Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Où serait le mérite, si les héros n’avaient jаmаis реur ?» Alphonse Daudet

Culture : C’est parti pour la 10e édition des Récréâtrales

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET | Dimitri Ouédraogo • vendredi 26 octobre 2018 à 22h12min
Culture : C’est parti pour la 10e édition des Récréâtrales

Le lancement de la 10e édition des Récréâtrales (Résidences panafricaines d’écriture, de création et de recherche théâtrales) a eu lieu le jeudi 25 octobre 2018, dans la soirée, au quartier Gounghin de Ouagadougou.

Le festival se tient sous le thème « Tresser le courage ». C’est le haut-représentant du président du Faso, Cherif Sy, qui a présidé la cérémonie d’ouverture. C’était en présence des festivaliers ; du maire de la commune de Ouagadougou ; du ministre du Commerce, de l’industrie et de l’Artisanat.

« Tisser le courage », c’est sous ce thème que s’est ouverte, dans la soirée du jeudi 25 octobre 2018, la 10e édition des Récréâtrales. L’objectif de cette activité théâtrale est de multiplier, consolider, professionnaliser et diversifier les démarches créatives des scènes. Par ricochet, elle favorisera le développement économique et social de son quartier d’implantation. Cette 10e édition marque aussi la maturité des Récréâtrales en termes de qualité d’organisation, mais aussi en termes de nombre de participants.

Pour le président des Récréâtrales, Etienne Minoungou, au début, il y avait à peine une vingtaine d’artistes pour une centaine de spectateurs. Mais aujourd’hui, se réjouit-il, l’activité compte plus de 300 artistes, une centaine de riverains, un millier de spectateurs.
Le festival a vu l’implication progressive des habitants du quartier. Pour cette édition, les représentations théâtrales vont avoir lieu dans seize cours familiales. Etienne Minoungou est convaincu que les artistes peuvent et doivent changer le monde. Pour cela, il leur faut de la lucidité politique.

Le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Beouindé, s’est dit émerveillé par les Récréâtrales. Pour l’édile de Ouagadougou, sa ville a été retenue par l’UNESCO comme une ville créative. Elle l’a été grâce aux Récréâtrales et aux autres activités culturelles.

C’est pourquoi le conseil municipal n’a ménagé aucun effort pour signer la convention qui fait des Récréâtrales un événement culturel majeur de la ville de Ouagadougou. Le maire dira que les Récréâtrales sont l’ensemencement des valeurs de vivre-ensemble et de cohésion sociale. L
e haut-représentant du président du Faso, avant de déclarer officiellement ouvertes les Récréâtrales, a félicité les acteurs pour l’organisation. Ouvert ce jeudi 25 octobre 2018, les Récréâtrales refermeront leurs portes le 3 novembre prochain.

Dimitri OUEDRAOGO
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Festival international de danse de Ouagadougou (FIDO) : La 8e édition aura lieu du 25 janvier au 1er février 2020
Lutte contre l’extrémisme violent : Les ministres de la Culture du G5 Sahel prennent des conseils auprès du Moogho Naaba
Musique : Mamadou Diabaté présente son 15e album ’’Nakan’’
Culture : L’association des danseurs et chorégraphes du Burkina Faso et de la diaspora est née
The U.S. Mission in Ouagadougou, Burkina Faso is seeking eligible and qualified applicants for the position of Consular Assistant in the Consular Section.
Bobo-Dioulasso : La salle de cinéma de l’Institut français baptisée du nom du réalisateur burkinabé Kollo Daniel Sanou
Diversité des expressions culturelles : Le Burkina Faso prépare l’élaboration du périodique quadriennal de la convention de l’UNESCO
Médias : « La musique burkinabè est à la traîne tout simplement parce qu’on ne promeut pas les artistes qu’il faut », dixit Hervé Honla, journaliste culturel
Culture : Le Burkina fait le bilan de la mise en œuvre de la Convention 2005 de l’UNESCO
Lutte contre l’extrémisme violent : Les ministres de la Culture du G5 Sahel en concertation à Ouagadougou du 15 au 17 janvier 2020
Ouistiti d’or 2020 : Wel.vy la référence remporte le trophée de l’humoriste émergeant génération 2000
1ère édition du Festival « Badya » : Coup d’essai, coup de maître !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés