Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a des temps où l’on ne peut plus soulever un brin d’herbе sаns еn fаirе sοrtir un sеrреnt.» Marceline Desbordes-Valmore

Journée nationale de protestation du 29 novembre 2018 : le SYNATIC appelle à la mobilisation

Accueil > Actualités > Société • DECLARATION • mercredi 28 novembre 2018 à 14h52min
Journée nationale de protestation du 29 novembre 2018 : le SYNATIC appelle à la mobilisation

Le gouvernement burkinabè a procédé lors du Conseil des ministres du 8 novembre 2018 à une augmentation de 75 F CFA du prix du litre du super 91 et du gasoil. Il a tenté de justifier cette mesure par « la hausse du prix du pétrole au plan international », la « situation financière de la SONABHY » et la nécessité de soutenir « l’effort de guerre ».

Ce surenchérissement du coût du carburant de 12%, entrée en vigueur le 9 novembre 2018, affecte tout le peuple. Et les travailleurs des médias et de la culture ne sont pas également en marge.

Cette mesure impopulaire vient réduire davantage le pouvoir d’achat des travailleurs et des citoyens que nous sommes. Loin de s’en tenir là, le pouvoir MPP et alliés est sur le point de réduire encore plus ce maigre pouvoir d’achat avec d’autres mesures tout aussi impopulaires. Il s’agit, entre autres, de :

• l’illégale retenue à la source de la Taxe de résidence sur les salaires des travailleurs du public et du privé ;

• l’imposition des primes et indemnités des agents publics (IUTS sur les primes et indemnités) ;

• le retour de la Taxe de développement communale (TDC) sous une nouvelle dénomination (Taxe sur les véhicules à moteur) ;

• l’adoption de l’avant-projet de Loi organique portant Principes fondamentaux de la Fonction publique qui remet en cause les acquis financiers et les libertés syndicales et démocratiques.

Ce dernier point viendra remettre en cause le passage du statut des médias publics (RTB et Sidwaya) d’EPE à Société d’Etat que le gouvernement ne veut pas mettre en œuvre. En effet, le projet de Loi organique remettra en cause tous les protocoles d’accords que le gouvernement a signé avec les syndicats des différents ministères.

Camarades !

Au regard de ce qui précède, le Syndicat Autonome des Travailleurs de l’Information et de la Culture (SYNATIC), membre de la CCVC, appelle tous les travailleurs des médias publics et privés et de la culture, à se mobiliser autour des actions prévues le 29 novembre 2018 afin de dire « NON » à cette forfaiture du gouvernement et exiger la satisfaction de cette plateforme minimale :

• le retour aux anciens prix des hydrocarbures ;

• la relecture de la structure des prix des hydrocarbures conformément aux conclusions de l’atelier du Comité interministériel de détermination des prix des hydrocarbures de juillet 2009 à Bobo-Dioulasso ;

• un audit indépendant de la SONABHY et de la SONABEL impliquant les structures de lutte contre la corruption ;

• l’arrêt des atteintes aux libertés démocratiques et syndicales ;

• le retrait de l’avant-projet de loi organique adopté par le Conseil des ministres qui prévoit de graves restrictions au droit de grève et la remise en cause des acquis des travailleurs ;

• la relecture du Code du Travail bloquée depuis l’Atelier de validation tenu en septembre 2017.

A Ouagadougou, un piquet de grève sera dressé à la Bourse du travail à l’issue de la marche en direction du Ministère en charge du Commerce prévue à 8H.

Ouagadougou, le 25 novembre 2018
Pour le Bureau National,
Le Secrétaire Général

Siriki DRAME

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Maladie du coronavirus : « Aucun cas n’a été notifié au Burkina », selon le ministère de la Santé
Projet RESIANE : Une table ronde pour partager les approches réussies
Bobo-Dioulasso : La Douane détruit 5 tonnes de cannabis et 3,8 tonnes de produits médicamenteux prohibés
Région de l’Est : L’amélioration du climat des affaires au cœur des préoccupations
2e CASEM de l’année 2019 du ministère de la Santé : Le bilan des activités 2019 et les priorités 2020 à l’ordre du jour
Beauté : L’épilation à base d’aloé Véra, une astuce efficace
Racket sur l’axe Niamey-Ouagadougou : L’argent d’abord, la sécurité on verra !
Burkina : « 2020 commence comme s’est achevée 2019 », regrette le syndicat des éducateurs de base
Ouagadougou : La Police écourte le plan de Kiemtoré Lassina, auteur d’un détournement d’une escorte de fonds
Burkina : Le ministère du commerce met en garde contre les pratiques de prix illicites sur le gaz butane
« Il est dommage que souvent, l’agent de développement et le politicien n’aient pas le même langage sur le terrain », constate Ousséni Nyantudré, président de l’IDEBAK
Education en situation d’urgence : Le ministère de l’Education nationale tient un Conseil de cabinet extraordinaire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés