Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Cinéma numérique : La 4e édition du « Festival écran à ciel ouvert » aura lieu du 5 au 9 décembre 2018

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo • mardi 13 novembre 2018 à 20h08min
Cinéma numérique : La 4e édition du « Festival écran à ciel ouvert » aura lieu du 5 au 9 décembre 2018

La 4e édition du « Festival écran à ciel ouvert » aura lieu du 5 au 9 décembre 2018, a annoncé le comité d’organisation, au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi 13 novembre 2018 à Ouagadougou. L’objectif du festival, selon Charlemagne Abissi de Savane Médias, est de promouvoir le cinéma numérique au Burkina Faso. Cela passe par une stimulation de la production en quantité et en qualité et par un accroissement du marché du cinéma numérique.

Les populations riveraines de Ouagadougou vont bénéficier de projections cinématographiques de réalisateurs burkinabè. C’est ce qu’a annoncé Charlemagne Abissi, président du comité d’organisation du Festival écran à ciel ouvert (FESCO) ce mardi 13 novembre 2018. Durant cinq jours, les populations des communes rurales de Saaba, Pabré, Komsilga, Tanghin-Dassouri, Komki-Ipala et Koubri vont découvrir des films traditionnellement projetés dans les grandes villes du Burkina. Le festival sera aussi une occasion de mobilisation sociale et de cohésion dans les communes, en ces temps d’insécurité.

Le président du comité d’organisation dira aussi que le FESCO a été créé pour soutenir l’embryon de l’industrie cinématographique. Il avait commencé, selon lui, à pointer son bout de nez, quoique timidement, mais avec conviction. Le FESCO se veut comme une grande fête de mobilisation et de promotion du cinéma national.
Il se tient sans esprit de compétition technique mais annonce le grand rendez-vous du cinéma africain, le FESPACO. Le FESCO est aussi un outil pour encourager et appuyer les réalisateurs du cinéma numérique. Il constitue également un canal pour promouvoir les images africaines à leur public.

Pour rendre ce festival plus attrayant, une panoplie d’activités est annoncée. En plus des projections cinématographiques, il y aura des rencontres professionnelles, de la formation, de l’animation musicale et de la rue marchande. Le coût du projet est d’environ 45 millions de francs CFA, supportés en grande partie par Savane Médias, promoteur de l’événement. Le comité d’organisation a donné rendez-vous aux hommes de média le 29 novembre prochain pour la présentation de la sélection officielle.

Dimitri OUEDRAOGO
Bonaventure Paré
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Festival Yeelba : Un rendez-vous pour valoriser la culture burkinabè en Italie
23e Festival de l’imaginaire : Yé Lassina Coulibaly fait la promotion des musiques traditionnelles du Burkina
Festival international de théâtre et de marionnettes de Ouagadougou (FITMO) : La 17e édition aura lieu du 26 octobre au 2 novembre 2019
Institut Supérieur de l’Image et du Son (ISIS) : Les professionnels du cinéma interpellent le ministre de la culture
Concours Istic’slam 2019 : Augustin Sandwidi déclaré meilleur slameur
Culture et art : Ouagadougou a sa biennale internationale de la sculpture
Cohabitation pacifique entre refugiés et communautés hôtes : Des réflexions pour poser les jalons du vivre-ensemble
SNC 2020 : Les Semaines régionales de la culture (SRC) se tiennent du 5 octobre au 15 décembre 2019
Artisans du Centre Wendpanga : « Malgré notre handicap physique, on ne baisse pas les bras »
Sotigui Awards 2019 : Des acteurs africains et de la diaspora se donnent rendez-vous à Ouagadougou
Artisanat d’art de Kalanexpo : L’esprit de la brousse burkinabè dans des créations uniques
3POL’AIR : Un coffret autobiographique de Yaya Onka
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés