Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

Commune de Toussiana : Conseil municipal et populations échangent autour des préoccupations

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | OL • lundi 24 décembre 2018 à 00h20min
Commune de Toussiana : Conseil municipal et populations échangent autour des préoccupations

« La communication est indispensable pour la mobilisation des populations pour le développement », foi du maire de la commune, Siaka Ouattara, dont le rêve est de faire de Toussiana, une commune à visage urbain. C’est dans cet esprit également qu’il ne manque aucune occasion pour communiquer avec ses administrés. Le jeudi, 20 décembre 2018, à la mairie de Toussiana, s’est tenue une rencontre d’échanges autour des préoccupations de la population. Elle a connu la participation des techniciens de l’agriculture, de la santé, de l’éducation et bien d’autres partenaires au développement local.

Le maire Siaka Ouattara (deuxième à partir de la gauche), entouré de ses adjoints et un conseiller (traducteur)

C’est dans une grande mobilisation des populations que s’est tenue cette rencontre d’échanges autour des préoccupations de la commune rurale de Toussiana, située sur la principale axe qui mène à la frontière ivoirienne et à une cinquantaine de kilomètres à l’Ouest de la capitale économique, Bobo-Dioulasso.

« Si donner un bulletin de vote à un individu, c’est lui ôter son arme, je dirais, pour illustrer l’importance de cette Journée du dialogue, que permettre à une personne d’exprimer ce qu’elle a sur le cœur, c’est lui enlever le détonateur d’une bombe, car les vertus du dialogue sont très nombreuses et rien de durable et de grand ne peut se réaliser sans le dialogue. (...). Je salue Water Aid qui, par son appui financier, a permis l’organisation de cette journée qui, je vous assure, ne sera pas l’unique que la commune va organiser », a campé le bourgmestre, Siaka Ouattara.

Rendez-vous de bilan des actions dans la commune et des perspectives, la Journée du dialogue a vu l’intervention non seulement des populations, mais également des partenaires intervenant dans la commune. C’est le cas de l’Association pour le développement des adductions d’eau potable (ADAE) qui est en partenariat avec Water Aid dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’amélioration de l’accès aux services d’eau, d’hygiène et d’assainissement dans le Grand-Ouest du Burkina.

Pour cet exercice de redevabilité, le conseil municipal a mis en place un comité qui a sillonné l’ensemble des villages de la commune pour recueillir les préoccupations et difficultés des populations.

Le maire de Toussiana, Siaka Ouattara, apprécie cet exercice qui permet de mobiliser les populations dans un élan de développement local

A leur tour de parole, les populations ont été prolixes et leurs interventions ont porté sur plusieurs secteurs, notamment les domaines sociaux de base. Ces préoccupations sont relatives, entre autres, à la gratuité des soins de santé (pour les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans, des problèmes d’évacuation des malades...), des questions liées à l’éducation, à la promotion socio-économique.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

OL
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Yacouba Napon dit MCZ, réalisateur burkinabè : « Tout coûte cher dans le cinéma »
« Nuit du Yololo » : La 2e édition fait la promotion de la salubrité
Cinéma : « Plus que jamais, Ouagadougou mérite l’appellation de capitale du cinéma africain », dixit Jean-Baptiste Pazouknam Ouédraogo
Slam : Kys dédicace « Elle », son nouvel album
Musique : « Au début, j’ai donné des cours à domicile pour payer le studio pour faire mon enregistrement », révèle Dez Altino
Culture : L’Atelier du rire, le nouveau cadre de l’humour au Burkina
Burkina Faso : Les sites de métallurgie déclarés patrimoine mondial de l’Unesco
Musique traditionnelle : « À notre époque, on ne chantait pas parce qu’on avait une belle voix, mais parce qu’on en avait le pouvoir », dixit Adama Ouédraogo dit Adam Gausse
Cinéma : Dramane Gnessi dénonce l’injustice au Burkina avec « Le film »
MADIGO 2019 : Les professionnels de la gastronomie et du divertissement à l’honneur
8e édition de Star en live : Trois artistes communient avec le public du CENASA
4e édition de VAPAJ : La culture au service de la cohésion sociale
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés