Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme ne peut pas vivre sans feu, et l’on ne fait раs dе fеu sаns brûlеr quеlquе сhοsе. » René Daumal

Laboratoire national de santé publique : Le nouveau directeur général prêt à relever les défis

Accueil > Actualités > Société • • mercredi 10 octobre 2018 à 22h47min
Laboratoire national de santé publique : Le nouveau directeur général prêt à relever les défis

Ce mercredi 10 octobre 2018, le Pr Elie Kabré a été installé dans ses nouvelles fonctions de directeur général du Laboratoire national de santé publique (LNSP) par le président du Conseil d’administration de l’établissement, Dr Bonkoungou Mété. Il remplace à ce poste le directeur général par intérim, Emile Kaboré.

Après huit mois à la tête du Laboratoire national de santé publique (LNSP) en tant que directeur général par intérim, Emile Kaboré cède sa place au Pr Elie Kabré. Une période de sérénité s’ouvre ainsi pour le LNSP, alors que les circonstances du départ de l’ancien directeur général, le Pr Koiné Maxime Drabo, avaient suscité des inquiétudes chez les travailleurs.

Emile Kaboré, DG par intérim

C’est pourquoi, malgré ces inquiétudes et reconnaissant que l’intérim est une période délicate, le directeur général par intérim s’est dit heureux d’avoir pu, avec le soutien de sa hiérarchie et de l’ensemble du personnel, conduire le LNSP jusqu’à ce jour « sans que le chaos redouté se réalise ». « Avec le concours de l’ensemble du personnel, nous avons relevé le défi de faire fonctionner l’établissement durant la période d’intérim que d’aucuns ont qualifiée de moments à haut risque », s’est félicité Emile Kaboré. Durant cette période d’intérim, des activités majeures ont même pu être réalisées, à la satisfaction de tous.

C’est donc avec le sentiment du devoir accompli que M. Kaboré cède la direction générale du LNSP au Pr Elie Kabré.

Pr Elie Kabré, nouveau directeur génral du LNSP

Ce dernier, qui n’est pas un inconnu de la maison, s’est dit prêt à relever les défis. Il s’agit notamment de la transformation du LNSP en Agence nationale de sécurité sanitaire de l’environnement, de l’alimentation, du travail et des produits de santé (ANSSEAT). « Je sais ce que vous, personnel du LNSP, attendez de la nouvelle équipe dirigeante. Je m’engage à orienter mon leadership vers ces objectifs et ces ambitions. Je prendrai mes responsabilités et je vous engagerai à votre devoir, celui de servir », a-t-il laissé entendre à l’endroit des travailleurs du laboratoire.

Un message bien reçu, à en croire le représentant du personnel, qui a tenu à rassurer le nouveau directeur général que les 209 agents du LNSP sont en ordre de bataille, prêts à l’accompagner pour affronter les défis qui s’imposent au laboratoire.

Pour ce qui concerne les problèmes au sein du LNSP, le Pr Kabré promet que, dans les jours à venir, il sera fait un travail d’identification des difficultés. Puis des solutions et des stratégies seront élaborées en vue de venir à bout de ces problèmes, afin que le laboratoire réponde à sa vocation qui est de servir.

Resserrer les rangs autour du nouveau directeur général

La cérémonie de passation de service a aussi été l’occasion pour le personnel, ainsi que pour les directeurs généraux entrant et sortant, d’honorer, par des présents, l’ancien directeur général Koiné Maxime Drabo, qui aura passé six ans et six mois à la tête du LNSP. C’est avec émotion qu’il prendra la parole pour inviter l’ensemble du personnel à la cohésion et à resserrer les rangs autour du directeur entrant, pour atteindre les objectifs assignés au LNSP.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Décès de 11 gardés à vue : "Ce sont des choses inacceptables qui ne peuvent pas rester dans l’impunité", déclare le président du Faso
Pr Domba Jean-Marc Palm, président du Haut Conseil du Dialogue social : « Même au niveau du gouvernement, les gens n’ont pas une bonne compréhension de la trêve sociale, ni du dialogue social »
Lycée scientifique national de Ouagadougou : Le ministre de l’Éducation nationale sur le chantier des travaux
Décès de 11 personnes gardées à vue : La section MBDHP du Kadiogo appelle les FDS à une « réelle considération des droits humains »
Académie de police de Pabré: : la promotion « Résilience » prête à servir la Nation
Six mois d’allaitement exclusif : Le Burkina veut porter le taux à 80% d’ici 2025
Filière karité au Burkina : Le PACFIK pour améliorer la compétitivité des produits
Filière riz en Afrique de l’Ouest : Les acteurs se concertent pour mieux structurer le secteur
Insécurité au Burkina : Plus de 19 000 déplacés internes à Kaya
Région du Centre : Le Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales fait le point de ses investissements
Situation sécuritaire au Burkina : ONG et associations cherchent des solutions pour poursuivre leurs interventions
Affaire 11 décédés en garde à vue : La directrice de la police judiciaire relevée de ses fonctions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés