LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La réussite ne se mesure pas à l’argent que vous gagnez mais à votre capacité à changer les vie des gens. ” Michelle Obama

Transfert des compétences : Le ministère de l’éducation et les collectivités territoriales se concertent pour plus d’efficacité

Publié le mardi 16 octobre 2018 à 23h19min

PARTAGER :                          
Transfert des compétences : Le ministère de l’éducation et les collectivités territoriales se concertent pour plus d’efficacité

La cérémonie d’ouverture de la deuxième édition des journées de concertation entre le Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) et les collectivités territoriales a eu lieu ce mardi 16 octobre 2018, à Ouagadougou. Ces journées de concertation, placées sous le thème « Efficacité de la gestion des ressources et des compétences transférées aux communes pour l’atteinte des objectifs du PNDES dans le secteur de l’éducation », permettront aux deux parties d’être plus efficaces et plus efficientes sur le terrain.

Dans le processus de décentralisation du système éducatif amorcé depuis 2009 par le gouvernement, le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, qui avait en charge la gestion du préscolaire, de l’enseignement primaire et de l’alphabétisation, a passé le relais aux communes.

Placé sous le thème « Efficacité de la gestion des ressources et des compétences transférées aux communes pour l’atteinte des objectifs du PNDES dans le secteur de l’éducation », ce cadre d’échange de 48 heures a pour ambition de relever le défi de la gestion efficace des ressources et des compétences transférées aux communes. Cela requiert, de la part des acteurs et des parties prenantes, une vision commune et un engagement.

Pour le représentant du maire de la commune de Ouagadougou, Moussa Belem, « cette rencontre est une opportunité pour renforcer la collaboration dans le processus de transfert des compétences et permet de consolider le dialogue entre le ministère et les partenaires dans l’atteinte des objectifs du PNDES ».

Represntant du maire de ouagadougou Moussa Belem

Cette rencontre vise à élaborer des réponses pour améliorer les relations entre le MENA et les collectivités territoriales à travers la poursuite des objectifs communs, à savoir le bilan d’exécution physique et financier des projets, les compétences et les ressources financières transférées aux communes en matière d’éducation de base, l’état des lieux de la scolarisation des filles dans les communes, le rôle des collectivités territoriales dans la promotion de la scolarisation des filles.

Durant ces deux jours de concertation, les participants vont d’abord aborder les questions relatives à la construction d’infrastructures éducatives, au fonctionnement des écoles et des cantines, aux bonnes pratiques de gestion des ressources et des compétences transférées aux communes. Ensuite, ils vont donner un aperçu de la contribution des collectivités territoriales à la promotion de la scolarisation et au maintien des filles à l’école.

parrticipants

Pour le ministre en charge de l’Education nationale, « cette rencontre est une occasion donnée aux participants de faire en sorte qu’au sortir de ces journées, les difficultés qui entravent la bonne marche du chantier commun soient mises en plat et que des solutions pratiques et pertinentes soient proposées pour réussir le pari d’une éducation pour tous », a confié Stanislas Ouaro.

Ces journées de concertation vont permettre aux deux parties de revenir sur les difficultés rencontrées par les collectivités territoriales dans le déroulement des programmes et d’évoquer les orientations actuelles du ministère en charge de l’Education dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES).
Les deux partenaires ont pris l’engagement de faire de l’éducation nationale une vision commune afin que le pari d’une éducation de qualité pour tous soit une réalité au Burkina Faso.

Issoufou Ouédraogo
(stagiaire)
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
PNDES : L’évaluation des trois premières années validée