Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Marche-meeting du 29 septembre : Les commerçants de l’opposition veulent « réveiller Roch et son gouvernement » le samedi à 8h

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Cryspin Masneang Laoundiki • mardi 25 septembre 2018 à 22h35min
Marche-meeting du 29 septembre : Les commerçants de l’opposition veulent « réveiller Roch et son gouvernement » le samedi à 8h

Au cours d’un point de presse animé ce mardi 25 septembre 2018 à Ouagadougou, les commerçants de l’opposition ont salué l’initiative du Chef de file de l’opposition politique (CFOP) d’organiser une marche-meeting le samedi 29 septembre prochain.

Depuis l’annonce du Chef de file de l’opposition (CFOP) d’organiser une marche-meeting le samedi 29 septembre 2018, des sorties médiatiques des Organisations de la société civile (OSC) et des partis politiques s’enchaînent. Après l’annonce des femmes de l’opposition le jeudi dernier, les commerçants partisans du CFOP sont montés au créneau pour confirmer leur participation à cette marche.

« À l’instar des autres Burkinabè, les commerçants traversent un moment très difficile. Cela est dû tout d’abord à la baisse du pouvoir d’achat des ménages », dépeint le représentant des commerçants de l’opposition, Mamadi Lompho, avant d’ajouter que depuis l’arrivée au pouvoir du MPP (Mouvement du peuple pour le progrès), « la misère des Burkinabè a augmenté ».

Selon les commerçants, les multiples attaques terroristes que connaît le Burkina depuis 2016 ralentissent leurs activités. « Les investisseurs hésitent à mettre pied au Burkina, et des entreprises nationales plient bagages pour aller tenter leur chance ailleurs », déplore M. Lompho.

Autre aspect qui ne favorise pas le climat des affaires au pays des Hommes intègres, l’adoption de la loi sur le PPP (Partenariat public-privé). Pour les commerçants, ce partenariat permet de conclure automatiquement les marchés de gré à gré et par ententes directes. Et cela ne fait qu’augmenter la corruption au Burkina, foi de Mamadi Lompho. « Du coup, il y a les uns qui bénéficient de milliards de marchés avec leurs copains au pouvoir, et les autres, obligés de poiroter et même de déclarer faillite », constate-t-il.

Fort de ces éléments sus-cités, les commerçants de l’opposition saluent l’initiative du CFOP de convier les forces vives de la nation à cette marche-meeting « contre la gouvernance chaotique du Burkina ».

« Au regard des maux qui minent le secteur du commerce, du sectarisme et de la négligence dont sont victimes les commerçants, nous invitons les petits commerçants, les entrepreneurs, les hommes d’affaires, les opérateurs économiques, à prendre massivement part à la manifestation de samedi prochain », a appelé Mahamadi Lompho, représentant des commerçants de l’opposition.

« … l’opposition n’a pas tort de secouer le cocotier »

À en croire les commerçants de l’opposition, « Roch et son gouvernement dorment ». C’est pourquoi « nous devons les réveiller le samedi à 8h ». Pour les conférenciers, au regard de tous ces éléments, l’opposition n’a pas tort de secouer le cocotier.

Compte tenu de la situation sécuritaire du Burkina, Mahamadi Lompho et ses camarades approuvent l’idée du CFOP d’organiser une cotisation en vue de soutenir les Forces de défense et de sécurité (FDS). « Par ailleurs, nous félicitons les députés burkinabè qui se sont inspirés de l’initiative du CFOP », a souligné le représentant des commerçants.
En effet, lors de la clôture de la session extraordinaire de l’Assemblée nationale sur la situation sécuritaire (le lundi 24 septembre 2018), les députés ont annoncé un soutien financier de 127 millions de francs CFA aux FDS. Aussi, les commerçants de l’opposition invitent les ministres et les partis membres de la majorité à copier l’exemple du CFOP, en cotisant pour soutenir les FDS.

Cryspin Masneang Laoundiki
LeFaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Situation nationale : « Le malheur du Burkina Faso, c’est d’avoir Roch Kaboré à la tête de l’Etat et Zéphirin Diabré à la tête de l’opposition », estime Ablassé Ouédraogo
Dialogue politique au Burkina : Le Faso autrement parle de mascarade organisée par le président du Faso
Système de santé : Le Mouvement des intellectuels pour le développement monte au créneau
Burkina Faso : La traite de nouveaux acteurs dans la politique, un vent d’espoir ?
Burkina : L’UPC dénonce une campagne déguisée du Président Roch KABORE
Tabaski 2019 : L’UPC souhaite une joyeuse fête aux musulmans
Fête de l’Aid El kébir : « Un moment privilégié de partage et de solidarité en Islam », salue l’UNIR/PS
Vie politique : Une délégation du Mouvement patriotique pour le salut chez le Mogho Naaba
Fête de l’Aïd-El-Kébir : Les vœux du MPP aux fidèles musulmans
Démocratie : « De l’urgence d’interdire les partis politiques »
5 août 1960-5 août 2019 : Le Burkina commémore le 59e anniversaire de son indépendance
Anniversaire du 4 août : Le président du Faso salue « l’engagement patriotique des acteurs » de la révolution
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés