Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans l’amour des hommes pour les bêtes tout l’amour des hommes pour lеur sеmblаblеs. Lеs bêtеs lе рrеssеntеnt, lеs hοmmеs lе рlus sοuvеnt l’ignοrent. » Fernando Barral

Publicitaires associés : Une nuit pour saluer le travail des devanciers

Accueil > Actualités > Multimédia • LEFASO.NET | Issoufou Ouédraogo (stagiaire) • vendredi 30 novembre 2018 à 22h09min
Publicitaires associés : Une nuit pour saluer le travail des devanciers

Des hommages, des récompenses et des distinctions honorifiques ont marqué la nuit dédiée aux devanciers dans le secteur de la publicité, ce jeudi 29 novembre 2018 à Ouagadougou. Cette cérémonie, organisée par l’association Publicitaires associés, a permis de reconnaître le mérite des acteurs du domaine de la publicité au Burkina et de saluer l’accompagnement des autorités.

Rendre hommage aux acteurs du domaine de la publicité qui ont marqué l’histoire de la communication à travers leur engagement et la qualité de leur travail, c’est le but de cette cérémonie organisée par Publicitaires associés. Une manière pour l’association de reconnaître leurs mérites et de faire la promotion de la culture de l’excellence.

Les invités lors de cette nuit des reconnaissance

Selon les organisateurs, les devanciers ont travaillé à faire émerger au Burkina, un secteur d’activité porteur et important pour l’économie nationale. Et Cécile Gouba, présidente de Publicitaires associés, d’affirmer que « chacun à son niveau de responsabilité doit s’imprégner suffisamment de cette expérience des devanciers pour influencer positivement son environnement de travail avec toute la détermination et l’énergie nécessaires ».

Au cours de cette Nuit des devanciers, l’association a fait revivre aux invités, des messages publicitaires qui ont marqué le domaine de la publicité et récompensé bon nombre d’acteurs du domaine. Aussi, les autorités qui accompagnent l’association ont reçu des distinctions.

La marraine récevant son trophé

Le secteur de la publicité crée des emplois et de la richesse, quand il est bien organisé. La preuve est qu’en France, la publicité fait travailler plus de 500 000 personnes. « La publicité est une science, c’est des moments de réflexion et une scène de production extraordinaire », a confié le ministre de la Communication, Remis Djandjinou.

Cette cérémonie a été l’occasion pour Publicitaires associés d’inviter tous les acteurs du domaine à travailler avec professionnalisme afin de redonner à la publicité ses lettres de noblesse et en faire un secteur attractif pour la jeune génération.

Issoufou Ouédraogo (stagiaire)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Régulation des médias : Le CSC établit sa feuille de route à Fada N’Gourma
Médias et lutte contre le terrorisme : La liberté d’expression donne-t-elle le droit de tout dire ?
Médias et lutte contre le terrorisme : Vers l’instauration d’un climat de confiance entre les acteurs
Projet de révision du code pénal au Burkina : Une atteinte à la liberté de la presse, selon les organisations professionnelles des médias
Médias et lutte contre le terrorisme : Les journalistes ont « une importante partition à jouer », rappelle Roch Kaboré
Médias et sécurité : « Nous nous intéressons à la lutte contre le terrorisme par devoir professionnel », dixit Mahamadi Tiégna (SG du GEPPAO)
Salon de l’innovation digitale et de la sécurité numérique : La deuxième édition a tenu toutes ses promesses
Africa Digital Space : Zoom sur les stands d’exposition de Lefaso.net, de l’ISCOM et de la police
Africa Digital Space : La 2e édition se penche sur la protection des données personnelles
Médias publics burkinabè : 3 heures d’arrêt de travail pour réclamer le passage à l’EPE
Carte de presse et laissez-passer : Le processus d’établissement expliqué aux journalistes à Dori
Béatrice Damiba au masterclass de l’ISCOM : « Sur le plan professionnel, être femme ne doit pas être considéré comme une faveur ou un inconvénient »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés