Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Gestion d’entreprise : Le Projet centres d’innovations vertes du secteur agroalimentaire (ProCIV) outille des entrepreneurs

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Haoua Touré • mardi 27 novembre 2018 à 22h30min
Gestion d’entreprise : Le Projet centres d’innovations vertes du secteur agroalimentaire (ProCIV) outille des entrepreneurs

Le Projet centres d’innovations vertes du secteur agroalimentaire (ProCIV) a procédé, du 21 au 23 novembre 2018, à la première formation du cycle SME Loop, de façon simultanée à Bobo-Dioulasso et à Dédougou. La session de Bobo-Dioulasso, qui a pris fin le 23 novembre 2018, a porté sur la formation des entrepreneurs en gestion d’entreprise, suivant l’approche SME Business Loop du ProCIV. Durant trois jours, 26 personnes ont reçu des connaissances en vue de renforcer leur esprit d’entreprise et ont été dotées d’outils de base pour la gestion de leurs entreprises.

Les Petites et moyennes entreprises (PME) jouent un rôle important dans le développement économique et social des pays africains. Cependant, ces PME sont confrontées à des difficultés et ne bénéficient pas souvent de soutien. En outre, le niveau limité de connaissances et de compétences des entrepreneurs empêche ces entreprises d’exploiter tout leur potentiel. Les différentes approches de formation des entrepreneurs ne sont pas non plus toujours à la hauteur de leurs attentes.

Coordonnateur de ProCIV Jens Treffner

C’est pour résoudre ces difficultés que le Projet centres d’innovations vertes du secteur agroalimentaire (ProCIV) de la Coopération technique allemande (GIZ) au Burkina Faso met en œuvre, pour la première fois au Burkina, le cycle de formation et d’accompagnement des PME, le SME Loop (SME Loop : Small and Medium sized entreprises Business Training and Coaching). Ainsi, il a procédé, du 21 au 23 novembre 2018, à la première formation du cycle SME Loop qui a regroupé 46 personnes de façon simultanée à Bobo-Dioulasso et à Dédougou.

Le cycle de formation et de coaching des PME offre un ensemble d’atouts pour l’obtention rapide de résultats visibles bénéfiques pour l’entrepreneur, ses employés et sa société. Un cycle court dure de six à neuf mois. Au Burkina Faso, il est mis en œuvre durant neuf mois dans 40 entreprises des régions des Hauts-Bassins et de la Boucle du Mouhoun.

Formateur Fréderic Wourougou

Selon le formateur principal, Fréderic Wourougou, les participants ont été formés dans plusieurs domaines dont la gestion, l’entrepreneuriat, et outillés pour avoir une vision plus claire de leur plan de croissance avec l’élaboration d’un Plan de développement d’entreprise (PDE) et d’un plan d’affaires.

Selon le coordinateur de ProCIV, Jens Treffner, l’aspect novateur est l’accompagnement continu des entrepreneurs sur toute la durée du cycle, après la formation, en fonction de leurs besoins individuels. Cela, en leur fournissant un appui en termes de gestion et de management de leur entreprises et surtout dans le développement de l’esprit entrepreneurial.
C’est, dit-il, « notre rôle d’appuyer les PME pour atteindre avec elles les résultats attendus en termes d’augmentation de la productivité et de création d’emplois ; parce que ce sont, à la fin, les PME agro-alimentaires qui lient les productrices et producteurs au marché et qui créent la valeur et les emplois ».

Hubert Millogo Directeur Général de SAF AFRICA

Quant aux participants, ils ont exprimé leur satisfaction et salué cette initiative qui devrait leur permettre de bien développer leurs entreprises. Pour Hubert Millogo, drecteur général de SAF Africa, « cela nous a apporté beaucoup de choses parce qu’on avait l’habitude de gérer de manière traditionnelle nos entreprises. Mais avec cette formation, nous avons reçu des connaissances et de nouveaux outils qui peuvent nous permettre d’améliorer notre gestion. »

C’est un sentiment également partagé par Rebecca Millogo qui estime avoir développé ses connaissances en gestion d’entreprise, grâce à cette formation.
Les chefs d’entreprise qui réussiront à boucler toutes les sept phases seront certifiés et surtout bénéficieront des compétences et de l’accompagnement nécessaires pour accéder aux financements de leurs activités professionnelles.

Le SME Loop a été mis au point en 2014 en Sierra Leone après une réflexion approfondie menée par deux conseillers de la GIZ. En 2015, l’approche a été appliquée au Bénin, dans le cadre de l’initiative spéciale « Un seul monde sans faim » (SEWOH) et de son projet « Centres d’innovations vertes pour le secteur agricole et agro-alimentaire »

Au Burkina, ce projet est mis en œuvre dans les régions des Hauts-Bassins, des Cascades, de la Boucle du Mouhoun et du Sud-Ouest, principalement dans les chaînes de valeur sésame et riz.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Monitoring du Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité : Le Burkina sous le poids des attaques terroristes au dernier trimestre de 2019
Politiques de santé au Burkina Faso : Vers une professionnalisation et une approche plus globale du suivi stratégique citoyen
Burkina Faso : Le Centre pour la lutte antitabac en Afrique (CLATA) échange avec les acteurs nationaux pour une intervention plus efficace
Bobo-Dioulasso : L’entreprise de production de boissons Twellium présente ses vœux aux journalistes
Volontaires pour la défense de la patrie : Les parlementaires disent « oui » au ministre de la Défense
Collaboration entre FDS et populations : La Fondation pour la sécurité du citoyen (FOSEC) présente ses réalisations
Fada N’Gourma : Une campagne d’établissement gratuit de 4500 cartes nationales d’identité burkinabè au profit des populations
Volontaires pour la défense de la patrie : « Il ne s’agit pas d’en faire des chairs à canon », Chériff Sy, ministre de la Défense
Suivi citoyen des politiques de santé : Une feuille de route pour coordonner les actions
Entrepreneuriat : La Caravane « Entreprendre à zéro franc » forme plus de 700 jeunes dans le Centre-est
Université Joseph Ki-Zerbo : Treize nouveaux pick-ups et trois amphithéâtres rénovés au bénéfice de la communauté scientifique et des étudiants
Burkina : Les institutions d’enseignement supérieur publiques bientôt évaluées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés