Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Paul Daumont : « Mission, conserver le maillot »

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Tour du Faso 2018 • LEFASO.NET | Par Jacques Théodore Balima • samedi 3 novembre 2018 à 23h07min
Paul Daumont : « Mission, conserver le maillot »

Le Tour du Faso 2018 est déjà sa fin. Pendant dix jours, les cyclistes de douze pays ont sillonné les villes du Burkina Faso. Les amoureux de la petite reine en ont eu plein les yeux. A la veille de l’ultime étape, le maillot jaune, détenu par Mathias Sorgho, est à seulement treize secondes de son poursuivant immédiat. Fort heureusement, il peut compter sur des coéquipiers qui connaissent et acceptent d’accomplir la mission qui leur est assignée : conserver le maillot du leader. C’est ce que soutient, dans cet entretien, Paul Daumont, l’étoile montante du cyclisme burkinabè.

Lefaso.net : Quel bilan peut-on faire de ta participation à ce tour ?

Paul Daumont : Je retiens que je suis venu trouver une équipe très costaud du Burkina. Les coureurs sont formidables et sont dans une grande forme. Ça fait plaisir surtout lorsqu’on a tous à peu près la même forme. Par là, je sais que je peux compter sur eux pendant la course. Les résultats sont déjà là puisque nous avons le maillot jaune depuis quelques jours. Nous le conservons toujours en dépit des attaques des Européens.

Tu es visiblement l’une des pièces maîtresses de l’équipe burkinabè à ce tour. Quel est ton rôle au sein de l’effectif ?

Mon objectif est de rester au près de mes coéquipiers jusqu’à la fin de la course. Je suis septième au classement général et à 2 minutes 39 secondes du maillot jaune. J’ai pour mission de protéger le maillot. Pour imager, je suis comme la dernière arme de Mathias Sorgho. Il faut vraiment le protéger parce que le maillot jaune ne doit pas forcer. En restant à côté de lui, c’est aussi une occasion pour moi de pouvoir suivre les attaques dans les derniers kilomètres afin de grappiller quelques places au classement général.

Mais on sait tous qu’en étant dans le top 10, il est difficile de bouger parce que les écarts sont figés, les équipes veillent au grain. Celles européennes sont surtout réputées pour la surveillance. Cela nous arrange aussi parce que nous avons la forme nécessaire pour conserver le maillot.

Des équipes comme l’Allemagne, la Hollande, la Belgique étaient très attendues à ce tour. Laquelle redoutais-tu le plus ?

Je ne peux pas vraiment pas me prononcer sur cette question parce que je n’ai pas d’expérience avec ces équipes. Au tour du Congo, j’ai couru contre une équipe hollandaise mais ce n’était pas les mêmes coureurs. Je sais que les Hollandais sont des coureurs de classement général. Ils ne sont pas des coureurs d’étape. Donc je m’étais dit qu’ils venaient avec l’ambition de prendre le maillot jaune. C’est ce qu’ils démontrent avec un coureur classé à treize secondes du maillot jaune.

La dernière étape va se courir ce dimanche 4 Novembre. Tu pourrais être tenté de chercher une victoire d’étape ?

Le premier objectif est de garder le maillot jaune. Nous n’avons pas suffisamment de temps devant nous pour pouvoir jouer l’étape. Il ne faut jamais être trop gourmand dans la vie. On a déjà le maillot du leader avec seulement treize secondes d’écart. Ce serait, on va dire, idiot de ma part de céder à des envies personnelles de gagner une étape et de perdre un maillot jaune qui est un bien collectif pour toute l’équipe et tout le Burkina.

Jacques Théodore Balima
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés