Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Une nation n’a de caractère que lorsqu’ellе еst librе. » Madame de Staël

Aide publique au développement : Le Burkina a bénéficié de 663,11 milliards de F CFA en 2017

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Marcus Kouaman • dimanche 11 novembre 2018 à 23h50min
Aide publique au développement : Le Burkina a bénéficié de 663,11 milliards de F CFA en 2017

La Direction générale de la coopération (DGCOOP) a édité le Rapport 2017 sur la coopération au développement (RCP). Il a été officiellement lancé par Rosine Coulibaly, ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, ce jeudi 8 novembre 2018 à Ouagadougou.

1 140 millions de dollars US, soit 663,11 milliards de F CFA. C’est le montant de l’aide publique au développement dont le Burkina Faso a bénéficié en 2017. Selon le directeur général de la coopération, Ambroise Kafando, qui a fait la présentation du résumé du rapport, en 2017, la coopération au développement s’est déroulée dans un contexte international marqué par la poursuite de la reprise de la croissance économique mondiale (3,7% contre 3,2% en 2016). Cette même dynamique a été observée au plan national avec un taux de croissance du Produit intérieur brut (PIB) qui est passé de 5,9% en 2016 à 6,3% en 2017.

En 2016 comme en 2017, les caractéristiques de l’aide octroyée au Burkina Faso sont restées inchangées, avec une prédominance de l’aide multilatérale par rapport à l’aide bilatérale et à la contribution des ONG, des dons par rapport aux prêts et de l’aide projet par rapport aux autres types d’assistance. Cette aide se répartit comme suit : 953,08 millions de dollars US (83,4%) pour l’aide projet, 11,8% (133,47 millions de dollars US) pour l’appui budgétaire, 52,03 millions de dollars US pour l’aide alimentaire (4,6%), 0,1% pour l’assistance et secours d’urgence (1,06 millions de dollars US).

Dans le cadre du PNDES, les cinq premiers secteurs ont absorbé en 2017, près de 68,8% de l’aide totale. Il s’agit respectivement des secteurs de la production agro-sylvo-pastorale (22,8%) ; l’environnement, l’eau, l’assainissement (17,1%) ; les infrastructures de transport, de communication et d’habitat (11,4%) ; la santé (9%) ; la gouvernance économique (8,5%).

Pour résorber les difficultés de mobilisation des ressources, conformément à son thème d’analyse, « Les financement innovants comme alternative pour le financement du développement au Burkina Faso : réalités et perspectives », le rapport propose des alternatives en matière de financements innovants au niveau national et international. Surtout que le potentiel mobilisable sans les financements verts est estimé à 997 milliards de F CFA. Soit 492 milliards de F CFA en interne et 505 milliards de F CFA à l’international.

Comme sources innovantes de financements au plan interne, l’on peut retenir, entre autres, les ressources supplémentaires d’une fiscalité intérieure réaménagée, une fondation nationale citoyenne, une loterie nationale pour le développement, des fondations d’entreprises privées, des PPP avec des entreprises locales, l’actionnariat populaire.

Au plan international, le rapport propose, en partie, les PPP avec des multinationales via des technopoles, les ressources en provenance de la diaspora burkinabè, les fondations privées internationales, « l’impact investment » ou l’investissement à impact social, les sources de financements innovants pour l’environnement (Fonds de l’environnement mondial, Fonds vert climat…).

Pour la ministre Rosine Coulibaly, le présent rapport est le fruit d’un travail collectif auquel contribuent les partenaires techniques et financiers, les ONG et associations de développement ainsi que les structures techniques des départements ministérielles à travers la collecte des données et la validation du projet de document.
2017 correspond à la deuxième année de mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) et a enregistré des efforts dans le déboursement effectif des ressources de la coopération au développement. « Cela nous rassure face aux défis de la mise en œuvre du Plan sur la période de 2016-2020 », a-t-elle indiqué.

Marcus Kouaman
(kmagju@gmail.com)
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Session 2019 du Forum politique de haut niveau (FPHN) sur le développement durable 2019, du Conseil Economique et Social des Nations Unies(ECOSOC)
20ème conférence des agents comptables : Pour une meilleure mobilisation des ressources financières de l’Etat
Exploitation minière artisanale : 600 millions de F CFA de la France pour promouvoir les bonnes pratiques
3e édition du forum national de l’économie informelle : Rendez-vous du 18 au 20 juillet à Ouagadougou
20ème conférence des agents comptables : Le nouveau code des impôts en question
« Eco » : Alassane Ouattara ne veut pas de rupture brutale avec le trésor français
Monnaie unique de la CEDEAO, zone de libre échange en Afrique : Le satisfecit de l’Alliance Arc-en- ciel de la majorité présidentielle
Commerce au Burkina : Les acteurs dénoncent une concurrence déloyale
Zone de libre échange continentale africaine : Une concrétisation d’une vision des pères fondateurs de l’UA selon le président du Faso
Caisse des dépôts et consignations : Une commission pour contrôler les opérations de l’institution
Employabilité des jeunes diplômés : La Société Générale Burkina Faso noue un partenariat avec trois écoles supérieures de formation
INFINITE : la carte hors-pair de Société Générale Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés