Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne vous laissez pas éteindre, vous ne savez pas pour qui vous êtes lumière. »  Igor Markvitch

Putsch du CND : Le général Diendéré est impliqué, conclut Me Séraphin Somé

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Par Cryspin Masneang Laoundiki • mardi 18 décembre 2018 à 12h27min
Putsch du CND : Le général Diendéré est impliqué, conclut Me Séraphin Somé

L’interrogatoire du général de brigade Gilbert Diendéré se poursuit, ce mardi 18 décembre 2018. Ce matin à la barre, la partie civile a fait ses dernières observations et posé des questions à l’accusé.

La partie civile est revenue sur les déclarations de l’accusé qui veut voir la hiérarchie militaire dans le box des accusés. Pour Me Séraphin Somé, le général Diendéré ne fait pas cas des autres personnes qui sont impliquées dans le coup d’État de septembre 2015.

Me Séraphin Somé a fait savoir que des enquêtes révèlent que le fils de l’accusé, Serge Ismaël Diendéré, est impliqué dans cette affaire mais il n’est pas cité. Au contraire, c’est son ex compagne Fatoumatou Thérèse Diawara qui est accusée.

Le général ivoirien Diomandé et le colonel togolais Massena qui ont accompagné matériellement et financièrement le putsch ne sont pas cités, poursuit l’avocat de la partie civile. Cela n’inquiète pas le général Diendéré, note Me Somé.

Est-ce que vous pouvez dire un mot sur Diomandé et Massena qui ne sont pas dans le box des accusés ?

A cette question, général Diendéré n’est pas passé par quatre chemins : "Ce n’est pas à moi de les faire venir".

Mais souhaitez-vous qu’ils soient là, relance Me Somé. "Pour ce matin, je crois qu’il est déjà tard donc je ne vais pas répondre à cette question", lance l’accusé.

"Le général est impliqué..."

Sans animosité, quand on prend tous les aspects du coup d’État, peut-on dire que le général n’y est pour rien, s’interroge Me Séraphin Somé. Selon lui, les preuves sont suffisantes, le général est impliqué dans cette affaire.

La conclusion que les avocats de la partie civile ont pu tirer, c’est qu’en tant que général, ils ont pensé que les choses allaient être facile et rapide, mais ce n’est pas le cas. "Pour moi, il ne s’est pas défendu ou qu’il ne pouvait pas se défendre", a conclu Me Somé.

Selon Gilbert Diendéré, la partie civile a déjà une idée arrêtée donc elle trouve inadmissible que l’accusé dise autre chose. "Je dis ce que j’ai fait. Ce que je n’ai pas fait, je ne le dirai pas", a-t-il déclaré.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch : Les accusés condamnés solidairement à payer 947 279 507 F CFA à titre de dommages et intérêts aux parties civiles
Procès du putsch du CND : L’audience sur les intérêts civils à nouveau renvoyée au 19 novembre 2019
Procès du putsch : L’audience sur les intérêts civils renvoyée au mardi 29 octobre 2019
Procès du putsch manqué de 2015 : Pour le journaliste Sita Tarbagdo, « les faits sont têtus »
An IV du putsch manqué de septembre 2015 : Des Bobolais prônent la réconciliation nationale
An IV du putsch de septembre 2015 : Déclaration du balai citoyen en cette journée d’unité d’action patriotique
Putsch de septembre 2015 : Quatre ans après, syndicalistes et citoyens se souviennent de la résistance opposée par le peuple
Procès du coup d’Etat : En fuite, Fatou Diendéré et 6 autres écopent de 30 ans de prison ferme
Procès du putsch de 2015 : Fatoumata Diallo, l’épouse du Général Diendéré condamnée à 30 ans de prison fermes
Procès du putsch du CND : Le verdict complet du tribunal militaire
Procès du putsch : Cerveaux, exécutants et complices derrière les barreaux !
Procès du putsch : Les peines des absents seront connues ce 3 septembre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés