Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement.» Carl Gustav Jung

Alliance des démocrates pour le développement : Jacob Tarpaga tient les rênes dans l’arrondissement N°5 de la capitale

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET • lundi 24 septembre 2018 à 22h00min
Alliance des démocrates pour le développement : Jacob Tarpaga tient les rênes dans l’arrondissement N°5 de la capitale

Portée à la connaissance du public en juillet 2017 à Ouagadougou, l’Alliance des démocrates pour le développement (ADD) est dans une lancée de mise en place de ses structures provinciales (sections) à travers le territoire national. Dimanche, 23 septembre 2018, une délégation de la direction politique du parti était à l’arrondissement N°5 de Ouagadougou, pour y installer la section ADD dudit arrondissement. À l’issue des travaux qui se sont déroulés à la Maison de la femme, c’est Jacob Tarpaga qui a été porté à la tête du parti dans cet arrondissement. Il est désormais chargé de faire rayonner le « parti du coq » dans cette contrée de la capitale.

C’est en mars 2016 que l’ADD a été officiellement reconnue par le ministère en charge des libertés publiques (ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation). Le parti dirigé par l’ancien directeur général du Salon international de l’Artisanat de Ouagadougou (SIAO), Moussa Traoré, est affilié, dès sa création, à la majorité présidentielle. À son lancement le 29 juillet 2017, les responsables du parti ont affiché leur détermination à travailler rapidement à une assise du parti sur le territoire national. Une année après, les choses semblent aller sur de bons rails, à en croire les responsables du parti.

La présence d’une délégation de la direction politique nationale du parti dans l’arrondissement N°5 en cette journée dominicale se veut une illustration de cette « bonne santé » du parti sur l’arène politique. Il s’agissait d’y mettre en place une représentation du parti. Forte d’une dizaine de membres, la section ADD de l’arrondissement N°5 de la capitale a pour secrétaire général Jacob Tarpaga. Celui-ci mesure la lourdeur de la tâche qu’il endosse désormais au sein du parti.

« On ne va pas décevoir, parce que nous sommes conscients que beaucoup d’entre vous ont été trahis et déçus dans la vie politique », mesure Jacob Tarpaga. À la direction politique nationale, Jacob Tarpaga et son bureau attendent une « bonne communication pour permettre à tous d’être à une même longueur d’onde ». Il salue la mobilisation et galvanise les militants et sympathisants à maintenir le cap face aux défis démocratiques qui attendent le parti.

Pour le secrétaire général du parti, Camille Firmin Combary, « la victoire est avec l’ADD, vous n’avez pas fait un choix hasardeux ». Occasion pour lui également de présenter le parti dans ses lignes idéologiques, sa vision et à travers la configuration de son organe dirigeant. « Nous irons loin, parce que nous sommes déterminés. Nous irons loin, parce que le calendrier politique nous impose de travailler », a engagé le secrétaire général de l’ADD, se réjouissant de la jeunesse et surtout de la détermination du bureau qui vient d’être installé. « Ensemble, nous avons l’avenir...
De vos rangs sortiront des conseillers, des maires, des députés, des ministres… car ceux qui nous gouvernent aujourd’hui, ne sont pas mieux que nous ; ils sont comme vous et moi. C’est parce qu’ils ont cru à un certain moment en eux. Donc, croyez en vous », a-t-il exhorté et prodigué aux nouveaux membres de la section de l’arrondissement.

Le bureau de section, posant avec la délégation de la direction politique nationale.

Fort de ses attributs de premier responsable du parti dans cette partie de la capitale, Jacob Tarpaga a d’ores et déjà engagé son équipe à l’assaut de l’arrondissement N°5 au sein duquel, seront installées des structures de zones et de secteurs.

D’obédience social-démocrate, l’ADD a pour devise : Identité, Intégrité, Solidarité. Le parti a inscrit « l’homme au centre de toutes ses batailles » et affiche son ambition de compter, à moyen terme, parmi les grandes forces politiques du Burkina.

Cliquez ici pour lire aussi : Vie politique burkinabè : L’ADD, un nouveau soutien au pouvoir Roch (...)

OL
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Congrès du MPS : Pas de feu vert des autorités burkinabè pour la participation de Yacouba Isaac Zida
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats de la NAFA
Législatives 2020 au Burkina : La liste des candidats du MAE-BF
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats de l’ADF-RDA
Législatives du 22 novembre : La liste des candidats du mouvement SENS
CDP : Mahamadi Kouanda perd son procès contre Eddie Komboïgo
Législatives du 22 novembre au Burkina : La liste des 127 candidats du CDP à l’assaut des sièges de l’Assemblée nationale
Elections législatives 2020 : C’est fini pour le dépôt des dossiers de candidatures
Elections couplées de 2020 au Burkina : Le Conseil constitutionnel affûte ses armes
Elections de 2020 au Burkina : L’opposition suspecte le pouvoir de manœuvres frauduleuses dans certaines localités
Législatives/MPP : Simon Compaoré non-partant, Bala Alassane Sakandé tient la liste au Kadiogo
Elections législatives du 22 novembre : Voici la liste des candidats du MPP
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés