et dans le meme coup Zephirin. Ahh quelle manoeuvre politique ? Tous sa pour guarantir sa victoire au presidentiel de 2020

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 19:28, par caca En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

    Elle va bien apprécier la liberté de mouvement. Bonne et heureuse année dans la liberté. Tu auras comprise une bonne leçon qu’au pays du moaga la femme dans l’espace publique ne commande pas l’homme. En domicile oui, mais en société elle demeure discrète. Même dans les grandes démocratie comme la France, la femme reste femme à la maison et se contente des postes à lui proposer. Tu vois que avec Blaise Compaoré tu pouvais faire toutes crises adolescence à une femme mal aimée sans te d’inquiéter, mais avec ton cousin Rock il y a également un cachot pour femme hystérique.
    Bon profite bien de ta liberté et demande pardon aux ancêtres moaga. Évite également les mauvaises compagnie comme les adeptes criminels de balai citoyens et d’autres. il faut revenir au CDP tranquillement et tu verras ta valeur de femme dans ce partie.

    Répondre à ce message

    • Le 3 janvier à 07:40, par Bauer En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

      Mon frère arrête de jouer avec les mots car un mot mal placé peut être mal interpréter et cela peut suicité un contenu dans les coeurs des autres peuples. Dans ton message c’est visibl tu prône une discrimination ethnique.En rappel le Burkina Faso est une république et non un empire encore moins un royaume.

      Répondre à ce message

    • Le 5 janvier à 01:41, par Sasa En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

      Quelle ségrégation ethnique !!!. Donc jusqu’à présent il y a des individus mal intentionnés qui ignore que le Burkina n’est pas un empire moaga mais une république constituée d’une soixantaine d’ethnie ?. Je souhaite vivement que fasonet identifie et bloque systématiquement de tels message et ses auteurs dont ce fameux caca.

      Répondre à ce message

      • Le 5 janvier à 17:52, par caca En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

        Sasa, tu as mal lu Caca, Quelle ségrégation ethnique Caca évoque dans son post ? Je parle bien le comportement d’une fille moaga dans l’éducation mossi. Cite moi là où je parle d’ethnie dans mon post. Dans l’éducation moaga la jeune fille parlemente dans le foyer, l’espace publique est réservée aux hommes. La femme mariée surtout évite toute confrontation avec les hommes dans l’espace publique, mais à la maison elle peut corriger l’homme par les moyens qu’elle dispose sans lui porter la main. Notre démocratie est loin de satisfaire cette liberté accordée aux femmes. Ce n’est pas seulement le Burkina, dans tous les pays, la femme reste sage devant les faits de société. La place de madame Lopez n’était pas en prison pour l’histoire du pouvoir. Mais malheureusement, elle n’a pas comprise sa culture mossi. Pourquoi parmi les femmes qui ont combattues le Président Compaoré à l’époque c’est elle seule qui se retrouve en prison ? Son statut au CAR l’a trompée et elle se croyait intouchable, elle peut merci à maitre Paul Kéré pour cette liberté provisoire qu’elle apprécie à une valeur juste.

        Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 21:07, par AMADOU En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

    Ma soeur , a mon avis la politique fait partie de ce qui est horrible dans la vie. J’ai lu quelque part que tu as été au CDP puis animer le FEDABC et enfin atterir au MPP. Rappelles toi que Blaise repetait derriere Sankara l’imperialisme abas. La patrie ou la mort nous vaincrons. Tu connais la suite.

    Répondre à ce message

  • Le 2 janvier à 21:34, par Africa En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

    Si l’information se confirme, je pense que ce serait une bonne chose pour l’image de la démocratie au FASO. On ne sert pas le prestige du pays en embastillant des leaders d’opinion sur la base de la delation, du reglement de compte. Hier, Nathalie Somé et Auguste Barry, aujourd’hui la vaillante Dame Lopez, et demain à qui le tour ?
    Non ; mettons urgemment fin à ces méthodes de destruction morale et psychologique de gens qui ont beaucoup à apporter au pays. Quoi qu’il en soit, la destruction de nos ressources humaines formées, à coup de moults sacrifices, est suididaire pour l’ancrage d’une démocratie véritable au Burkina Faso. Inspirons-nous du Général-Président patriote Sangoulé Lamizana qui, du 3 janvier 1966 au 25 novembre 1980, a jeté les véritables bases de la démocratie et des libertés individuelles et collectives dans notre pays sans avoir embastillé un seul citoyen pour ses opinions hostiles à son régime encore moins avoir versé une seule goutte de sang pour opinion politique. Le doyen marxiste-léniniste, Touré Soumane, vétéran des luttes épiques des syndicats de cette époque, pourrait témoigner.
    Madame Lopez, en tant que femme politique avisée, vous n’ignorez pas qu’en Afrique, la prison est un point de passage obligé pour les hommes et les femmes qui aspirent à une destinée nationale. vous devez donc refouler tout esprit de vengeance pour asseoir définitivement votre stature de femme d’Etat. Selon mes observations de la vie politique nationale, la gente fémmine s’est lévée telles vous, feue Françoise Toé, Saran Sérémé, la Dame de fer et de conviction forte Rosine Coulibaly, l’argentière du pays qui, seule contre tous, mène une lutte sans concession contre le pillage et autres enrichissements sans cause ( train de vie dispendieux, réalisations immobiliaires sans rapport avec les revenus d’un agent de la fonction publique et tout cela dans une impunité sidérante comme si l’Etat n’existe plus au Burkina). Certes, vous serez combattues, mais vous ne serez pas vaincues car l’hymne du Wassoulou ne proclame t-il pas que "Si tu ne peux protéger le peuple et braver l’ennemi, donne ton sabre de guerre aux femmes, qui t’indiqueront le chemin de l’honneur." ?
    . Bien mal acquis n’est plus un déhonneur pour la famille, le village, la société. C’est devenu un signe distinctif de pouvoir et de puissance pour narguer le petit peuple. Femmes du FASO, indiquez-nous le chemin de l’honneur et de la morale tels que les pères fondateurs de ce pays nous les ont légués.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 04:23, par EBENEZER En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

    Mme si je peux te donner un conseil c’est le suivant : occupe toi de ta petite famille ainsi que de tes activités et laisse laisse la politique aux politiciens.
    A moins de me tromper je pense qu’une OSC n’est pas un parti politique.

    Répondre à ce message

  • Le 3 janvier à 13:47, par Galba En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

    Bonjour,

    je ne comprends cette arrestation. Il nous faut plus d’info. Dire quelle à fait une tentative de faire évader des détenus de la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA). je suis dubitatif à ce sujet. Au lieu de vous occuper des terroristes qui sèment la terreur dans le pays. Vous vous acharnez sur les militantes pacifistes.
    Ou va notre pays ?

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 07:10, par M.Houille En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

    La dame est en liberté provisoire ! elle sera donc jugée et peut être condamnée ou blanchie ! la liberté provisoire à des règles et ce n’est pas encore elle qui va s’agiter dans les médias, menaçant de mettre le feu à l’institution judiciaire ! Elle aura le temps de méditer !

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 09:39, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

    Bienvenue, bon retour ma soeur ! Bonne et heureuse année 2019 ! Reste droite, sûre, imperturbable ! La terre tourne seulement ! Il n’y a rien de neuf depuis qu’il y a des hommes sur la terre.

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 10:04, par SID PAYELE En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

    kassoum honte a toi .c’est leur fief( upc et adf )c’est leur fief pourquoi eux n’ont rien fait pour arreter le terorisme labas. et quel parcerelle de pour on t’ils ? soyez humble le FASO d’abord.
    je passais

    Répondre à ce message

  • Le 4 janvier à 21:11, par Me Kéré En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

    Seul le commentaire n° 11 de "l’oiseaudeminerve" est proche philosophiquement de la "vérité" de la situation de cette Dame qui sait désormais qui est qui de ses amis, même si je ne peux pas dire d’elle qu’à quelque chose, malheur est bon... Tous les autres commentateurs sont à côté de la plaque. Excusez-moi de constater vos errements et vos commentaires m’ont fait gentiment sourire. Je comprends alors pourquoi le législateur a institué le secret de l’instruction. C’est bien ainsi.
    Cependant, lorsque l’instruction militaire sera terminée, chacun reprendra sa liberté de commentaire et de parler. A bon entendeur, salut ! Me Kéré, l’un des avocats de Mme LOPEZ.

    Répondre à ce message

  • Le 5 janvier à 15:15, par caca En réponse à : Justice : Safiatou Lopez en liberté provisoire

    Me Kéré est dans son rôle de défendre notre sœur devant la justice. J’apprécie cela et vous soutien. cependant, il faut de temps en temps faire un rappel à nos sœurs qui veulent déculottés les hommes en public parce que c’est la démocratie. Chaque peuple construit sa démocratie avec les réalités culturelles. Pour l’instant, la démocratie burkinabé ne permette pas à la femme de déshabiller l’homme dans la rue. J’ai personnellement été choqué de la manière dont notre sœur a été arrêtée. Mais je trouve également que c’était une bonne leçon pour elle, car elle narguait la justice à cause de leur succès des événements des 30 et 31 octobre 2014. Chaque peuple a ses codes de valeurs qui obéissent à la démocratie et le droit humain. Je suis content de l’a voir en liberté provisoire et lui souhaite tout le bonheur de la voir libre en mouvement dura toute l’année 2019. D’ailleurs, un conseil de lire le Psaume 1.
    1 Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs, 2 Mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel, Et qui la médite jour et nuit ! 3 Il est comme un arbre planté près d’un courant d’eau, Qui donne son fruit en sa saison, Et dont le feuillage ne se flétrit point : Tout ce qu’il fait lui réussit.
    4 Il n’en est pas ainsi des méchants : Ils sont comme la paille que le vent dissipe. 5 C’est pourquoi les méchants ne résistent pas au jour du jugement, Ni les pécheurs dans l’assemblée des justes ;
    6 Car l’Eternel connaît la voie des justes, Et la voie des pécheurs mène à la ruine.
    Bon courage Maitre et bonne année pour la défense du faible dans cher pays !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation nationale : « Le malheur du Burkina Faso, c’est d’avoir Roch Kaboré à la tête de l’Etat et Zéphirin Diabré à la tête de l’opposition », estime Ablassé Ouédraogo
Dialogue politique au Burkina : Le Faso autrement parle de mascarade organisée par le président du Faso
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
5 août 1960-5 août 2019 : Le Burkina commémore le 59e anniversaire de son indépendance
Anniversaire du 4 août : Le président du Faso salue « l’engagement patriotique des acteurs » de la révolution
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés