Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Coopération sino-burkinabè : Séjour instructif pour 29 journalistes à Pékin

Accueil > Actualités > Diplomatie - Coopération • LEFASO.NET | Herman Frédéric Bassolé • jeudi 13 décembre 2018 à 19h45min
Coopération sino-burkinabè : Séjour instructif pour 29 journalistes à Pékin

Le temps s’écoule. Et c’est bientôt la fin du séjour des 29 journalistes burkinabè en République populaire de Chine. Séjour au cours duquel ils sont allés à la rencontre d’un peuple qui a su allier tradition et modernité, le tout avec une bonne dose de discipline, pour se hisser parmi les puissants du monde. Un pot d’au revoir a été organisé ce jeudi 13 décembre 2018 à Pékin, par l’Institut des recherches et des formations de l’Administration d’Etat de la radio et de la télévision.

Après avoir bravé des températures pouvant chuter jusqu’à - 6°C, participé à plusieurs conférences sur le développement des médias en Chine à l’ère du numérique, visité certains d’entre eux (Radio Chine internationale, CCTV+, Quotidien de Xiamen, etc.), escaladé la Grande muraille et fait une excursion à l’île de Gou lang et l’Université de Xiamen, les journalistes burkinabè et fonctionnaires du ministère de la Communication sont presqu’au terme de leur séjour de trois semaines.

Vue panoramique depuis l’île de Gou lang

Un peuple discipliné

Ce voyage, premier du genre pour la plupart de ces professionnels des médias, a permis de découvrir une autre facette du peuple chinois, loin des clichés. Un peuple bien structuré, discipliné, travailleur et patriote. « Nous avons découvert un pays où les populations, qu’elles soient au sommet de l’Etat ou de la classe moyenne, sont engagées pour l’intérêt général de la nation. Ce peuple ne se lasse pas de travailler pour aller de l’avant », reconnaît Asdara Sawadogo, agent au ministère de la Communication.

Asdara Sawadogo, Agent au ministère de la communication

Difficultés

Les journalistes retiennent aussi de leur séjour, des difficultés liées à la barrière linguistique. Bien qu’étant la deuxième langue la plus parlée au monde (derrière le Mandarin), l’Anglais est très peu parlé dans les grandes rues de Pékin ou de Xiamen, cette ville touristique qui a également accueilli les journalistes.

A cela s’ajoute la difficulté qu’ont eue les journalistes à rester en contact avec leurs familles, collègues et amis au Burkina Faso. En Chine, se connecter à Facebook ou WhatsApp relève d’un parcours de combattant car tout est contrôlé et la censure n’est pas une vue de l’esprit. Mais grâce à des VPN, les membres de la délégation ont réussi à garder le contact avec leurs proches au pays.

Adama Coulibaly, chef de la délégation burkinabè

S’adapter

« Nous pensons que les nouvelles routes de la soie, chères au président Xi Jiping, et qui concernent aussi l’énergie, les transports et les télécommunications, pourraient contribuer aussi au développement des médias en Afrique et particulièrement au Burkina Faso », a déclaré le directeur de cabinet du ministre de la Communication et chef de la délégation, Adama Coulibaly. Il a par ailleurs invité les journalistes à prendre le train de la mutation médiatique pour plus d’efficacité et accroître leurs audiences.

En témoignage de leur amitié, les dirigeants de l’Institut des recherches et des formations du NART ont remis des présents à leurs hôtes. Ces derniers ont également reçu des attestations de participation, en présence du Chargé d’affaires de l’ambassade du Burkina, Issa Joseph Paré, qui a loué une coopération dynamique entre l’Empire du milieu et le pays des hommes intègres, après le rétablissement des relations, il y a sept mois.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Sommet du G7 : le président du Faso adhère au partenariat international G7- Afrique
Sommet de Biarritz : Le président du Faso expose la situation sécuritaire du Sahel - la situation en Libye, une gangrène qui se propage.
France : Arrivée du Président du Faso à Biarritz pour le Sommet du G7
Interconnexion des systèmes d’information douanière : Le Burkina, le Togo et le Niger signent un accord
Assemblée nationale : L’ambassadeur des Etats-Unis discute de sécurité avec le chef du parlement burkinabè
Ana Maria Chongo Torreblanca, ambassadrice de Cuba au Burkina : « L’héritage de Thomas Sankara est vif en Amérique latine, pas seulement à Cuba »
93e anniversaire de la naissance de Fidel Castro : « Le peuple cubain est fier de l’héritage laissé par le leader de la révolution cubaine »
Question de protocole : Pourquoi il ne faut pas appeler les députés burkinabè « Honorables » !
Coopération : Le président du Faso en Guinée Conakry les 8 et 9 août
Traités de l’Union africaine : Un projet pour aller vite dans la ratification et la domestication
Coopération : Quels sont les intérêts pour la Chine dans le rétablissement diplomatique avec le Burkina Faso ?
VIIIème Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) : « L’exploitation clandestine » des mines préoccupe les deux pays
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés