Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Société internationale islamique de financement du commerce : Le Burkina bénéficie de 1,5 milliard de dollars US pour les cinq années à venir

Accueil > Actualités > Economie • LEFASO.NET | Par Marcus Kouaman • lundi 8 octobre 2018 à 01h11min
Société internationale islamique de financement du commerce : Le Burkina bénéficie de 1,5 milliard de dollars US pour les cinq années à venir

La Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), entité autonome au sein de la Banque islamique de développement (BID), fête ses dix ans d’existence cette année. Un anniversaire célébré en marge de la 5e édition du Rebranding Africa Forum, ce vendredi 5 octobre 2018 à Ouagadougou.

2008-2018. Déjà dix ans que la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), entité autonome au sein de la Banque islamique de développement (BID), œuvre à travers le monde à faire progresser les échanges commerciaux entre les pays. Quoi de plus normal que de fêter cet anniversaire en marge du 5e Rebranding Africa Forum et en présence de Roch Kaboré, président du Faso. Deux faits majeurs ont marqué cette cérémonie, à savoir la signature d’un accord-cadre entre le gouvernement burkinabè et l’ITFC et le lancement du programme d’appui aux Petites et moyennes entreprises (PME) en Afrique de l’Ouest.

1,5 milliard de dollars US est le montant de l’accord-cadre signé entre le Burkina et l’ITFC représentés respectivement par la ministre de l’Economie, des Finances et du Développement Rosine Sori/Coulibaly ; et le directeur général de ITFC, Hani Salem Sonbol. Un montant qui servira, sur les cinq ans à venir, au financement de l’exportation de produits agricoles comme le coton. Ainsi que l’importation d’intrants agricoles, de produits agricoles et de produits d’énergie (pétrole brut, produits pétroliers raffinés). Tout en souhaitant joyeux anniversaire à l’institution, la ministre a remercié l’institution pour la confiance renouvelée avec la signature de cet accord-cadre.

En dix ans, l’ITFC a financé des activités au pays des Hommes intègres à hauteur de 1 milliard de dollars US, mais pour les cinq prochaines années, les investissements vont connaître un accroissement. « Le plus important est le renforcement de cette coopération, pas seulement en termes de ressources, mais aussi en termes d’activités parce qu’il [ITFC] finance la mise en relation entre les pays arabes et les pays en Afrique au Sud du Sahara et à ce niveau, ce sont des échanges commerciaux. Vous avez par exemple des appuis donnés au niveau de la SONABHY, de la SOFITEX et au niveau des banques », a indiqué Rosine Sori/Coulibaly.

Eng. Hani Salem Sonbol ITFC CEO

Pour le directeur général de l’ITFC, Hani Salem Sonbol, le Burkina Faso est le premier pays en Afrique subsaharienne à bénéficier du financement de son institution. « Nous avons noué des relations solides avec le gouvernement pour créer un portefeuille d’opérations exemplaire qui servira de modèle dans d’autres pays. Notre financement contribuera sans aucun doute à compléter le soutien apporté par le groupe de la BID », a-t-il laissé entendre.

Cette cérémonie a également servi de cadre au lancement du programme d’appui aux PME en Afrique de l’Ouest. Un programme qui vise à améliorer l’accès au financement du commerce pour les PME de huit pays d’Afrique de l’Ouest. Cela pour combler le déficit substantiel de financement du commerce au niveau des PME dans la région, par l’octroi de lignes de financement, un renforcement des capacités et des services de conseil au profit des banques partenaires et des PME des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Pour mettre en œuvre ce programme, le choix de l’ITFC s’est porté sur Coris Bank International (CBI), présente dans sept pays de l’UEMOA. Cette banque a la vision de devenir la banque de référence pour les PME et les PMI en Afrique. Un accord qui ne peut que réjouir le président du Conseil d’administration de Coris Holding, Idrissa Nassa. Selon lui, la filiale CBI a déjà bénéficié de l’ITFC d’un soutien de 9 millions de dollars US pour le financement du commerce international et des PME.

Marcus Kouaman
(kagju@gmail.com)
Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Session 2019 du Forum politique de haut niveau (FPHN) sur le développement durable 2019, du Conseil Economique et Social des Nations Unies(ECOSOC)
20ème conférence des agents comptables : Pour une meilleure mobilisation des ressources financières de l’Etat
Exploitation minière artisanale : 600 millions de F CFA de la France pour promouvoir les bonnes pratiques
3e édition du forum national de l’économie informelle : Rendez-vous du 18 au 20 juillet à Ouagadougou
20ème conférence des agents comptables : Le nouveau code des impôts en question
« Eco » : Alassane Ouattara ne veut pas de rupture brutale avec le trésor français
Monnaie unique de la CEDEAO, zone de libre échange en Afrique : Le satisfecit de l’Alliance Arc-en- ciel de la majorité présidentielle
Commerce au Burkina : Les acteurs dénoncent une concurrence déloyale
Zone de libre échange continentale africaine : Une concrétisation d’une vision des pères fondateurs de l’UA selon le président du Faso
Caisse des dépôts et consignations : Une commission pour contrôler les opérations de l’institution
Employabilité des jeunes diplômés : La Société Générale Burkina Faso noue un partenariat avec trois écoles supérieures de formation
INFINITE : la carte hors-pair de Société Générale Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés