Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nous devrions apprendre à ne pas attendre l’inspiration pour commencer quelque chose. L’action génère toujours de l’inspiration. L’inspiration génère rarement de l’action» Frank Tibolt

Chronique du gouvernement : Pour des TIC au service de la modernisation de la société et de l’économie

Accueil > Actualités > DOSSIERS > TIC : Conseils pratiques • • mardi 13 novembre 2018 à 19h31min
Chronique du gouvernement : Pour des TIC au service de la modernisation de la société et de l’économie

« Innovation numérique pour la transformation structurelle de l’économie et de la société », tel est le thème de la 14ème édition de la Semaine Nationale de l’Internet et des TIC qui se tient du 20 au 24 novembre 2018.

Le thème de cette manifestation annuelle dédiée au secteur des TIC témoigne de la volonté du gouvernement du Burkina Faso de faire du numérique, un levier important de la transformation structurelle de l’économie nationale et de la société burkinabè. Le Programme National de Développement Economique et Social (PNDES) traduit clairement cette volonté à travers son objectif stratégique 4 de l’axe 3 intitulé : « développer des infrastructures de qualité et résilientes, pour favoriser la transformation structurelle de l’économie ».

Cette prise en compte du numérique dans le référentiel national de développement se fonde sur le consensus mondial que les TIC sont au cœur de la compétitivité des nations et des entreprises et constituent le principal moteur de l’atteinte des Objectifs de Développement Durables (ODD).

Pour ne pas rester en marge de l’évolution une stratégie de développement du numérique a été élaboré. Elle se donne comme vision selon laquelle « A l’horizon 2025, le Burkina Faso dispose d’une économie numérique compétitive qui impacte positivement, durablement et de façon inclusive, le développement du pays ».

Le numérique : facteur de transformation économique

Dans le jargon économique, l’ensemble des activités liées aux TIC tel que le télémarketing, le télé-secrétariat et la vente par Internet, renvoient à l’expression « nouvelle économie », signifiant les nouveaux acteurs (les start-up) et modèles économiques nés dans un contexte de mondialisation des échanges et d’ouverture des marchés.

Au Burkina Faso, la dématérialisation des actes administratifs poursuit son bonhomme de chemin. Elle se constate dans tous les secteurs et notamment dans les finances (impôts, douane), dans la fonction publique (inscription aux concours, guichet virtuel de l’administration, etc.), dans l’éducation (inscription des étudiants en ligne), etc. Les TIC bouleversent nos habitudes de production et de consommation, bref, nos rapports à l’environnement et nos relations interpersonnelles.

En vue de profiter pleinement des opportunités de développement qu’offrent les TIC, le gouvernement burkinabè a initié un certain nombre de projets de développement d’infrastructures et d’applications numériques dont la mise en œuvre contribuera à moderniser l’administration et la société burkinabè.

Ainsi, le Ministère du Développement de l’Economie Numérique et des Postes assure la mise en œuvre des projets et programmes en vue d’atteindre le tout numérique au Burkina Faso.

Le Projet backbone pour le maillage du territoire national

Le Projet backbone national des Télécommunications (PBNT) vise à réaliser dans notre pays un réseau dorsal national des télécommunications en fibre optique ou réseau « Backbone ».

Ce projet a été initié en tenant compte de la nécessité d’assurer un aménagement numérique équilibré par un maillage de l’ensemble du territoire national en fibre optique, communément appelée réseau routier numérique. Sur un besoin total de Dix mille kilomètres de fibres optiques, 2001 Kilomètres sont déployés à la faveur de la mise en œuvre de la première phase dont le lancement est intervenu le 10 décembre 2017 à Gaoua sous le très haut patronage du Président du Faso.

Le projet Régional d’infrastructures de Communication pour l’Afrique de l’Ouest (PRICAO)

Ce projet a pour objectif de connecter le Burkina Faso au même titre que les autres pays d’Afrique de l’Ouest à l’infrastructure mondiale de fibre optique de large bande et d’améliorer la qualité de la connectivité régionale et internationale du pays.

Au plan national outre les réalisations dans certaines villes du Burkina Faso, les acteurs du domaine ont été organisés en vue de s’adapter à la nouvelle donne.

Une Société Coopérative Simplifiée (SCOOPS) dénommée PAV-BURKINA, regroupant les Opérateurs de Télécommunications et les Fournisseurs d’accès internet et l’Etat, a été créée pour la gestion de l’infrastructure et de la capacité.

Le projet e-Burkina pour promouvoir l’entreprenariat numérique

Le projet e-Burkina est né de la coopération entre le Burkina Faso et la Banque mondiale. Il a démarré ses activités suite à la mise en vigueur du projet en juin 2017 pour une période de cinq (5) années. Ce projet ambitionne renforcer les initiatives nationales entreprises dans le secteur des TIC en vue d’améliorer l’ouverture des données, le développement des applications transversales et services en ligne et la promotion de l’entreprenariat numérique.

Il repose sur les principaux chantiers d’infrastructures que sont le RESINA, le PADTIC/BKF-021, le G-Cloud, le PRICAO et le Backbone national de télécommunications. Ces infrastructures serviront de socles pour la mise en place des plateformes et des applications métiers au profit de l’administration, des entreprises et des citoyens.

La Semaine nationale de l’internet 2018

La 14ème édition de la Semaine nationale de l’internet (SNI) qui va se tenir du 20 au 24 novembre 2018 est une occasion pour les responsables politiques, les acteurs de l’écosystème du numérique, de se pencher sur les voies et les moyens pour asseoir une économie numérique novatrice, capable de moderniser notre économie et notre société.

Outre les ateliers thématiques, cette édition prévoit dans son programme, une journée sans papier, une journée des logiciels libres, une journée des communautés du numérique, le forum « Femme, numérique et développement », sans oublier la Nuit des TIC, une soirée gala au cours de laquelle le ministère en charge des TIC récompense les acteurs les plus méritants de l’écosystème du numérique.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Ministère du Développement et de l’Economie Numérique et des Postes

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Université Aube nouvelle : L’ONATEL offre du matériel pour la formation des étudiants en télécommunications
Orange lance « Sanza », le mobile qui démocratise l’accès à Internet en Afrique
AstuceTic : Comment télécharger des vidéos sur Facebook sans logiciel ?
Chronique du gouvernement : Pour des TIC au service de la modernisation de la société et de l’économie
Sécurité informatique : Les secrétaires généraux des ministères et institutions à l’école de la cyber-sécurité
GYKA : Une nouvelle application pour lutter contre l’insécurité, la fraude et la corruption
Conception de Smartphones : La firme chinoise, Huawei, détrône Apple et se positionne deuxième mondial !
AstucesTIC : Comment extraire du texte à partir d’une image ?
Piratage de banques : « Le principal perdant, c’est l’Etat », Younoussa Sanfo, expert en sécurité informatique
« Bots for Messenger Challenge » : KeoLID va accompagner les développeurs à relever le défi de Facebook
Le téléchargement gratuit des œuvres musicales protégées par le droit d’auteur
GPS, applis, mouchards… L’espionnage 2.0 dans le couple
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés