Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Je ferai taire les médisants en continuant de bien vivre : voilà lе mеillеur usаgе quе nοus рuissiοns fаirе dе lа médisаnсе. » Platon

Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par LEFASO.NET • samedi 22 septembre 2018 à 11h38min
Burkina Faso :

La cuvette de la Maison du peuple refuse des militants du parti au pouvoir (Mouvement du peuple pour le progrès, MPP) à la faveur de l’Assemblée générale de sa direction politique nationale, ce samedi, 22 septembre 2018. Cette instance, elle-même, s’inscrit dans le cadre de la rentrée politique 2018 du parti, qui s’étend du 15 au 27 septembre 2018. Plusieurs activités sont inscrites à ce rendez-vous annuel et la présente assemblée générale en est le clou.

Membre du bureau politique national du MPP, le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, a saisi le cadre de l’assemblée générale pour parler des activités de son gouvernement.

Le chef du gouvernement apprécie le travail abattu par son équipe pour répondre aux aspirations du peuple. "Quand j’écoute les gens de l’opposition parler, je me demande si on est dans le même pays", fustige le Premier ministre, qui précise qu’à l’arrivée du régime Kaboré, "l’économie était à terre, à l’arrêt".

Sur le plan sécuritaire, Paul Kaba Thiéba a rappelé à l’opposition que la trentaine d’années de gestion du régime Compaoré a désarticulé l’armée. Il a ensuite soutenu qu’un travail est en train de se faire à ce niveau également par le gouvernement.
M.Thiéba salue aussi les efforts déployés par son gouvernement dans tous les secteurs de la vie nationale.

"Ce que nous faisons, ce n’est pas une course de vitesse, c’est une course de fond. Le gouvernement travaille, n’en déplaise à ceux qui n’ont pas d’yeux pour voir. (...). Il faut de la patience et de la persévérance", invite Paul Kaba Thiéba. C’est pourquoi demande-t-il l’accompagnement de ses camarades militants dans la mise en oeuvre du programme quinquennal.

Selon ses explications, le bilan du président Roch Kaboré plaide en sa faveur. C’est pourquoi, il a "maté" les critiques à charge des adversaires politiques. "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", a martelé ce cadre du parti au pouvoir, Paul Kaba Thiéba.

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 22 septembre 2018 à 12:01, par Mogo Puissant En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Les nouveaux Princes du MPP là faut faire attention au petit SAMO là !
    Il va parler vous mettre dans les problèmes et quand ca va chauffer il va fuir aller à LONDRES ou y a sa maison. Il n’a rien a perdre à Ouaga ! il n’as rien qu’on peut bruler .....

    Répondre à ce message

    • Le 22 septembre 2018 à 17:01, par Maria de Ziniaré En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

      Pauvre PKT, ce Samo « THIEBA » ( l’homme grand de taille) confond la grandeur par la taille et celle par l’esprit parce qu’il est véritablement têtu et ne veut pas attraper la bouée de sauvetage que ses aînés politiques lui tendent. Feu Salif Diallo l’a déjà conseillé de remuer sa langue plusieurs fois avant de parler quand il a lors de son passage à l’Assemblée Nationalé, qualifé l’opposition d’ennemis. Juliette BONKOUGOU dans l’émission SURFACE DE VÉRITÉ DE BF1 l’a affectueusement conseillé d’éviter de parler en mal des 27 ans de règne de Blaise COMPAORE parce que c’etait 27 ans de cogestion avec RSS, notamment avec RMCK qui a été ministre, premier ministre, président du CDP et de l’Assemblée Nationale pendant au moins 10 ans. Et RMCK a eu le sinistre rôle de présider la réunion du CDP qui a décidé de la modification de l’article 37 ( dixit Juliette BONKOUGOU ) , après avoir théorisé que la limitation de mandat est anti démocratique. Aujourd’hui PKT recommence comme le personnage TOTO en classe de CP sans se poser la question où étaient ses mentors RSS pendant de ces 27 ans. C’est vrai qu’un Samo de Toma ( si je ne me trompe) reste un esclave pour le Moagha de Tuiré mais quand même..cette servilité sans limite sans discernement ne sert pas forcément le maître.
      Un adage nous enseigne que faire une erreur est humain mais persister dans l’erreur est diabolique. Même si l’insurrection a fait perdre la mémoire un temps aux Burkinabé au point de jeter leur constitution à la poubelle et de la reprendre après, ils ne sont plus amnésiques aujourd’hui et savent que le Burkina n’est pas né avec l’avènement du pouvoir du MPP et survivra de ce pouvoir qui semble nous fredonner un refrain qui ressemble au chant du cygne.

      Répondre à ce message

      • Le 23 septembre 2018 à 03:27, par Mafoi En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

        Dans la vie,il faut avoir souvent un langage de vérité.En effet c’est pas parceque les RSS ont cogéré le pays avec bilaise kouassi né compaoré qu’un individu normalement constitué doit s’éviter de dire que cette gestion fut des plus mafieuses.C’est un fait biblique et d’ailleurs nous continuons à en subir les conséquences.Le dénoncer pour pouvoir progresser dans le bon sens est tout à fait normal.Ensuite en parlant de l’opposition et sans chercher à excuser le PM,je pense qu’il ne voulait pas indexer quelqu’un en particulier sinon il parlait de ce chef de file de l’opposition qui se complaît dans son rôle.En effet sans être devin,Zeph qui démontre jour après jour qu’il est un cancre politique et en plus de cela s’ajoute une autre considération plaidant en sa défaveur que je n’exposerai pas ici,sait plus que quiconque qu’il quitterait la scène politique burkinabè sans être président du Faso sauf cataclysme

        Répondre à ce message

      • Le 23 septembre 2018 à 14:22, par Dedegueba Sanon En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

        Webmaster, ne me censure pas STP. Moi j’épouse la cause des insurgés, ceux qui y sont allés parce qu’ils avaient assez de regarder les autres manger. Car le pays est après tout notre héritage commun, il est donc inconcevable que certains le confisque par la violence, restent par la violence et finissent par être chassés violemment.
        Je voudrais dire que notre PM, nous ne sommes pas allés le chercher, c’est l’homme de la copie conforme du CDP qu’est le MPP.,Parler mal est une affaire de famille politique. Morceaux choisis :" si tu fais je te fais et il n’y a rien", "Remplir les stades recto verso", " tuck guily" etc...
        Pour moi il n’y a pas d’opposition c’est entre vous. C’est juste du théâtre avec une opposition en trompe oeil.

        Répondre à ce message

    • Le 22 septembre 2018 à 17:43, par LAGUI ADAMA En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

      Nous disons ce que nous pouvons faire et ce qui sera fait En 2020 de manière hautement civilisée au nom du Peuple par le Peuple le MPP et sa bande de délinquants qui le constituent seront DÉMOCRATIQUEMENT BALAYÉS et mis à nus Qui vivra verra Vive le Peuple Vive la démocratie VICTOIRE au Peuple par le CDP pour le Peuple Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Blaise Compaoré et sa noble famille

      Répondre à ce message

    • Le 24 septembre 2018 à 10:20, par yabore En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

      ce message s’adresse à tous les burkinabés de la diaspora et tous politiciens qui ne rentrent pas dans la gouvernance par la porte mais la fenêtre. la doctrine sociale des religions abrahamiques (de ABRAHAM dont on dit que sa progéniture a reçu l’onction de bénir les autres nations) n’ignorent pas que tout bon pasteur rentre par la porte= toute procédure homologuée pour le choix d’un dirigeant et non par effraction. le peuple écoute le bon pasteur qui émane . le berger instruit cherche par tous les moyens illégaux pour légitimer mais n’échappe jamais son qualificatif de berger mercenaire parce que fuyard à toute épreuve .

      Répondre à ce message

    • Le 24 septembre 2018 à 12:29, par FILSDUPAYS En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

      En quoi est ce que les propos de Paul KT mettront le pays dans des problèmes ? Il est dans son bon droit de s’exprimer comment il perçoit l’avenir de l’opposition tout comme l’opposition est dans son bon droit de marcher le 29. C’est aussi ça la démocratie. A l’opposition de présenter de bonnes alternatives à la population pour démentir les dires de PKT en 2020. Pourquoi toujours chercher à voir du mal en tout et partout ?

      Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 12:17, par SololaBien En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    UN DIRIGEANT DU MPP PEUT PARLER COMME CELA
    MAIS PAS TOI PREMIER MISTRE QUI EST CENSE TRAVILLER POUR TOUS LES BURKINABES POUVOIRS ET OPPOSITIONS
    CEST DU CIRAGE DE POMPE POUR LE ROCKO QUI N’EN A DAILLEURS PAS BESOIN !!!

    APRES CETTE SORTIE TU N’AS PLUS DE CREDIT POUR DIALOGUER AVEC L’OPPOSITION OU LES SYNDICATS. TU ES GRILLE !

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 12:22, par caca En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    C’est quoi le délire de Paul Kaba ? Est-ce une prophétie ou de simple surexcitation ? Vous avez dit que la gestion du pays sous Compaoré n’était pas bien, et vous êtes capable. Construisez le pays et le reste apporteront leur jugement.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 12:38, par LAGUI ADAMA En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Nous disons ce que nous pouvons faire et ce qui sera fait En 2020 de manière hautement civilisée au nom du Peuple par le Peuple le MPP et sa bande de délinquants qui le constituent seront DÉMOCRATIQUEMENT BALAYÉS et mis à nus Qui vivra verra Vive le Peuple Vive la démocratie VICTOIRE au Peuple par le CDP pour le Peuple Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Blaise Compaoré et sa noble famille

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 12:52, par taali soumaré lai maane sougri En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Vous savez, moi je ne suis pas politique et je crois qu’il faut être un devin pour prédire le destin de tes adversaires. Lui même, il y a 6 ans ne pouvait par rêver d’être un PM. Je lui demande en tant croyant, d’éviter de prédire l’avenir de quelqu’un qu’il n’aime pas. D’abord, vous rêvez monsieur le PM. Dans cinquante ans, vous serez sous terre malheureusement et vous ne serez jamais à mesure d’apprécier, pas même ceux à qui vous tenez ses propos.
    C’est un langage de rue, ordurier mais pas celui d’un humain, au coeur branlant. Pourtant, votre récente rencontre avec l’opposition, je nourrissais l’espoir d’un apaisement, d’une humilité, de réconciliation entrain de venir. J’ai même demandé à Dieu de vous illuminer et vous tracer le chemin afin que vous puissiez bien gouverner le Pays. Mais à ce rythme, vous semblez être plus égaré et plus étourdi plus que jamais. Il vous manque de l’humilité et du sang froid, ce qui enlève en vous, l’essentiel des qualités d’une autorité respectée et respectable. Travaillez et travaillez mon cher PM, c’est ça l’essentiel, votre charlantantisme et prophétie n’enchantent pas tous les burkinabés. Dieu de miséricorde, je vous prie et vous exauce de venir en aide à notre PM, au PF et à notre Patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 13:02, par El_monstro En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    C’est vraiment terrifiant si c’est réellement l’avis du premier Ministre. Je ne polémique pas inutilement. Il peut simplement voir autour de notre cher pays comment certains sont entrain d’émerger. Lui qui vient de Dakar, quel vision prospective il a pour le Burkina ? Prenerr simplement un seul ministère comme celui des infrastructures, je n’ose pas beaucoup parler. Regarder les personnes ressources qui dirigent ce ministère qui devait être la locomotive de notre développement. C’est un Ministre muni d’un BAC A (Eric Bougma) qu’il trouve assez compétent pour diriger ce pôle assez pointu ? Quel qu’en soit le dopage qu’on va lui donner il manquera toujours une vision technique assez large pour une vision sérieuse des infrastructures. Ce n’est pas juste collectionner de l’argent pour son oncle. Je raisonne développement du pays. En Côte d’Ivoire à coté, C’est un grand ingénieur des ponts et chaussez Antoine Cesaro qui a dirigé les infrastructures pendant des années au temps du vieux, au Togo le ministre vient de Havard, au Benin c’est un ancien polytechnicien de Paris, au Mali c’est un excellent des ponts et chaussée, etc.
    Regardez les quelques recharges de voies en plein centre ville. Un vrai responsable te dira que ce n’est pas cette approche qu’il faut faire. Il fallait commencer à raisonner aménagement. Ce n’est pas bitumer seulement la chaussée, les faux bureaux d’etudes qui sont prêts à accompagner pour profiter des honoraires ne vous diront jamais la vérité.
    Alors monsieur le PM pondérer votre discours. J’ai juste pris l’exemple sur le ministère des infrastructures.

    Répondre à ce message

    • Le 24 septembre 2018 à 10:54, par Mafoi En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

      Et justement tu as tout faux avec ton seul exemple du ministère des infrastructures.Ainsi donc :
      - pourquoi ne pas mettre un général 10 étoiles au ministère de la défense et il n’y aura plus d’attentats de ces lâches au Burkina
      - pourquoi ne pas mettre un médecin bardé de diplômes au ministère de la santé pour que les Burkinabè retrouvent une santé de fer
      - pourquoi ne pas mettre un ingénieur agronome à la tête du ministère de l’agriculture afin que les Burkinabè mangent à leur faim
      - etc.....
      - etc.....
      Juste pour te faire comprendre que la réussite d’un dirigeant politique ou administratif dans son poste de compétence ou pas ne se mesure pas à l’aune de ses longs diplômes sinon ça se saurait car tout est une question de bonne gouvernance.On aurait pu mettre un sans diplôme dans un gouvernement vertueux dans ce ministère des infrastructures et il fera mieux que ce monsieur avec son bac A et par extension,on peut aller chercher le major de polytechnique France pour diriger le même ministère mais s’il est d’une probité très douteuse et cerise sur le gâteau si la gouvernance est mouta-mouta,il viendra s’enrichir tout en créant le désarroi au sein de la même population

      Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 13:11, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    ainsi se solde le bilan d un démarcheur n ayant vraisemblablement pas pu arrêter la marche de l opposition :aveu d échec et d abandon par la "malédiction" !

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 13:27, par Un indigné En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Il est dans ses droits il ne faut pas confondre Paul Kaba MPP et Paul Kaba Tieba Premier ministre. Quand il est à la primature c’est différents. Alors, demandez aux vrais opposants ils vous le diront.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 13:28, par Déçu du PM En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    50 ans. A moins que vous n’assayez un régime dictatorial, ce qui n’est plus possible.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 13:31, par gongoni En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Dommage ,encore une maladresse du Premier Ministre . Après avoir fait le tour des autorités coutumières et religieuses ,pour solliciter leurs prières pour la paix au BURKINA FASO et prôner la cohésion, l’union sacrée et l’unité nationale en ces moments difficiles que traverse notre chère patrie au plan sécuritaire ,après avoir rencontré l’opposition politique et les syndicats dans le même esprit ,sincèrement le Premier Ministre n’avait plus à tenir ce langage trop belliqueux et arrogant devant les militants de son parti . Monsieur le Premier Ministre, retenez cette leçon :"on n’est jamais aussi faible que lorsqu’on se croit très fort ". Regardez la chute de tous les prétendus grands et puissants du monde et de l’Afrique en particulier . Leur chute du pouvoir est arrivée au moment même où ils se croyaient très forts ,imbattables et donc pouvaient tout se permettre ,mépriser et minimiser leurs opposants ,à défaut de les liquider ou les emprisonner . Cette sortie malheureuse du PM ne rend pas du tout service au PF et à la nation en ce moment .Désolé.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 13:39, par klo En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    "Sur le plan sécuritaire, Paul Kaba Thiéba a rappelé à l’opposition que la trentaine d’années de gestion du régime Compaoré a désarticulé l’armée" tout à fait THIEBA mais seulement ce que je ne comprends pas c’est que nos FDS nos Représentants de l’état nos Conseillés municipaux et les civils n’étaient pas tué comme des lapins en ces temps là. Ou bien THIEBA. Blaise Compaoré qui s’est réveiller aux derniers moments de son règne avait sa petite stratégie pour protéger le burkina et les burkinabè des groupes armées. c’est ce qu’on vous demande aussi simplement. "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", a martelé ce cadre du parti au pouvoir, Paul Kaba Thiéba. THIEBA mon frère vous forcez sinon c’est des propos qui ne vous ressemble pas défendez votre travail et celui de votre gouvernement c’est tout et laissez les politiciens se manger entre eux demain c’est VOUS et votre bilan que le peuple voit souviens toi de nos anciens premier Ministres où sont ils ? à part KADRE. TRES cordialement

    Répondre à ce message

    • Le 24 septembre 2018 à 11:22, par Kladjou En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

      Klo, je suis en parti d’accord avec votre analyse. PKT que je connais assez bien est un technicien de Haut vol et il a démontrer cela dans son parcours. Mais en revanche je suis scandalisé par l’instrument qu’il s’est volontairement constitué pour les politiciens du MPP. On ne peut pas en tant que Premier ministre descendre si bas pour curer les égouts d’un parti politique lorsqu’on est technocrate même si on est membre du BPN de ce parti. Lui il a rejoint le mangeoire du MPP , après les élections en plein jour et sous les cameras. A sa place je présenterai le bilan du gouvernement si tant est qu’il est si élogieux tel qu’il l’affirme et donner les explications techniques qui vaillent avec là ou il y a des difficultés et puisse laisser leur exploitations politiques aux politiciens de carrières.

      En revanche quand vous dites que "Blaise Compaoré qui s’est réveiller aux derniers moments de son règne avait sa petite stratégie pour protéger le Burkina et les burkinabè des groupes armées" là, je ne suis pas du tout d’accord avec vous . De qu’elle stratégie s’agit-il ? Combien d’attaque de jihadistes Compaoré à déjoué, combien de terroristes a-t-il anéanti ?
      Blaise Compaoré à été l’un des Présidents qui a endeuillé le plus de famille de ses concitoyens ( plus d’une cinquantaine de familles) et coresponsables en tant que N°2 de la révolution de tous les assassinats de Burkinabè courant la révolution d’aout 1983. Je suis une victime du règne de Compaoré et je ne peux laisser quelqu’un raconter de telle inepties ici. Mais pire encore, c’est Compaoré qui a jeter les bases de l’insécurité que nous subissons aujourd’hui en pactisant avec les Jihadistes qui déstabilisait nos voisins. Un pays sérieux et responsable ne peux . pas laisser déstabiliser ses voisins par des sans foi ni loi pour assurer la sécurité de son pays. C’est simplement inacceptable et inadmissible et ce n’est ni plus ni moins que le travail d’un Etat voyou. Erdogan avait fait sien la même politique en pactisant avec l’EI, en achetant son pétrole et laisser utiliser son territoire par les combattants Djihadistes, mais il l’a payé très cher par une série d’attentat suicide qui ont fait des dizaines et des dizaines de morts lorsqu’il a décidé après les accords avec l’UE de ne plus laisser utiliser son territoire. Si c’était en luttant efficacement contre ce fléau Jihadiste avec son RSP j’aurai compris. Mais Compaoré a préféré utiliser le RSP pour dissuader toute velléité putschiste et pour assassiner tout ceux qui dénonçaient sa gestion mafieuse du pays. Le Tout peuple se forge dans l’adversité et je préfère que le Burkina bâtisse sa sécurité dans l’adversité plutôt que de triompher sans gloire, parce toutes "les compromissions se paient très chers tôt ou tard".

      Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 13:41, par Mobutu En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    félicitations au petit SAMO PAWEOGO. On ne savais pas que le gars parlait "wa-wa " comme cca . mais c’est bien pour une opposition cube magie qui ne sait pas où elle a chié hier

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 14:01, par tseydo En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Vraiment dommage pour notre pays et surtout pour les politiciens qui ne tirent jamais de leçons du passé et pensent que ça n’arrive qu’aux autres. CDP mobilisait plus que ça en 2014 et pourtant ils ont été chassés hors du pays. Et c’est grâce à l’insurrection que lui-même (Premier Ministre) a été nommé par la suite, comment peut-il oublier ça et s’exprimer ainsi ? Et tu compte engager un dialogue avec l’opposition. Nous sommes tellement meurtris par les assassinats de nos frères FDS mais ces politicards n’ont encore rien compris dans la souffrance du peuple burkinabè. Éviter de confondre tout le monde avec les dignitaires du pouvoir CDP. Rien ne va dans ce pays et vous ignorez cela jusqu’à ce point. J’écris rarement dans ce forum mais je n’ai pas pu me maitriser. Il faut éviter de tomber dans les provocations des dignitaires du CDP et travaillez pour unir le pays. Même si ton départ est annoncé, ce n’est pas comme ça qu’il faut agir. quels conseils a-t-il pu bénéficier suite à sa rencontre avec les chefs coutumiers et religieux, rien que pour leur respect, il devrait jouer la balle à terre. Continuez comme ça, ça ne saura tarder !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 14:30, par Paul Kamana En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    "N’en déplaise à ceux qui n’ont pas d’yeux pour voir", dit-il. Le problème, c’est plutôt justement que nous voyons très clair :
    - un gouvernement dont l’incompétence n’a pas d’égale dans l’histoire du Burkina ;
    - un PNDES obligé de voler les réalisations du régime de Blaise et de la Transition pour gonfler son bilan ;
    - une irresponsabilité totale qui conduit à ne pas doter l’Agence nationale de renseignements de moyens conséquents, selon le brave Kaba lui-même, alors que depuis bientôt 3 ans la menace terroriste plane quotidiennement sur nos têtes ;
    - etc, etc....
    Quand on n’a ni maison ni compte dans son propre pays, alors qu’on en a largement eu les moyens, on est mal placé pour apprécier ce qui s’y est passé les années précédentes.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 14:31, par l’homme En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Cela ne fait que confirmer qu’ils sont tous de mauvaise foi. Rien que hier, c’est toi PM qui rencontrait l’opposition et les syndicats pour demander leur implication dans la lutte contre le terrorisme et tu viens tenir ce langage. Continuez à allumer le feu et vous récolterez les conséquences .

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 14:46, par le pionnier de la revolution En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    je pleure pour mon pays et pour l’avenir de mon peuple tant aimé, ce peuple qui à tant souffert, qui a consenti tant de sacrifices pendant l’insurrection et le coup d’état manqué.
    Que nos martyrs reposent en paix, eux qui ont accepté le sacrifice supprime pour que naisse un Burkina démocratique afin que les filles et fils de ce pays des hommes intégrés puissent vivent dans la paix et la dignité, ou chaque burkinabè est respecté de tous quelque soit son bord politique.
    Paul KABA devra savoir qu’il a arpenté une ruelle très importante dans l’histoire politique du Burkina Faso en devenant le tout premier premier ministre du Burkina post insurrection. Mais l’homme ne semble pas mesurer la portée de cette mission combien noble et des attentes de tout un peuple a l’égard de son gouvernement.
    Le premier ministre du Burkina post insurrection doit être :
    un intégré, pour marquer la rupture ;
    un travailleur, pour reconstruire ce qui a été mal construit et entamer de grands chantiers ;
    humble, pour mériter le respect et la considération de chaque burkinabè ;
    un conciliateur, pour rassembler et unir tous les burkinabè pour la cause du peuple ;
    être à l’écoute des aspirations de tout le peuple.
    Mais quand j’ entends certains propos du premier ministre PKT, je me demande s’il a conscience de la portée de sa fonction de premier ministre ?
    Un premier ministre ne doit pas parler de la sorte de l’opposition de son pays ne serait-ce que par respect pour la mémoire de nos martyrs.
    Monsieur le premier ministre, c’est grâce à l’opposition que vous êtes aujourd’hui premier ministre.
    Celui la même qui vous a nommé premier ministre vient de l’opposition qu’il a rejoint a tant en janvier 2014 parce qu’ayant pris conscience que la lutte de l’opposition était celle du peuple tout entier.
    Donc monsieur le premier ministre, votre nomination est le fruit d’un arbre de l’opposition Cette opposition que nargué aujourd’hui, est celle qui a lutté toutes ces années durant le règne de Blaise Compaoré avant que tes patrons d’aujourd’hui ne comprennent qu’ils sont tous en erreurs et ne décident de rejoindre le peuple véritable du Burkina.
    Quoi qu’on dise, l’opposition a contribué a sa façon a la consolidation de la démocratie au Burkina, et le premier ministre se doit de lui reconnaitre ce mérite
    Je ne vous demande de les aimer, mais au moins de les respecter
    Les partis politiques sont comme des hommes ; ils ont des statuts sociaux différents mais tous ont droit au respect.
    On ne peut pas comprendre que vous recevez l’opposition il y a à peine quelques jours pour la cause nationale ou vous demandez l’union sacré de tous pour le pays, et aujourd’hui vous insultez cette même opposition. Que voulez-vous donc pour ce pays ?
    Je n’ai pas la prétention de tirer sur vous à boulet rouge, je veux seulement que l’histoire du Burkina Faso, retienne de vous l’image d’un premier ministre qui aurait travaillé honorablement pour le bien de son peuple, comme l’a dit le capitaine Thomas Sankara je cite :"je souhaite qu’on garde de moi l’image d’un homme qui aura mené une vie utile pour tous.."
    vive le Burkina Faso,
    honneur au peuple,
    dignité au peuple,
    la patrie ou la mort nous vaincrons

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 14:57, par OUEDRAOGO En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Franchement, c’est écoeurant parfois d’écouter ce Premier Ministre.
    Des Minitres qui foutent rien, absolument rien tels que BONANET MAURICE (MUH), BOUDA (DEFENCE) ..., et vous les garder.
    Est-ce pour meubler votre Gouvernement ? Ou récompense ? Ou par pitié ?
    Quand c’est bon c’est bon.
    Éric BOUGOUMA, Rosine COULIBALY par exemple, voilà des Bossards.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 15:00, par Le Sérieux En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Paul Kaba Thiéba devrait faire très attention à ce genres de propos. Les Burkinabé n’oublient jamais...Ça se voit qu’il s’y connait pas en politique. Avec un bilan en dessous des attentes il devrait avoir un peu d’humilité SINON...

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 15:03, par Dao En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Je ne suis d’aucun parti. Cependant je pense que le Premier Ministre ne devrait pas tenir de tels propos (s’ils sont vraiment de lui) on ne peut pas évoquer hier seulement l’union sacrée de tous pour combattre l’ennemi commun à savoir le terrorisme et tenir officiellement le lendemain un discours qui divise les burkinabe. Franchement ça ne passe pas bien

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 15:04, par Je m’en fou En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Mr OUEDRAOGO, il a tout simplement patrimoniser le MUH (Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat).
    Vraiment, ce Ministère souffre sérieusement de l’incapacité du Ministre et de sa suite.
    Aucune vision, pas d’objectif et plein de tâtonnements.
    2020 se prépare maintenant et ce n’est pas avec des ministres comme ça.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 15:08, par Yako En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Excellence PTK merci de reconnaître bien qu’à mezza-voce la gestion désastreuse de la transition que certains appellent "hold up" du siècle seulement en 13 mois ce qui porte préjudice à votre projet dès votre investiture.Je vois que vous commencez à relativiser votre jugement vis-à-vis du régime Compaore qui,malgré le contexte burkinabé a obtenu des succès au-dessus de l’espérance tel est l’appréciation de tous les milieux économiques.Quant à votre tacle de l’opposition, je vous invite à ne point descendre dans l’arène c’est votre prestige qui en sortira affaibli.Vous n’êtes pas l’expression d’un parti les burkinabé le savent dès votre prise de fonction vouloir jouer le militant du parti vous réduira à la dimension de Simon Compaore ce qui est loin d"être un complément au Burkina Faso d’aujourd’hui.Respectueusement Yako.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 15:33, par Karissa, prrr ! En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Quand est-ce que ce cadre parachuté PM va-t-il amélioré sa communication ? Hein ? Tu veux rassembler, et tu causes dêgê ?!

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 17:11, par Faso Burkina En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Avec l’armée "désarticulée" sous Blaise Compaoré, les Burkinabè vivaient sans crainte permanente d’attaque terroriste. Nous serions très ravis que vous puissiez en faire autant avec votre armée "articulée"....

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 17:15, par Baccar En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Au fil des mois on comprend pourquoi la nomination de ce type n’a pas du tout plu à Salif Diallo. Politiquement médiocre !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 17:23, par yibi En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Savez vous que c est bien fait pour l opposition. Au Burkina on s oppose en restant aux aguets pour un eventuel appel au dialogue du gouvernement. Quand l opposition arrive on la presse comme une orange et on la jette. Le temp qu elle se reconsritue, un autre probleme se presente et le gouvernement l invite encore. Elle ne sais et ne peux dire non. Pourquoi accepter la rencontre avec le gouvernant avant leur marche ? Une Opposition a qui on tend toujours des pieges mais elle ne tire jamais lecon. Ca toujours ete ainsi au Burkina Que Dieu benisse le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 18:23, par Ka En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Farouche partisan de l’alternance politique du Burkina, je suis déçu des propos d’un premier ministre qui ne se rappelle pas du passé, et condamner à le répéter. Car l’insurrection de 2014 n’était pas de dire aux nouveaux dirigeants qui arriveront dans notre pays de s’éternuer au pouvoir comme l’introverti Blaise Compaoré le voulait. Même si vous aviez face à vous une opposition qui ne sait pas opposé, soyer sûr qu’avec le temps, avant la fin de votre mandat, cette opposition apprendra et sera plus forte face à vous. Avec cette phrase de 50 ans, monsieur le premier ministre, nous revivons dans un éternel recommencement, malgré tout ce que nous avions vécu dans le passé, car vous faites les mêmes erreurs de sortie prétentieuse comme si ces problèmes n’avaient jamais existés.

    Le Burkina est pauvre, surtout de ses hommes politiques dont l’ambition se ramène à leurs besoins narcissiques du pouvoir. Monsieur le premier ministre, l’alternance politique d’un pays démocratique dont le peuple et sa jeunesse souhaite, n’est pas une fin en soi, et encore moins un projet de société ou un programme de gouvernement (pas plus que l’"émergence", d’ailleurs). Ne rêvez pas être premier ministre durant 50 ans face a une opposition qui ne sait pas opposer à cause des revanchards truffé dans son sein. Quand ces revanchards sauront qu’ils perdent leur temps, la vraie opposition avec un savoir opposé n’attendront aucune rectification de vos erreurs pour vous chasser avec un soulèvement populaire comme du déjà vu un 31 Octobre 2014.

    Monsieur le premier ministre, la démocratie n’est pas un combat, la politique ne devrait pas en être un. C’est toutes ces métaphores guerrières qui, prises au premier degré, nous amènent a des crises sanglantes et meurtrières. Tout ça, parce que cette "guerre" est associée à un "butin", le pouvoir éternel.
    Descendez humblement monsieur le premier ministre pour que votre peuple vous accompagne pour la réalisation de votre programme présidentiel. Ka, farouche partisan de l’alternance politique du Burkina avec sa jeunesse.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 18:26, par War En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Le burkina est tombe tres bas et fait pitie avec des dirigeants pareils.le pm est le plus nul des pm depuis 1991.c’est lamentable pitoyable meme sous blaise on n’a pas entendu de telles inepties.il faut veiller a faire des test d’alcool pour tous les samos avant les reunions.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 18:41, par Passakziri En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Je pense qu’il y’avait des genies dans la salle. C est même eux qui parlaient,même si le mouvement des lèvres du PM peuvent laisser penser que c’était lui qui parlait ; Soyez compréhensifs et indulgents avec le PM ! Rock et le MPP méritent notre compassion car en plus d’avoir l’opposition en face d’eux, ils ont aussi ces créatures redoutables qui les empêchent de réaliser leur programmes.

    Passakziri

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 18:47, par Nobga2 En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Paul maïs, tu penses que tu vivras encore 50 ans pour constater tes prédictions. Dans le sens propre, je te donne entièrement raison, puiqu’en 2020, toi et ton MPP vous seriez dans l’opposition et l’opposition actuelle sera dans la majorité. Et vous ne pourriez plus gérer le pouvoir puisque ton parti restera définitivement dans l’opposition et éternellement. Donc l’opposition (qui sera ton parti) restera dans l’opposition.
    Voici encore une raison pour marcher le 29 septembre.
    Félicitations excellence pour cette prophétie.

    Répondre à ce message

    • Le 24 septembre 2018 à 07:32, par le pionnier de la revolution En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

      camarade frère, tu as tout a fait raison. Quand tout un premier ministre tient de tels propos à l’égard de l’opposition, il y a vraiment de quoi sortir marcher pour qu’il soit chassé tout simplement de la primature. Il a vraiment la mémoire courte, il a oublié qu’en octobre 2014, nous avons brulé l’assemblée nationale et chassé Blaise pour que l’alternance soit une réalité au Burkina Faso, et que sans cette alternance lui même ne serait jamais premier ministre au Burkina. Même si tu n’a pas été acteur de cette lutte parce que tu étais a Dakar assis dans un petit bureau de moins de 12 mètres carrés, au moins tu as dû suivre la tété et la radio ?
      Rock te permet d’avoir un très grand bureau de plus de 40 mètres carrés avec moquette et secrétariat, et tu te permet de venir narguer l’opposition. Cette même opposition qui a accueilli rock et ses camarades en janvier 2014.
      Est-ce qu’a DAKAR ton bureau avait une moquette ? est-ce qu’à DAKAR malgré ton titre tu voyageais en classe affaires ?
      Donc n’oublie pas d’où tu viens et respecte notre opposition. As-tu déjà vu une démocratie sans opposition ?
      C’est un concours de circonstance sinon tu n’est pas le plus méritant pour occuper ce poste parce que si c’était un test pour recruter un premier ministre ton dossier n’allait même pas franchir l’étape des présélections sur dossier.
      VIVE LE BURKINA FASO,
      Les pintades orgueilleuses à bas !
      les responsables irresponsables à bas !
      La patrie ou la mort nous vaincrons !

      Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 19:00, par YAAM SOBA En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    En tout cas nous voyons bien clair : corruption, détournements de fonds, délestages , politisation de l’administration publique, nominations de complaisance, travaux publics bâclés, morosité ambiante, insécurité...

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 19:29, par Armel En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Et pourtant il a dit la vérité, rien que la vérité. Quant le chef de l opposition a dans le bureau de son parti,un condamné pour fraudes comme chargé de la mobilisation populaire,croire qu il aura le pouvoir un jour,c est une insulte.y a rien en face.l opposition sera toujours dans l opposition même dans 100 ans.Soyons réaliste. En tout cas pour l upc,entre temps vous verrez que le cdp rejoindra le mpp pour gouverner,et c est encore zeph qui se mordra le doigt.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 19:56, par sidbala En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Là où le bas blesse c’est que tu ne connais pas le vrai sens du mot opposition. Ce qui est sûr tu le sauras bientôt. Tu as parachuté dans cette jungle sans avoir toutes les qualités requises et le comble tu n’es pas prudent. Penses tu que tous ce qui sont autour de toi ne veulent pas te pousser dans le trou ?. Beaucoup d’entre vous là-bas sont venus juste parce qu’il y sont contraint pour des raisons diverses que vous même saviez. Donc faites attention. La marche de l’opposition du 29 annoncera les vraies couleurs.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 20:16, par GUESSAD En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Ce PM n’est vraiment pas la peine quoi.J’ai toujours dis qu’avec ce monsieur,le pays ne pourra jamais aller loin parce qu’il ne maitrise rien,ni sa propre langue.
    Il ne fait que plomber le parti MPP et malgré cela,il ya des gens qui applaudissent ses âneries.
    Que Dieu bénisse le Burkina Faso !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 20:17, par Le combattant En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Ces genres de propos dénotent la fin des rêves d’un premier en manque de personnalité et surtout en fin de carrière. quand chacun de nous regardent écoutons les propos de ce type pour les esprits avertis nous savons \ue nous sommes mal barré.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 20:44, par Le financier En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Mr le PM, c’est quoi ça encore, tu ne peux pas la fermer. Je vous tutoie parce qu’avec cette façon de parler la, c’est difficile. Ce n’est pas une course de vitesse mais de fond. Vous croyez que ceux qui terrorisent mon peuple à l’est ont fait la la vitesse pour s’enraciner et faire autant de victimes. Ils ont fait une course de fond, mais vous n’etiez pas là quand ils ont pris le depart. Sinon vous auriez dû arriver en même temps qu’eux ou avant eux pour eviter tous ces morts. Rassurez nous PM, est ce que vous aviez déjà demarré votre course de fond ou vous êtes entrain de cirer vos souliers de course ? Par ailleurs, vous dites que l’opposition sera toujours dans l’opposition. Je ne vous comprends pas, pour vous à un moment donné, l’opposition rejoindre le MPP. Ah PM, c’est maître Sankara qui vous inspire cela ? Tant qu’il y a la vie il y aura un parti au pouvoir qui aura toujours en face de lui une opposition PIEN PIEN

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 20:51, par Harouna En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    "L’Histoire n’ a jamais servi". vous avez dit que les Cdpistes partaient mal au gens ? Que fait PKT ? Mr le sinistre PM , l’ opposition restera 50 ans dans l’ opposition ? Je vous reponds que le MPP ne fera pas ses 5 ans au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 21:39, par Dedegueba Sanon En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Le PM parle même de quelle opposition ? L’opposition en trompe oeil que nous avons là ?
    Une foire politique entre vieux copains en vérité. C’est juste une farce politique que les discipline de Blaise nous servent depuis 27ans.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 21:56, par KNZ En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Pauvre de nous.Je pleure pour mon pays.Nos martyrs doivent être tourmentés dans leur tombe. Qu’avons-nous faits pour mériter de tels dirigeants. Tout un PM qui parle de la sorte et qui veut l’union entre les burkinabé ? Vraiment trop c’est trop. Si vous êtes à bout de souffle, dégager et laisser la place à des gens plus humbles que vous. Avec de tels propos, on est bien parti vers l’échec et l’humiliation pour tout le peuple burkinabé.Moi je pense que c’est la marche-meeting du 29 Septembre qui met le PM dans cet etat. Ils se sentent ménacer tous car c’est le vrai peuple du Burkina qui va manifester ce jour pour dire son mécontentement et sa déception. Nous avons confié notre destin à des vendeurs d’illusions, à des incapables, à des professionnels du mensonge et de l’hypocrisie. Personne n’est satisfait de votre bilan. acceptez que vous avez échoué. Si c’est pour voir ce qui n’est pas réel, mr le PM, je préfère être un aveugle. Là au moins je suis honnête envers moi-même. Que Dieu aie pitié de nous. Que nos martyrs reposent en paix.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 23:12, par Alpha En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Franchement si le PM s’aime je lui conseil de rester dans l’ombre car la politique à venir ne fera cadeau a ceux qui se sont tromper d’une manière ou d’une autre.

    Répondre à ce message

  • Le 22 septembre 2018 à 23:39, par Yampawda En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Peu importe ce que vous ferez, lorsque que l’ombre devient maître de la lumière, il faut s’attendre à se perdre sur le chemin. Quand l’incompétence devient la norme et s’arroge le droit à l’arrogance, les sages se taisent. Quand on apprend sans assimilé, on ne redouble pas, on recule. C’est la situation du Burkina aujourd’hui. L’espoir ne viendra pas de ces personnes qui savent se muer et se présenter comme de nouvelles personnes. Le salut ne viendra pas ni des vrais anciens, ni des nouveaux "anciens". Le salut doit venir d’une nouvelle classe, audacieuse, bien formée et motivée à changer. Pour le véritable changement, la responsabilité des éducateurs est lourde. Il faut oser révéler l’intention réelle des parvenus politiques qui depuis des années continuent à mentir jusqu’à culpabiliser "des génies". Ils ont du génie ces politiciens qui nous gouvernent. Les vrais génies ne bloquent rien, ce sont en réalité ceux accouchés par l’imagination des ignorants et des incapables qui annulent tout effort de progrès. Vous trouverez des personnes pour rappeler les autres à l’ordre en interpelant sur la nécessité de respecter les traditions. L’Afrique n’a pas le monopôle des génies. Ils existent partout mais ils n’ont pas arrêter le changement. Il faut vraiment ignorer les hommes et leurs cultures, dynamiques dans le temps et dans l’espace, pour croire à la toute puissance des génies et abandonner ses projets.
    A cette allure, l’opposition n’existera même plus car le pays serait mort et enterré dans les années à venir ! Il est temps de se réveiller et de sauver l’essentiel, notre dignité.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2018 à 00:57, par Nompa Meton X En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    On parait que Grand Homme Maiiis a fait bac C qu’ il a ramasse mort fatigue apres 5 tentatives. A cause de lui seulement, j’ ai dit a mon filston qui vient d’ avoir son BEPC : Tu ne feras pas la serie C. Pas tous, mes la plupart des serie C(zards) sont nuls dans la vie. ls peuvenet meme pas causer avec quelqu’ un deux minutes sans t’ enerver. Faut les laisser seulement dealer avec leur n’ a pas mettons xy. Regardez tout un PM qui parle on dirait un pousseur de barrique.Kadre avait la classe. Youssouf en faisant trop, Yonli etait gonfle comme une pinson, mais ces PM, vraiment, aucune comparaison avec l’ actuel-la. Il nous fait honte franchement. Le MPP gagnerait a le recadrer.Ou bien c’est la ferveur du dernier venu qui veut se faire accepter ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2018 à 03:52, par maanfo En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Mes frères et sœurs, n’oublions pas qu’il n’y a pas de parole mauvaise mais de mauvaise interprétation. Ces propos du PM ne sont ni de la divination ni de la prophétie. Tant que nous resterons dans un système de démocratie, même au-delà de 50 ans, il y aura une opposition qui y restera. Ce n’est qu’une évidence que le PM a dite. Il n’a jamais dit que la MPP restera au pouvoir pendant 50 ans. Pourquoi tant d’acharnement ?
    Permettez-moi d’ajouter ceci à l’intention de tout dirigeant et de tout dirigé : l’Homme à qui Dieu a donné le pouvoir, est en Vérité un serviteur, le serviteur de ceux dont il a la charge, de tous ceux qu’il dirige. Tout dirigeant doit savoir et faire une seule chose, c’est qu’il est mortel et son devoir est de travailler à faciliter la tâche à ses successeurs. Le rôle des dirigés est de soutenir leurs dirigeants en remontant leur moral. Ce n’est que de cette manière que nous reposerons en Paix, dans la Paix Véritable, fiers d’avoir servi dans notre existence humaine.

    Répondre à ce message

    • Le 23 septembre 2018 à 11:01, par yelmingaan blaan saa hien En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

      je suis très curieux et fort impatient de voir la variation de la couleur de votre sourire dans une scène non théâtrale ou quelqu un qui ne vous en impose guère proférerait contre vous d injurieuses paroles et de quelles interprétations optimistes du genre "il n y a pas de mauvaise parole mais de mauvaise interprétation" vous useriez pour gardez votre calme dans ce sourire et pendant combien de temps ! un jeune ambitieux de l upc par exemple qui comprendrait que le premier ministre veut dire entre autre que que si lui jeune demeure dans l upc ,mème dans 50 ans il n accédera pas au pouvoir me semblerait plus proche des paroles du PM que vous l "avocat prévenant du PM" tant que démonstration ne sera point faite de votre téméraire affirmation !

      Répondre à ce message

    • Le 23 septembre 2018 à 18:26, par  ? En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

      Votre raisonnement n’est pas sérieux. Vous mettez Dieu dans cette histoire. A cause de mauvaise interprétation, combien de guerre de religions dans ce monde que ce soit le fait de catholiques, musulmans ou autres ? Si on est démocrate un peu sérieux, ce type de parole n’a pas sa raison d’être dite. C’est indigne d’un premier ministre et tout juste du niveau des discussions de cabarets !

      Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2018 à 04:11, par Karissa En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Qui près du roi veut tomber le roi ?
    Aux maladresses je ne fais plus foi
    A donner le vertige s’accumulent
    Les folies, il y a calcul.

    Sur le gouvernail maintes mains
    De la justice dorment les gardiens
    Les procès sont à l’agonie
    Du chœur oh cacophonie.

    Ne bande plus l’arc du vaillant
    Ecoutés les menteurs, prospèrent les brigands
    Commence à se remplir le vase
    Pour le déplacer quel sage ?

    Qui près du roi veut tomber le roi ?
    Aux maladresses je ne fais plus foi
    A donner le vertige s’accumulent
    Les folies, il y a calcul.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2018 à 04:11, par Kayoure En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    S’il n’ y a pas d’homme providentiel on pourrait penser qu’il n’ y a pas de parti providentiel non plus !
    Ce genre de déclaration est limite dans l’intelligence démocratique.
    Le propre de la démocratie c’est aussi l’alternance Mr le PM.
    Personne ne décide au lieu et à la place du peuple !

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2018 à 08:02, par un citoyen En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Je ne suis d’aucun parti politique mais ce PM est le plus médiocre dans l’histoire du Burkina. Attention car en plus de ton incapacité tu commence à devenir agassant. Le peuple ne sent rien de tout ce que tu dit, la pauvreté est pire qu’au temps de Blaise, la corruption a dépassé le niveau du régime de Blaise, si tu savais comment le peuple frustré rumine sa déception tu allait te réveillé tôt. La meilleure politique c’est là où le peuple dit ’’Dieu merci, maintenant ça va’’. Fait un sondage sur le niveau de pauvreté ressenti par le peuple, tu risque de démissionner sur le champ.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2018 à 10:51, par Jérôme BADO En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Je suis interpellé en tant que littéraire. Je constate ici que l’on sort une phrase de son contexte pour en faire une dissertation. L’analyse du texte nous montre qu’il s’agit d’un résumé des propos du premier Ministre, ce qui n’est pas l’intégralité des propos avec leurs séquences logiques.
    La façon dont le résumé est fait et la façon dont il se termine me laissent sur ma faim.
    La déclaration" L’opposition va encore rester dans l’opposition pendant 50 ans" semble être de toute évidence une conclusion à des propos préalables.
    La bonne question que le journaliste devrait poser au PM afin de nous édifier aurait été la suivante :
    Pourquoi dites vous cela Monsieur le PM ? Sa réponse nous aurait édifiée.
    Malheureusement, la conclusion de l’article est subite et laisse le champ libre à toutes les interprétations politiques.
    Une autre chose importante est l’auditoire et le lieu des propos qu’il faut considérer. S’adresse t-il au peuple ou à l’opposition ? Non. Il s’adresse aux militants MPP. C’est un débat de famille politique qu’il ne faut donc pas transposer.
    Enfin sa déclaration n’ a rien d’arrogant ni de méchant selon moi. Il ne fait que réaffirmer le principe démocratique qui voudrait qu’il y ait toujours une opposition lorsqu’un parti est au pouvoir. Il a dit en d’autres termes que le poisson vit dans l’eau.
    Je retiens du résumé qu’il sollicite l’accompagnement des militants pour le reste du quinquennat et qu’ils ont besoin d’être encouragés car le travail à faire est laborieux et demande de la persévérance.
    C’est pourquoi je suis d’avis avec l’internaute qui a parlé d’une mauvaise interprétation des propos du PM. Il n’a pas dit que le MPP restera au pouvoir pendant longtemps, voire 50 ans, ce qui serait utopique. Bonne journée à tous

    Répondre à ce message

    • Le 27 septembre 2018 à 22:20, par De LaPragmatique En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

      Votre post m’interpelle en tant que linguiste. A vous lire, il me semble que vous n’avez pas lu tout l’article, sinon vous comprendrez que le propos final du PM est bel et bien une conclusion dont le développement a été relaté par le journaliste plus haut. Autrement dit, au regard du bilan jugé positif par le PM, celui-ci conclut que l’opposition restera dans l’opposition encore pendant 50 ans ; dans ce cas, le journaliste n’a plus besoin de lui poser des questions sur le pourquoi d’un tel propos.
      Le discours du PM laisse entendre donc que le MPP va rester au pouvoir encore pendant 50 ans. L’analyse de son discours sous un angle pragmatique que vous tenter de faire doit faire ressortir l’énonciateur et ses qualités. Vous verrez donc que PKT n’est pas seulement membre du bureau politique du MPP mais il est aussi PM du Burkina, et c’est en raison de cette dernière qualité que les internautes sont indignés. En effet, si de tels propos venaient d’un militant quelconque du Parti, les Burkinabè y prêteraient moins d’attention.
      Ainsi, en tant que militant du MPP, PKT peut tenir n’importe quel propos avec toute la passion qui sied à un militant zélé, mais en tant que PM en activité il doit mesurer la porté de ses propos ; d’où les citoyens attendent de lui des propos modérés.

      Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2018 à 10:52, par Mara a En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Ça suffit ! Trop d’écarts de la part du premier ministre. Celui ci devrait se mettre au dessus de la mêlée et rester rassembleur. Il faut qu’il s’en aille maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2018 à 13:30, par Lemessager En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Entre le CDP et ADF vomis depuis 2014 et l’UPC decapites et le faso autrement inexistant,le MPP reste vraiment l’avenir du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2018 à 14:05, par Fasofaso En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Vous nous avez trahi d’être des opposants en 2015. Voici les preuves qui prouvent que vous étiez des opportunistes. Comment un gouvernement de 2.5 ans raisonne ainsi. C’est le peuple qui choisi ou c’est la politique dictatoriale ?
    Soyons humbles et laissons Dieu Nous benir, surtout notre cher Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2018 à 18:20, par ridiculos En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Quelle platitude de dire une telle ineptie ! c’est indigne d’un premier ministre et c’est insultant pour la démocratie. Blaise voulait faire 43 ans, et il a été balayé en 48 heures ! A ce rythme de mal gouvernance, l’opposition prendra le pouvoir en 2020 ! Et, franchement, si le peuple le décide, il aura raison. En 2018, on est clair. Tu travailles bien et tu restes, sinon, au bout des 5 ans, tu dégages !

    Répondre à ce message

  • Le 23 septembre 2018 à 19:39, par Bon Côté En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Internaute 45, si j’étais coté de toi, j’allais soulever tes deux mains en l’air pour dire que c’est vrai tout ce que tu as dit. On dirait que tu as lu dans mes pensées. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Le Burkina n’a jamais connu un tel désastre socio-économique et sécuritaire. Si ça ne change pas, nous allons commencer à nous poser la question :"Est-ce que le temps de Blaise n’était pas mieux.?". Réfléchissons honnêtement.Est-ce avant n’était pas mieux que maintenant. Si on savait que l’insurrection allait nous conduire à un tel échec sur tous les plans, on allait reporter ça pour une autre fois. Paix aux âmes de nos martyrs. Que la terre libre du Burkina vous soit légère. Nous osons toujours espérer que vous ne vous êtes pas sacrifiés pour ce que nous vivons actuellement au Burkina Faso. Que Dieu aie pitié de nous.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 05:17, par Bougoum Mãsga En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    1/3

    Quand on dit la vérité certains griots sortent dire qu’on est méchant. Cela est logique vu que c’est vraiment le propre même du Burkinabè de ne pas reconnaître les insuffisances de nos dirigeants et de se satisfaire de la médiocrité dans laquelle ils nous font vivre. Toujours à trouver des excuses pour des gens qui s’en foutent de vous, et qui surtout ne le méritent même pas.

    Le gouvernement actuel formé par le MPP et ses alliés est tout simplement NUL. Quelques rares ministres sortent du lot mais dans son grand ensemble il faut reconnaître que ce gouvernement est caractérisé par sa médiocrité. Des ministres qui ne peuvent même pas donner une explication décente à la mort de jeunes soldats, et qui s’en remettent à des analyses étymologiques inadaptées pour nous faire accepter une situation aussi dramatique ? Ou d’autres qui reconnaissent, toute honte bue, utiliser des sbires pour faire des « coups-bas » (comprenez en dessous de la ceinture) à leurs compatriotes Burkinabè ? Ou enfin d’autres encore qui croient que des forces métaphysiques sont responsables des retards accumulés sur des chantiers de l’état ? Comment tout un ministre peut avaler de telles balivernes venant des entrepreneurs ?

    C’est juste minable, et le seul mot qui me vient à l’esprit c’est médiocrité.

    Mais en pouvait-il en être autrement si le gouvernement est dirigé par un arrogant et suffisant comme Paul Thiéba ? Je ne comprend même pas pourquoi les internautes sont encore à s’étonner des bêtises et bourdes continus de ce PM. Pour ceux qui ne sont pas encore « édifiés » par le personnage, laissez moi vous dire que ce qui caractérise son travail à la primature, c’est l’improvisation.
    Rien n’est planifié, rien n’est anticipé. Tout est improvisé. De la même manière qu’il s’improvise en politicien avec ses envolées lyriques douteuses comme ici, c’est de la même manière qu’il improvise avec le budget national. Les lignes budgétaires n’ont pas la moindre rigueur, à tout moment on enlève ici pour boucher ici, surtout quand c’est pour se donner des avantages entres gouvernants.

    On est abonné à la réaction et non l’action.
    Si gouverner c’est prévoir, comment pouvez-vous donc évaluer ce PM qui ne prévoit rien ? Aucun objectif ne peut être atteint par le gouvernement si le PM n’a pas de vision clair ! Reconnaissez vous-même qu’il est perdu et navigue à vue, il ne sait même pas où il va. Le drame c’est qu’il amène tout le pays avec lui. Et il a le culot avec ça d’être arrogant et imbu de lui même. Vraiment il y a des gens qu’on ne peut pas aider. Un incapable qui se prend pour le nombril du monde.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 05:20, par Bougoum Mãsga En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    2/3

    Si avec tout cela vous douter toujours de son incapacité à diriger le gouvernement, considérez les indicateurs suivants qui évaluent la politique sécuritaire et économique du Burkina de 2015 à maintenant. Ils sont issus de l’index de fragilité des états proposé par le Fund for Peace :

    Si de manière générale la fragilité du pays à légèrement baissé du fait du rétablissement constitutionnel par des élections après l’insurrection populaire, la transition et le coup d’état manqué ; les indicateurs spécifiques à la sécurité et à la croissance économique sont au plus bas ; ce qui constate avec le discours du PM. Nous avons atteint notre pire niveau d’insécurité en 2018, et la plus forte détérioration s’est observée sous l’impulsion de ce gouvernement (+20% d’insécurité en 3 ans). A titre indicatif, des pays voisins comme le Mali et le Niger ont soit stabilisé leur index d’insécurité, ou l’ont soit diminué. Seul le Burkina voit sa sécurité se détériorer. Preuve que nous sommes véritablement devenus le ventre mou de la région sur ce sujet. Si nos gouvernants se plaisent à désigner leurs opposants politiques comme responsables de cette situation, il faut tout de même reconnaître que ce discours est justement une des causes de notre fragilisation. Notre score de division chez les élites est l’un des plus élevés au monde (80% selon la même source) et ce fait est considéré par beaucoup d’experts comme un facteur très fragilisant pour un état. Malheureusement, la division des élites reste élevée sous le MPP sous l’impulsion, jours après jours, des discours démagogiques qui sèment la discorde entre les Burkinabè ; ceci dans un esprit de donner une fausse légitimité à leur pouvoir, quitte à ce que le pays en sorte fragilisé. Logiquement, étant devenu la proie la plus facile de la région, il est normal que l’on devienne la cible privilégiée des attaques terroristes. Ils attaquent la où ils ont le plus de chance de succès. Malheureusement, par notre division interne auto-entretenue, nous sommes devenus ce terrain là, et les tendances ne sont pas à l’amélioration de si tôt.
    Par rapport à l’économie, le constat est aussi sans appel, n’en déplaisent aux griots du PNDES qui ne manquent pas une occasion de nous pomper l’air avec des faux chiffres.
    Les inégalités économiques sont restés élevés, la croissance économique s’est contractée, tandis que l’aide extérieure a augmenté significativement. Nous sommes de plus en plus dépendant de l’aide internationale, et le PNDES en est une des principales causes. Que dire de cela pendant que des pays voisins comme le Ghana en sont au stade de refuser cette même aide ? Allons-nous dans la bonne direction ? Certainement non. Pire, pendant que l’aide extérieure est une nécessité pour notre économie fragile, le Burkina se permet de bafouer plusieurs de ses engagements internationaux en particulier en matière de droit et de justice. Ce qui fait que nous sommes de plus en plus bouder par nos partenaires. Nous ne sommes donc pas à l’abris d’une crise économique, car vu le contexte sécuritaire et les comportements de notre gouvernement, peu de partenaires sont encore prêts à nous aider. Ce qui serait catastrophique au vu de notre faible niveau de résilience.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 05:22, par Bougoum Mãsga En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    3/3

    En somme, ce gouvernement piloté par PKT nous mène clairement dans la mauvaise direction. Les résultats de la politique économique et sécuritaire sont catastrophiques pour ne citer que ceux-là, et témoignent de la médiocrité de nos gouvernants. Plus que jamais PKT doit rendre le tablier. Et le plus tôt serait le mieux car 2020 est bientôt arrivé. Si le MPP même le laisse à la manœuvre, soyez sûr qu’à moins de tricher, vous perdrez les élections à venir (comme c’est cela seulement qui vous intéresse).
    Je pense même qu’il serait judicieux que l’une des demandes de la grande manifestation du 29 soit la démission du gouvernement. Cela donnerait un signal fort au peuple et montera que Roch à véritablement changer son fusil d’épaule. Autrement, la colère sociale que je vois entrain de monter risque d’être fatale au MPP s’ils laissent PKT en poste. En tout cas, vous êtes prévenus.

    Répondre à ce message

    • Le 24 septembre 2018 à 09:15, par Astrid En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

      Brilliant !
      Sérieusement tout ce que ce PM a posé comme action visible depuis sa nomination, c’est d’avoir tronqué le costume cravate pour le faso danfani. Sinon on chercherait même avec un microscope, son action à la tête du gouvernement est sans aucune visibilité. Et il croit se donner de la virilité politique en crachant du fiel contre l’opposition pour forcer les applaudissements de la plèbe inculte payé à 1000f pour remplir la salle. Populisme bon marché !
      Absolument stupéfiants, ses propos. Pour quelqu’un qu’on aurait pris pour un intellectuel avisé et un tant soi peu objectif et lucide. Même Simon Compaore qui s’exprime comme un charretier ne debiterait pas de telles sottises.
      Vous avez aussi été pertinent en relevant que le gouvernement et les responsables politiques ont passé le temps à essayer de mettre sur le dos de l’opposition toutes ces attaques terroristes. Voici les résultats de leurs inactions et incompétence. Au fait, quelqu’un aurait-il des nouvelles de Maître Sankara ? Que de plaisantins et de comédiens ! la tragédie de l’Afrique c’est cette politique du ventre des affamés. Quand se lèvera le jour ou l’Afrique connaîtra des hommes visionnaires et charismatiques, ce sera une aube nouvelle.

      Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 07:07, par LE VILAIN En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Alors Blaise COMPAORE a fait une trentaine d’année et nous crions qu’il n’ y a pas de la démocratie alors le régime KABORE veut faire une cinquantaine d’année de règne au FASO ? Ah mon Dieu qu"est-ce que nous t’avons fait pour mériter ce sort ? Epargne nous de ces mauvais hommes. Ce qui veut dire que Paul Maïs veut transformer notre pays à un royaume des sauves souries ? Que Dieu nous en garde.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 07:47, par HUG En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Ah non monsieur le premier ministre ne tenez pas ces genres de propos. Vous êtes le premier ministre de tous les burkinabès. Vous n’ êtes pas premier ministre du MPP et acolytes. Voyez vous l’humilité est une arme éfficace.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 07:49, par Bodo En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Je n’aime plus PKT.

    Tu reçois l’opposition la semaine passée, Me Gilbert parle bien et je dis toute ma fierté de voir l’opposition revenir à de bons sentiments pour pacifier le pays, au moins dans les mots. Et voilà, tu viens jeter ça comme cela.

    Je suis très déçu. Si tu n’avais pas dit cela, ça allait te faire quoi ?

    Désolé, mais je n’aime plus PKT.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 08:25, par Mogo En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Je vous l’avais dit depuis le premier jour de la nomination de ce type comme PM. Maintenant, il veut jouer au super héros alors qu’il ne comprend rien à la politique. C’est dommage que Gorba, paix à son âme, ne soit pas pour lui tirer les oreilles. Quand on est PM, on doit éviter certains propos. S’il est réfléchi, il va présenter des excuses à l’opposition, c’est aussi ça un grand homme. Sait and see. C’est dommage pour notre pays d’avoir de tels dirigeants

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 08:52, par yaa siida En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    PKT a même été clément envers eux, sinon cette opposition restera éternellement dans l’opposition.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 09:50, par kabor-biiga En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    on ne pouvait attendre d’autre de ce KABA que ces genres de propos honteux. Depuis que ce gas est monté au PM, je n’ai jamais eu confiance en lui, il ne prend pas les burkinabé au sérieux. Regarder lui bien quand il s’exprime, ça se lit visiblement sur on visage, son regard et sa manière de parler. Il change jamais sa manière de parler qu’il s’agit d’un evement malheureux ou pas, et là c’est très dangereux.
    Il faut que mon oncle ROCK revoie son cas, c’est ce KABA qui saper ses actes sur le terrain.J’ai vraiment honte de ce KABA. il n’a même pas les B A BA d’un leader

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 11:07, par Calmos En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Je ne suis ni de l’opposition, ni d’aucun parti politique, ni d’une OSC. Tonton PKT, dans ce tinga, un adage dit : "c’est savoir se cacher qui fait le long serpent" Même Tonton Rock ne parlerait pas ainsi à son peuple. Un autre dit : "lorsqu’on vous convie au palais pour boire du lait, ne compte pas les vaches du roi" Tonton PKT, ne jette pas en arrière la sagesse africaine. Je vous invite à vous faire commenter le poème de KARISSA
    Et la lecture que je fais, c’est quand 2025, le MPP fera tout pour rester au pouvoir, ainsi de suite, et l’opposition restera à sa place jusqu’en 2068. Pensez-vous vraiment qu’un parti, grand soit-il, puisse s’éterniser au pouvoir dans ce Burkina nouveau ? Je ne pense pas vraiment. Bonne chance

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 11:08, par Fils En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Reconnaissons que le PM fait ses premiers pas en politique et peut mordre le sol en tous moments il voulait parler de 5 ans sous le coup de l’émotion il a juste ajouté un zéro

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 11:38, par tiga de ouaga En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    vraiment mr le pm bravo a vous quand ont veut bien faire ont ce compare pas d autre ils ont fait de leur mieux ton patron fessait partis de ceux que vous passer le temps a critique oubien vous avez oublier l histoire du burkina c est vrai en politique tous les coups sons permis mais c est les millions de burkinabe que vous voulers berner fait nous les proposition concrete depuis la prise de votre pouvoir combien de mes frere pleur combien d usine ou combien d emtreprise a vez vous cree pour nous just les goudron les meme chose k le regime donc vous parler combien de personne perde leur boulot chaque jour les loi qui permette meme pas aux burkinabe de gagner les chef d entreprise vienne voler mes frere et sans vont

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 12:03, par bédjou En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Vraiment ca fait pitié comme déclaration. Le burkina a besoin de rassembler tous ses enfants pour faire face à la crise de gouvernance qui annihile tout effort de développement (incivisme, insécurité, corruption).

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 13:25, par War En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    J’espere qu’on va le virer tres rapidement sinon il va plomber le mpp.nous preferons meme un couillon comme simon que cette calamite incompetente. Pourquoi le bon dieu nous punit-il alors qu’on prie beaucoup.je demande des prieres charismatiques et des sacrifices de chiens et d’anes pour conjurer le sort.wennam au secours.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 14:09, par luther En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Ce monsieur est très dangereux, j’avais dit à l’occasion de sa sortie pour rencontrer l’opposition qu’il est était un pion qu’on a poussé, voilà qui est clair.
    Quand on clame l’union sacrée et on sort ces sottises, quelle leçon donne t-on à la nouvelle génération ?
    Je pense qu’il doit avoir pitié de ses proches qui le suivent. Sous Blaise on vu la même chose ici,aujourd’hui c’est leurs proches qui sont dans l’agonie à cause des suffisances démesurée.
    Ball à terre et sois modeste PKT

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 14:52, par kasseto En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Hummmmm donc c’est ça là mon patron du gouvernement ????

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 15:37, par SAAFI En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    Il a goutté au naam et voit que c’est doux. Pour ne pas perdre son poste il faut de tels propos pour que le président lui garde à son poste. C’est le premier ministre le plus nul que notre pays ait connu. Salif Dialo l’avait pourtant prévenu. Ce régime risque de ne pas aller loin. Roch devait envoyer tous les faux types qui avaient volé ou qui s’étaient mal comporter au temps de l’ancien régime en prison. Il ne l’a pas fait. Nombreux sont ceux qui se sont retrouver au Mpp pour mieux aider d’une manière leurs camarades rester dans le CDP ou qui ont créer de nouveau parti. Aujourd’hui, ils ne peuvent plus maitriser la situation. C’est au peuple de rester vigilant sinon ce même peuple sortira encore perdant.

    Répondre à ce message

  • Le 24 septembre 2018 à 23:55, par yibi En réponse à : Burkina Faso : "L’opposition va rester encore dans l’opposition pendant 50 ans", martèle Paul Kaba Thiéba

    N est ce pas mieux que les mandats presidentiels soit de 07 ans non renouvelable ? Ce qui interesse Paul mais et son gouvernement, C est comment renouveller leurs privileges en 2020. Un gouvernement de combat qui se transforme en gouvernement electoral avant les elections.Je dis a Rock qu aucun president africain n ira au paradis apres sa mort. Meme s ik ne tue pas il ira repondre de tous ceux qui sont mort sous sa gouvernance a cause de son incapacite d assurer leur securite. Il a peur de prendre certaines decisions a temps a cause de ses convictins religieuses. Il devrait liberer Paul mais il y a longtemps. Il sape ses efforts. L histoire nous dit que le Burkina n a jamais eu um PM qui ne sais pas parle. Sauf cette catastrophe. De par sa parole, il cree non seulement un clivage entre les populations mais egalement de l incivisme verbal sur les reseaux sociaux. Que Dieu sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Chef de file de l’opposition politique : Les résultats de l’audit organisationnel et fonctionnel passés à la loupe
Djibo : Un nouveau maire pour tresser le courage et la résilience
Gestion au ministère de la Défense : L’opposition insiste sur la nécessité de lever le secret-défense
Lutte contre l’insécurité : L’opposition politique salue l’action des Forces de défense et de sécurité
CDP : Le congrès extraordinaire du 22 septembre 2019 reconnu par le ministère de l’Administration territoriale
Drame de Hantoukoura : Le MPP invite le gouvernement à accélérer le processus de recrutement de volontaires
Burkina : Les jeunes veulent proposer un avant-projet de loi sur leur participation politique
Burkina : La NAFA condamne "les propos calomnieux et diffamatoires" de Clément Sawadogo à l’encontre de Djibrill Bassolé
Burkina : « Prochainement, le MPP tiendra les extraterrestres pour responsables de son inqualifiable échec », Pr Mamoudou Dicko président de la NAFA
Burkina : Le CDP convoque un congrès extraordinaire pour rapporter les sanctions disciplinaires
Lutte contre le terrorisme : Les partis de la majorité déplorent une incoordination des partenaires
Demande d’audition de Simon Compaoré : Les partis de la majorité répondent à Eddie Komboïgo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés