Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Donne au monde le meilleur de toi-même, et le meilleur viendra»  Madeline Bridge

Mise en œuvre du PNDES : Les signaux sont au vert, malgré un contexte difficile

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Plan National de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 • LEFASO.NET | Tiga Cheick Sawadogo • vendredi 9 novembre 2018 à 23h30min
Mise en œuvre du PNDES : Les signaux sont au vert, malgré un contexte difficile

La session extraordinaire du comité technique national du Plan national de développement économique et social (PNDES) s’est tenue ce 9 novembre 2018 à Ouagadougou. Cette rencontre a été consacrée à la validation des termes de référence de l’évaluation indépendante de la mise en œuvre du Plan, de même qu’à son bilan au cours du premier semestre de l’année. Déjà, à en croire le président du comité technique national, les indicateurs du PNDES sont au vert, malgré un contexte difficile.

Le Plan national de développement économique et social (PNDES) est en marche ; mieux, les résultats sont palpables à tous les niveaux. C’est la certitude de Bamory Ouattara, président du comité technique national du PNDES. Il l’a dit à la session extraordinaire du comité technique national dudit Plan. C’est une rencontre importante au cours de laquelle les termes de référence de l’évaluation indépendante à mi-parcours du Plan seront validés. Une fois les documents approuvés par les participants, il sera procédé au recrutement d’un bureau d’études qui va s’atteler à une évaluation « indépendante et objective » du PNDES, selon Bamory Ouattara.

« L’évaluation à mi-parcours du PNDES vise à mesurer objectivement les résultats atteints par rapport aux objectifs prédéfinis, en appréciant leurs effets sur la société, c’est-à-dire leurs retombées économiques et sociales », a expliqué le président du comité technique national qui ajoute que l’évaluation servira d’instrument pour vérifier si les objectifs initiaux du PNDES sont adaptés aux problèmes de société identifiés ainsi que ceux à venir.
Par ailleurs, elle permettra d’analyser le niveau d’adéquation entre les moyens utilisés et les objectifs fixés, entre les objectifs prédéfinis et les actions engagées ainsi que la bonne utilisation des ressources.

La session vise à valider les termes de référence pour une évaluation à mi-parcours du PNDES, lesquels termes de référence vont être suivis par le recrutement d’un bureau d’études qui va faire cette évaluation. En tout, l’évaluation, une fois faite par le consultant indépendant, sera l’occasion de revoir la trajectoire du PNDES, de le recadrer, s’il y a lieu.

Des résultats appréciables malgré un contexte difficile

La session extraordinaire du comité technique national du PNDES est également l’occasion d’examiner la situation de mise en œuvre du référentiel de développement au cours du premier semestre de l’année 2018. A ce niveau, Bamory Ouattara s’est voulu rassurant.
Il y a des avancées à tous les niveaux. Que ce soit au niveau de la réforme des institutions et de la modernisation de l’administration ; du développement du capital humain ou de la dynamisation des secteurs porteurs pour l’économie et les emplois, tous les axes du PNDES donnent des motifs de satisfaction.

« Les résultats auxquels nous sommes parvenus, malgré le contexte difficile marqué par la poursuite des revendications sociales et l’accentuation des attaques terroristes, constituent un motif de satisfaction », a noté le président du comité technique national.

Et à l’en croire, les perspectives sont bonnes. Simplement parce que sur le plan économique, avec la bonne campagne agricole, l’embellie du secteur minier et le regain d’activité dans le secteur des services, le taux de croissance économique pourrait légèrement excéder 6% contre 6,3% en 2017. Ces lendemains meilleurs, selon lui, traduisent la forte résilience de l’économie aux aléas adverses.

Malgré ces bons points, le président du comité technique national du PNDES note que des défis sont à relever. Ils sont liés entre autres à l’amélioration de la programmation et du suivi des actions menées, la sélection des prestataires pour la réalisation des grands travaux et l’allocation efficace inter et intra-programmes. Bamory Ouattara a, de ce fait, invité les experts participant à la session extraordinaire du comité technique national à proposer des mesures claires et précises en vue de relever les défis pour des acquis plus éclatants à l’horizon 2020.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Communication autour du PNDES : Le concours des journalistes sollicité
Mise en œuvre du PNDES : Les signaux sont au vert, malgré un contexte difficile
Transfert des compétences : Le ministère de l’éducation et les collectivités territoriales se concertent pour plus d’efficacité
Journées de la commande publique : Rendre le système efficace pour atteindre les résultats du PNDES
Mise en œuvre du PNDES : Les partenaires techniques et financiers prêts à « accélérer leurs appuis »
Mise en œuvre du PNDES : 217,7 milliards de francs CFA d’intention de financement pour le PUS et le PADEL
PNDES : Faire du secteur agro-sylvo-pastoral un facteur du « décollage économique du Burkina »
Mise en œuvre du PNDES : une conférence internationale pour faire le bilan à mi-parcours
PNDES : Une conférence internationale pour enclencher la transformation agro-sylvo-pastorale au Burkina
PNDES composante Eau et Assainissement : Les réalisations pour l’année 2018 sont estimées à environ 90 milliards de francs CFA
Arrimage des plans locaux au PNDES : L’État signe des contrats d’objectifs avec les collectivités territoriales
Pré-revue du PNDES : Des résultats « encourageants » mais…
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés