Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Cela semble toujours impossible jusqu’à ce qu’on le fasse.» Nelson Mandela

20e Conférence annuelle des services du trésor (CAST) : Pour plus de transparence dans la gestion des finances publiques

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Issoufou Ouédraogo (stagiaire) • vendredi 28 décembre 2018 à 01h07min
20e Conférence annuelle des services du trésor (CAST) : Pour plus de transparence dans la gestion des finances publiques

Réfléchir à la problématique de la gestion transparente des finances publiques au Burkina, faire du Trésor public une administration d’excellence tournée vers la modernité, ce sont entre autres les objectifs de la Conférence annuelle des services du trésor (CAST) qui a ouvert ses travaux ce jeudi 27 décembre 2018, à Ouagadougou. Cette rencontre est organisée par la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique (DGTCP).

La 20e Conférence annuelle des services du trésor (CAST), qui a ouvert ses travaux ce 27 décembre 2018 à Ouagadougou, vise à apporter des solutions concrètes à des préoccupations d’actualité, renforcer la transparence dans la gestion des finances publiques à travers des politiques saines et assurer une grande stabilité financière. Durant deux jours, les acteurs du trésor, à travers des panels, vont apporter des solutions pour renforcer la transparence dans la gestion des finances publiques et améliorer la qualité des services.

Directeur general du trésor et de la comptabilité publique

Cette conférence est placée sous le thème « Le Trésor public face aux exigences actuelles de transparence dans la gestion des finances publiques. »

Ce cadre d’échanges initié par la Direction générale du trésor et de la comptabilité publique (DGTCP) s’inscrit dans la vision de faire du Trésor public une administration d’excellence et de référence résolument tournée vers la modernité et la transparence. Edith Clémence Yaka, ministre déléguée en charge du Budget, représentant la ministre de l’Economie, estime que son département a opté pour la transparence dans la gestion des finances publiques depuis des décennies. Elle reste convaincue que cette rencontre est une opportunité d’enrichissement pour améliorer les pratiques des institutions financières afin de répondre aux besoins des populations.

La representante du Ministre de l’economie à la cérémonie d’ouverture

Dans un contexte marqué par la rareté des ressources publiques et face aux multiples besoins des populations, le ministère de l’Economie, à travers la DGTCP, doit jouer le rôle d’avant-garde dans la gestion des finances publiques. Pour le directeur général du trésor et de la comptabilité publique, Celestin Santéré Sanon, « cette rencontre est une aubaine pour réfléchir aux préoccupations du moment en vue de proposer des solutions pour une meilleure conduite des activités du Trésor public. »

La bonne gouvernance des finances publiques est au centre des préoccupations de tous les acteurs de la vie publique et les institutions financières doivent s’inscrire en droite ligne de la recherche de transparence, en fournissant des informations plus détaillées sur leur budget. C’est ainsi que le Programme d’examen des dépenses publiques et d’évaluation de la responsabilité financière a été adopté comme référentiel d’évaluation de la gestion des finances publiques.

Le Trésor public, qui a en charge la gestion des deniers publics, doit faire de la transparence un principe de valeur dans l’accomplissement quotidien de ses missions et attributions. Cette transparence renforce la responsabilisation et accroît la crédibilité des autorités. Elle permettra au public d’être bien informé et de soutenir les politiques macroéconomiques.

Issoufou Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Exploitation minière artisanale : 600 millions de F CFA de la France pour promouvoir les bonnes pratiques
3e édition du forum national de l’économie informelle : Rendez-vous du 18 au 20 juillet à Ouagadougou
20ème conférence des agents comptables : Le nouveau code des impôts en question
« Eco » : Alassane Ouattara ne veut pas de rupture brutale avec le trésor français
Monnaie unique de la CEDEAO, zone de libre échange en Afrique : Le satisfecit de l’Alliance Arc-en- ciel de la majorité présidentielle
Commerce au Burkina : Les acteurs dénoncent une concurrence déloyale
Zone de libre échange continentale africaine : Une concrétisation d’une vision des pères fondateurs de l’UA selon le président du Faso
Caisse des dépôts et consignations : Une commission pour contrôler les opérations de l’institution
Employabilité des jeunes diplômés : La Société Générale Burkina Faso noue un partenariat avec trois écoles supérieures de formation
INFINITE : la carte hors-pair de Société Générale Burkina Faso
Civisme fiscal : Les acteurs réfléchissent à la meilleure stratégie pour collecter l’impôt
Assemblée Générale des sociétés d’Etat : Huit entreprises connaissent une baisse de leur chiffre d’affaires
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés