Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Par Cryspin Masneang Laoundiki • mardi 18 décembre 2018 à 12h39min
Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

Hier, lundi 17 décembre 2018, le général Gilbert Diendéré a déclaré à la barre qu’on ne peut pas l’empêcher de parler de Zida, car il est la cause de tout ce qui est arrivé aujourd’hui. Ce mardi 18 décembre 2018, le nom de l’ancien Premier ministre Yacouba Isaac Zida refait surface dans la salle d’audience.

Selon l’accusé, Yacouba Isaac Zida a proposé à un candidat à la présidentielle de 2015, de le soutenir financièrement et par la fraude électorale.

En contrepartie, Zida aurait demandé trois postes. Il a exigé d’être reconduit comme Premier ministre et de garder les ministères des Mines et des Infrastructures.

Selon Gilbert Diendéré, c’est le candidat lui-même qui est venu l’informer. Cela est survenu avant le coup État.

L’accusé a également insisté que ce n’était pas n’importe quel candidat.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Vos commentaires

  • Le 18 décembre 2018 à 12:48, par LE VILAIN En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Pardon mon Général, tu risques fort ici quand ainsi car tu sais qui cet type et avec ses forces de frappes il peut te mettre KO en une seconde.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 13:03, par passakziri En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    S’il est autant vrai qu’on ne peut pas empêcher le général de parler de Zida, il faudra aussi accepter que vous ne puissiez aussi empêcher les autres de dire que vous avez fait un coup d’Etat qualifié de plus bête du monde et qu#on vous tient pour responsable de ce qui s’en est suivi. Vous ne pouvez pas non plus empêcher de dire qu#on ne peut pas être victime et bourreau en même temps dans cette affaire de coup d’Etat, or on sait que Zida n’a pas passé les jours qu ont été l’éphémère CND en liberté. Alors General, souffrez vous et votre Suite qu’on vous dise que votre haine Envers Zida, vous allez devoir la régler en dehors de ce procès. Faut pas quand même pleurnicher comme des enfants pourris quand on est général !!
    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 13:13, par le penseur En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    CE TYPE EST-IL NORMAL ?IL EST HANTE PAR LE FANTOME ZIDA.ZIDA.ZIA.ZIDA.ZIDA.ZIDA.ZIDA.ZIDA.ZIDA.ZIDA.ZIDA.ZIDA.AU NOM DE DIEU ZIDA EST UN GRAND. IL FAUT ARRETER LE PROCES TOUT C’EST ZIDA.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 13:14, par STOP En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Que le tribunal exige le nom de ce candidat immédiatement, car les allégations de Diendere pour accuser et ne pas se défendre commencent à nous gonfler ! Comme ça on verra s’il dit la vérité ou pas ! Et aussi, ça veut dire que ce candidat avait plus confiance en ce général putschiste qu’en la transition, peut-être même qu’il était proche de Diendere ! Mais je suis sûr que quand on voudra savoir qui est ce candidat, ce diendere aura la même attitude qu’avec les 160 millions de francs. S’il ne prouve jamais ses allégations, qu’il en soit sévèrement condamné, et qu’il assume alors ses mensonges

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 13:41, par kado En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Pourquoi ses avocats le laissent se ridiculiser de la sorte ? A vrai dire ils auraient pu le recadrer pour qu’il ne lache pas toute sa haine de la sorte !! Ce n’est pas intellectuel ! Maitre Paul Kere, etes vous la ou l’aviez vous deja abandonné ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 13:49, par Un Burkinabê En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    La fraude aux élections, c’est ce que Blaise Compaoré faisait dejà avec le soutien militaire du Gal. Dénoncez d’abord pour Blaise avant de parler des promesses de votre supérieur Zida (Gal 3 étoiles).

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 14:04, par maan ne sugri En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Maane sougri ti vima pa wogmye. Sid ming pabé duni kanga pougiin ye

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 14:23, par SOME En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    decidemement cet individu descend de plus en plus bas et dans le desepoir il fait n’importe quoi l’essentiel : faire chuter qui on sait Zida pour le punir de n’avoir continué ce qu’on lui avait dit d’aller faire. Le reglement de compte au sein du RSP voila le fond du probleme. C’est la fin d’un regne
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 14:27, par le sage En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    et si la hiérarchie militaire prenait son courage et enlevait son galon de général et en faisait un lacrou, il ne se moquerait pas trop du peuple. il jouit de trop de droits alors que lingani, Henri ......dorment depuis deux mètres sous terre

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 14:50, par papa En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Franchement ce general fait honte, je parie que son fils Ismael devant le tribunal aurait mieux fait que son pere .On te parle de ton coup d´etat et tu sautes du coq a l´äne pour nous parler de Zida et de la campagne presidentielle .Messieurs les juges arretez la poursuite des interogatoires avec Diendiere´ et passez avec le second accuse´car le general Diendiere´ est devenu comme un enfant qu´on aurait retire´ son chocolat. C´est ce general qui fesait peur a 16 millions de Burkinabe ?? Diendiere´ nous a tous roule´ dans la farine car sa puissance n´etait qu´un mythe . Franchemennnnt .

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 14:57, par Mafoi En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Tout ce tapage de ce général en carton qui cherche à se débiner est pathétique.Maintenant que tu es un cabri mort,tu as peur de quoi encore ?Donc balance le nom de ce candidat si ce que tu dis est vrai mais comme un ballon de baudruche,il va se dégonfler toute honte bue parce que ce criminel est tout simplement un schizophrène,un mythomane qui fait tout ce cirque pour se donner encore de l’importance alors qu’il a montré ses limites intellectuelles.Il ne vaut pas mieux qu’un enfant de CP dans ses raisonnements.Au fait d’où sort son fameux sobriquet Golf ?Si le dit sobriquet fait allusion à cette marque de voiture allemande qui est belle et fiable alors il faut se poser de sérieuses questions parce que cette golf qu’on a devant nous est une contrefaçon,une chinoiserie qui passe son temps à se crasher au moindre test.C’est dire que notre bonhomme n’est pas fiable

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 14:58, par Zongo En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Mais je ne comprends plus rien dans cette affaire.parceque les allégations portées contre Zida commence a m’inquiéter. Pourquoi Zida a t’il fuit et pourquoi il ne veut plus revenir ? Qu’on fait appel à Zida pour l’entendre lui aussi. On verra s’il pourrait se disculper ou pas.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 15:00, par Hach En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Un soit disant officier géneral, tres nul dont la colère la haine et la rancunne coulent dans ses veines. ZIDA ZIDA ZIDA. Quelle haine !!! J’ai vraiment peur pour les jeunes soldats qui ont été formé par ce type.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 15:02, par HUG En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Quel est ce candidat ? Il ne mérite plus la confiance du peuple si cela est vrai il ne doit plus mérité de la confiance du peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 15:27, par kado En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Hug, ne vous fatiguez pas a chercher le nom de ce candidat car le general a dit qu’il ne citera jamais son nom. Peut etre qu’il n’existe meme pas, c’est du mensonge
    Decidement, au Burkina le mythe des hommes forts ne cesse de tomber. Il y’a vraiment un temps pour chaque chose dans cette vie. Dire que Madame Diendere est accroupie quelque part comme une souris... mais meme les souris sont librent de leurs mouvements !
    Un conseil au general. Demandes sincerement pardon et change de vie.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 15:58, par ACHILLE De TAPSOBA En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Hommage à nos BRAVES MARTYRS du 30,31
    Octobre 2014 et du 16,17 Septembre 2015.

    Il faut qu’on soigne le général félon car il souffre énormément de la ZIDAPHOLIE. Il a visiblement trop mal.Ses mensonges lui ont créé manifestement cette pathologie. La ZIDAPHOLIE est une maladie chronique de l’ex-rsp plus précisément du général félon qui pense que tous les malheurs qui leur arrivent aujourd’hui sont dus à un germe appelé N15 SEP 2015 ZIDA. Comment se caractérise la ZIDAPHOLIE ? Elle s’est caractérisée en Septembre 2015 par la fuite en plein midi au nonce apostolique et la reddition du fameux père spirituel de l’ex-rsp pour sauver sa peau, la dissolution de l’ex-rsp, la réouverture des dossiers de crimes de sang(Thomas SANKARA, Norbert ZONGO...),en 2018 par le procès du coup d’État le plus bête du monde. La ZIDAPHOLIE se manifeste chez le monstre froid Diendere et chez l’ex-rsp par une haine chronique et viscérale de voir SEM ZIDA mourir comme un chien"enragé". Peut-on soigner la ZIDAPHOLIE chez les potentiels putschistes ?
    À en croire les spécialistes de la ZIDAPHOLIE est une maladie très mutante chez les "boulimiqueurs" du pouvoir car chaque jour du procès une forme mutante de la ZIDAPHOLIE apparaît avec les mensonges grossiers du général félon. Cependant il existe des calmants pour la ZIDAPHOLIE notamment le confinement des sujets à la maca avec des soins intensifs

    Nous demandons à tous les grands SPÉCIALISTES de la ZIDAPHOLIE venir en aide à Golf car son cas est très critique. Merci d’avance. Le général félon est totalement perdu et le délire a atteint son sommet.

    À nos BRAVES MARTYRS Qu’ils se reposent en paix. Que justice leur soit rendue.

    Justice pour Thomas SANKARA
    Justice pour Norbert ZONGO
    Justice pour David OUEDRAOGO
    Justice pour Salifou NEBIE

    Que le SEIGNEUR bénisse le BURKINA qu’on aime tous. Amen
    Paix et joie à tous les BURKINABES. Amen

    Achille De TAPSOBA le Bobolais (pur produit de Thom SANK et de Norbert ZONGO)

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 16:21, par sitting bulld En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Ce qu’il faut comprendre est simple. Diendéré est futé, très futé. En attaquant tout azimuts il cherche à rendre ce procès insolluble. Croyez moi il veut gagner du temps et à quelle fin ?
    Quand on dit que le blanc nous a eu là, c’est ça. Est-ce que devant un fétiche il peut ne pas dire la provenance des 160 millions ?
    J’espère que l’Afrique renaîtra, un jour. Courage aux juges

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 16:29, par Vérité En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Je répète, on comprend aisément pourquoi Zida a préféré se mettre à l’abri de ces criminels irrépentis. On sent la haine viscérale contre Zida. Diendéré à commencé son procès par Zida et est entrain de finir par lui. Cela pourrait se résumer ainsi : Même si je dois être condamner à vie, de toutes façons je suis déjà cuit avec tous les autres dossiers qui viendront s’ajouter, je ne laisserai pas Zida s’en sortir.
    En vérité, Zida a détruit tous les espoirs des ennemis du peuple. Diendéré a cru qu’ils seraient couverts d’une façon ou d’une autre avec la présence de Zida au haut sommet du pouvoir mais contre toute attente, tous les dossiers s’exhumaient dans le sens propre comme figuré. Alors, la débandade commença. D’ailleurs, Diendéré ne se sentait pas seul à être menacé. Tous ceux qui sont contre l’émancipation réelle du peuple étaient de son côté secrètement, discrètement ou implicitement. Il y en a qui jubilaient déjà. Ils se disaient que Diendéré prendrait la chose, organiserait un semblant d’élection présidentielle où, eux qui avaient pillé et extorqué impunément et pendant longtemps le peuple participeraient et nargueraient le peuple avec une victoire certaine, ce qui ne déplairait pas les Compaoré. Vite élus président, ils se feront la discrète promesse de n’inquiéter aucun de leurs protégés. Et notre général comme en Octobre 87 aura contribué à la grande démocratie burkinabé. Fatou sans doute se pavanerait encore dans les rues de Ouagadougou.
    Malheureusemnt Zida, oh, ce "méchant traitre de Zida" est passé par là ! Il a tout versé et il est parti gratuitement comme ça ?!
    Comprenez donc la haine contre Zida. Sinon, aucun crime ! De façon ridicule Diendéré commence par dire que Zida aurait partager de l’argent aux OSC. Ah bon !? Admettons que ce soit vrai. Tout le Burkina entier devrait applaudir et dire merci à Zida car les OSC étaient au front contre justement ces criminels et si le peuple avait les moyens il les ravitaillerait et c’est exactement ce que Zida a fait.
    Non, Zida est loin d’être un criminel. Son seul crime a été sa bravoure, il a mis sa vie et celle de sa famille en danger pour secourir toute une nation. Condamnez le et l’histoire l’absoudra !
    Kafando est vivant et il était le président de la transition ! Approchez le et demandez une seule chose, un seul crime qu’il a pu reprocher à son premier ministre. Bien au contraire, il lui a donné le grade de général ! et ce, après avoir demandé l’avis de la hiérarchie militaire. Nous savons tous que Kafando n’est pas Blaise il pourra encore vous justifer ce grade qu’il a donné à Zida. Tous les burkinabé ne sont pas ingrats !

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 16:37, par sheiky En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Ah ouais. Il est devenu le Zorro du Faso. On se focalise sur 12 mois de gestion de la transition et on oublie 30 ans de pouvoir calamiteux, sanglant, immoral. Si quelqu’un dans ce pays venait à la barre pour raconter ce que des gens ont fait dans ce pays, ce serait le Far west. Donc, pitié Gl. On comprend que c’est Zida la source de vos malheurs. Donnez les éléments à la justice et non au tribunal et on s’occupera de lui. Mais ne prenez pas vos sentiments personnels contre Zida comme arguments de défense. Cela voudrait tout simplement dire que lui et d’autres vous ont battu à plate couture.
    Même pour le cas de Me KAM, je ne doute pas que des personnes aient soupé sous Zida.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 16:49, par Nabiiga En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    ....hahahaha, ! Vivement ! Je l’ai dit et je le répète, l’avocat le plus nul qu’il puisse y avoir au monde, est bien l’avocat principal de ce Général assassin. Comment peut-il accepter que Gilbert se ridiculise de la sorte ? N’a-t-il pas d’autres stratégies de défenses sinon que de le laisser tâtonner de gauche à droit comme quelqu’un qui souffre de la diarrhée et qui cherche en vain un endroit convenable pour se soulager. Comment la proposition de Zida à un candidat présidentiel le dédouane de ce dont on l’accuse ? Et Yaco, n’avait-il droit de faire des propositions à qui il voulait bien. Faire des propositions est une décision souveraine ouverte à toute personne. Je ne me rappelle point du tout le moment où Yaco a été interdit formellement de faire des propositions à qui il voulait. Il en a fait, oui c’est vrai ; et alors ? La proposition qu’il a faite, s’est-elle soldée en un coup d’état ? Or, t’es jugé pour avoir fait un coup d’état et non pas pour nous dresser une liste de ceux qui ont fait, et qui n’ont pas des propositions aux candidats présidentiels. Quel rappor ?. Qu’est-ce qu’il veut en venir ?

    Répondre à ce message

    • Le 18 décembre 2018 à 19:24, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

      le rsp qui voyait Zida comme le traitre,l ennemie qui voulait le dissoudre avait commencer a espérer lorsque Michel kafando avait promis ne pas les dissoudre sous sa transition et jubilait déjà a l idee qu après cette transition ce Zida qui n aurait aucun pouvoir n était plus a craindre !si soudain par une quelconque fuite ils apprennent que ce traitre manigance par fraude pour rester non loin du pouvoir après les élections, ils comprennent que le danger de leur dissolution n est pas écarté et cumulant cela aux méfaits du hero zida cela a fait peut être déborder le vase et conduit a l arrestation de Kafando !il peut donc y avoir un lien de causalité entre le "putch" et cette attitude de zida !

      Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 17:03, par Halane En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Veuillez ne pas oublier que c’est un procès ! et non un règlement de compte à l’ombre de l’arbre à palabre du village cher(es)lecteurs !!!!! l’accusé a tout à fait le droit d’argumenter sur certains actes intervenants dans les faits qui lui y sont reprochés !
    Veuillez suivre le contexte des différents allocutions des parties prenantes du procès a laquelle nous suivons tous Messieurs !

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 17:05, par magloire En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Sincèrement le développement de ce pays devient de plus en plus une utopie. Puisqu’avec ces genres de mentalité plate de certains internautes aveuglé par la haine et la rancune, ce sera vraiment difficile de développer ce pays. Puisqu’ils ne veulent rien comprendre dans ce procès, parce que pour eux ils faut tuer le Général Diendéré comme si cela pourra faire développer ce pays. De toute façon vous serez déçus et profondément attristés par le verdict qui viendra de ce procès. Souffrez que le Général Diendéré n’est pas n’importe qui, soyez au moins honnête pour lui reconnaître cela. Il peut être en position de faiblesse aujourd’hui parce que le tribunal suit des consignes de sa hiérarchie, ce qui fait que ce procès est devenu tout sauf la recherche de la vérité. Même les vrais ennemis d’hier du Général reconnaissent en lui un homme digne et un homme de parole. Que Dieu libère ce pays dans les mains de ces Satan en forme humaine.

    Répondre à ce message

    • Le 18 décembre 2018 à 18:21, par Nabiiga En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

      Yi gaafre ! Laisse-moi t’aider très cher magloire sur qui dépend la gloire de notre patrie. Vous dites et je vous cite en substance :
      Puisqu’ils ne veulent rien comprendre dans ce procès, parce que pour eux ils faut tuer le Général Diendéré comme si cela pourra faire développer ce pays. De toute façon vous serez déçus et profondément attristés par le verdict qui viendra de ce procès. Souffrez que le Général Diendéré n’est pas n’importe qui, soyez au moins honnête pour lui reconnaître cela. Il peut être en position de faiblesse aujourd’hui parce que le tribunal suit des consignes de sa hiérarchie, ce qui fait que ce procès est devenu tout sauf la recherche de la vérité

      Vous qui croyez fermément qu’en tuant le Général, le pays va se développer et comment est-ce que les assassinats odieux et cruels de Norbert, de Clément Oumarou, Lingani et Henrie, orchestré par Gibert que tu défends avec bec et ongle, ont contribué au développement de notre pays ? Tu avanceras de telles proposition s’il s’agissant de quelqu’un avec des mains propres ; pas de quelqu’un assis dans le box des accusés avec mains ensanglantées par le sang de ceux cités.

      Ouaga est une ville qui vit au conditionnel et à l’orgueil. Tout ouagalais n’est pas n’importe qui. Qu’est-ce que tu entends par il n’est pas nimporte qui ? A-t-il deux têtes ? En quoi est-il différent de nous tous ? De par son désire insatiable d’assassiner ou de quoi exactement n’est-il pas n’importe qui. Vanité, vanité, vanité.

      Dire que le tribunal suit des consignes de la hiérarchie en dit long sur ce qui vous êtes

      Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 17:07, par Ouedraogo kassoum En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Toute simplement ce procès est claire le parquet n’a été capable de mètre le GNL c’est le contraire toujours comme le noir toujours là manipulation le GNL à donné des clé dans ce procès pour le parquet de vraiment fait sortir la vérité mai nom on sans la protection et la c’est dommage on a bien vus en France le protocole de Marron affaire de Bellela Macron était oublié de ce justifier mai nous les noir toujours à protège le mensonge et c’est un procès de déception on verra jamais la vérité

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 17:52, par moi même En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Je souffre de voir que ces messieurs nous ont conduits un quart de siècle durant.
    Financer une campagne n’est pas une activité interdite ici au Faso. Quand on fait un coup d’état soit disant rétablir l’équité entre candidat c’est même pire que financer un candidat pendant une période de crise. Mon général, tu fais honte, pitié...

    ZIDA, tu es fort. Repose toi bien en attendant que ce type prenne à son tour la sanction de toutes ses compromissions de 30 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 18:27, par WEND LA NABA En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Le tribunal militaire n’a pas besoin du nom de ce candidat tout comme à l’époque du procès du capitaine OUALI n’a pas eu besoin des noms des assassins du célèbre Journaliste Norbert Zongo. Il a plutôt affaire à un putschiste et non à un candidat.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 19:06, par DIANDA ABDOUL GOUDOUS En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    MAIS,CE QUE MOI JE COMPREND PAS POURQUOI LE NOM DE ZIDA EST TOUT TEMPS EVOQUÉ À L’AUDIENCE ET L’APPELLE PAS POUR PLUS DE CLARTÉ DANS LES CHOSES ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 19:29, par SOME En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Comprenez surtout qu’il ne fallait surtout pas que zida reste au pays et il ne pouvait se trouver en securite nulle part ailleurs qu’au canada. Vous comprenez pourquoi un Barry a été arreté, lui qui les a vraiment piégés comme des tourterelles...

    Alors a tous ceux qui belaient comme des moutons Zida ceci, zida cela ils sont ou maintenant. Ils expliquent quoi ? Quand certains disaient des arguments et analyses favorables a zida, on n’etait taxés de pro zida. Voila la verité aujourd’hui, mais on n’entend plus ceux qui venaient crier sur ce site contre zida, echos de ces haineux apatrides qui ont mis à prix la tete de zida. Ils croient qu’on les a oubliés ? Non ! on s’en souvient toujours et nous savions pourquoi ils agissaient ainsi.

    Eh bien ! Zida est notre heros et, comme je l’avais dit, il reviendra dans ce pays, non pas avec les menottes aux mains comme le revent certains, encore moins dans un cercueil, mais dans un accueil triomphal national, ovationné par ce vaillant peuple qu’il a eu le courage de sauver au peril de sa vie. Et il reviendra pour etre le president du peuple, pour son peuple, pour son pays et avec son peuple. Evidemement eux ils n’ont jamais su ce que tout cela veut dire. N’attendez rien des gens sans coeur
    SOME

    Répondre à ce message

    • Le 19 décembre 2018 à 09:48, par Le Penseur En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

      Courage Monsieur SOME. Pourquoi le General Zida parti en permission pour quelques semaines n’est pas encore de retour dans son pays natal ? Serait-il en fuite ? Serait-ce un auto-exil ? L’ancien Chef d’ Etat de son état et bombarde General de notre armée ne se semble pas libre de revenir chez lui quand il veut et comme il veut ? Se reprocherat-il quelque chose ? Aurait-il peur de quelque chose, lui qui a eu de courage de démanteler le RSP ?
      J’ai beaucoup de questions à poser à votre héros... A bon entendeur salut !

      Répondre à ce message

      • Le 20 décembre 2018 à 13:44, par STOP En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

        Mon soi-disant "PENSEUR", si ZIDA n’est pas revenu au Faso ce n’est pas forcément parce qu’il aurait quelque chose à se reprocher comme tu en fais l’hypothèse unilatérale : c’est sûrement aussi qu’il se place au-dessus des enfantillages que nous venons d’entendre de la bouche de Diendéré le putschiste. Quand les putschistes restent au pays et continuent de le pourrir, il vaut mieux s’en éloigner.
        je te conseillerai plutôt de lire ses livres qu’il publie pour montrer qu’il ne fuit rien ni personne, et qu’il n’a rien à se reprocher, parce qu’il sait, contrairement à ses adversaires, qui il est !

        Répondre à ce message

      • Le 7 janvier à 15:08, par SOME En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

        Mr Le penseur j’eus preferé que tu penses plutot que de prendre un simple pseudo. Pose toi la question pourquoi il a fallu que zida fuit et s’auto exile de son pays là ou il a ete president et premier ministre ? Pose toi la question de savoir pourquoi justement un Kafando ne revient pas au pays. Est-il accusé de quoi ? Tu parles de bombarder zida general (dans un sens negatif cela s’entend), mais une petite reflexion t’aurait donné non pas un seul exemple mais deux : Bassolet et Djendere. En quoi ils meritent ces grades ?

        Oui lui zida qui a eu le courage de demanteler le RSP, il a peur et il sait pourquoi. Il aurait ete tres idiot de sa part de ne pas fuir. Oui je revendique que Zida est un heros et mon heros n’est aussi idiot que vous le prenez pour. Vous etes faches car il a été bien plus malin que vous et a pu vous echapper. Au moins il a montré qu’il merite son grade !!!

        tu sous entend qu’il aurait peur du RSP, : pietre idee d’un penseur qui en realité ne pense point ! Pourquoi ton heros general, lui qui avait pris pourtant le pouvoir, a detalé comme un lapin pour grimper le mur de l’ambassade du vatican au lieu de s’entourer des elements du RSP dont il pretend etre le maitre incontesté ?

        Pense un tout petit peu ! Lui qui est là, pourquoi il refuse de repondre et d’assumer meme l’evidence ? Pose toi la question pourquoi zida ne s’est refugié pas en france, USA, chine ou meme australie eloignée la bas, mais au canada ? Pose toi d’abord ces quelques questions avant de vouloir lui poser des questions. On sait comment vous posez des questions aux uns et aux autres : ils n’ont meme pas l’occasion d’y repondre.
        SOME

        Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 19:43, par Damis En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Hum ! C’est grave quoi !
    Si on laisse ce ZENEGAL continuer, il dirait certainement que Dieu avait décidé que le 20 septembre 2015, le soleil se lèverait à l’Ouest pour se coucher à l’Est, voilà pourquoi lui, ZENEGAL Diendéré a entrepris le putsch. Il est vraiment temps de lui trouver une pose afin son esprit se tranquillise, à mon avis. J’espère qu’il n’est pas entrain d’être pris par la folie déjà ! Ou bien c’est une façon d’amener les gens à conclure qu’il est totalement fou et qu’il lui faut une liberté provisoire afin qu’il soit soigné.
    Quelle honte !
    Seule la justice divine fera fléchir ce monsieur !

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 20:40, par Ka En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    En analysant les interventions en critiques fondées et en autos critiques sur le forum de Lefaso.net depuis que le général Gilbert Diendéré est devant ses juges militaires, je confirme que 98% ont du talent : Les 98% qui ont visé en tirs groupés et à bout portant sur monsieur Gilbert Diendéré dit la boite noire de Blaise Compaoré, savent ce qu’ils disent. Des tirs groupés qui ne sont pas en faveur d’un général qui se bat comme un poulet égorgé, pourtant ce poulet sait que c’est sa fin. Si ces tirs s’abattent comme des grêles sur notre général, c’est que les tireurs de ces critiques fondées savent que tous nos malheurs suivis des crimes gratuits pour le pouvoir depuis ce 15 Octobre 1987 a nos jours, viennent du RSP avec son maître Gilbert Diendéré sous couvert de son mentor Blaise Compaoré.
    Le moment est venu que monsieur Gilbert Diendré retourne à la MACA et méditer sur son sort au lieu de vouloir porter son fardeau de 30 ans aux autres. Car, un autre général plus lâche est attendu devant les juges, ce denier est plus peureux que la fausse boite noire de Blaise Compaoré, et les mensonges vont pleuvoir torrentiellement a la salle des banquets les jours qui vont suivre.

    Que monsieur Diendéré Gilbert sache que ses manipulations devant les juges l’ont trompé, et que tous les internautes de bonne foi l’ont abandonné, même son ami de longue date un avocat international qui ne sait plus quoi dire, vu les mensonges de Gilbert Diendéré qui dépassent ceux de ses conseils spécialistes de la matière pour leur gosier.

    Je n’ai rien contre les lâches qui mentent pour sauver leur peau : Mais dans ce procès, les conseils que je peux donner aux deux généraux, c’est que peu importe les arguments évoqués çà et là, lorsqu’on a été au centre des putschs réels ou faux depuis le 15 Octobre 1987 à nos jours, et qui ont causé plusieurs morts, on ne doit pas prendre les juges et le peuple pour des moutons avec des manipulations et des mensonges.
    Pourtant en prenant les armes pour prendre le pouvoir, vous deveniez des mercenaires, car vous saviez que pour un militaire ‘’la discipline, la sincérité, et l’intelligence qui sont, entre autres, des qualités d’un bon militaire, et doivent être mis en avant le sens de l’honneur, le professionnalisme et le comportement : Et tout manquement doit être sanctionné selon la gravité des faits. Et le vôtre est prouvé. Car, vouloir porter le chapeau a Zida et la hiérarchie militaire est très malhonnête de votre part.

    Tout le peuple Burkinabé sait que le seul objectif du putsch déjoué de 2015 était de mettre un coup d’arrêt à la Transition dirigée par le président Michel Kafando, et se venger de I. Zida. Et monsieur Gilbert Diendéré lui-même n’a pas nier son implication dans cette tentative de prise du pouvoir par les armes, au début, il avait voulu faire croire à un coup monté par des sous-officiers de l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP) en colère, dont il aurait tout ignoré, mais devant le peuple il a fini par l’assumer sa responsabilité. Aujourd’hui vouloir dérober de ce qu’on n’a assumé est d’être lâche, et impardonnable pour des juges averti.

    Et comme je l’ai dis dans plusieurs de mes critiques fondées sur ce procès, Gilbert Diendéré et ses complices doivent estimés heureux : Car, des putschs supposés ou réels, le Burkina en a connu. Mais des putschs manqués qui ont donné lieu à un procès juste et équilibré, le Burkina n’en a point connu. Celui d’aujourd’hui est le premier avec un procès equitable. Ceux du régime de Compaoré avaient le palme d’or des exécutions sommaires. Et celui qui était le décideur ironie de l’histoire, est Gilbert Diendéré. Il peut donc se réjouir de ne pas connaître le sort que lui il avait réservé au commandant Lingani et au Capitaine Zongo. La tenue même de ce procès, sous ce format, est une avancée de notre démocratie. Et celui qui doit être le premier à le reconnaître est le Général Diendéré lui-même. Que la justice soit dite pour les victimes. Que Dieu tout puissant bénisse le Burkina et son peuple debout.

    Répondre à ce message

    • Le 18 décembre 2018 à 23:07, par SOME En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

      Mon ami ka, on est au burkina faso des ancetres meme si ces gens ont devoyés notre mystique africaine pour la politique et faire le mal aux autres, ce mal qu’ils ont créé, et nourri, les ancetres (je ne parle pas de dieu) le font payer toujours ; Etant dans le mal, un jour ou l’autre tu t’entremeles les pedales et ils te lachent et tu paies, que tu sois feticheurs wackeurs ou beneficiaires ; Les fantomes des innocents tués, assassinés, les cris et larmes des parents parviennent jusqu’aux oreilles des ancetres et le jour qu’ils decident de passer au jugement tu paies cash
      SOME

      Répondre à ce message

      • Le 19 décembre 2018 à 07:24, par Ka En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

        Oui mon ami SOME, la culture reste la racine et son arrosoir d’un peuple comme celui du Burkina, dont ses ancêtres restent cette racine increvable. Et cette racine entourés par les âmes des victimes innocents de Gilbert Diendéré et consorts, hanteront nuit et jour ces derniers très perturbés : Car, on le voit avec ce jugement dont on se demande s’il ne faut les envoyé chez un psychiatre à cause de leurs manipulations et mensonges ? Mon ami SOME, dans ce bas monde, aux Noms de Dieu tout puissant et de nos ancêtres, il n’y a jamais de meurtre parfait, car, qu’il pleuve ou qu’il neige, on paye toujours ses crimes. Quand a Gilbert Diendiéré et ses complices, ils peuvent se battre comme des poulets égorgés, ce qui est sûr, d’une maniéré ou une autre, les juges militaires savent que le fou ou le menteur a toujours une vérité quelque part.

        Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 21:50, par Tche de paris En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    En toute sincérité, je ne savais pas que Diendere était un homme de ce genre vraiment l’apparence nous a vraiment trompé je ne crois pas s’il mérite sincèrement ce grade de général on le croyait fort c’est maintenant qu’ on a su qu’il n’est rien c’était du bluff pour faire peur les gens il dépasse le grade sergent dans les normes.

    Répondre à ce message

  • Le 18 décembre 2018 à 22:22, par Mogdrekindé En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Chers amis Internautes, ne nous laissons pas distraire ou aveugler par nos rancoeurs éventuels pour mieux comprendre et apprécier objectivement les choses dans cette Affaire car il y a et il y aura beaucoup d’entourloupes et pourquoi pas, de mensonges et de jeux de cache-cache.

    Dès le début des débats, dans une de nos analyses, nous faisions cas de la présence d’éventuels "politico-politicards" dans ce faux putsch. Dans cette dite analyse, nous faisions cas de probables complices restés dans l’ombre et de trahisons à l’image de l’exfiltration au dernier moment des personnes apparemment clés dans l’affaire.

    Maintenant que les choses sortent, on se rend compte que notre vision était des plus justes à en croire à la déclaration ce jour du Général Diendéré qui "fait état d’une éventuelle proposition de Zida le félon faite à un Parti Politique de l’aider par des financements (3 000 000 000 FCFA) et par des magouilles (qu’il entendait sans doute réaliser ou faire réaliser par ses amis certainement du Balaie Citoyen) lors des élections en échange d’une part de son maintien au poste de Premier Ministre (pour diriger l’Exécutif et continuer à voler) et la main mise sur les deux Ministères les plus budgétivores que sont les Ministères des Mines et des Infrastructures (Forts Investissements y réalisés) (pour certainement pouvoir voler et détourner).

    Et ce parti, sans qu’on ne le nomme peut être entrevu par recoupements objectifs ; le CDP étant d’office exclu du fait qu’il n’était pas de la course. Donc....., on n’aura pas de difficultés à se faire une idée sur la dite Organisation politique.

    Ce qui est fortement décevant pour les raisons suivantes : i)-Aussi bien Zida que les Dirigeants de ce Parti de par la complicité qui s’est jouée entre eux, ils sont tous des voleurs, des bandits de grands chemins et des voyous : ii)-Ce procès semble être un simulacre machiavélique duquel n’accouchera même pas d’une souris au regard, non seulement de la manière dont le procès se déroule, mais aussi et surtout de l’implication des grosses pontes du Politique du moment dans l’Affaire. C’est dire que Zida et ce Parti (qui se dévoile de plus en plus) se sont foutus, au-delà du Général Diendéré et ses éléments, du peuple tout entier qu’ils ont roulé et roulent dans la farine.

    Pour ce faire, nous en voudrons au Général Diendéré qui, se sachant d’office condamné, joue à la compte-gouttes par des rétentions de données qui n’ont pas leur raison d’être. Il pense que ce procès s’éternisera, le temps pour lui de jouer des prolongations. C’est peine perdue et c’est là qu’il y laissera sa peau.

    Nous nous rappelons d’un procès des TPR de Ouagadougou qui, entre autres dossiers, devait trancher sur un dossier de "Fraudes d’Or". Ce fut en 1988. Un "Mogo-puissant" de l’époque, aujourd’hui en disgrâce, alors puissant à l’époque qui a dirigé l’équipe des enquêteurs qui avait assuré la saisie du dit stock de quelques centaines de kilos, constatant qu’il n’allait pas réussir à amener le Tribunal là où il voulait l’amener et, se sentant personnellement concerné avec l’épée de Damoclès qui planait sur sa tête, il a sacrifié ses éléments et collaborateurs en empêchant de parler jusqu’à la dernière minute.

    Au verdict, ce furent eux (ses éléments) qui furent condamnés à des années de prison ferme assorties de licenciements de leur travail. Constatant qu’ils ont été dupés, ils voulaient parler et tout dire. C’était trop tard puisque le Verdict était sans Appel. Si le Général Diendéré ne fait pas attention, c’est le même sort qu’il va subir.

    Général Diendéré ! Les carottes sont pour vous "déjà cuites et bien cuites" à présent. Il ne vous reste que tout juste le temps de dire la vraie vérité qui certainement n’est pas longue. Cela aura l’avantage pour vous d’apaiser votre coeur et de calmer autant que possible, ceux de ceux-là qui sont remontés contre vous pour cette Affaire. En tout cas, "mam sen togsa fo la". Chez les mossis on dit "Que le devoir du sage est de dire au jeune ce qu’il faut lui dire, mais il revient au jeune d’en faire ce qu’il veut". C’est dire que "Zamin y a poorin" c’est-à-dire que Hier ne sera jamais demain..

    Répondre à ce message

  • Le 19 décembre 2018 à 04:10, par Karfolo En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    J’ai vraiment pitié du niveau d’analyse trop bas des internautes. Aucune parole sortie de la bouche d’un être ... surtout de Diendéré ne doit être jetée à la poubelle à la première minute. Je me dit que ce Général n’est qu’à même pas un idiot s’ils ont pu se maintenir au pouvoir pendant près de 30 ans. La chute précipitée de Blaise Compaoré a mis à nu prématurément la lutte fratricide entre Zida et Diendéré qui avaient monopolisé les moyens de destruction de l’état. Tôt ou tard le peuple Burkinabé se rendra compte que nous avons été anarqués par un trio Blaise-Zida-Diendéré. La mal gouvernance de ce trio a plongé le Burkina Dans un coma économique profond. J’ai pitié pour la pauvre Rosine qui n’arrive pas à convaincre des jeunes loups aux dents longues que l’heure n’est plus aux fonds communs mais au redressement de l’économie Nationale. Si la révolution qui avait chassé Blaise Compaoré n’avait pas été apprivoisée par des délinquants déserteurs aujourd’hui on allait savoir qui et qui ont amassé malhonnêtement Les deniers publics. On allait savoir Le noms de tous ces voleurs qui ont investi à Ouaga2000.
    Aucune jeunesse ne doit avoir de la fierté de voir sa main droite toujours en dessous de la main d’un Ami . Aujourd’hui à bien regardé la scène Nationale je constate que beaucoup de gens crient aux voleurs alors qu’ils sont eux même de grands bandit , de grands voleurs. Seul le retour à la morale sauvera ce pays et son peuple .

    Répondre à ce message

  • Le 25 décembre 2018 à 21:59, par Kogozanga En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    Depuis le début de ce procès il ya quelque chose de constant chez Golf. Il cherche à empêcher la bonne marche du procès ou à défaut gagner du temps. Des le début du procès il avait une liste faramineuse de témoins. De Rock en passant par le Mogho Naba et plusieurs autres personnalités du pays. Pour tout couronner li cité la plupart des des généraux afin qu’on n’en trouve plus pour le juger. Le tribunal militaire ayant trouvé une parade à cette close qui stimule qu’un officier general doit etre jugé par au moins un officier général il entreprend une autre attitude pour se tirer d’affaire : la bouffonnerie. Raison pour laquelle nous assistons à des niaiseries de plus en plus ridicules. Notre général serait il devenu subitement niais et bouffons ? Je ne crois pas. Ce monsieur a un plan diabolique en tête. Il fait n’importe quoi pour avoir du temps. Ce félon n’est pas bête c’est un être ignoblé et par delà tout PERFIDE. IL LUI FAUT GAGNER DU TEMPS. Pour quoi faire ??? Wait and see ! Un vaste plan est en marche ! Mes frères soyons tres très vigilants. Une fois de plus quoi qu’il arrive le BURKINA va s’en sortir. Si nous avons échappé aux manoeuvres sordides de ZIDA nous avons affaire maintenant à son maître. Dieu est GRAND. VIGILANCE CE FÉLON EST LOIN D’ÊTRE BÊTE. NE NOUS LAISSONS DIVERTIR.!!#

    Répondre à ce message

  • Le 7 janvier à 15:22, par SOME En réponse à : Procès du putsch du CND : Isaac Zida aurait proposé de financer la campagne électorale d’un candidat à trois conditions

    si j’adhere a l’ensemble de ta demarche d’argumentation. Oui on sait que la position de defense que l’on demandé aux auccusés de prendre c’est pour ganger du temps. Pourquoi ? Regarde ce qui se passe en ce moment et ce qui est recherché...

    Par contre je differe de toi par rapport a zida : la difference dans les manoeuvres, c’est que zida a manoeuvre dans un bon sens celui du bien etre des populations et le salut de la nation alors les autres ont manoeuvré pour le salut de leur clan egoiste sans aucun egard pour le pays qu’il consideraient comme leur bien personnel.
    SOME

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch de 2015 : Me Antoinette Ouédraogo déplore la haine vis-à-vis de certains hommes politiques
Procès du putsch de 2015 : « Il faut se méfier des donneurs de leçons », requiert Me Patrick Monté
Procès du putsch du CND : "Bassolé réaffirme son innocence"
Procès du putsch de 2015 : « Si on ne se pose pas les bonnes questions, on met le pays en danger », avertit Me Antoinette Ouédraogo
Procès du putsch du CND : Condamner le général Djibrill Bassolé « relève d’une absurdité », lâche son avocat
Procès du putsch du CND : « Si j’étais au village, j’offrirais un coq à mon avocat », promet Abdoul Nafion Nébié
Procès du putsch du CND : « Je reste convaincu que vous allez m’acquitter », déclare Fayçal Nanéma
Procès du putsch du CND : La légalité du régime de la transition remise en cause par Me Alexandre Sandwidi (défense)
Procès du putsch du CND : Le capitaine Dao victime d’un acharnement, selon Me Barry
Défense du Gal Diendéré : Une prolongation devant la presse !
Procès du putsch : Les avocats de Diendéré dénoncent une violation des principes élémentaires de droit à une justice équitable
Procès du putsch du CND : « L’opinion ne fait pas le droit, elle ne fait pas la justice », recommande Me Jean Degli
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés