Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Putsch du Conseil National pour la Démocratie • LEFASO.NET | Tiga Cheick Sawadogo • mardi 30 octobre 2018 à 00h59min
Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

Le colonel Zakaria Koné avait-il envisagé d’envoyer des milliers de combattants pour soutenir le coup d’Etat de septembre 2015 ? Affirmatif, si l’on en croit les avocats de la partie civile qui ont révélé le projet enfoui dans les retranscriptions des appels téléphoniques entre Fatoumata Diawara et le colonel ivoirien. C’était ce 29 octobre 2018, dans la suite de l’interrogatoire de l’accusée, à la barre du tribunal militaire. Elle est restée campée sur sa position, clamant son innocence et criant à l’acharnement. Le parquet et les avocats de la partie civile, eux, ont continué à exhumer les retranscriptions des appels.

Le passage à la barre de Fatoumata Diawara, ancienne compagne du fils du général Gilbert Diendéré, était parti pour ne pas durer. En effet, l’accusée n’a pas beaucoup disserté lors de sa déposition, le vendredi dernier. D’ailleurs, elle se demandait bien pourquoi elle était citée dans ce dossier de coup d’Etat. Tout ce qu’elle a fait, c’est appeler le général Djibril Bassolé pour négocier une aide financière en vue de venir en aide aux familles des soldats du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) alors cantonnés.

Mais pour les avocats de la partie civile, l’argent devait plutôt servir à motiver les éléments du RSP afin qu’ils se battent.

Toute la journée et le début de soirée du 29 octobre, l’audition de Fatoumata Diawara a été axée sur les retranscriptions des appels téléphoniques qu’elle a eus avec certaines personnalités, pendant le putsch. Parmi lesquelles le colonel ivoirien Zakaria Koné. L’accusée s’empressera de préciser qu’elle ne répondra à aucune question concernant la Côte d’Ivoire. Cela n’entamera pourtant pas la détermination des avocats de la partie civile.

Ainsi, Me Guy Hervé Kam, se fondant sur les retranscriptions, expliquera que du 27 au 30 septembre, il y a eu 20 coups de fil entre Fatoumata Diawara et le colonel Zakaria Koné. Dans l’un des appels, l’Ivoirien conseillait à son interlocutrice de dire à son contact « Rambo » de fermer la ville et de tirer partout. « C’est déjà fait », aurait-elle répondu.

Ensuite, le colonel ivoirien annonce qu’il enverra 1 000 à 2 000 « chiens ». « C’est très bien », aurait répondu dame Diawara. « Mais il faut que, sur place, il y ait des manifestations de soutien en attendant », a suggéré le colonel. « C’est déjà le cas », aurait dit l’accusée.

L’expression « chiens » désignerait des commandos, des gens qui viendraient se battre. A la lecture de ces éléments, Fatoumata Diawara est restée sur sa position : elle ne veut pas opiner sur les retranscriptions des appels, parce qu’elle ne s’y reconnaît pas. « C’est vous qui le dites, c’est votre opinion », répliquait-elle à chaque fois qu’on lui demandait un commentaire. Pour elle, tout ce qui est avancé contre elle n’est que « caracollage, fabrication, montage ».

Pour les conseils de la jeune dame, toutes ces accusations relèvent de l’imagination. « Comment un colonel peut-il parler de stratégie militaire à une civile, une femme, de surcroit enceinte ? Qui est-elle pour obtenir le soutien de forces étrangères ? Est-ce du ressort d’un colonel d’envoyer une troupe de milliers de combattants dans un autre pays ? », a questionné Me Abdoul Latif Dabo, l’un des avocats de l’accusée. A son avis, à travers Fatoumata Diawara, c’est le général Djibril Bassolé qui est visé.

En tout cas, c’est de l’acharnement contre sa personne, notera, à plusieurs reprises, l’ancienne compagne de Ismaël Diendéré. Non, répondra Me Séraphin Somé, avocat de la partie civile, pour qui l’accusée veut se faire passer pour une victime, alors que ce sont ses propres actes qui la condamnent.

Avant de regagner sa place, Fatoumata Diawara a fait le récit de toutes les humiliations et complications qu’elle a eues en prison, avec sa grossesse. « Je suis humaine. Je remercie Dieu de m’avoir créée forte, sinon je ne serais pas là aujourd’hui », a-t-elle dit, rappelant qu’elle est loin d’être la criminelle qu’on veut présenter à l’opinion.

Après elle, c’est le Malien Sidi Lamine Omar qui comparaîtra ce 30 octobre 2018.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Cliquez ici pour lire aussi : Procès du putsch manqué : « Je n’ai pas eu accès à l’argent », dixit Fatoumata Diawara

Vos commentaires

  • Le 30 octobre 2018 à 01:46, par LAGUI ADAMA En réponse à : Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

    Fatoumata Diawara Qu’Allah te bénisse et te protège Tu as toute ma solidarité ainsi que celle de ma famille Vive le général Diendéré et ses fidèles éléments du RSP Qu’Allah les bénisse

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2018 à 07:05, par Mafoi En réponse à : Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

    Fatoumata Thérèse Diawara,décidément encore une qui a fait toutes ses armes en CI,née en CI,grandi en CI comme Minata Guelwaré qui jouait aux renseignements généraux pendant ce foireux putsch.En tout cas aucune vraie femme burkinabè n’oserait une telle aventure en réclamant la venue d’une horde de chiens enragés afin qu’ils viennent manger de la chair humaine.Maintenant qu’elle est prise les mains dans le pot de confiture,elle essaie de se victimiser mais les faits restent têtus.D’ailleurs si c’était une cabale contre sa personne,pourquoi étant au moment des faits la compagne du fils de l’un de ces 2 généraux d’opérette,ce dernier n’est nullement inquiété ?Qu’elle arrête sa comédie qui ne fait rire personne.Gnouf,gnouf,gnouf et basta

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2018 à 07:45, par Ils ont brulé leur pays et.... En réponse à : Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

    Ils ont brulé leur pays en 2002 et 2011 et ils veulent venir ici pour bruler notre Cher Faso. Ce qu’ils oublient, le Faso est béni de Dieu Tout-Puissant et de nos ancêtres. Nos problèmes et crises, nous les resolvont entre nous ici ; pas besoin d’une force d’interposition comme l’avaient reclamé certaines personnalités.
    A cause de simple pouvoir dans un petit pays pauvre et endetté comme notre Faso, on doit bruler le peu que nous avions et partir où alors que le Faso est un, unique et indivisible.
    Malheur à tous ceux qui conspirent avec l’exterieur pour bruler notre Cher Faso ; ils mourront les yeux ouverts, la colère de nos ancêtres s’abattront sur eux.
    Honneur au Vaillant Peuple du Faso qui carbure dure et fort dans le soleil, la pluie, la poussière, etc. dans l’espoir d’un lendemain meilleur ; la Paix et la Bénédiction de Dieu regneront sur lui.
    La Patrie ou la mort, nous vaincrons !
    Signé : L’Etalon Très Enragé mais Serein.

    Répondre à ce message

    • Le 1er novembre 2018 à 16:46, par Observateur En réponse à : Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

      Très cher frère, je ne suis pas Burkinabé mais je suis l’actualité burkinabé au quotidien car j’ai des intérêts au Burkina. Et je crains que je connaisse le Burkina Ue vous même. Si j’interviens sous votre commentaire c’est parce que vous parlez de quelque chose que vous ne savez pas. Dorénavant ne faites plus preuve de paresse intellectuelle et dites des choses qui peuvent être sujettes à des débats panafricains. Les 1.000 ou 2.000 chiens promis par Zakaria ne sont que la reconnaissance de l’aide apportée par certains de vos dirigeants en 2002 et en 2011 dans la rebellion armée qui a endeuillée la Côte d’Ivoire. Pose toi la question de savoir pourquoi la nationalité Ivoirienne a été octroyée à Mr Compaore et pourquoi le mandat d’arrêt lancé contre Guillaume Soro est sas suite à ce jour..

      Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2018 à 09:07, par Yohito En réponse à : Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

    Il faudra revoir le dossier. C’est un article sur "le putsch du CND" et non sur les "Attaques terroristes" ! Merci

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2018 à 09:23, par Nabayouga En réponse à : Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

    Quand je lis l’interrogatoire de cette dame je suis outré que mon Faso tombe si bas sinon comment comprendre que des personnes de cette nature puisse vouloir jouer un role important..Celle ci en partuculier aurait pu faire preuve d’honneur et de dignité en reconnaissant les faits. Mais cela ne m’étonne guère puisque ses commanditaires n’ont fait preuve d’aucun courage. Les chiens ne font pas des chats .Que le tribunal ne se laisse pas berner et que la sanction soit terrible pour elle et tous ceux qui sont à l’origine des morts.Quant aux militaires et generaux d’opérette ils méritent la peine capitale.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2018 à 10:18, par Dedegueba Sanon En réponse à : Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

    Si cette dame est née et a grandi en CI, je ne m’étonne pas de sa ligne de défense. Même si on lui prenait la main dans le sac elle serait capable de dire qu’il s’agit d’une illusion et non de sa main. Le mensonge est un art. J’ai vu, tout le monde a vu à la télé un boxeur ivoirien, prendre un KO infligé par un boxeur d’Afrique de l’Est. Mais l’ivoirien a après dit qu’il avait fait semblant d’être KO, et de traiter son vainqueur de boxeur brouillon.
    Souvenons nous que c’était le même président du conseil constitutionnel qui avait proclamé Koudou vainqueur des élections qui sans aucune gêne proclamer ADO vainqueur.... Malheureusement pour elle les faits sont têtus, même si elle refuse de parler il y aura suffisamment de quoi l’inculper.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2018 à 10:37, par tapseureula En réponse à : Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

    Pourquoi parle- t-on d’elle en disant "ancienne compagne" ou "ancienne belle fille" ? Ya t-il eu divorce ? ou bien il faut nous dire pourquoi ou bien il ne faut plus dire "ancienne compagne". C’est gênant. Dans tous les cas, ancienne ou actuelle, si les faits sont avérés elle mérite la peine maximale ; c’est très grave.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2018 à 10:42, par Wilson En réponse à : Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

    Punissez très sérieusement ces dames je l’ai connais très bien se sont les soi sans gobri elles sont capables de.tous (aimons notre cher le Burkina Faso et défendons notre patrie ) que dieu nous bénisse

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2018 à 11:21, par j’aime mon pays En réponse à : Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

    C’est simple, il faut analyser le nombre d’appel telephonique le jour du putsch (ou durant les jours du putch) par rapport au nombre d’appel telephonique avec le colonel Zakaria Koné avant le putsch. Si avant le putsch il n’avait jamais eu autant d’appel entre eux, c’est la preuve palpable qu’elle est liee a ce putsch.
    Et s’elle refuse de parler, c’est qu’elle consent.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2018 à 12:30, par JO BLECK En réponse à : Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

    LES CHIENS DEVRAIENT NOUS MORDRE. SI VOUS VOULEZ QUE VOS JOURNAUX S’ACHETENT COMME DES PETITS PAINS ECRIVEZ A LA UNE DE VOTRE JOURNAL QUE L’HOMME A MORDU LE CHIEN.

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2018 à 12:35, par Achille De TAPSOBA En réponse à : Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

    HOMMAGE A NOS MARTYRS du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Pourquoi de grandes personnes peuvent-elles mentir aussi facilement comme de petits enfants pris en flagrant délit ? Les putschistes et leurs soutiens intérieurs(pèlerins de l’impunité) sont les grands champions du mensonge du monde. Ils mentent , ils mentent, ils mentent,ils mentent jusqu’à etre noyés dans leurs déclarations.

    Fatoumata Diawara, de surcroit civile, qui est-elle pour demander du soutien pour les soldats du rsp ? Est-elle militaire ou une autorité ? Si elle prétend être innocente comme elle le pense, elle ne devait pas faire des appels à "ange" Djibril ou au colonel Zakaria. C’est parce que le coup d’état a lamentablement échoué chacun dit qu’il n’est pas impliqué ou se dit victime d’un acharnement politique. Si cela(putsch) avait bien marché les "boulimiqueurs" du pouvoir et ses partisans allaient étaler leurs arrogances et leurs zèles heureusement DIEU n’est pas du coté du mal. C’est le scenario de la rébellion ivoirienne qui allait se produire dans le sens inverse(chiens ou combattants) de la Cote d’Ivoire au BURKINA pour soutenir les parrains de l’impunité la machine à tuer Diendéré et "ange" Djibril se considérant les plus forts et les plus craints du BURKINA . Ces chiens dont ils parlent ce n’est rien que des combattants pour masquer leur langage on n’a pas besoin d’être Pythagore ou un étudiant de l’Université de Harvard(prestigieuse université des USA) pour le comprendre. Nous ne sommes pas des moutons pour croire aux contes de fées des putschistes et ses partisans qui pensent qu’en mentant ils vont naturellement se soustraire des griffes de la justice. Pour eux, il faut mentir pour se dédouaner bingo la pilule du mensonge ne passe pas devant les JUGES et le BRAVE PEUPLE. Tout se sait dans la savane.

    Les putschistes(galaxie Compaoré) et leurs soutiens(front républicain) pensaient qu’ils pouvaient faire toutes les bêtises du monde et que le BURKINA était exclusivement leur propriété. Le BRAVE PEUPLE DÉTERMINÉ ET TOUJOURS VICTORIEUX devait toujours se soumettre à leurs exigences comme sous l’ère Compaoré mais ils ont vite compris avec ce putsch le plus bête du 15 Septembre 2015 du monde que la direction du vent a considérablement changé et que la VOLONTÉ DU BRAVE PEUPLE est suprême.Avec l’appui de nos BRAVES FDS très patriotiques et républicaines (merci une fois de plus à l’armée loyaliste),le BRAVE PEUPLE a contraint visiblement la machine à tuer Diendéré et "ange" Djibril à fuir abandonnant cyniquement leur projet funeste la boulimie du pouvoir.

    Malgré les mobilisations financières et matérielles venues de la Cote d’Ivoire et du Togo, les parrains de l’impunité(la machine à tuer Dienderé et "ange’ Djibril appuyés par la galaxie Compaoré) ont fait chou blanc face à un BRAVE PEUPLE TOUJOURS FORT ET VICTORIEUX. DIEU est tout naturellement du coté du BRAVE PEUPLE raison pour laquelle tous ceux qui ont visiblement et moralement soutenu le mal(putsch) entrainant la mort des vies innocentes(MARTYRS) répondent aujourd’hui de leurs actes. DIEU est bon et juste Il aime la JUSTICE.

    Ces grands criminels et leurs complices seront condamnés sans passion selon la rigueur de la loi pour qu’ils comprennent définitivement que les enfants des autres ne sont pas les moutons de l’abattoir qu’on peut tuer sans rendre compte à la justice pour accéder au pouvoir. L’impunité ne peut plus continuer.

    LA VÉRITÉ TRIOMPHERA SUR LE MAL OU L’IMPUNITÉ(le mensonge) UN JOUR

    A NOS MARTYRS QU’ILS SE REPOSENT EN PAIX. QUE JUSTICE LEUR SOIT RENDUE RAPIDEMENT

    JUSTICE POUR NORBERT ZONGO
    JUSTICE POUR THOMAS SANKARA
    JUSTICE POUR SALIFOU NEBIE
    JUSTICE POUR DAVID OUEDRAOGO
    JUSTICE POUR DABO BOUKARY

    QUE LE SEIGNEUR BÉNISSE LE BURKINA QUE NOUS AIMONS TOUS.AMEN
    PAIX ET SUCCÈS A TOUS LES BURKINABÉS . AMEN

    ACHILLE DE TAPSOBA LE BOBOLAIS (pur produit de Thom SANK et de Norbert ZONGO)

    Répondre à ce message

  • Le 30 octobre 2018 à 15:39, par ngwa nicaise En réponse à : Coup d’Etat de septembre 2015 : Ces 1 000 à 2 000 « chiens » qui devaient venir de la Côte d’Ivoire

    merci vaillant Achille.il faut toujours rappeler aux gens les crimes que diendéré compaoré Blaise et le cdp ont commis.sankara nébié ,n.zongo peuvent reposer en paix .mais la justice doit faire vite pour le procès de thomas sankara.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Procès du putsch du CND : « Je doute que ce procès permette de faire la lumière avec objectivité », Léonce Koné
Jugement du putsch de 2015 : « Tout ce procès repose sur des contre-vérités », dénonce Me Hermann Yaméogo
Procès du putsch de 2015 : Me Antoinette Ouédraogo déplore la haine vis-à-vis de certains hommes politiques
Procès du putsch de 2015 : « Il faut se méfier des donneurs de leçons », requiert Me Patrick Monté
Procès du putsch du CND : "Bassolé réaffirme son innocence"
Procès du putsch de 2015 : « Si on ne se pose pas les bonnes questions, on met le pays en danger », avertit Me Antoinette Ouédraogo
Procès du putsch du CND : Condamner le général Djibrill Bassolé « relève d’une absurdité », lâche son avocat
Procès du putsch du CND : « Si j’étais au village, j’offrirais un coq à mon avocat », promet Abdoul Nafion Nébié
Procès du putsch du CND : « Je reste convaincu que vous allez m’acquitter », déclare Fayçal Nanéma
Procès du putsch du CND : La légalité du régime de la transition remise en cause par Me Alexandre Sandwidi (défense)
Procès du putsch du CND : Le capitaine Dao victime d’un acharnement, selon Me Barry
Défense du Gal Diendéré : Une prolongation devant la presse !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés