Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

Journées Entreprises 2018 de 2iE : Faire de l’entreprenariat une stratégie d’insertion professionnelle

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Justine Bonkoungou • samedi 15 décembre 2018 à 00h03min
Journées Entreprises 2018 de 2iE : Faire de l’entreprenariat une stratégie d’insertion professionnelle

Ce vendredi 14 décembre 2018, en marge du cinquantenaire de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement (2iE) s’est tenue la 13e édition des Journées Entreprises dudit institut. Une édition spéciale cinquantenaire parrainée par le Dr Ahmat Mbodou Mahamat, ancien étudiant de l’institut.

C’est sous le thème « Entreprenariat, stratégie d’insertion professionnelle » que s’est tenu cette 13e édition des Journées Entreprises, spéciale cinquantenaire de 2iE. Selon Djim Doumbé Damba, directeur de l’entreprenariat et de la formation continue de l’institut, en plaçant cette 13e édition sous ce thème, « 2iE appelle à la conscience collective de tous les acteurs du secteur de l’éducation, en particulier des institutions de formation, pour que l’entrepreneuriat soit développé dans le cursus académique afin d’être un pilier pour l’insertion professionnelle des jeunes. »

En effet, poursuit-il, « l’entrepreneuriat offre d’innombrables atouts tant pour l’économie (création d’entreprises, création de valeur) que pour la société (création d’emplois) et l’individu (source d’épanouissement individuel). Il joue un rôle important dans la croissance économique. »
C’est pourquoi 2iE a institué ces Journée Entreprises, afin de préparer ses diplômés dès leur parcours académique à se familiariser aux pratiques entrepreneuriales dans le but de créer leurs entreprises et s’auto-employer.

Ces Journées Entreprises se veulent donc un cadre de rencontre et de partage entre étudiants de 2iE et les entreprises, d’une part, et entre les entreprises et le corps professoral d’autre part. A en croire le Pr Mady Koanda, directeur général de 2iE, ces journées participent pleinement à l’atteinte des missions de l’institut.

Ces missions, c’est de former en Afrique des ingénieurs compétents et innovants capables de répondre aux enjeux de développement du continent ; offrir des formations professionnelles continues aux cadres et techniciens des secteurs privés et publics et construire des programmes de recherche-développement au profit des acteurs du privé et du public et ainsi contribuer au développement des connaissances scientifiques.

Ne surtout pas craindre l’échec…

Pour cette 13e édition, le parrain est le Dr Ahmat Mbodou Mahamat, un alumni de la promotion 1993 de l’Ecole inter-Etats d’ingénieurs de l’équipement rural de Ouagadougou (EIER), l’une des deux écoles qui ont fusionné pour donner 2iE.

En tant que parrain, il n’a pas manqué de prodiguer quelques conseils à ses filleuls. Il les a notamment exhortés à ne pas avoir peur de l’échec et à ne pas hésiter à recommencer sans cesse avant de trouver les clés du succès.

Pour M. Mahamat, « le savoir-être » est aussi important que le « savoir-faire ». C’est pourquoi il a rappelé à ses filleuls qu’ils doivent conserver le savoir-être que leur a inculqué 2iE, car « le monde dans lequel nous vivons évolue de plus en plus vite et les connaissances théoriques se périment, mais le savoir-être est éternel. » Comme dernier conseil, le parrain a invité ses filleuls à prendre du plaisir dans ce qu’ils font.
A l’occasion de ces Journées Entreprises spéciale cinquantenaire, 2iE a remis des prix de reconnaissance aux entreprises partenaires.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Mort de détenus à l’Unité anti-drogue : l’UNAPOL pointe du doigt les conditions de détention
Affaire CAMES : Première réaction du professeur Soma
41e session des travaux du Cames à Bangui : « L’absence des Burkinabè plonge un peu plus les candidats dans l’inquiétude », soutient le professeur Albert Ouédraogo
Bobo-Dioulasso : « La rue du Black a cessé de vivre »
Save the children : 100 ans de combat pour la préservation des droits des enfants
Boulevard des Tansoba de Ouagadougou : Le président Roch Kaboré lance officiellement les travaux de réhabilitation
Prise en charge sanitaire des enfants de moins de 5 ans : L’ONG Terre des hommes lance la seconde phase du projet IeDA
Monde du travail : Les journalistes s’imprègnent des dispositifs de protection sociale au Burkina
Megamonde, le leader des deux roues au Burkina s’invite à la SIO 2019
Prix de l’excellence Sadate Bikienga : Les bacheliers du Kouritenga informés sur l’orientation universitaire
Village de Moutti (Oubritenga) : Les meilleurs élèves au CEP récompensés
Lutte anti-drogue : 11 personnes gardées à vue décédées (Procureur du Faso)
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés