Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Promotion du civisme : Le NDI joue sa partition à Ouahigouya

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Yann Nikiema • dimanche 14 octobre 2018 à 23h12min
Promotion du civisme : Le NDI joue sa partition à Ouahigouya

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités du programme de promotion du civisme, de la prévention et de la gestion de conflits au Burkina Faso, le NDI (National Democratic Institute) a organisé une conférence publique sur la problématique de l’incivisme routier. C’était le jeudi 11 octobre 2018 au Centre civique de Ouahigouya, dans la région du Nord.

Cette conférence publique, placée sous le thème « L’incivisme routier dans la ville de Ouahigouya : état des lieux, causes, conséquences et perspectives », vise à sensibiliser la population aux conséquences néfastes de l’incivisme en matière de circulation routière, à en croire les organisateurs. Pour le NDI, il s’agit de contribuer à la promotion des valeurs et des principes démocratiques, d’amener le public à tendre vers l’engagement citoyen constructif dans le sens de la prévention et de la résolution pacifique des conflits.

Redoubler d’efforts dans les actes de formation civique des populations

Jeunes leaders, membres d’organisations de la société civile du Nord, autorités administratives, politiques, religieuses et coutumières ont marqué de leur présence cette conférence publique. Au cours de la cérémonie d’ouverture, le maire de la commune de Ouahigouya, Boureima Basile Ouédraogo, a salué l’initiative du NDI dans sa cité. Poursuivant son allocution, il a fait remarquer que le pays des Hommes intègres est confronté ces dernières années à une série de troubles favorisés par l’incivisme.
« La défiance de l’autorité de l’Etat, le non-respect des lois et du bien public, l’exercice de la justice privée, les violences sous toutes ses formes, les troubles en milieu scolaire et universitaire, le non-respect du code de la route sont autant de comportements et attitudes aux antipodes des valeurs cardinales », laissera entendre le bourgmestre de Ouahigouya.

C’est pour toutes ces raisons, indiquera FrançoisTraoré, directeur des programmes du NDI, que le programme a été initié et dont la mise en œuvre dans la région du Nord (Ouahigouya, Titao, Gourcy et Yako) devra permettre de juguler un tant soit peu l’incivisme, surtout routier.
Le gouverneur de la région du Nord, Hassane Sawadogo, qui a présidé la cérémonie d’ouverture des échanges, a exhorté les jeunes au premier chef à une participation active aux débats. « J’attends la synthèse de votre diagnostic sans complaisance sur l’incivisme routier, les engagements et recommandations fortes », a lancé le gouverneur à la jeunesse.

Le Centre civique de Ouahigouya, un cadre approprié pour la sensibilisation

Le Centre d’écoute et de dialogue pour jeunes (CEDJ), qui a accueilli la conférence publique, est une institution socio-éducative qui ambitionne d’être un lieu propice de promotion des activités d’éducation extrascolaire, de rencontres, de formations, d’information, d’animations socioculturelles et sportives pour les jeunes.

Les thèmes inscrits à l’ordre du jour de cette rencontre ont été décortiqués par Rasmané Ganame, commissaire central adjoint de la police nationale de Ouahigouya ; Yassia Ouédraogo, directeur de cabinet du maire de la ville ; et Ali Komi, administrateur des affaires sociales.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Yann NIKIEMA
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Arrondissement6 de Ouagadougou : Des poulets impropres à la consommation déversés au secteur 9
Bobo-Dioulasso : Le chef de bataillon Wilfried Ouédraogo à la tête du 25e Régiment parachutiste commando
Burkina Faso : Des titres de transport désormais plus modernes et sécurisés !
Crise humanitaire : Le Burkina a besoin de 187 millions de dollars
Entrepreneuriat : Le ProFeJeC outille 50 jeunes et femmes
Syndicat national des secrétaires du Burkina : Une grève de 96 heures pour exiger la reprise des négociations avec le gouvernement
Bobo-Dioulasso : Le ProFeJec renforce les capacités des jeunes en entrepreneuriat
Programme emplois-jeunes pour l’éducation nationale (PEJEN) : Les bénéficiaires pourront intégrer la Fonction publique
Reportage sur les déplacés internes de Sankondé : Le journaliste de Lefaso.net y retourne avec des vivres
Rencontre nationale de l’UAS : Les syndicats durcissent le ton face au gouvernement
An 2 du décès de Salif Diallo : Le MPP se souvient de son ancien président
Programme d’entrepreneuriat pour les jeunes du Sahel : La jeunesse bobolaise informée des opportunités offertes
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés