Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’échec est seulement l’opportunité de recommencer d’une façon plus intelligente» Henry Ford

Gestion intégrée des ressources en eau : L’Autorité du bassin de la Volta forme des agents à la gestion de l’interface Webmapping

Accueil > Actualités > Environnement • LEFASO.NET | Par Mariam OUEDRAOGO (stagiaire) • mardi 18 décembre 2018 à 22h13min
Gestion intégrée des ressources en eau : L’Autorité du bassin de la Volta forme des agents à la gestion de l’interface Webmapping

L’Autorité du bassin de la Volta (ABV) forme les agents gestionnaires des données de sa zone d’intervention à la gestion de l’interface Webmapping. L’ouverture de la session a eu lieu ce mardi 18 décembre 2018 à Ouagadougou. Les trois jours de formation sont prévus en vue d’outiller les responsables des services d’information géographique et les agents des organismes de bassins transfrontaliers sur une meilleure utilisation de l’interface, voire son adoption.

Webmapping est le centre d’intérêt de l’atelier de formation ouvert ce mardi par l’Autorité du bassin de la Volta (ABV). Il est l’interface mis au point en 2016 dans la collecte des données concernant les forêts galeries et les têtes de sources. Deux objectifs majeurs sont retenus dans le cadre de la tenue des travaux. C’est surtout l’amélioration et l’harmonisation des mécanismes de collecte et de mise à disposition des données pour l’alimentation de l’interface. L’outil final sera donc transféré aux organismes de bassins transfrontaliers.

Un front commun dans la gestion intégrée des ressources en eau

Une étude sur l’état des lieux des forêts galeries et des têtes de sources avait été menée. Elles constituent des indicateurs du niveau des ressources en eau. La rencontre est un point pour améliorer la gestion intégrée des ressources en eau. Pour le directeur exécutif adjoint de l’Autorité du bassin de la Volta, Diby Millogo, « il est temps de prendre les dispositions pour pouvoir suivre l’évolution des ressources en eau et des forêts galeries. »

L’Autorité du bassin de la Volta et ses partenaires intervenant dans le domaine de la gestion des ressources naturelles, sont réunis à cet atelier.

L’initiative est une recommandation formulée par les participants présents à la présentation de l’interface en 2017. Elle entend corriger les imperfections de l’outil et le vulgariser auprès des responsables des services d’information géographique des différents organismes de bassins transfrontaliers.

L’Autorité du bassin de la Volta est un organisme créé par six pays africains réunis autour du bassin de la Volta. Ce sont le Bénin, le Burkina, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali et le Togo. Elle répond à la vision de la fédération des forces autour de la gestion intégrée des ressources en eau pour qu’elles soient profitables à toutes les populations.

Mariam Ouédraogo (Stagiaire)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Récupérations des terres dégradées : L’expérience du Burkina présentée aux acteurs agricoles de la sous-région
32e journée internationale de protection de la couche d’ozone : Le BNO mène une campagne de contrôle d’équipements et de réfrigérants auprès des importateurs
Opérations de reboisement : « Chaque fois, nous prenons la précaution d’inviter les gens à planter et non à enterrer les arbres », dixit Pascal Rouamba
Eau et assainissement : Le SPONG expose les résultats d’un projet mis en œuvre à Dédougou et Nouna
Lutte contre le changement climatique : Le Burkina Faso s’apprête à valider ses « droits carbone »
Ceinture verte de Ouagadougou : La BICIAB met 500 plants en terre
Ouagadougou : Lancement officiel de l’opération de lutte contre la divagation des animaux
Lutte contre la dégradation des sols : Les producteurs de Wavoussé délaissent l’engrais chimique pour le compost bio
Opération 10 000 plants du FPDCT : 14 000 arbres plantés à Saaba
Opération 10 000 plants du FPDCT : 700 arbres plantés à Komsilga
Campagne de reboisement du FPDCT : 1 400 plants mis en terre pour commencer
Commune de Niou : Les élèves et étudiants mettent en terre une centaine de plants
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés